Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2009

Rien ne va plus chez Total

Après l'annonce de la suppression de près de 200 postes en mars et la fuite de pétrole brut le mois dernier, nous apprenons coup sur coup cette semaine la chute d'un bac qui a blessé trois salariés et l'arrêt de travail pour un mois d'une unité, dans les entreprises havraises du groupe.

Le Havre subit ainsi la "baisse de la demande pour les produits pétroliers", selon le directeur adjoint de la raffinerie, Antoine Londiche, lors d'une interview accordée au journal Paris-Normandie. Pour les syndicats, cette situation n'est pas nouvelle et la décision de la direction de fermer au-moins une unité était attendue, l'usine accumulant depuis le début de l'année 125 millions d'euros de pertes.

Une mauvaise nouvelle arrivant rarement seule, trois salariés ont été victimes d'un accident mardi matin, sur le site proche de l'usine Total Petrochemicals de Gonfreville l'Orcher. Un bac vide de 100 mètres cube s'est couché alors que des salariés de Total Petrochemicals et de Fouré-Lagadec procédaient à sa maintenance. Trois d'entre eux, blessés, ont été admis au Centre Hospitalier du Havre, et huit autres ont été pris en charge par la cellule médico-psychologique du site.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

28/07/2009

Au Havre, le CTP permet à des licenciés économiques de se réorienter

Trois cents personnes bénéficient d'un contrat de transition professionnelle dans le bassin d'emploi du Havre, où les entreprises industrielles subissent la crise. - Article du journal Les Echos du 28/07/09.

Les trois lettres, "CTP", sont écrites sur une simple feuille A4 scotchée sur un carton à l'entrée. Plus de six mois après l'annonce ­surprise de Nicolas Sarkozy, en Seine-Maritime, de relancer les expérimentations du contrat de transition professionnelle, la cellule du Havre est opérationnelle, même si elle essuie encore les plâtres (elle dispose de locaux en propre depuis seulement un mois). Pamela patiente pour un atelier « Cibler ses savoir-faire et qualités ». Licenciée d'un centre d'appels, elle "souhaite se réorienter dans l'esthétique". El-Hadi, qui était dans la restauration, bénéficie d'une formation de magasinier. C'est le but du dispositif : permettre à des licenciés économiques d'entreprises de moins de 1.000 salariés de rebondir très vite (tout en conservant 80 % de leur salaire). Le centre CTP du Havre, qui fait partie des 21 bassins d'emploi déjà sélectionnés, "gère" quelque 300 dossiers. "Plus de cinquante salariés licenciés sont déjà en emploi", assure le directeur, Nicolas Urosevic.

Les bénéficiaires du CTP sont en contact avec leur conseiller au moins une fois par semaine. Des conseillers qui s'occupent de 30 personnes, contre plus de 120 aujourd'hui à Pôle emploi. "A Pôle emploi, le suivi se porte sur celui qui a encore de l'énergie", souligne Nicolas Urosevic, lui-même originaire du service public de l'emploi, qui met en avant les entretiens individuels quasi amicaux à la cellule CTP. En plus des aides classiques à la recherche d'emploi, les conseillers vont jusqu'à se déplacer dans les entreprises formatrices y négocier une potentielle embauche.

Victime de son succès

L'Afpa (formation professionnelle des adultes) est également présente par le biais d'une psychologue du travail, qui aide les chômeurs à formaliser leur projet. "Très peu ne respectent pas leurs engagements en termes de rendez-vous et de démarches", remarque Brigitte Castel, de l'Afpa du Havre. Tous les clignotants ne sont cependant pas au vert : les bénéficiaires de CTP accèdent moins à des formations que dans les autres bassins expérimentaux. Et la cellule est victime de son succès : les six conseillers (dans l'attente de renforts) ont actuellement une cinquantaine de dossiers à suivre chacun.

Les formations choisies sont très hétéroclites, avec une certaine appétence pour les permis de conduire (poids lourds, transports en commun, etc.) dans un bassin industriel en crise où la volonté de se réorienter est forte. En moyenne, le coût d'une formation est de 2.640 euros et "devrait augmenter", selon Joël Ruiz, directeur général d'Agefos PME. D'autres dispositifs sont utilisés, tels que l'évaluation en milieu de travail. Christophe Grenier, entrepreneur local venant de racheter une entreprise de sérigraphie, a pu ainsi mettre à l'essai gratuitement un cadre licencié d'une agence de publicité : "Cela nous a permis de vérifier ses capacités professionnelles, mais aussi que le courant passait bien."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Chateau de Montgeon : la dernière manifestation

Le château de Montgeon, au Havre, va être "déconstruit". La pétition réunissant plusieurs milliers de signataires aura tout juste permis d'éviter sa démolition.

Vidéo France 3 Normandie.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/07/2009

Vidéos : les bains des Docks et Gaumont aux Docks Vauban

La Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre propose deux nouvelles vidéos :

- le premier anniversaire des bains des Docks ;

- le futur cinéma Gaumont.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

17/07/2009

Le Havre: trafic en léger recul au premier semestre

grand port du havre.JPGLe trafic global traité au premier semestre par le port du Havre s'est élevé à 38,2 millions. de tonnes, soit une baisse de 1,7% par rapport à la même période de 2008.

Les résultats du port du Havre semblent à première vue très positifs par rapport aux résultats enregistrés par les mainports d'Anvers et de Rotterdam. A noter toutefois que les vracs liquides, qui représentent plus de 60% du trafic global au Havre, sont quasiment le seul secteur qui résiste à la crise en termes de volumes (+1,4 % par rapport à 2008), tandis que Le Havre a déjà noté une baisse l'an dernier, au moment où Anvers et Rotterdam ont affiché une croissance à deux chiffres.

Le volume de pétrole brut opéré sur les sites du Havre et d'Antifer diminue légèrement, avec 16,7 millions de tonnes, soit 1,4 % de moins qu'en 2008.

Les vracs solides, tous secteurs confondus, enregistrent également une hausse de leurs tonnages grâce au trafic de sables, graves et pierres concassées, soit une augmentation de près 2.1% à 2.3 Mt. L'activité conteneurisée reste en retrait avec un tonnage de 10,8 Mt au terme du premier semestre contre 11,9 Mt sur la période correspondante de 2008. En nombre d’unités manutentionnées sur l’ensemble des terminaux portuaires havrais, cela correspond à 1,1 million de conteneurs Equivalents Vingt Pieds (EVP) en baisse de 8% au regard de 2008.

Au total, près de 3200 escales ont été comptabilisées depuis le début de l’année 2009 au port du Havre, soit une progression de 1%. Quant au nombre de passagers ayant utilisé les liaisons transmanche de ou vers la Porte Océane, il augmente de 3,4% avec quelque 150 000 personnes transportées.

Information Le Lloyd et GPMH. Photo JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Vidéo : Nicolas Sarkozy au Havre le 16 juillet 2009

Retrouvez l'intégralité des allocutions du maire du Havre et du président de la République, à l'Hôtel de Ville Havrais.

Vidéo Public Sénat.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

16/07/2009

Antoine Rufenacht à la fête ce mois-ci

commandeur de la legion d honneur.jpgLe maire du Havre, Antoine Rufenacht, a été promu ce mardi au grade de Commandeur de la Légion d'Honneur.

Un titre attribué par le président de la République deux jours avant sa troisième visite Havraise depuis son élection.

L'ancien chef de campagne de Jacques Chirac a plus que jamais le vent en poupe. Et cela n'est pas prêt de s'arrêter, Nicolas Sarkozy ayant rappelé aujourd'hui sa volonté de faire du Havre le "port de Paris". Ses promesses sont dans la droite ligne du combat incessant à l'Assemblée Nationale du député Havrais Jean-Yves Besselat, en particulier sur le thème des autoroutes de la mer. Quant à la ligne TGV Le Havre - Paris, il s'agit maintenant d'une priorité gouvernementale.

Pour lire des extraits de l'allocution du président de la République au Havre, rendez-vous sur le blog de Marc Migraine, Adjoint MoDem au maire du Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/07/2009

Nicolas Sarkozy au Havre jeudi

Le Président de la République sera au Havre le 16 juillet 2009.

Il prononcera un discours sur le thème de la politique maritime de la France et du projet du "Havre, port de Paris", à midi. Le centre ville sera bloqué plusieurs heures.

Environ 1 500 policiers seront mobilisés pour le déplacement dans notre cité de Nicolas Sarkozy.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/07/2009

Le Pont de Tancarville a fêté sa 50ème bougie

Le pont de Tancarville a fêté hier son 50ème anniversaire.

rollers sur le pont de tancarville.JPGFier de son demi-siècle, le pont de Tancarville a été fêté dignement cette année. Outre la possibilité de visiter l'édifice, plusieurs dizaines de locaux ont enfourché leur vélo ou ont calé leurs pieds dans des rollers le week-end dernier. Roller and Caux et S.A.BI.NE ont en effet, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre, organisé un périple de qualité dans la nature proche.

velos sur le pont de tancarville.JPGVenus majoritairement du Havre, ces admiratifs de la nature en ont eu plein les yeux. Après un départ de Tancarville le Haut et la traversée du pont de Tancarville, ils ont parcouru le Marais Vernier sous un magnifique soleil.

Les 35 kilomètres de la randonnée ont été parcourus en une journée, ce qui a laissé aux photographes l'occasion de découvrir la proche campagne du Calvados. Et le maire de Sainte Opportune a pris soin d'accueillir toute la troupe pour un déjeuner de frites et de saucisses. Si ce menu ne convient pas forcément au sportif, il a toutefois été accueilli avec enthousiasme...

cycliste sous le pont de tancarville.JPGEt la présence de l'association S.A.BI.NE (Société Amicale pour le développement de la BIcyclette en NormandiE), qui fête cette année ses 20 ans, a eu l'occasion de montrer son utilité déjà reconnue par de nombreux Havrais, en réparant sur le pouce et au milieu des champs la crevaison du jour... Un Tour de France avant l'heure, mais pour l'ultime plaisir de visiter un lieu trop peu connu des Seinomarins.

le marais vernier a velo.JPG

 Photos : Alexandre Cauchois, pour JeVisAuHavre. Les associations en ligne : Roller and Caux et S.A.BI.NE.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

L'ancien président du port autonome du Havre élu à la tête de l’AIVP

Jean-Pierre Lecomte, président du port du Havre entre juin 1998 et février 2009 et président d’honneur du GPMH, a été élu en juin dernier président de l’Association Internationale des Villes Portuaires en remplacement d’Inaki Azkuna, maire de Bilbao, arrivé au terme de son mandat. L’AIVP compte plus d’une centaine de villes membres.

Information du Journal des Entreprises.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

26/06/2009

Les handicapés à l'honneur ce soir au Havre

La Salamandre, association sous l'égide de la Ligue Havraise pour l'aide aux personnes handicapées, organisait ce soir un défilé de mode hors du commun.

L'iniative est exceptionnelle : faire défiler des personnes en situation de handicap, dans des costumes originaux, dans des matières inabituelles. Le tout au Casino du Havre...

Nous avions obtenu qu'une personne assiste au défilé et relaye images et textes à plusieurs blogs de l'agglomération havraise, afin d'en faire une belle promotion. Malheureusement, surprise à l'entrée du défilé ce soir, "la place a été vendue"... Alors qu'une organisatrice de l'évènement nous avait avoué la difficulté de faire venir la presse, notre reporter est refoulé à l'entrée. Inutile de dire qu'il aura du mal à bloquer de nouveau une soirée pour ce genre d'évènement, pourtant si important semble-t-il pour l'ensemble des handicapés.

Après tout, 15 000 lecteurs, qu'est-ce que ça peut faire à une association aussi importante que la Ligue Havraise ?

De notre côté nous tenons nos promesses : nous devions en parler, nous le faisons. Nous aurions aimé y joindre des photos et faire notre travail de relayeurs de l'information, on nous l'a interdit.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

25/06/2009

Les anti-EPR se retrouveront à Dieppe ce week-end

En Seine-Maritime, à l'annonce de la construction d'un troisième EPR à Penly, près de Dieppe, un collectif constitué de militants, d’associations et de partis politiques, est né.

Ce collectif, qui se nomme "STOP-EPR, ni à Penly, ni ailleurs" s'est fixé plusieurs objectifs :

• lutter contre la construction du réacteur EPR à la centrale de Penly ;
• informer le public sur les dangers du nucléaire ;
• mener des actions pacifiques médiatiques ;
• mettre en évidence le fort potentiel des énergies renouvelables tant pour l’emploi que pour générer de l’énergie.

Sans présager du résultat de cette action, le collectif se veut pérenne et organise un rassemblement à Dieppe le 28 juin, qui constitue sa première action grand public.

L’EPR (réacteur à eau pressurisée européen) constitue la troisième génération de réacteur nucléaire. Il présente deux nouveautés : un système de récupération de combustible en cas de fusion du cœur lors d’un incident majeur et l’utilisation d’un combustible comprenant 30 % de plutonium traité (Mox, métal oxyde).

Pour le collectif, "ces deux éléments font que ce réacteur sera plus polluant, tant dans son fonctionnement que dans son démantèlement et qu’il intègre, dès son origine, la possibilité d’une catastrophe, ce qui était complètement nié au début de l’industrie nucléaire dans les années soixante."

Le rassemblement anti EPR aura lieu à Dieppe dimanche 28 juin, à partir de 11 heures. Une manifestation dans les rues de Dieppe est organisée à partir de 14h30.

Source : Stop EPR, ni à Penly, ni ailleurs.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/06/2009

A vélo pour les 50 ans du Pont de Tancarville

50 ans du pont de tancarville.jpgUn parcours de qualité : 35 kilomètres depuis Tancarville jusqu'au Havre, à faire en rollers ou en vélo.

Les associations havraises Roller & Caux et S.A.BI.NE, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) du Havre, proposent une randonnée ce dimanche 28 juin.

Rendez-vous à 10 heures pour cette manifestation gratuite, qui part de l'église de Tancarville-le-Haut. Les moins aguerris, qui peuvent craindre la traversée du Pont de Tancarville, ont la possibilité d'attendre sur le parking de la rive gauche. De là, 35 kilomètres de bitumes vont être avalés tranquilement, traversant le magnifique Maris Vernier et Saint Opportune La Mare. Un pique-nique y sera pris vers 12h30 (réservation à faire pour le déjeuner, avant le 25 juin, sur le site de Roller and Caux). Le retour est prévu pour 17h30.

La randonnée est ouverte aux sportifs, aux promeneurs, aux familles... Bref à tous. Tout en se rappelant tout de même qu'il y a 35 kilomètres à parcourir.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/06/2009

L'UMP du Havre se voit en grand gagnant aux prochaines élections

Edouard Philippe.JPGDans son bulletin d'information bimestriel, l'UMP du Havre indique compter sur les divisions de la gauche pour gagner les prochaines élections.

Dans son éditorial, Edouard Philippe, adjoint au maire du Havre et Secrétaire des 7ème et 8ème Circonscriptions de l'UMP, fait le bilan des élections Européennes de ce mois. Il prolonge son sentiment de victoire pour les prochaines échéances, en suggérant que "les résultats de ces élections sont de bon augure avant les régionales."

Il ajoute que le maire du Havre, "Antoine Rufenacht a coutume de dire qu’une élection prépare la suivante. La prochaine élection aura lieu en mars 2010 (élections régionales, ndlr). Pour défendre nos idées, nous pourrons compter sur Bruno Le Maire, député de l’Eure et brillant secrétaire d’Etat aux Affaires Européennes. La gauche, pour défendre ses idées (pour autant qu’elle en ait en ce moment), devra trouver un terrain d’entente entre un parti socialiste omniprésent en Seine Maritime, mais désormais débordé, des verts ambitieux mais souvent divisés et des communistes combatifs. Comme ils ne sont pas d’accord sur grand-chose (sauf sur leur antisarkozysme), que les prétentions des écologistes vont être considérables, que le Modem devrait être moins sonore après le désaveu cinglant des urnes, la désunion, cette fois-ci, sera à gauche. Nous pouvons donc espérer une bonne surprise en 2010."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/06/2009

Le Havre et Honfleur entrent en "guerre"

La création d'une zone commerciale dans l'estuaire fait débat...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |