Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2009

La valse des personnalités politiques débute

La campagne des Européennes démarre fort dans l'agglomération.

Trois têtes de liste seront sur le terrain demain :

- Jacky Hénin, pour le Front de Gauche, qui rassemble PCF, Parti de Gauche, PRG, Gauche Unitaire et MRC (voir la note précédente concernant le soutien du MRC au Front de Gauche), sera salle Louis Aragon, à Harfleur, à 14H00 ;

- Jean-Christophe Lagarde, pour le Nouveau Centre, sera salle Cassin, au Havre, à 20H00 ;

- Corinne Lepage, pour le MoDem, sera au marché de Gonneville à 09H30, avant de visiter les locaux d'Emergence, à Mont-Gaillard.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Le MRC explose en Seine-Maritime

mrc.jpgLa scission semble définitive au Mouvement Républicain et Citoyen de Seine-Maritime.

En réponse au courrier du comité départemental de Seine Maritime annonçant sa "mise en sommeil pour rejoindre et prendre part au front de Gauche", le Secrétariat national réuni le 15 avril dernier, constate que cette décision n’est ni respectueuse ni solidaire de la décision du conseil national pour les élections européennes à l’issue de l’échec des négociations avec le Front de Gauche.

Aussi, le Secrétariat national prend acte de cette décision et informe les adhérents qui feront ce choix qu’ils ne peuvent engager le MRC ni utiliser son nom et son sigle. Le Secrétariat national procèdera à la désignation de nouveaux responsables dans ce département pour assurer la continuité du MRC.

Fondation d'une nouvelle association politique

De leur côté, les anciens membres du MRC, qui ont choisi de rejoindre le Front de Gauche, se sont constitué en association. "République et Socialisme" (RS) tiendra sa première assemblée à Rouen, le samedi 9 mai de 13h30 à 18h, à la Halle aux Toiles.

Information Pascal Langlois, Secrétaire Départemental MRC et conseiller municipal de Rouen.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/04/2009

Les circonscriptions de l'agglomération vont changer

L'agglomération Havraise compte quatre circonscriptions. Le Gouvernement travaille sur leur mutation prochaine.

circonscriptions de seine maritime.gifAux prochaines élections législatives la donne pourrait changer : les quatre circonscriptions de l'agglomération du Havre vont subir une mutation en profondeur.

La 6ème circonscription va ainsi fusionner avec la 11ème (Dieppe) et une partie du Pays de Bray.

Les 7ème et 8ème circonscriptions, qui forment à elles deux Le Havre et sa très proche banlieue, ne seront plus qu'une. Pour rappel, nous avons actuellement deux députés aux antipodes sur ces deux circonscriptions : Jean-Yves Besselat dans la 7ème, UMP, et Daniel Paul dans la 8ème, PCF.

Quant à la 9ème circonscription, elle subirait une mutation importante, longeant la côte normande jusqu'au canton de St Valéry en Caux et s'étalant sur les cantons de St Romain de Colbosc et de Bolbec.

Source : PS 76.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Vidéo : les futurs logements étudiants

Vidéo : le projet Habitalib' de logements universitaires au Havre, composé de containers.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

18/04/2009

Que valent nos députés ?

circonscriptions de seine maritime.gifLe site LesInfos.com a classé les députés de toute la France en fonction de leur participation. Les élus de l'agglomération havraise ne participent pas de la même façon aux travaux de l'Assemblée Nationale.

Quatre circonscriptions composent notre agglomération. Voici l'activité de nos députés (au 15 avril 2009) :

6ème circonscription : Jean-Paul Lecoq (PCF) : 91 participations, 0 rapport, 1 proposition de loi, 39 questions.

7ème circonscription : Jean-Yves Besselat (UMP) : 13 interventions, 5 rapports, 0 proposition de loi, 29 questions.

8ème circonscription : Daniel Paul (PCF) : 114 interventions, 2 rapports, 3 propositions de loi, 125 questions.

9ème circonscription : Daniel Fidelin (UMP) : 16 intervetions, 0 rapport, 0 proposition de loi, 7 questions.

A retrouver sur Internet sous format PDF : le classement de l'ensemble des députés français. A voir également : le blog de Laure Leforestier, qui a répertorié l'ensemble des députés du département.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/04/2009

Hommage du PRG à Pierre Mendès France

prg.jpgLes Radicaux de Gauche havrais ont choisi de rendre hommage à l'ancien député de l'Eure.

Les responsables havrais du parti ont choisi de renommer leurs locaux ; il portera le nom "Espace Pierre Mendès France" à compter du 21 avril. Yves Bertrand, conseiller municipal du Havre, estime en effet que "ses analyses et ses engagements peuvent aujourd'hui encore éclairer la réflexion et l'action des élu-es", en particulier en cette période de crise.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Vivre au Havre a un coût de plus en plus élevé

immeubles havrais.JPGL'augmentation du nombre de stationnements payants en centre-ville du Havre (voir notre article du 17 mars) n'est pas la seule mauvaise surprise de l'année. La taxe d'habitation va en effet augmenter de plus de 10 % cette année.

Le Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales indique en effet que l'augmentation de la taxe d'habitation au Havre est parmi les plus élevées de France. Le Havre se situe en effet en 5ème position des plus fortes hausses, avec +11,2 %.

Si l'augmentation est générale en France, elle est bien moins marquée ailleurs, puisque la moyenne de l'augmentation dans les 40 plus grandes villes est de 5,4 %.

D'après le Forum, cette augmentation importante de la taxe est d'abord politique : il est en effet plus aisé d'élever les charges fiscales en début de mandat et à les faire stagner à la veille des élections municipales.

Photo Je Vis Au Havre .com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

16/04/2009

Les étudiants font la ronde

l universite du havre tourne en rond.JPGLe "tour de France de la ronde des obstinés" s'est arrêtée au Havre aujourd'hui.

Les étudiants de l'université du Havre se relaient donc heure après heure pour "tourner en rond", sur le cours de la République. Une action qui se déroule jour après jour dans les universités françaises et qui se prolonge donc dès demain dans une autre ville...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Week-end politique

modem.jpgLe Mouvement Démocrate de Seine Maritime tiendra sa Convention départementale ce dimanche 19 avril 2009 de 10h00 à 17h30 au Château de Bois-Himont (entre Yvetot et Caudebec-en-Caux).ump.jpg

De son côté, l'UMP tient un débat ce vendredi sur le thème de la bioéthique, à la permanence havraise, en présence du Docteur Jean-Luc Saladin.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/04/2009

Nouvelle campagne choc du Front National (2)

roger salengro aurait voté Front National.jpg"Roger Salengro aurait voté Front National". Tel est le titre pour le moins accrocheur avec lequel Marine Le Pen fait campagne dans notre région.

Louis Alliot avait affiché le socialiste Jean Jaurès (voir l'article de JeVisAuHavre.com du 22 mars), Marine Le Pen choisit Roger Salengro. Le Front National choisit décidément des leaders incontestables de la gauche pour sa campagne des élections européennes.

Mais qui était Roger Salengro ?

Enfant du Nord de la France, il a adhéré à la Section Française de l'Internationale Ouvrière (la SFIO) alors qu'il étudiait à la faculté de Lettres de Lille. Il a fondé par ailleurs un groupe d'étudiants collectivistes et se rendait fréquemment dans les réunions de la droite pour porter la contradiction.

Syndicaliste, il est arrêté en 1914 sur ordre du Préfet du Nord. Rapidement libéré, il se rend au front et est fait prisonnier en 1915. A sa libération en 1918 il continue ses actions de militantisme en devenant l'un des principaux animateurs de la SFIO dans le Nord, dont il deviendra secrétaire administratif. Il est rapidement élu conseiller municipal et conseiller général, puis maire, député, et enfin ministre de l'Intérieur. Il participe ainsi activement aux victoires socialistes et au Front populaire aux côtés de Léon Blum.

Roger Salengro, en homme de gauche, luttait activement contre l'extrême droite. Il a ainsi porté en avant un projet de nationalisation des journaux d'extrême droite, suite aux accusations quotidiennes portées à son encontre. Il était ainsi accusé entre-autres de désertion et d'homosexualité.

Ces attaques incessantes auront eu raison de sa vie, puisqu'il s'est suicidé en novembre 1936, à Lille. Ses derniers écrits auront été à Léon Blum et à son propre frère : "S'ils n'ont pas réussi à me déshonorer, du moins porteront-ils la responsabilité de ma mort".

Roger Salengro aurait-il voté Front National ? A vous de juger...

Photo : militante collant des affiches du FN pour les élections européennes de 2009.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

14/04/2009

Un nouveau site "anti-crise" en Seine-Maritime.

logo ADDPE ok.gifL'Association Départementale pour le Développement et la Promotion des Entreprises de Seine-Maritime annonce le lancement de son site Internet "anti-crise".

L'ADDPE-76, association qui a pour mission de créer des liens entre les chefs d'entreprises et de promouvoir les sociétés adhérentes, focalise actuellement son action sur Le Havre et son agglomération. L'association va lancer en mai 2009 un site à destination des particuliers. L'originalité ? La possibilité d'imprimer depuis son domicile des bons de réduction relatifs aux entreprises du Havre.

L'association se fixe pour objectif d'ouvrir le site à l'ensemble du département 76 "dans les plus brefs délais".

Il est dès à présent possible de s'inscrire à la lettre d'information sur le site, http://www.leguide76.fr.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/04/2009

Politique - Pour qui roule le Front de Gauche ?

Face à la montée dans les sondages d'Olivier Besancenot et à la déconfiture des deux principaux partis de la gauche française - le Parti Socialiste et le Parti Communiste -, le Front de Gauche est né. Objectif du nouveau Front : donner mal au crâne à la droite.

front de gauche.jpgOmniprésent lors de la manifestation du 19 mars, le Front de Gauche s'est rapidement imposé sur le paysage politique français. Impossible de rouler dans nos campagnes sans voir des affiches du mouvement. Mais qui sont les nouveaux frontistes ?

En Seine-Maritime, comme à Paris, porté par le PCF, il s'est ouvert aux membres du Mouvement Républicain et Citoyen de Jean-Pierre Chevènement, alors qu'à Alès par exemple le "repli trop nationaliste" du MRC leur a interdit l'accès au Front de Gauche. Le Midi Libre nous apprend aujourd'hui par ailleurs que "ce comité a l'intention d'agrandir le cercle avec notamment les acteurs des mouvements sociaux. Des syndicalistes s'associent à nous pour mener une campagne pour une autre Europe vraiment sociale." Là-bas par ailleurs une minorité issue du Nouveau Parti Anticapitaliste de Besancenot a rejoint le Front de Gauche. Et d'autres groupuscules se sont joint à ce Front. Par exemple le M'PEP, le Mouvement Politique d'Education Populaires, qui fait également figure de petit nouveau dans la politique, puisqu'il n'existe que depuis mai 2008. Ce groupe se présente comme étant "composé de militants ou anciens militants de partis de gauche, d’associations, de mouvements altermondialistes ou de syndicats".

Parmi les fondateurs du Front, on retrouve également le frondeur du PS Jean-Luc Mélenchon. Le Parti de Gauche fait donc campagne commune avec le Front pour les élections Européennes. Et il compte poursuivre son ouverture à tous les vents. Marie-Georges Buffet rappelle toutefois à qui veut l'entendre que le mouvement, c'est le PCF. Pour les prochaines échéances électorales elle a ainsi déclaré : "Nous visons la gagne dans toutes les circonscriptions". Elle souhaite "au moins le doublement" du nombre d'élus. Pas franchement inaccessible, son rêve : en 2004, deux communistes seulement avaient été élus pour le Nord : Jacky Hénin et Francis Wurtz. Et les crises ont toujours tendance à radicaliser les votes.

Quoi que s'appuyer sur Jacky Hénin pour vaincre n'est peut-être pas un bon calcul. L'indétronable maire de Calais a en effet été déboulonné il y a un an, cédant la place à Natacha Bouchart, UMPiste. Il a également cédé un siège communiste de longue date au Département à un candidat de droite. Bref, un ancien vainqueur qui ne fait plus trembler grand monde dans le microcosme politique... Le sieur est par ailleurs connu pour appeler le nouveau maire "Princesse" lors des conseils municipaux. Au point que Natacha Bouchart a déclaré le mois dernier que "l'ancien maire ne s'est pas encore remis en question... Il ne change pas de comportement et continue de manquer de correstion. Il méprise les autres. Et le jour où, humainement, il appréciera l'autre, il changera." Et la Voix du Nord fait un bilan plutôt positif du changement de politique à la mairie de Calais... De quoi rendre Jacky Hénin un peu moins populaire encore dans la région Lilloise.

Et après ?

Et finalement le PCF ne laissera-t-il pas son nom définitivement aux oubliettes, si les élections Européennes sont une réussite pour le Front de Gauche ? Le communisme ne fait plus rêver ; Russie, Corée, Chine ne sont pas des exemples en matière d'humanisme. La France est d'ailleurs l'un des derniers pays occidentaux à avoir un Parti Communiste. Le Parti Communiste Français sait qu'il va mourrir s'il ne change pas, le facteur Besancenot radicalisant encore plus le discours... Le renommer discrètement, en y intégrant des forces issues des autres courants, n'est-ce pas en définitive le pari que s'est donné le Parti Communiste Français ? L'avenir nous le dira.

Photo issu du journal du 10 avril 2009 du Parti de Gauche.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11/04/2009

La fin du MRC en Seine-Maritime

mrc.jpgLe Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) de Seine-Maritime s'est réuni le 25 mars dernier, afin d'évoquer la mise en sommeil du Comité Départemental.

La mise en sommeil du parti de gauche a été voté à l'unanimité, suite à la décision du Conseil National de refuser une alliance avec le Front de Gauche.

Toutefois Pascal Langlois, Premier Secrétaire Départemental de Seine-Maritime, a choisi quant à lui de rejoindre le Front de Gauche et invite les militants à faire de même. Il a d'ailleurs commencé à faire campagne pour son nouveau parti (voir son blog).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

10/04/2009

Forums sur la sécurité intérieure en Seine-Maritime

Actuellement et jusqu'au 18 mai 2009, se tiennent partout en France des forums sur la sécurité intérieure. Plusieurs dates sont à retenir en Seine-Maritime.

Afin de recueillir l'avis et l'attente de nos concitoyens vis-à-vis de la police et de la gendarmerie nationales et de valoriser l'action des forces de l'ordre, le Ministère de l'Intérieur a choisi de mettre en place des forums sur la sécurité intérieure.

Ces forums locaux déboucheront sur des Assises nationales présidées par le Ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités locales. Présidés par les autorités administratives et animés par des policiers et des gendarmes, les prochains débats auront lieu :

- le 15 avril à 18h à Lillebonne, salle des Aulnes ;

- le 21 avril à 18h à Toussaint, salle polyvalente Lepinay ;

- le 28 avril à 19h au Havre,  salons de l'hôtel de ville ;

- le 4 mai à 18h à Rouen, halle aux Toiles ;

- le 5 mai à 18h à Dieppe, salle Paul Eluard.

Chacun est invité à participer au débat.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

La CPAM quitte la périphérie du Havre

marché de montivilliers.JPGLa Caisse Primaire d'Assurance Maladie va abandonner plusieurs de ses centres d'accueil dans l'agglomération havraise.

Sur les marchés de l'agglomération havraise, comme à Harfleur ou à Montivilliers (photo), les pétitions circulent. Pour cause : sur les 11 centres actuellement en service il n'en restera plus que sept prochainement. Parmi les fermetures prévues, celle de l'antenne d'Harfleur nourrie les inquiétudes.

En effet, dans moins de deux mois, il n'y aura plus de CPAM à Harfleur. L'objectif de cette suppression : répondre aux contraintes, comme le non remplacement d'un départ à la retraite sur deux et la modernisation de l'accueil des usagers. La pétition, demandant l'annulation de cette fermeture, a déjà obtenu plus de 600 signatures.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |