Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2009

Un Eurodéputé Vert en plus dans notre région ?

europe ecologie.jpgAprès le glorieux résultat des listes Europe Ecologie ce week-end aux élections Européennes, une surprise pourrait rendre le mouvement encore plus joyeux dans quelques semaines...

Le traité de Lisbonne, qui devrait entrer en vigueur prochainement, va permettre à la France de gagner deux députés Européens en plus. Et si dans les chiffres passer de 72 à 74 eurodéputés n'a rien de compliqué, la question de choisir les heureux élus est plus complexes.

Le gouvernement pourrait choisir de nommer deux députés dans les régions les moins bien représentées, soit la notre (nord-ouest) et l'est. Et c'est un candidat de la liste qui "bénéficiait du plus grand nombre de voix non productives" qui serait nommé. Soit, dans les deux cas, un élu écologiste. François Dufour serait donc l'eurodéputé surprise de notre région.

Europe Ecologie passerait donc de 14 à 16 sièges au Parlement européen, alors que le Parti Socialiste conserverait ses 14 sièges.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

09/06/2009

Le canal Seine-Nord Europe

Antoine Rufenacht.JPGAntoine Rufenacht se dit "optimiste, mais vigilant".

"Pour Le Havre, évidemment, Seine-Nord Europe n'était pas un équipement prioritaire, au contraire, puisque ce canal pourrait donner un avantage à nos deux grands concurrents : Anvers et Rotterdam. Alors que 85% du trafic mondial de marchandises s'effectue par voie maritime, la France ne peut pas se permettre d'affaiblir un grand port comme le nôtre. Mais, parce qu'il semble acquis que ce canal va bien être creusé et que réactiver le transport fluvial est une bonne chose, au lieu de nous plaindre, nous allons saisir notre chance. Et, pour cela, Le Havre ne manque pas d'atouts! D'abord, les réformes portuaires rendent notre site de plus en plus fiable et de plus en plus compétitif. Ensuite, nous gardons l'avantage géographique, car nous sommes proches de l'Atlantique, d'où viennent et d'où partent toutes les marchandises. Nous pouvons aussi accueillir le plus fort tirant d'eau -16 mètres- et aucun estuaire ou écluse à franchir, ce qui facilite la rapidité des rotations; Bref, je reste optimiste, mais vigilant."

Source : L'Express.fr. Photo JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

07/06/2009

Elections Européennes : résultats au Havre

Résultats définitifs au Havre pour les Elections Européennes d'aujourd'hui :

Union pour un Mouvement Populaire - 21,84 %

Europe Ecologie - 17,66 %

Parti Socialiste - 12,94 %

Front de Gauche - 10,62 %

Front National - 8,26 %

Mouvement Démocrate - 7,83 %

Nouveau Parti Anticapitaliste - 5,60 %

Debout la République - 4,30 %

Alliance Ecologiste Indépendante - 2,66 %

Libertas - 2,66 %

Lutte Ouvrière - 1,71 %

Parti de la France - 1,37 %

Communistes - 1,13 %

Europe Décroissance - 0,38 %

Europe Démocratie Espéranto - 0,33 %

C.N.I.P. - 0,29 %

Union des Gens - 0,23 %

R.I.C. - 0,22 %

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

MoDem : ADSL ?

Le grand perdant du scrutin est bien celui que l'on attendait : le MoDem.

Le score réalisé par le parti de François Bayrou est le pire jamais enregistré par ce parti, pourtant connu pour son Européisme actif. Le regroupements des partis écologistes auront eu raison du centrisme en France. Et si le MoDem, au lendemain de cet échec cuisant, changeait de nom, pour s'appeler "ADSL", soit "Association Démocrate Sans Lendemain" ?

Si l'UMP prend la position de leader, le PS passe quant à lui à une deuxième position in extremis, à un pas à peine d'une Europe Ecologie qui démontre définitivement l'importance que les Français accordent aujourd'hui à l'écologie. La diffusion en grandes pompes du film Home a également, selon certains de nos politiques locaux, eu un impact fort sur ce vote.

Le résultat de l'UMP est une première depuis 25 ans ; en effet le parti au pouvoir n'a jusqu'à aujourd'hui jamais obtenu la première place à une élection Européenne.

Quant aux nationalistes, le Front National subit de plein fouet les scissions internes, les plaçant à égalité avec les communistes du Front de Gauche. La présence dans notre région de la fille du fondateur du FN, qui devrait prendre la présidence du mouvement dans les années à venir, n'aura pas servi à grand chose, puisqu'elle n'obtient sa place au Parlement Européen que de justesse.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

04/06/2009

Les agriculteurs s'emparent de la campagne des Européenne au Havre

Les producteurs de lait ont profité du passage au Havre de personnalités politiques de la majorité nationale pour s'exprimer.

L'UMP tenait un meeting hier soir à la salle François Ier. Ambiance feutrée, personnalités triées pour plaire au public, jeunes militants aux couleurs de la campagne, drapeaux tricolores, tout semblait prêt pour cet énième congrès de droite au Havre.

C'était sans compter sur les producteurs de lait, venus en masse, puisque moitié moins nombreux seulement que les sympathisants UMP. Les tracteurs bloquant la rue et les agriculteurs portant des bannières clamant leur colère ont d'abord surpris, ensuite séduit. Surpris car ils n'étaient bien évidement pas attendus, puisque pas invités. Ensuite séduit, puisqu'ils ont eu longuement l'occasion de s'exprimer.

Antoine Rufenacht a en effet choisi de les faire entrer et même participer à cette soirée. D'abord plutôt réticents, les producteurs de lait ont ensuite accepté d'entrer, pour entendre et surtout pour être entendus. Et lorsqu'un militant de droite, choqué de voir s'incruster ainsi des non invités, leur a scandé qu'ils ne respectaient rien et qu'il n'avait pas à être ici, le maire du Havre a crié au frondeur un "taisez-vous" d'anthologie.

Après une minute de silence en l'honneur des disparus du vol Rio-Paris, Bruno Le Maire, venu en tant que Secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes, Dominique Riquet, tête de liste aux élections Européennes, Jean-Paul Gauzès, candidat local et troisième sur la liste, Antoine Rufenacht, Jean-Yves Besselat, tous ont tenu leur allocution originalement prévue, avant enfin de laisser la parole aux producteurs de lait.

Jean-Paul Gauzès a appris au public sa filiation agricole, indiquant par ailleurs souhaiter intégrer au sein de la commission européenne un poste plus proche "de la terre" que celui qu'il occupait jusqu'à présent.

A l'applaudimètre les producteurs de lait l'ont largement remporté, puisque tous, ministres, députés, sénateurs, maires, sympathisants de la droite et bien entendu agriculteurs, ont applaudi les demandes fortes pour qu'ils puissent continuer de vivre décemment.

Et les personnalités politiques se sont engagées elles aussi, Bruno Le Maire indiquant qu'ils n'ont pas seulement été écoutés, "mais également entendus".

Les négociations d'aujourd'hui n'ont pas atteint les espoirs des producteurs de lait, qui ne peuvent exercer leur métier avec un litre de lait à 0,28 euros.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/05/2009

Dhorasoo interdit de séjour au HAC

logo hac.jpgLe HAC a publié aujourd'hui un communiqué afin de faire cesser le débat entre Le Havre et Vikash Dhorasoo.

"Le Conseil de Surveillance du Havre Athletic Club, après lecture de la lettre rédigée par MM. Vikash Dhorasoo et Pierre Walfisz, tient à préciser que comme souhaité par M.Dhorasoo, les instances du club lui ont été totalement ouvertes. M.Dhorasoo et son équipe ont ainsi pu présenter l’ensemble de leur projet aux membres du Conseil de Surveillance ainsi qu’aux 205 actionnaires lors d’une réunion consultative. Cette réunion, organisée sous le contrôle d’un avocat indépendant et d’un huissier de justice, a été conclue par le vote des actionnaires. 97% des votants ont jugé défavorablement le projet de M. Vikash Dhorasoo. Le résultat indiscutable du vote devrait donc pousser MM Dhorasoo et Walfisz a se poser la question de la qualité du contenu et de la pertinence de leur dossier. Le vote suivi de la décision du Conseil de Surveillance ont mis un terme à ces débats. Le Conseil de Surveillance souhaite désormais que le Directoire puisse travailler sereinement et activement à la préparation de la saison 2009-2010 et de l’avenir du club".

Ce communiqué est une réponse à la lettre de Vikash Dhorasoo, dont voici l'intégralité du texte :

"Monsieur le Président,
Messieurs les membres du Conseil de Surveillance,

Lors des différents entretiens avec Mr Noel Marie préalables aux deux réunions du lundi 11 mai, nous avons apprécié le dialogue avec un responsable qui nous semblait conscient de l'importance de son rôle et des enjeux qui entouraient ces réunions. L'exposé de notre projet de développement devant le Conseil de Surveillance s'est déroulé dans le calme et la sérénité, suivi de questions de messieurs Mautalen, Morvan et Triguel auxquelles nous avons répondu précisément, sans que nos réponses ne soulèvent de réaction polémique. J'ai été surpris une première fois lorsque Mr Marie nous a demandé de faire plus court lors de notre exposé du soir, de nous limiter à 30 minutes pour que les actionnaires aient le temps et le loisir de nous poser toutes les questions nécessaires pour se forger un point de vue. Il nous semblait, un peu naïvement, que la meilleure façon de débattre d'un projet de 54 pages jusque là inédit était d'en prendre connaissance le plus précisément possible. Mais tel ne semblait pas être votre point de vue...

Le soir même, respectueux des instructions du Président Marie, nous avons demandé aux membres de notre équipe de raccourcir légèrement leur propos. Les actionnaires poseraient des questions complémentaires après l'exposé à l'aide du dossier écrit ... Dès la première "question", posée par Mr Aubault, nous avons parfaitement compris dans un mélange de stupeur et de colère, pourquoi notre exposé ne méritait pas d'être développé : comment laisser affirmer au vice-président du Conseil de Surveillance, Président de la commission Finances, que le résultat d'exploitation de la saison en cours sera positif alors que le budget officiel prévisionnel transmis par le Président Louvel le 23 avril dernier et déposé à la DNCG le 15 novembre dernier présente un résultat d'exploitation négatif de 3657 k? ? Pourquoi lancer une discussion sur une confusion entre résultat d'exploitation et résultat net ? Nos chiffres concernant la saison en cours ne font que reprendre les chiffres prévisionnels officiels du club et ne PEUVENT donc susciter de discussion... Si une telle erreur était gênante pour un responsable chargé des finances, l'absence totale de réaction de l'ensemble de la Direction du club face à une affirmation aussi fausse que maladroite dans son agressivité, en ouverture des débats qui plus est, ne présageait rien de bon.

Le suite du « débat » nous a malheureusement donné raison et nous a définitivement éclairé sur les objectifs de cette réunion : décrédibiliser, par tous les moyens possibles, un projet dont on ne souhaitait pas véritablement prendre connaissance. Rejet d'un supposé changement de Présidence...absent du projet (notre projet prévoyait un maintien du Président Louvel), utilisation polémique et répétée (déjà évoquée le matin et parfaitement expliquée devant le Conseil) d'une faute de frappe sur la note d'une page remise au Président Louvel alors que le dossier de 54 pages répond à ces interrogations, argumentaire contradictoire (un million c'est très peu, mais si on augmente trop le capital, vous allez prendre le pouvoir ?), polémique sur une information imaginaire entendue à la radio 3 jours avant tout le monde, procès d'intentions sur le rôle que nous accorderions à l'Association , particulièrement amusant lorsqu'on connaît le traitement que lui accorde Jean-Pierre Louvel ...

A aucun moment de ce "débat" qui ne comportait aucune question constructive sur le projet, le Président du Conseil, pourtant garant ce soir là de l'impartialité de la discussion, n'est intervenu. Il n'a pris la parole qu'une seule fois : pour interrompre et éconduire un actionnaire incontrôlé qui demandait malencontreusement à la direction actuelle de livrer quelques éléments permettant de comparer nos démarches et de se faire une opinion... Il est vrai que cette question n'avait pas beaucoup d'importance, comparée à la question centrale de la distribution d'éventuelles dividendes posée par Mr Morvan. Nous avons assez rapidement compris que le débat promis n'aurait pas lieu et que la grande majorité des actionnaires ne souhaitait rien savoir du projet. A aucun moment, les membres du Conseil de Surveillance n'ont jugé utile de livrer aux autres actionnaires les informations recueillies lors du débat matinal. A aucun moment, l'idée de faire profiter le club des multiples opportunités évoquées dans le dossier n'a été évoquée. Une telle unanimité fait plaisir à voir dans un club affichant une santé sportive et financière exemplaire.

Lorsque Mr Marie a donné la parole au Président Jean-Pierre Louvel pour qu'il entame un discours fleuve de conclusion, nous avons enfin et définitivement compris à quel spectacle théâtral nous avions assisté et malheureusement participé. Un discours écrit de plus d'une heure pour conclure une discussion ouverte sur un document et un projet découvert une heure auparavant, ce n'est pas banal...  Mais nous allions enfin en savoir plus sur le projet alternatif d'avenir de l'actuelle direction ! Qu'elle n'a pas été notre déception.. Pas un mot sur la saison prochaine, pas un détail sur la manière dont le club va traverser le pire déficit prévisionnel de son histoire. Il ne doit pas y avoir urgence. Certains chantiers semblaient bien plus pressés : dénigrer la personnalité et les intentions de Vikash Dhorasoo, aligner une série de contrevérités ridicules (poussant l'incorrection jusqu'à décrire l'enterrement de Guy David comme une réunion de comploteurs), donner une leçon de direction sportive à Mr Moutier qui présente, il est vrai, un pedigree sportif ridicule en comparaison à celui du Président Louvel.. Après plus d'une heure d'agressions indignes, il nous fallait subir les mauvais effets de manche d'un Président dissimulant un bilan tragique et une absence abyssale d'idées par un supposé danger de supposés ennemis du club...Il est vrai qu'il faut de toute urgence protéger le club contre des moyens financiers supplémentaires, de nouvelles opportunités de sponsoring, un possible développement international et une direction sportive compétente. Ce type de dangers a déjà tué plus d'un club. Bienheureux Hac,...

Tout bon spectacle ayant une fin, il nous a fallu quitter la salle sans goûter au salut final des artistes. En guise de conclusion de cette soirée pitoyable, vous avez cru bon d'afficher publiquement les sourires et poings levés des soirs de victoire, heureux d'avoir « requinqué » votre Président. Personne n'a jugé utile de vous demander en quoi la situation du club s'était améliorée et ce qui pouvait justifier une telle autosatisfaction. Nos propositions étaient certainement perfectibles. Encore fallait-il les considérer. Notre analyse des limites financières et sportives du HAC est peut-être erronée. L'avenir le dira.  Dans le cas contraire, vous porterez, Monsieur le Président, messieurs, l'immense responsabilité d'avoir malhonnêtement et par tous les moyens à votre disposition empêché un débat serein et constructif quant aux pistes de développement d'un club qui pour être doyen n'en n'est pas moins mortel.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président, messieurs les membres du Conseil de Surveillance, nos salutations distinguées

Vikash Dhorasoo Pierre Walfisz"

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

13/05/2009

Le HAC en Ligue 2

logo hac.jpgCa y est, c'est fait : Le Havre est en Ligue 2. Le club doyen n'aura même pas tenu une saison en Ligue 1.

Alors que le début de la semaine a vu Vikash Dhorasoo et Laurent Ruquier se faire jeter par la direction du HAC, la nouvelle tombe ce soir, sans appel. Le HAC a fait son temps en Ligue 1.

L'équipe normande s'est inclinée à domicile face à Saint-Etienne, par 2 à 4. De la 18ème à la 46ème minute Le Havre menait pourtant par deux buts à un. Mais les talents du jeune goal Johny Placide, auteur de deux superbes arrêts, n'auront pas suffis.

Un an après la montée des Havrais en Ligue 1, lorsque le maillot de l'équipe couvrait l'Hôtel de Ville et que les joueurs étaient acclamés dans les rues, alors qu'ils finissaient champion de France de Ligue 2, la chute fait mal. Et elle est sans appel : sur 35 matchs joués, Le Havre n'en aura gagné que 7. Un score catastrophique, qui laisse l'équipe "bonne" dernière du championnat.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les jets d'oeufs jugés

Quatre habitants de la cité Chauvin ont été jugés hier pour les jets d'oeufs en conseil municipal en février 2009.

Si la Ville du Havre demande une peine symbolique, un euro et le remboursement du nettoyage des vêtements salis par les oeufs, le Parquet réclame quant à lui une peine d'emprisonnement : jusqu'à six mois fermes. La décision sera rendue par le tribunal correctionnel le 23 juin prochain.

Maître Tugaut, qui plaide pour la Ville, a souligné le caractère "lamentable" de cet acte. Il était de plus accompagné de cris qualifiés "d'outrage". Quat à Maître Ben Bouali, qui plaide pour les accusés, il parle d'"expression d'une colère, d'une lassitude. On leur a dit à une époque qu'on leur donnait des terrains. Puis on les a laissés faire des maisons. Aujourd'hui, il arrive qu'on les accuse d'être des squatters". Il a également regretté l'absence des témoins, un manque de "panache" dans cette affaire.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/05/2009

Sondage : Pour qui voterez-vous aux élections Européennes de juin 2009 ?

A la question "Faut-il sauver la porte de l'ancienne caserne Kléber", vous avez été 64 % à répondre par l'affirmative (98 votants).

Nous vous proposons maintenant de nous indiquer pour quelle liste vous pensez voter aux élections Européennes du mois prochain.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Elections Européennes : les candidats en lice

11 listes se présenteront aux élections Européennes de 2009. Voici les candidats en lice, classés par parti politique (selon nos informations, connues à ce jour) :

Debout la République : Thierry Grégoire. Site Internet.

Front de Gauche (Parti Communiste Français) : Jacky Hénin. Site Internet.

Europe ecologie (Les Verts) : Hélène Flautre. Site Internet.

Front National : Marine Le Pen. Site Internet.

Libertas : Frédéric Nihous. Site Internet.

Mouvement Démocrate : Corine Lepage. Site Internet.

Nouveau Parti Anticapitaliste : Christine Poupin. Site Internet.

Parti de la France : Carl Lang. Site Internet.

Parti Socialiste : Gilles Pargneaux. Site Internet.

Parti Pour La Décroissance : Stéphane Madelaine. Site Internet.

Union pour un Mouvement Populaire : Dominique Riquet. Site Internet.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Grand Paris : les maires de Paris, Rouen et Le Havre se concertent

Valérie Fourneyron.jpgAntoine Rufenacht.JPGBertrand Delanoë (PS), Valérie Fourneyron (PS) et Antoine Rufenach (UMP), les maires de Paris, Rouen et le Havre sont convenus « de travailler ensemble à l’élaboration d’un projet de développement pour la vallée de la Seine » dans le cadre du Grand Paris, indique Le Figaro. Ils se sont rencontrés le 29 avril, juste avant la présentation par Nicolas Sarkozy de sa vision du Grand Paris.

Les services et agences d’urbanisme de leurs trois villes proposeront aux maires, d’ici à la fin 2009, « un plan pour de premières actions conjointes ». Dans un communiqué ils indiquent vouloir « créer une communauté de projet pour la vallée de la Seine ». Quatre objectifs sont fixés : « ouvrir la capitale française vers sa façade maritime », « appréhender le grand ensemble portuaire Rouen-Le Havre en terme de complémentarité », « relier cet ensemble par le fer et le fleuve aux grands marchés de la consommation de l’agglomération parisienne ».

Le Figaro rappelle que dans son discours N. Sarkozy a souhaité que Le Havre devienne « le port du Grand Paris et la vallée de la Seine l’axe majeur autour duquel la métropole a vocation à s’ordonner ».

Dans un point de vue publié par Le Figaro Roger Karoutchi, le président du groupe majorité présidentielle au conseil régional d’ Ile-de-France, confirme, en rappelant le discours du chef de l’Etat, « la volonté de faire du Havre le port de Paris ». Il insiste par ailleurs sur le « retour » de l’Etat en Ile-de-France, afin de répondre à « l’exaspération des Franciliens ».

Photos Valérie Fourneyron et Antoine Rufenacht : JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

05/05/2009

Laurent Fabius souhaite la concertation sur le Grand Paris

Le 29 avril, le président de la République a indiqué souhaiter un Grand Paris qui ait pour port Le Havre. Laurent Fabius s'inquiète quant à la place réservée à Rouen et sur les fonds dédiés à ce chantier.

Le Havre - Paris en moins d'une heure, en TGV. Une mesure que tous souhaitent depuis longtemps. Dans un courrier adressé à Nicolas Sarkozy, le président de l'agglomération rouennaise espère "que cette annonce ne sera pas simplement une promesse en l'air mais qu'elle permettra une avancée effective dans le domaine des transports".

Laurent Fabius demande une "concertation" sur le dossier, en particulier afin d'évoquer la place de l'agglomération qu'il préside, Rouen.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

01/05/2009

Le projet de Grand Paris concernera Le Havre

tour eiffel paris.JPGNicolas Sarkozy a révélé mercredi les grandes lignes de son projet d'aménagement de la région capitale. L'axe Paris-Le Havre y est mis en avant.

Outre des projets pharaoniques, tel la création d'un métro de 130 kilomètres autour de Paris et la création de 1,5 million de logements d'ici à 2030, l'amélioration de la ligne SNCF Le Havre-Paris, tant attendue par les Havrais comme par les Rouennais, est évoquée. Plus de 33 Milliards d'Euros seront en effet dépensés uniquement pour le transport, dans ce "Grand Paris".

Le président de la République estime que la mise en oeuvre de ce projet prendra 10 à 12 ans, avec un début des travaux fixé à 2012. Le TGV devrait alors rapprocher grandement la capitale du Havre, puisque l'objectif est de permettre le trajet en moins d'une heure, soit environ la moitié du temps actuel.

Pourquoi ce rapprochement souhaité entre Paris et Le Havre ? Pour pouvoir concurrencer d'autres grandes capitales, telle Londres. Paris se trouve, selon le chef de l'Etat, trop loin de la mer ; les rives de la Seine seront donc aménagées sur toute la distance reliant la cité Océane à la capital, selon le projet réalisé par Antoine Grumbach.

Photo : Je Vis Au Havre .com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

29/04/2009

Signature de l'accord franco-espagnol sur deux "autoroutes de la mer"

msc entre au havre.JPGDominique Bussereau, secrétaire d'Etat au Transport français, et Victor Morlan, son homologue espagnol, ont annoncé la réalisation de deux projets d'autoroutes de la mer.

Le transport maritime de poids lourds va bondir grâce à cet accord essentiel pour Le Havre. Ce sont en effet environ cent mille camions qui jusqu'à présent envahissaient les routes et qui emprunteront ces "autoroutes de la mer". Deux lignes sont ainsi créées, l'une reliant Nantes-Saint-Nazaire à Gijon, dans le nord de l'Espagne, et l'autre faisant la jonction entre Nantes-Le Havre et Vigo, dans le nord-ouest de l'Espagne et par la suite avec Algésiras, dans le sud.

La Commission Européenne doit approuver le "régime d'aide aux sociétés exploitantes", Louis Dreyfus armateurs, Grimaldi et Acciona Trasmediterranea.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

28/04/2009

Les Objecteurs de Croissance entrent en campagne

europe décroissance.jpgLa campagne Europe-Décroissance a été lancée samedi 25 avril.

L'Association Des Objecteurs de Croissance (ADOC-France) a été créée pour finaliser les listes aux élections Européennes. Les sept régions auront à cette occasion, pour la première fois, des candidats Décroissants.

Le candidat pour notre région (Ouest) est Stéphane Madelaine, qui nous avait accordé il y a quelques semaines une interview (voir ici).

Dans son communiqué, l'ADOC indique que "le but de cette démarche n’est pas électoraliste". Il ajoute que "nous ne chercherons donc pas à obtenir coûte que coûte des sièges au parlement européen. Il s’agit bien pour nous, d’amener au débat public, pour la première fois dans l’histoire politique, les idées de la Décroissance. Des idées qui nous permettrons enfin de construire un autre avenir pour les peuples d’Europe. Notre force, ce sont nos idées !"

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |