Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2015

Bernard Cazeneuve s'exprime sur la Normandie... Et omet encore Le Havre

Source : Communiqué - Politique, Réunification de la Normandie


Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, par ailleurs ancien maire de Cherbourg, s'exprime sur la réunification des deux Normandies, un communiqué sanglant envers la Droite.

cazeneuve-960-320.jpgAttaqué ces dernières semaines sur la façon dont se fait le rapprochement de la Basse et de la Haute Normandie (voir article sur JeVisAuHavre.fr ici), Bernard Cazeneuve répond par des invectives contre la Droite. Ainsi, il indique que "Lorsque Nicolas Sarkozy a mis sur le métier l'ambition du Grand Paris, ses soutiens parlementaires se sont abstenus de donner à la Normandie l'unité et la force à laquelle les Normands aspiraient. Bien au contraire, beaucoup ont freiné, traîné les pieds face au projet de réunification par décret alors envisagé par L'Élysée. "

Il soutient également que les élus de Droite "n'avaient pas de projet d'ensemble pour la Normandie. Ce fut clair aux yeux de tous, lorsque Nicolas Sarkozy annonça, en 2009, un TGV Paris-Le Havre, oubliant dans son empressement à la fois Rouen et la Basse Normandie."

Alors qu'on apprenait il y a quelques jours que des services douaniers essentiels au Havre, allaient être mutés sur Rouen, Bernard Cazeneuve se veut pourtant rassurant : il affirme que tous les Normands "continueront à bénéficier de services régionaux proches de leurs territoires", mais aussi que, pour ce faire, "les fonctionnaires territoriaux qui en auront la charge pourront demeurer en poste là où ils exercent aujourd'hui leurs missions, avec esprit de service public et dévouement."

Lorsque le ministre de l'Intérieur cite la Cité Océane, c'est malheureusement, pour attaquer le projet du précédent gouvernement, d'amélioration du trajet SNCF Paris-Le Havre. De même, il s'est engagé hier à rencontrer les élus... à Caen et à Rouen.

Retrouvez ici l'intégralité de son communiqué :

"La réunification de la Normandie est un projet ancien. Aucune majorité de droite n'a vraiment cherché à la faire aboutir. Lorsque Nicolas Sarkozy a mis sur le métier l'ambition du Grand Paris, au cours de la précédente législature, ses soutiens parlementaires se sont abstenus de donner à la Normandie l'unité et la force à laquelle les normands aspiraient. Bien au contraire, beaucoup ont freiné, trainé les pieds face au projet de réunification par décret alors envisagé par L'Elysée. Aucune initiative ne fut prise à l'époque, pour surmonter ces résistances, notamment pas par ceux qui souhaitent aujourd'hui exercer des responsabilités régionales. Pour une raison simple : ils n'avaient pas de projet d'ensemble pour la Normandie. Ce fut clair aux yeux de tous, lorsque Nicolas Sarkozy annonça en 2009 un TGV Paris-Le Havre, oubliant dans son empressement à la fois Rouen et la Basse Normandie. Ce fut alors Laurent Beauvais qui rassembla les élus bas normands pour défendre leur territoire et Laurent Fabius qui réclama la desserte de Rouen.

Le gouvernement auquel j'appartiens a pris la décision de donner à la France des régions plus fortes et moins nombreuses. Dans la loi que j'ai personnellement portée au Parlement, il a fait le choix de redonner à la Normandie son unité. Par un amendement pertinent, soutenu par les parlementaires normands de la majorité, le député Alain Tourret a inscrit dans la loi le principe d'un équilibre entre les anciennes capitales régionales des collectivités fusionnées. J'ai donné, au nom du gouvernement, un avis favorable à cette proposition, qui permettra aux élus régionaux de choisir, in fine, le lieu des délibérations du nouveau conseil régional. Je ne doute pas que sur ce sujet, comme sur les autres, l'équilibre, la sagesse, l'unité prévaudront sur toute autre préoccupation. Il faut pour cela de la rigueur plutôt que de la polémique. Sur cette question, l'intérêt de la Normandie doit prévaloir sur toute autre considération.

C'est dans l'équilibre et la solidarité des territoires normands que l'unité de la grande Normandie doit trouver son énergie et sa force. Chacun d'entre eux doit y trouver sa place. Chacun doit être reconnu et valorisé pour ce qu'il a de meilleur. Voilà les fondations pour un projet pérenne, que Nicolas Mayer- Rossignol portera avec toute la hauteur de vue, le talent et la ténacité qu'on lui connaît.

Il me parait enfin important de garantir aux normands qu'ils continueront à bénéficier de services régionaux proches de leurs territoires et que pour ce faire, les fonctionnaires territoriaux qui en auront la charge pourront demeurer en poste là où ils exercent aujourd'hui leurs missions, avec esprit de service public et dévouement.

Désireux également que la répartition des grandes administrations déconcentrées de l'Etat soit absolument équilibrée, j'ai confié aux préfets préfigurateurs dans les sept nouvelles grandes régions le soin d'engager une large concertation avec les élus locaux. Je conduirai moi même deux réunions à Caen et à Rouen, avec l'ensemble des élus concernés. Je recevrai tous ceux qui ont souhaité me rencontrer afin de me faire part de leurs attentes. Le ministère de l'Intérieur a en effet la charge de coordonner cette réforme dans la transparence."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

29/04/2015

Retirer la Douane du Havre pour l'installer à Rouen ? N'importe quoi !

JeVisAuHavre.fr - Politique, Maritime


Elus, syndicats et surtout Havrais s'insurgent contre une décision totalement absurde : la fermeture des bureaux de perception des droits de douane et de la TVA au Havre.

douanes.jpgUne décision absurde et incongrue : Le Havre n'est rien de moins que la première recette française pour la perception des droits de Douane. Après Fécamp et Honfleur, c'est donc au tour de la cité Océane de subir une centralisation des services dans le fief du ministre des Affaires Etrangères et du Développement International, Laurent Fabius.

La CGT y voit là une "ineptie" et à Droite comme à Gauche les réactions sont également virulentes.

Les adjoints à la Ville du Havre Valérie Egloff et Jean-Baptiste Gastinne ont signé un courrier en commun avec le maire de Sainte-Adresse Hubert Dejean-de-la-Batie,  à destination de Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, dénonçant "une vision et une logique technocratique implacables et incompréhensibles". Pour les élus UMP, "ce serait tout d’abord un coup porté à l’agglomération havraise et un frein évident à sa forte activité internationale et donc à son développement économique. Ce serait aussi un non-sens dans le cadre de la réorganisation régionale, en totale contradiction avec le rôle que doit jouer Le Havre dans cette future grande région."

Le président PS de la Région Haute-Normandie, Nicolas Mayer-Rossignol, s'insurge également de cette décision. Il indique dans un communiqué que "Le Havre est le premier port de Normandie. C’est l’un des tout premiers ports d’Europe. Comme en attestent les contrats de plan et le contrat d’agglomération que j’ai signé la semaine dernière avec le député-maire Édouard Philippe, le territoire havrais est l’un des territoires de Haute-Normandie où la Région investit le plus. Son rôle est stratégique au cœur de la future Normandie. Les Douanes ont toute leur place dans cet environnement économique, industriel, portuaire et logistique.  J’ai contacté dès ce soir le Cabinet de Christian Eckert, Secrétaire d’État au Budget, auprès du ministre des Finances et des Comptes publics, à qui j’ai dit très clairement ma position. Dans la Normandie, les Douanes doivent rester au Havre."

Il y a quelques jours, Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Région Haute-Normandie et Edouard Philippe, Président de la CODAH, ont signé le contrat de la Communauté de l’Agglomération Havraise pour la période 2014-2020, pour lequel les collectivités (CODAH, Région et communes) engageront plus de 357 M€ pour le développement de la Porte Océane. Le départ des services des Douanes porteraient un coup sévère à ce travail.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

19/04/2015

Fusion des régions : Le ton monte entre Caen et Rouen

19/04/2015 - Source : Les Echos - Réunification de la Normandie


Les relations entre la Haute et la Basse Normandie, jamais vraiment chaleureuses, deviennent glaciales.

le havre, rouen, caen, politique, préfecture, normandie, réunification, régionsUne première fuite annonçant Rouen comme siège du conseil régional, et donc future capitale politique de la Normandie réunifiée, a mis la Basse-Normandie en émoi la semaine passée. Dans ce schéma, Caen n’était que capitale administrative ou chef-lieu, un statut qu’elle refuse. Beaucoup y voient l’influence de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et élu de la banlieue de Rouen.

"C’est le conseil régional qui sera le véritable centre de décision, pas la préfecture de région. Nous ne tomberons pas dans le piège doré que Laurent Fabius nous tend", a averti Philippe Gosselin, député UMP de la Manche, un des trois départements bas-normands, et qui plaide pour Caen. Depuis quelques mois déjà, les deux villes sont en compétition et se battent pour influencer la future répartition des rôles, dans un dossier, faut-il le rappeler, supervisé par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, ancien élu bas-normand.

Les présidents des deux conseils régionaux actuels, fabiusiens tous les deux, s’emploient à calmer le jeu. "Il nous appartient de construire un modèle équilibré qui serve la proximité, qui soit efficace, et de ne pas opposer Caen à Rouen, Rouen au Havre, le rural à l’urbain, la Haute à la Basse-Normandie", ont tenu à préciser Laurent Beauvais, pour la Basse-Normandie, et Nicolas Mayer-Rossignol, pour la Haute-Normandie.

L’opposition critique

L’opposition n’a pas tardé à critiquer la manière. "C’est confus, sachant que ce n’est ni confirmé, ni infirmé. Restons ­prudents, tempère Edouard Philippe, maire UMP du Havre. Ayons une logique de complémentarité. Ne donnons pas le sentiment que la réunification enlève quelque chose."

Le candidat déclaré de l’UDI aux élections régionales, le député de l’Eure (Haute-Normandie), Hervé Morin, enfonce le clou. "On ne peut pas construire la Normandie sur un malentendu. Une des deux régions ne peut pas être le grand perdant. La modernité, c’est le réseau et non la centralisation", lance l’ancien ministre de la Défense. Et de plaider pour la capitale politique à Caen, administrative à Rouen et économique au Havre.

Cet été, le gouvernement devra trancher et choisir un chef-lieu provisoire. Le définitif ne sera arrêté qu’en juillet 2016. Ça laisse encore du temps aux disputes.

Retrouvez l'article original sur Les Echos.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

09/02/2015

Autoroute Rouen - Le Havre par Yvetot : c'est à partir d'aujourd'hui

a150.jpgEnfin ! Le tronçon d'autoroute A150 entre Yvetot et Barentin est ouvert à compter du 9 février.

Les premiers véhicules pourront arpenter les 18 kilomètres supplémentaires de bitume à partir de 14h00. Grâce à cet aménagement, le trajet Rouen - Le Havre se trouve ainsi réduit de près de 25 minutes. Le prix du péage est quant à lui de 3,10€, joignant Yvetot à Barentin.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

28/01/2015

HAROPA fait salon à Paris du 3 au 5 février 2015

HAROPA participera au salon Euromaritime qui se tient du 3 au 5 février 2015 au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris. 

La deuxième édition de ce rendez-vous européen de l’économie de la mer est placée sous le signe des ports, des énergies marines renouvelables et de l’industrie offshore. Elle rassemble plus de 300 exposants représentants des grands groupes industriels européens et des métiers qui structurent le monde maritime.

HAROPA partage ainsi son espace d’accueil :

  • Espace HAROPA « Systèmes d’information portuaires » : HAROPA-Port du Havre et SOGET présenteront les solutions Cargo Community System ; zoom sur le guichet unique portuaire et ses évolutions mises en place en 2015 avec les acteurs des communautés portuaires de l’axe Seine.
  • Espace HAROPA « Construction et réparation navale » : HAROPA-Port de Rouen présentera les offres de services HAROPA aux côtés de Dieppe Navals.
  • Espace HAROPA « Ports Partenaires » : partenaire de 9 ports normands et franciliens, HAROPA présentera son hub à «guichet unique» aux côtés des ports de Dieppe, Fécamp, Gron et Nogent-sur-Seine. 

Cette édition 2015 est également l’occasion, pour les trois ports de l’axe Seine que sont Le Havre, Rouen et Paris réunis dans HAROPA, de participer au lancement d'EuroWaterWays, 1er salon européen de l’économie fluviale.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

16/06/2014

JR fait des ports de l’axe Seine sa galerie d’art

Après New York, Shanghai, le street-artiste JR fait escale sur les ports de Paris, Rouen et du Havre à l’occasion du Festival Terre d’Eaux, pour réaliser son plus grand collage sur 151 conteneurs maritimes, soit près de 600 000 mètres linéaires.

haropa.jpgRelooker le Panthéon ne lui a pas suffit. Avant d’entamer une collaboration avec Pharrell Williams, le célèbre photographe s’attèle désormais au monde portuaire et habille des conteneurs :

« Le monde portuaire m'a toujours fasciné de par son échelle, la grandeur des bateaux et des infrastructures. Cela fait maintenant plusieurs années que je souhaitais conclure mon projet Women Are Heroes en faisant concrètement voyager les regards de femmes que j’ai photographiées lors de ce tour du monde entre 2008 et 2010. C’est tout l’univers portuaire qui va se mettre au service de cette action.»JR_portrait.jpg

Tous les acteurs des places portuaires se mobilisent pour relever le défi de cette gigantesque opération de collage et porter les couleurs d’HAROPA. Grâce au savoir-faire des dockers, entreprises de manutention, transporteurs et autres équipes des ports de Paris, Rouen et Le Havre, les conteneurs emprunteront les boucles de la Seine pour rejoindre au Havre, par le fleuve, le reste du chargement.

Ainsi habillés, les 151 conteneurs seront chargés sur un porte-conteneurs géant, le CMA-CGM Magellan, qui quittera le port du Havre entre le 2 et le 4 juillet à destination de la Malaisie (nom du port à venir).

Concours photo

Pour HAROPA, - alliance des ports du Havre, de Rouen et Paris-, c’est aussi le moment de lancer un concours photo original : « CONTENEURIZE ME ».

Du 18 juin au 5 juillet 2014, réalisez une photo originale et gagnez peut-être une caméra GoPro Hero3+ et des Polaroïd nouvelle génération. Pour cela une seule condition : « mettez en Seine » le milieu portuaire, maritime ou fluvial.

A vos smartphones, appareils photos ou tablettes, en ayant à l’esprit que sans l’eau et le travail des hommes, aucune réussite industrielle et de commerce international n’est possible.

Qu’il s’agisse de cargos, berges, quais, ponts, péniches, bateaux de croisières, conteneurs, rives urbaines, grues, porte-conteneurs, écluses, etc. Le paysage maritime et fluvial se métamorphosera au travers de vos photos ! Et les plus originales seront récompensées.

Laissez le monde portuaire, maritime et fluvial libérer votre créativité et postez vos plus beaux clichés sur la page Facebook HAROPA Ports de Paris Seine Normandie : lien facebook ici.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/05/2013

Jeudi 16 mai 2013, Journée Départementale de la Réussite Educative

Demain se tiendra en présence de Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime et de Claudine Schmidt-Lainé, Recteur de l’Académie de Rouen, la Journée Départementale de la Réussite Educative.

téléchargement (15).jpgLe CRED 76, un dispositif unique en France

En phase avec l’objectif du Gouvernement de favoriser la mise en place de politiques de réussite éducative dans les territoires, le Département a souhaité faire un point d’étape sur le Contrat de Réussite Educative – CRED 76, mis en œuvre en Seine-Maritime depuis 2005.

Destinée aux principaux de collèges et aux enseignants, la Journée Départementale de la Réussite Educative aura 3 objectifs :

-       Interroger les itinéraires éducatifs mis en œuvre en Seine-Maritime, en écho aux travaux du Conseil National de la Réussite Educative, avec des chercheurs et enseignants porteurs de projets innovants en France et ailleurs, et avec des témoignages d’élèves ;

-       Proposer leur mise en perspective dans le cadre des réflexions nationales par des tables-rondes associant des personnalités de premier plan ;

-       Offrir un cadre d’échange entre enseignants et opérateurs de l’action éducative (structures culturelles, environnementales et citoyennes) au sein du Salon des itinéraires éducatifs, pour la préparation de l’année scolaire 2013-2014.

A cette occasion, l’édition 2013-2014 du Guide des itinéraires éducatifs pour les collégiens sera dévoilée. Il sera disponible sur www.seinemaritime.net et proposera plus de 250 parcours éducatifs « clés en mains », construits avec des acteurs de notre territoire, structures culturelles et éducatives, associations d'éducation populaire, associations jeunesse et environnementales, etc.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/03/2013

Circulation des Poids Lourds interdite ce jour sur l'A13

Ce matin, à 06h30, un arrêté interdisant la circulation des véhicules de PTAC de plus de 7,5 tonnes sur l'autoroute A13 sens Paris/province a été pris.

Aucun poids-lourd ne peut donc circuler sur cet axe en direction de la Seine-Maritime et du Calvados.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/11/2012

Flash immobilier : Les risques naturels et technologiques

I@D France, agence n°1 des conseillers immobiliers à domicile au Havre, vous informe...

Immobilier : le diagnostique ERNT (Etat des Risques Naturels et Technologiques)


le havre,rouen,caen,fécamp,eu,yvetot,emploi,travailler,travail,job,havrais,immobilier,i@d,i@d france,iad,iad france,courtierVous vendez ou vous cherchez votre futur maison ou appartement ?

Contactez-moi au 06 62 01 65 80 ou par mail à : alexandre.cauchois@iadfrance.fr !

Vous habitez à proximité de l'un de ces villes : Rouen, Dieppe, Fécamp, Bolbec, Yvetot, Caen, Eu ? Vous recherchez un emploi et vous sentez l'âme d'un entrepreneur ? Ne tardez pas à me joindre et participez vous aussi à l'aventure I@D France, à nos côtés.

Alexandre CAUCHOIS, Manager & Conseiller immobilier I@D France

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/11/2012

Antoine Rufenacht remercié par téléphone

axe%20seine2.pngLe Commissariat pour le Développement de la Vallée de Seine, né en avril 2011, cesse ses activités.

Annoncée au Havre, il y a un peu plus d'un an, par l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, la structure chargée du développement de l'axe Seine n'aura donc pas survécu longtemps à l'arrivée de François Hollande.

C'est donc par téléphone et en "3 minutes" qu'Antoine Rufenacht a appris, selon Ouest-France, la fin de son activité, suite à un décret signé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

10/10/2012

76actu, l'actualité de Seine-Maritime débarque en ligne

Les rédactions du Havre Infos et de Côté Rouen ont ouvert leur site d'actualité départementale.

Sans titre.png10/10 à 10h10... Actualité, Loisirs, Sports, enquêtes, reportages photos, dossiers tel que l'éolien en mer... Une actualité de qualité 100% gratuite online voit (enfin) le jour en Seine-Maritime aujourd'hui, avec une partie conséquente sur Le Havre, 3 journalistes du Havre Infos y oeuvrant.

Bienvenue donc à 76actu.fr, à qui nous souhaitons une longue vie !

Pour vous y rendre, cliquez ici...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11/07/2012

La LNGV Paris-Le Havre dénoncée par la Cour des comptes

La Cour des comptes met en évidence des projets au financement impossible, programmés par le précédent gouvernement.

2089203718.jpgA l'horizon 2020, 14 lignes à grande vitesse devaient être créées, sur environ 2 000 kilomètres. Dont la Ligne Nouvelle Grande Vitesse, reliant Le Havre à la capitale. Seulement les 260 000 000 000 d'euros nécessaires à cette création n'ont pas été programmés dans les budgets. Et pour la Cour des comptes, 260 milliards de dépenses sont impossible si l'on veut espérer un équilibre du budget de l'Etat.

Les projets prioritaires sont donc ceux qui ont déjà été débutés. Quant aux autres, soient 11 d'entre eux, ils devront faire l'objet d'un "arbitrage", indique la Cour des comptes. Le rapport soutient que sur ces dépenses, en plus de ne pas avoir été budgétées par Nicolas Sarkozy, n'ont été établis ni une "rentabilité socioéconomique", ni un "intérêt environnemental".

Lire également : "Le Grand Paris peut-il se faire sans les élus locaux ?", du 10 mars 2012.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

07/05/2012

L’activité portuaire retrouve un "climat de confiance"

Climat de confiance retrouvé malgré la crise, avec un trafic maritime stable à 22,3 millions de tonnes.

téléchargement (1).jpgLes ports du Havre, de Rouen et de Paris – réunis au sein du GIE Haropa depuis début 2012 - ont réalisé un tonnage maritime de 22,3 millions de tonnes au cours du premier trimestre 2012, équivalent à celui de la même période de 2011, avec des évolutions contrastées au niveau des différentes activités.

Ces résultats sont premièrement le reflet d’une conjoncture économique morose accompagnée d’une perspective de reprise qui tarde. Au 1er trimestre 2012, l’INSEE constate une stagnation du PIB en France (0%) doublée d’un léger retrait sur la zone euro (-0,10%). Pour les prévisions de croissance de l’année 2012, l’Observatoire Français des Conjonctures Economiques (OFCE) table sur une timide progression de 0,20% contre -0,40% sur la zone Euro (sources : Eurosat, FMI, OCDE). Enfin, les adaptations récentes des capacités de raffinage en France - dont la Vallée de la Seine constitue le 1er bassin pétrochimique – ont fortement impacté le trafic.

Avec plus de la moitié des tonnages maritimes (55%), les vracs liquides forment le principal trafic en tonnage de l’activité des ports réunis au sein d’Haropa. Cependant, les vracs solides et les conteneurs constituent quant à eux le coeur d’activité des trois ports. D’autres activités comme le trafic roulier ou conventionnel constituent des trafics supplémentaires sur l’axe Seine.

Concernant l’activité fluviale, les ports de l’axe Seine cumulent 7,5 millions de tonnes au 1er trimestre 2012, soit une progression de 5% par rapport à la même période de 2011.

Conteneurs : retour de la confiance des clients

Au terme du premier trimestre de 2012, le trafic maritime de conteneurs enregistre une progression de4083625151.JPG 27% en tonnages à 6,1 millions de tonnes et de 21% en nombre d’unités avec 620 000 conteneurs EVP (équivalents vingt pieds).

Haropa constitue le 1er ensemble portuaire français pour le trafic de conteneurs grâce aux installations spécialisées du port du Havre (avec 62% du trafic réalisé par les ports français). D’ailleurs, pour ce dernier, le trafic de conteneurs traité avec ’ progresse sur les trois premiers mois de 2012. Le retour de la confiance des clients a en effet un impact direct sur les résultats de l’hinterland qui sont très encourageants. Il s’agit du meilleur résultat trimestriel de ces quatre dernières années.

Les signaux du commerce extérieur national montrent une bonne résistance des échanges de la France en biens conteneurisables avec les pays tiers outre-mer. Les exportations de biens conteneurisables en valeurs (euros constants) à destination de l’outre-mer et les importations à destination des ménages et des entreprises françaises ont surmonté la crise de 2009 et se situent aujourd’hui à un niveau supérieur à 2007.

On peut aussi souligner :

- une reprise sensible des transbordements

- une activité en progression de 22% sur les au Havre (+78% à 109 KEVP), témoignage de la confiance retrouvée des armements dans la fiabilité portuaire. ;

lignes Nord-Sud au niveau des installations portuaires de Rouen.

Passagers : près de 50 000 passagers croisière et transmanche

En forte progression par rapport à 2011, le trafic de passagers sur le 1er trimestre 2012 retrouve les bons niveaux de l’année 2010 avec un total de près de 50 000 passagers.

Tout en ayant démarré plus tardivement que les années précédentes, la saison croisière 2012 a déjà permis d’accueillir 11 000 passagers à l’occasion des cinq escales paquebots qui se sont déroulées au 1er trimestre. Et le mois de mai s’annonce très prometteur avec la venue programmée de dix-huit paquebots. Sur l’ensemble de l’année, les escales de paquebots s’annoncent en progression.

Quant au trafic de passagers ferries ayant emprunté les liaisons transmanche au cours du premier trimestre 2012, il progresse de 40% à plus de 38 000 passagers. On peut souligner une hausse encore plus importante du nombre de véhicules passagers, qui a atteint 14 100 au cours du trimestre contre 9 000 en 2011, soit une hausse de 57 %.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/04/2012

Bayrou, Le Pen, Sarkozy en Haute-Normandie

Les candidats occupent le terrain normand cette semaine.presidentielles-2012-france-402x272.jpg

François Bayrou, sera sur Rouen mercredi 4 avril, à 18h30 à La Halle aux Toiles. Il se rendra deux jours plus tard à Caen, soit vendredi 6 avril, à 18h30 au Centre de Congrès. Marine Le Pen sera de son côté au Tréport, mercredi 4 avril à 14h30 et Nicolas Sarkozy au Zénith de Caen, vendredi 6 avril à 17h00.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11/03/2012

Elie Semoun aux Docks du Havre mardi 20 mars 2012

Le comique vient présenter ses Tranches de vies, un spectacle jouissif qui conquiert la France entière.

actu_tranche_vie.jpgDerrière Elie Semoun se cache Muriel Robin, celle qui fait les spectacles qui réussissent. Et cette fois encore, c'est un succès ! Dans Tranches de vies, il dévoile un monde de personnages imaginaires mais contemporains. Et si c'est une mode de se confesser aujourd'hui, avec Elie la confession prend des airs de farce, de délire fantasmagorique et de moquerie sur lui-même et sur ses contemporains. A prendre au centième degré...

Pour ceux qui ne pourraient être aux Docks Océane ce mardi 20 mars, notez qu'il est également possible de le retrouver dès le lendemain au Zénith de Rouen, ou le sur-lendemain, soit jeudi 22 mars, au Zénith de Caen. Une tournée qui s'arrête donc pendant quelques jours sur les terres normandes, pour notre plus grand plaisir !

Vidéo : extrait du spectacle Tranches de vies, d'Elie Semoun.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |