16/06/2014

JR fait des ports de l’axe Seine sa galerie d’art

Après New York, Shanghai, le street-artiste JR fait escale sur les ports de Paris, Rouen et du Havre à l’occasion du Festival Terre d’Eaux, pour réaliser son plus grand collage sur 151 conteneurs maritimes, soit près de 600 000 mètres linéaires.

haropa.jpgRelooker le Panthéon ne lui a pas suffit. Avant d’entamer une collaboration avec Pharrell Williams, le célèbre photographe s’attèle désormais au monde portuaire et habille des conteneurs :

« Le monde portuaire m'a toujours fasciné de par son échelle, la grandeur des bateaux et des infrastructures. Cela fait maintenant plusieurs années que je souhaitais conclure mon projet Women Are Heroes en faisant concrètement voyager les regards de femmes que j’ai photographiées lors de ce tour du monde entre 2008 et 2010. C’est tout l’univers portuaire qui va se mettre au service de cette action.»JR_portrait.jpg

Tous les acteurs des places portuaires se mobilisent pour relever le défi de cette gigantesque opération de collage et porter les couleurs d’HAROPA. Grâce au savoir-faire des dockers, entreprises de manutention, transporteurs et autres équipes des ports de Paris, Rouen et Le Havre, les conteneurs emprunteront les boucles de la Seine pour rejoindre au Havre, par le fleuve, le reste du chargement.

Ainsi habillés, les 151 conteneurs seront chargés sur un porte-conteneurs géant, le CMA-CGM Magellan, qui quittera le port du Havre entre le 2 et le 4 juillet à destination de la Malaisie (nom du port à venir).

Concours photo

Pour HAROPA, - alliance des ports du Havre, de Rouen et Paris-, c’est aussi le moment de lancer un concours photo original : « CONTENEURIZE ME ».

Du 18 juin au 5 juillet 2014, réalisez une photo originale et gagnez peut-être une caméra GoPro Hero3+ et des Polaroïd nouvelle génération. Pour cela une seule condition : « mettez en Seine » le milieu portuaire, maritime ou fluvial.

A vos smartphones, appareils photos ou tablettes, en ayant à l’esprit que sans l’eau et le travail des hommes, aucune réussite industrielle et de commerce international n’est possible.

Qu’il s’agisse de cargos, berges, quais, ponts, péniches, bateaux de croisières, conteneurs, rives urbaines, grues, porte-conteneurs, écluses, etc. Le paysage maritime et fluvial se métamorphosera au travers de vos photos ! Et les plus originales seront récompensées.

Laissez le monde portuaire, maritime et fluvial libérer votre créativité et postez vos plus beaux clichés sur la page Facebook HAROPA Ports de Paris Seine Normandie : lien facebook ici.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/05/2013

Jeudi 16 mai 2013, Journée Départementale de la Réussite Educative

Demain se tiendra en présence de Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime et de Claudine Schmidt-Lainé, Recteur de l’Académie de Rouen, la Journée Départementale de la Réussite Educative.

téléchargement (15).jpgLe CRED 76, un dispositif unique en France

En phase avec l’objectif du Gouvernement de favoriser la mise en place de politiques de réussite éducative dans les territoires, le Département a souhaité faire un point d’étape sur le Contrat de Réussite Educative – CRED 76, mis en œuvre en Seine-Maritime depuis 2005.

Destinée aux principaux de collèges et aux enseignants, la Journée Départementale de la Réussite Educative aura 3 objectifs :

-       Interroger les itinéraires éducatifs mis en œuvre en Seine-Maritime, en écho aux travaux du Conseil National de la Réussite Educative, avec des chercheurs et enseignants porteurs de projets innovants en France et ailleurs, et avec des témoignages d’élèves ;

-       Proposer leur mise en perspective dans le cadre des réflexions nationales par des tables-rondes associant des personnalités de premier plan ;

-       Offrir un cadre d’échange entre enseignants et opérateurs de l’action éducative (structures culturelles, environnementales et citoyennes) au sein du Salon des itinéraires éducatifs, pour la préparation de l’année scolaire 2013-2014.

A cette occasion, l’édition 2013-2014 du Guide des itinéraires éducatifs pour les collégiens sera dévoilée. Il sera disponible sur www.seinemaritime.net et proposera plus de 250 parcours éducatifs « clés en mains », construits avec des acteurs de notre territoire, structures culturelles et éducatives, associations d'éducation populaire, associations jeunesse et environnementales, etc.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/03/2013

Circulation des Poids Lourds interdite ce jour sur l'A13

Ce matin, à 06h30, un arrêté interdisant la circulation des véhicules de PTAC de plus de 7,5 tonnes sur l'autoroute A13 sens Paris/province a été pris.

Aucun poids-lourd ne peut donc circuler sur cet axe en direction de la Seine-Maritime et du Calvados.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/11/2012

Flash immobilier : Les risques naturels et technologiques

I@D France, agence n°1 des conseillers immobiliers à domicile au Havre, vous informe...

Immobilier : le diagnostique ERNT (Etat des Risques Naturels et Technologiques)


le havre,rouen,caen,fécamp,eu,yvetot,emploi,travailler,travail,job,havrais,immobilier,i@d,i@d france,iad,iad france,courtierVous vendez ou vous cherchez votre futur maison ou appartement ?

Contactez-moi au 06 62 01 65 80 ou par mail à : alexandre.cauchois@iadfrance.fr !

Vous habitez à proximité de l'un de ces villes : Rouen, Dieppe, Fécamp, Bolbec, Yvetot, Caen, Eu ? Vous recherchez un emploi et vous sentez l'âme d'un entrepreneur ? Ne tardez pas à me joindre et participez vous aussi à l'aventure I@D France, à nos côtés.

Alexandre CAUCHOIS, Manager & Conseiller immobilier I@D France

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/11/2012

Antoine Rufenacht remercié par téléphone

axe%20seine2.pngLe Commissariat pour le Développement de la Vallée de Seine, né en avril 2011, cesse ses activités.

Annoncée au Havre, il y a un peu plus d'un an, par l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, la structure chargée du développement de l'axe Seine n'aura donc pas survécu longtemps à l'arrivée de François Hollande.

C'est donc par téléphone et en "3 minutes" qu'Antoine Rufenacht a appris, selon Ouest-France, la fin de son activité, suite à un décret signé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

10/10/2012

76actu, l'actualité de Seine-Maritime débarque en ligne

Les rédactions du Havre Infos et de Côté Rouen ont ouvert leur site d'actualité départementale.

Sans titre.png10/10 à 10h10... Actualité, Loisirs, Sports, enquêtes, reportages photos, dossiers tel que l'éolien en mer... Une actualité de qualité 100% gratuite online voit (enfin) le jour en Seine-Maritime aujourd'hui, avec une partie conséquente sur Le Havre, 3 journalistes du Havre Infos y oeuvrant.

Bienvenue donc à 76actu.fr, à qui nous souhaitons une longue vie !

Pour vous y rendre, cliquez ici...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11/07/2012

La LNGV Paris-Le Havre dénoncée par la Cour des comptes

La Cour des comptes met en évidence des projets au financement impossible, programmés par le précédent gouvernement.

2089203718.jpgA l'horizon 2020, 14 lignes à grande vitesse devaient être créées, sur environ 2 000 kilomètres. Dont la Ligne Nouvelle Grande Vitesse, reliant Le Havre à la capitale. Seulement les 260 000 000 000 d'euros nécessaires à cette création n'ont pas été programmés dans les budgets. Et pour la Cour des comptes, 260 milliards de dépenses sont impossible si l'on veut espérer un équilibre du budget de l'Etat.

Les projets prioritaires sont donc ceux qui ont déjà été débutés. Quant aux autres, soient 11 d'entre eux, ils devront faire l'objet d'un "arbitrage", indique la Cour des comptes. Le rapport soutient que sur ces dépenses, en plus de ne pas avoir été budgétées par Nicolas Sarkozy, n'ont été établis ni une "rentabilité socioéconomique", ni un "intérêt environnemental".

Lire également : "Le Grand Paris peut-il se faire sans les élus locaux ?", du 10 mars 2012.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

07/05/2012

L’activité portuaire retrouve un "climat de confiance"

Climat de confiance retrouvé malgré la crise, avec un trafic maritime stable à 22,3 millions de tonnes.

téléchargement (1).jpgLes ports du Havre, de Rouen et de Paris – réunis au sein du GIE Haropa depuis début 2012 - ont réalisé un tonnage maritime de 22,3 millions de tonnes au cours du premier trimestre 2012, équivalent à celui de la même période de 2011, avec des évolutions contrastées au niveau des différentes activités.

Ces résultats sont premièrement le reflet d’une conjoncture économique morose accompagnée d’une perspective de reprise qui tarde. Au 1er trimestre 2012, l’INSEE constate une stagnation du PIB en France (0%) doublée d’un léger retrait sur la zone euro (-0,10%). Pour les prévisions de croissance de l’année 2012, l’Observatoire Français des Conjonctures Economiques (OFCE) table sur une timide progression de 0,20% contre -0,40% sur la zone Euro (sources : Eurosat, FMI, OCDE). Enfin, les adaptations récentes des capacités de raffinage en France - dont la Vallée de la Seine constitue le 1er bassin pétrochimique – ont fortement impacté le trafic.

Avec plus de la moitié des tonnages maritimes (55%), les vracs liquides forment le principal trafic en tonnage de l’activité des ports réunis au sein d’Haropa. Cependant, les vracs solides et les conteneurs constituent quant à eux le coeur d’activité des trois ports. D’autres activités comme le trafic roulier ou conventionnel constituent des trafics supplémentaires sur l’axe Seine.

Concernant l’activité fluviale, les ports de l’axe Seine cumulent 7,5 millions de tonnes au 1er trimestre 2012, soit une progression de 5% par rapport à la même période de 2011.

Conteneurs : retour de la confiance des clients

Au terme du premier trimestre de 2012, le trafic maritime de conteneurs enregistre une progression de4083625151.JPG 27% en tonnages à 6,1 millions de tonnes et de 21% en nombre d’unités avec 620 000 conteneurs EVP (équivalents vingt pieds).

Haropa constitue le 1er ensemble portuaire français pour le trafic de conteneurs grâce aux installations spécialisées du port du Havre (avec 62% du trafic réalisé par les ports français). D’ailleurs, pour ce dernier, le trafic de conteneurs traité avec ’ progresse sur les trois premiers mois de 2012. Le retour de la confiance des clients a en effet un impact direct sur les résultats de l’hinterland qui sont très encourageants. Il s’agit du meilleur résultat trimestriel de ces quatre dernières années.

Les signaux du commerce extérieur national montrent une bonne résistance des échanges de la France en biens conteneurisables avec les pays tiers outre-mer. Les exportations de biens conteneurisables en valeurs (euros constants) à destination de l’outre-mer et les importations à destination des ménages et des entreprises françaises ont surmonté la crise de 2009 et se situent aujourd’hui à un niveau supérieur à 2007.

On peut aussi souligner :

- une reprise sensible des transbordements

- une activité en progression de 22% sur les au Havre (+78% à 109 KEVP), témoignage de la confiance retrouvée des armements dans la fiabilité portuaire. ;

lignes Nord-Sud au niveau des installations portuaires de Rouen.

Passagers : près de 50 000 passagers croisière et transmanche

En forte progression par rapport à 2011, le trafic de passagers sur le 1er trimestre 2012 retrouve les bons niveaux de l’année 2010 avec un total de près de 50 000 passagers.

Tout en ayant démarré plus tardivement que les années précédentes, la saison croisière 2012 a déjà permis d’accueillir 11 000 passagers à l’occasion des cinq escales paquebots qui se sont déroulées au 1er trimestre. Et le mois de mai s’annonce très prometteur avec la venue programmée de dix-huit paquebots. Sur l’ensemble de l’année, les escales de paquebots s’annoncent en progression.

Quant au trafic de passagers ferries ayant emprunté les liaisons transmanche au cours du premier trimestre 2012, il progresse de 40% à plus de 38 000 passagers. On peut souligner une hausse encore plus importante du nombre de véhicules passagers, qui a atteint 14 100 au cours du trimestre contre 9 000 en 2011, soit une hausse de 57 %.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/04/2012

Bayrou, Le Pen, Sarkozy en Haute-Normandie

Les candidats occupent le terrain normand cette semaine.presidentielles-2012-france-402x272.jpg

François Bayrou, sera sur Rouen mercredi 4 avril, à 18h30 à La Halle aux Toiles. Il se rendra deux jours plus tard à Caen, soit vendredi 6 avril, à 18h30 au Centre de Congrès. Marine Le Pen sera de son côté au Tréport, mercredi 4 avril à 14h30 et Nicolas Sarkozy au Zénith de Caen, vendredi 6 avril à 17h00.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11/03/2012

Elie Semoun aux Docks du Havre mardi 20 mars 2012

Le comique vient présenter ses Tranches de vies, un spectacle jouissif qui conquiert la France entière.

actu_tranche_vie.jpgDerrière Elie Semoun se cache Muriel Robin, celle qui fait les spectacles qui réussissent. Et cette fois encore, c'est un succès ! Dans Tranches de vies, il dévoile un monde de personnages imaginaires mais contemporains. Et si c'est une mode de se confesser aujourd'hui, avec Elie la confession prend des airs de farce, de délire fantasmagorique et de moquerie sur lui-même et sur ses contemporains. A prendre au centième degré...

Pour ceux qui ne pourraient être aux Docks Océane ce mardi 20 mars, notez qu'il est également possible de le retrouver dès le lendemain au Zénith de Rouen, ou le sur-lendemain, soit jeudi 22 mars, au Zénith de Caen. Une tournée qui s'arrête donc pendant quelques jours sur les terres normandes, pour notre plus grand plaisir !

Vidéo : extrait du spectacle Tranches de vies, d'Elie Semoun.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

10/03/2012

Le Grand Paris peut-il se faire sans l'ensemble des élus locaux ?

C'est la question posée par des élus régionaux, généraux et municipaux.

le havre,rouen,paris,axe seine,laurent fabius,marc migraine,edouard philippe,antoine rufenacht,philippe duron,caen,tgv,lngvL'affrontement Gauche-Droite est à son comble. Et les annonces se multiplient : pour les uns les projets dédiés à l'axe Seine, dont l'emblématique ligne TGV, dite LNGV ou Ligne Nouvelle Grande Vitesse, est un projet qui n'est porté que par leur camp, pour les autres ils n'ont pas leur mot à dire et subissent une omerta injuste.

A Droite, Marc Migraine, adjoint Nouveau Centre au maire du Havre, dénonce sur son blog (auhavre.com/blog2) la conférence de Presse des Présidents de Région d'Ile de France, Basse-Normandie, Haute Normandie, des conseils généraux de Seine-Maritime et d'Eure, ainsi que des maires de Rouen et de Caen. Selon lui, le "registre" utilisé par ces élus locaux est celui "du dénigrement systématique, portant (...) un coup bas aux projets de développement de la vallée de la Seine." Quant à Edouard Philippe, maire UMP du Havre, il parle de "sectarisme" de la Gauche. Avec en filigrane la Présidentielle : l'objectif ultime des socialistes serait donc de porter atteinte au travail de la politique de leur candidat, Nicolas Sarkozy.

A Gauche, Philippe Duron, maire socialiste de Caen, regrette le manque de concertation : "On a des choses à dire", "on a des choses à faire ensemble, il y a des choses à faire évoluer, au moment où l'Etat a tendance à se retirer du financement des pôles de compétitivité", a-t-il ainsi déclaré au micro de France Télévisions. Ils soutiennent ainsi que les 18 milliards d'euros nécessaires au projet de financement de la vallée de Seine et dont la moitié servirait uniquement à la LNGV, ne seront certainement pas apportés : "Ce que nous voulons c'est moins d'effets d'annonces et plus d'annonces d'effets", a ainsi indiqué à la Presse Laurent Fabius, président de la Créa (Communauté de Communes de Rouen et agglomération). Pour l'instant, clame-t-il, ces milliards sont "virtuels". Pour autant, les élus socialistes ne rejettent pas le projet : ils demandent à participer au débat et surtout à être écoutés. D'ailleurs, leur candidat à la présidentielle, François Hollande, n'a jamais été opposé à de nouveaux aménagements sur l'axe Seine, bien au contraire.

Sur fond de présidentielle donc, les animosités se font plus vives. Même si tous partagent au demeurant les mêmes objectifs pour l'axe Seine. Dans tous les cas, quel que soit le président de la République élu en mai 2012, une inconnue demeure : comment le financement de 18 Milliards d'euros est-il possible, ne figurant noir sur blanc dans aucun programme ? Et s'il est permis, permettra-t-il vraiment d'avoir dans une douzaine d'années une ligne TGV Le Havre - Rouen - Paris ?

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

05/12/2011

La Seine-Maritime vis-à-vis des handicapés : "exemplaire"

La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de la Seine-Maritime a été récompensée par le Prix régional de l’exemplarité 2011 dans la fonction publique.

LogoMDPH76.jpgCe prix est l’occasion de valoriser l’action du Département qui oeuvre au quotidien, par le biais de la Maison Départementale des Personnes Handicapées, pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes handicapées. La MDPH, située 13 rue Poret de Blosseville à Rouen, est un guichet unique pour toute personne en situation de handicap qui a besoin de faire reconnaître ses droits. Tout usager peut ainsi s’informer, déposer des demandes d’allocations, d’orientation, de reconnaissance de travailleur handicapé, de cartes, etc. 

En 2009, plus de 52 500 personnes ont contacté directement la MDPH, 17 000 personnes ont été reçues physiquement, 32 000 appels téléphoniques et 3 500 mails ont été traités.

L’emploi des personnes handicapées en Seine-Maritime

Depuis plusieurs années, l’insertion professionnelle des personnes handicapées constitue une priorité pour le Département de Seine-Maritime. Il met en place de nombreuses aides et dispositifs pour favoriser l'accès et le maintien dans l'emploi des personnes handicapées mais également favoriser leur intégration dans la société et leur faciliter la vie quotidienne. Le Département de Seine-Maritime est bien l’interlocuteur privilégié des personnes handicapées et de leur famille par le biais de la Maison Départementale des Personnes Handicapées et assure également le versement de la prestation de compensation.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/11/2011

Faire travailler 7 heures par semaine les bénéficiaires du RSA ? Pour le département, c'est "non !"

Nicolas Sarkozy a annoncé la mise en place d'ici à la fin de l'année d'une expérimentation concernant le Revenu de Solidarité Active (RSA) dans dix départements. Les bénéficiaires de cette aide auront pour obligation d'effectuer 7 heures de travail par semaine. Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime souhaite réagir.

1610760319.2.jpg« La Seine-Maritime n’est pas candidate à l’expérimentation lancée par N.Sarkozy qui n’a pour objectif que de monter à nouveau les Français les uns contre les autres.

En mai dernier, Laurent Wauquiez, au nom de son club « droite sociale » avait prôné de plafonner le RSA et de soumettre les bénéficiaires à 5h par semaine de service social pour lutter contre l’assistanat. Devant la dénonciation, dans son propre camp des chiffres erronés, cités en appui de ses mesures et devant le tollé soulevé dans l’opinion publique, il avait fait marche arrière. En août, c’était au tour du porte parole de l’UMP. La campagne de communication contre les pauvres était lancée.

En juin dernier, un rapport d’information parlementaire, prétexte du déplacement du Président de la République à Bordeaux, disait pouvoir évaluer à 20 milliards d’euros la fraude sociale, en France. Mais Mme Pécresse, appelée en renfort pour crédibiliser ces extrapolations, n’a pu qu’avouer son incapacité à confirmer ce chiffre. Peu importe la réalité des chiffres et les faits, le Président de la République, candidat à sa réélection est en campagne.

Rappelons quand même la réalité : 2 millions d’allocataires du RSA en juin 2011, qui ne gagnent en moyenne que 400€ par mois. Un taux de fraude du RSA constaté de 3,1%, soit un taux de RSA versé à bon escient de 96,9%. Cette fraude n’est pas détectée au hasard, au petit bonheur la chance, elle n’est pas le haut de l’iceberg, comme on souhaiterait nous le faire croire. Elle est l’iceberg, le fruit de plus de 62 millions d’opérations de contrôle sur place et sur pièces, qui permettent de récupérer l’ensemble des sommes « fraudées ». La fraude existe, il ne faut pas le nier. Mais elle est combattue avec efficacité et on n’a pas attendu les déclarations de M.Sarkozy pour faire des contrôles mais il faut le redire : elle est anecdotique. La fraude constatée est au maximum, toutes prestations confondues, de 1,36% du montant total des prestations versées. L’idée selon laquelle, la collectivité laisserait la fraude se généraliser est fausse. L’idée selon laquelle les bénéficiaires du RSA seraient majoritairement des tricheurs et des voleurs est fausse.

La fausse bonne idée selon laquelle il faudrait faire travailler gratuitement les bénéficiaires du RSA pour permettre aux bénéficiaires du smic de se sentir, en comparaison, plus riches est inadmissible et détestable. La dette publique de la France est de 1 693 milliards d’euros, le candidat Sarkozy, ne sauvera pas le pays avec des boîtes d’allumettes. Le pays attend des mesures pour remettre en marche le mécano économique, pour redynamiser le marché du travail et donner à chacun une chance de trouver un emploi (rémunéré). »

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

22/11/2011

Quel avenir pour la Seine-Maritime et pour ses habitants ? Restitution de la grande consultation des Seinomarins

Aujourd'hui a lieu à l'Hôtel du Département à Rouen la restitution aux habitants des résultats de la consultation réalisée par le Département de Seine-Maritime.

1750045209.jpgPlus d’un millier de personnes ont participé aux réunions publiques organisées sur tout le territoire et 8 142 personnes ont répondu au questionnaire via le magazine départemental ou le site Internet.

L’analyse des résultats permet de dresser un bilan partagé avec d’un côté des espoirs au regard de la richesse du patrimoine naturel et historique ou encore des entreprises innovantes et de l’autre des inquiétudes concernant notamment l’avenir des jeunes ou encore le chômage. Ces réflexions dégagent les grands axes pour engager un travail d’approfondissement pour relever les enjeux du vivre ensemble, de l’attractivité et de rayonnement de nos territoires.

Le projet de territoire : Seine-Maritime, imaginons 2020

A travers un questionnaire et 8 réunions publiques, le Département de Seine-Maritime a recueilli des idées et les attentes des habitants pour formuler les actions à mener dans les dix prochaines années. Les quatre rencontres inédites et  thématiques, « Les Fabriques de demain », organisées en octobre 2011, ont également permis de réfléchir aux défis à relever dans le cadre des politiques publiques pour favoriser un développement harmonieux de la Seine-Maritime.

Prochaines étapes du projet

Ce projet de territoire mené par le Département de Seine-Maritime est composé de plusieurs étapes. Il s’agit maintenant de faire le choix d’une stratégie partagée pour les 10 prochaines années. Prenant en compte les résultats issus de la grande consultation menée auprès des Seinomarins, les conseillers généraux continueront à animer le débat en interne comme en externe pour aller plus loin dans l’élaboration d’un scénario partagé pour les 10 prochaines années. Ainsi, dès la fin de l’année 2011, un vote en Assemblée Plénière permettra de décider du projet de territoire, véritable feuille de route politique.

De janvier à juin 2012 : déclinaison en actions concrètes

Après avoir identifié une stratégie partagée, il conviendra d’identifier les porteurs d’action qui assureront la maîtrise d’ouvrage ou la coordination d’acteurs. Chaque action devra être évaluable, ses finalités, ses modalités de suivi et de contrôle déterminées. Les cadres d’interventions sectoriels du Département seront révisés pour constituer les outils de mise en oeuvre du Projet de territoire. Il s’agit de fixer qui fait quoi et comment, en phrasant les actions et en précisant leurs modes d’évaluation et de suivi. Des instances de pilotage réunissant des acteurs représentatifs de la concertation engagée veilleront au respect des engagements et à l’avancement des travaux de mise en oeuvre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/10/2011

Ligne Grande Vitesse Paris - Le Havre : les débats publics à venir

Deux débats publics auront lieu au Havre, au sujet de la LGV à venir.

1438390574.JPGCes débats auront lieu :

- jeudi 13 octobre 2011, de 19h00 à 22h00, au Centre Havrais de Commerce International, 182 rue Georges V.

- mardi 10 janvier 2012, de 19h00 à 22h00.

Ils devraient permettre à tous ceux qui le souhaitent de s'exprimer sur l'avenir de la ligne, prévue pour relier en 1h15 maximum Le Havre à Paris et en 30 minutes Le Havre à Rouen. Parmi les questions qui devront être examinées, notons le déplacement probable de la gare du Havre vers un autres site, la presqu'île de Floride, située sur le territoire portuaire.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |