Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2010

Les salons à venir de la CCI du Havre

cci le havre.jpgLa Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre organise deux salons ce mois-ci, le premier dédié aux créateurs d'entreprise, le second aux étudiants.

Jeudi 23 novembre - Salon "Créer, Reprendre une entreprise en Normandie" Pour leur 6ème édition, les Rencontres Régionales de la Création et de la Reprise d’Entreprise changent de nom et deviennent "Créer, reprendre une entreprise en Normandie". Un salon à l'écoute des créateurs / repreneurs d’entreprises, porteurs de projet pour les informer et les accompagner. Ils pourront bénéficier d’entretiens individuels, de conseils personnalisés pour concrétiser leur projet et de 6 ateliers thématiques dans la journée.

bourse aux stages 2010.jpgSamedi 27 novembre, de 9h à 16h aux Docks Café - Bourse aux stages Cette opération est organisée pour la 3ème année consécutive par les Industries du Havre (IDH), la CCI du Havre, le MEDEF de la région havraise et le Rectorat de Rouen. Elle a pour objectif de faciliter la rencontre entre l’offre et la demande de stages autour de 3 pôles : industries et services aux entreprises et commerce. Ce salon s'articule autour de 3 villages : industrie, commerce et services. Il propose également des ateliers de simulation d'entretiens et la rédaction de CV.

Plus d'informations au 0820 00 10 76 ou par Internet sur www.havre.cci.fr.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les grandes lignes du budget 2011 du département de Seine-Maritime

En conclusion du débat d’orientations budgétaires de ce jour, Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime, a donné les grandes lignes du budget 2011.

departement76.jpg"Le Département de Seine-Maritime, comme les 102 Départements français, est confronté à une dégradation de la situation et sociale. En Seine-Maritime, comme en attestent encore les mauvaises nouvelles pour Renault Sandouville, la situation des entreprises et de l’emploi reste difficile.

Une situation économique et sociale de plus en plus dégradée en Seine-Maritime.

En 2011, comme en 2010 et les années précédentes, les éléments de contexte que la majorité départementale devra prendre en compte sont des éléments de contraintes imposés par le gouvernement à sur l’ensemble des Départements.

Le nombre de demandeurs d’emplois n’a quasiment pas cessé d’augmenter depuis juin 2008. On dénombrait 66 400 demandeurs d’emplois en mai 2008 dans notre département. Leur nombre est passé 91 800 fin septembre 2010. Plus de 25 000 demandeurs d’emplois recensés en moins de deux ans et demi, une augmentation de près de 40 %. Il nous faut donc prévoir que la courbe des dépenses engagées au titre du RSA poursuivra sa croissance. Les effets de ces difficultés font que des familles, de plus en plus nombreuses, vont devoir faire face à des fins de mois plus que difficile pour face à leur charges.

Au total, un demi-milliard d'euros manque aux Seinomarins, soit 400€ par habitant.

C’est le moment qu’a choisi le gouvernement pour réduire ses interventions et malmener les collectivités. Depuis 2002, l’Etat cumule une dette de 400 M€ sur les seuls transferts de charge.

A cela s'ajoute la perte de ressources avec les réformes successives de la taxe professionnelle et la perte de l’évolution des bases, soit un coût global de près de 87 M€. Un demi-milliard d’euros, c’est donc le coût cumulé des transferts de charges et des réformes de la fiscalité locale à ce jour. Et d'autres décisions gouvernementales viendront encore pénaliser les Départements : le gel des dotations et la réforme des collectivités locales.

Notre réponse : Un budget utile et responsable sans augmentation d'impôt pour les ménages.

Dans ce contexte, nous proposerons un budget utile et responsable. Nous assumerons à la place du gouvernement la solidarité due aux personnes âgées, aux personnes handicapées et aux bénéficiaires du RSA.

Nous poursuivons un programme utile à la vie quotidienne des Seinomarins sans augmenter les impôts, avec plus d’aides pour l’emploi, plus de places de crèche ouvertes ; plus de réponses aux attentes de nos aînés ; plus de considération pour les initiatives associatives dans les domaines culturels, sportifs, citoyens ; plus de qualité et plus de chances offertes aux collégiens ; plus d’équipements soutenus dans les territoires et plus de partenariats pour ces équipements.

Par contre, le gouvernement ne peut pas à la fois nous priver de ressources, nous imposer de payer la Solidarité Nationale à sa place et nous demander de financer les investissements dont il a la responsabilité. Nous gèlerons donc toute participation du Département à des opérations relevant de la responsabilité de l’Etat et des grands établissements publics dont l’Etat est le seul actionnaire, comme les Grands Ports Maritimes. Nous engagerons une nouvelle négociation avec les territoires en fonction de nos priorités mais surtout au regard de l’engagement de l’Etat.

Face à la situation contrainte que nous connaissons, le Département de Seine-Maritime mettra en oeuvre tout ce qui est possible et utile pour construire une Seine-Maritime plus solide. Ce volontarisme continuera de marquer le budget utile et responsable pour l’année 2011."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/11/2010

Les salons de novembre de la CCI du Havre

cci le havre.jpgLa Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre organise deux salons ce mois-ci, le premier dédié aux créateurs d'entreprise, le second aux étudiants.

Jeudi 23 novembre - Salon "Créer, Reprendre une entreprise en Normandie" Pour leur 6ème édition, les Rencontres Régionales de la Création et de la Reprise d’Entreprise changent de nom et deviennent "Créer, reprendre une entreprise en Normandie". Un salon à l'écoute des créateurs / repreneurs d’entreprises, porteurs de projet pour les informer et les accompagner. Ils pourront bénéficier d’entretiens individuels, de conseils personnalisés pour concrétiser leur projet et de 6 ateliers thématiques dans la journée.

 

bourse aux stages 2010.jpgSamedi 27 novembre, de 9h à 16h aux Docks Café - Bourse aux stages Cette opération est organisée pour la 3ème année consécutive par les Industries du Havre (IDH), la CCI du Havre, le MEDEF de la région havraise et le Rectorat de Rouen. Elle a pour objectif de faciliter la rencontre entre l’offre et la demande de stages autour de 3 pôles : industries et services aux entreprises et commerce. Ce salon s'articule autour de 3 villages : industrie, commerce et services. Il propose également des ateliers de simulation d'entretiens et la rédaction de CV.

Plus d'informations au 0820 00 10 76 ou par Internet sur www.havre.cci.fr.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/11/2010

A St Jouin Bruneval, le projet de terminal méthanier d'Antifer fait toujours débat

Alors que le Grand Port Maritime du Havre souhaite investir dans le projet, François Auber, maire de Saint Jouin Bruneval, organise la résistance.

terminal_methanier.jpgDepuis 4 ans maintenant, en réaction au projet de terminal méthanier, l'opposition s’est constituée. Des hommes et des femmes souvent apolitiques, des associations, un collectif d’élus se sont mobilisés. Le Président de département, le Président de Région se sont prononcés clairement contre le projet.

Le Grand Port Maritime du Havre a annoncé sa volonté d’entrer dans le capital de Gaz de Normandie-Poweo pour mener à bien la création du port méthanier. Pour le maire de Saint Jouin Bruneval, cet investissement "compromet gravement des perspectives d’aménagement du littoral. Cette décision prise par la direction du GPMH est une aberration économique, politique et morale."

Une réunion publique est donc organisée pour f"aire le point sur la situation actuelle et organiser les actions à venir". Elle aura lieu à l'initiative de François Auber, vendredi 5 novembre à 19h30, à la salle polyvalente de Saint Jouin Bruneval.

En savoir plus sur le projet de port méthanier d'Antifer : www.gazdenormandie.com, www.debatpublic-antifer.org, pétition en ligne.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

27/10/2010

Nouveau mât de la digue Nord : Installation spectaculaire prévue le mercredi 3 novembre

Dans le cadre du plan d’entretien des équipements d’aide à la navigation conduit par le GPMH (nouveau radar de La Hève, généralisation de la signalisation maritime par feux à leds), l’ancien mât de signaux de la digue Nord va être remplacé.

remplacement du mat 27 10 2010.jpgToutefois, afin de respecter la physionomie de l’entrée de port qui caractérise la ville du Havre, les dimensions et l’aspect général du nouveau mât correspondront à l’ancien.

Avant… L’ancien mât avait été installé en 1968. Sa structure était fragilisée par les chocs successifs des vagues lors des tempêtes. Au regard des normes actuelles en matière de sécurité et d’environnement, les opérations d’entretien de l’ouvrage s’avéraient de plus en plus difficiles et périlleuses.

…Après. Le nouveau mât de signaux est équipé de projecteurs à leds. Plus économiques, les projecteurs à leds consomment 60 watts, là où les anciens en consommaient 500. Leur durée de vie, beaucoup plus longue (40 000 heures), réduit considérablement la fréquence de la maintenance de l’équipement. Plus modernes, les projecteurs sont pilotés par un remplacement du mat 27 10 2010 2.jpgboîtier qui contrôle les changements de couleurs et la luminosité. Les différentes combinaisons de signaux pourront donc être réalisées avec 6 projecteurs (3 dans chaque direction) au lieu de 16. Accessible de l’intérieur, le nouveau mât présente une indéniable facilité d’entretien par rapport à l’ancien, accessible uniquement par des passerelles extérieures.

Le 3 novembre 2010 : Une installation spectaculaire à suivre depuis le front de mer. La grue qui manutentionnera le nouveau mât sera installée sur un ponton flottant positionné le long de la digue. Le remplacement du mât finalise la mise en lumière de la digue Nord par la Ville du Havre, dans le cadre de La Vague. En attendant, l’entrée de port exempte de ce mât, temporairement remplacé par une structure plus légère, offre une vue insolite que les photographes ne manqueront pas d’immortaliser !

Source : Communication du Grand Port  Maritime du Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

26/10/2010

Les blocages continuent au Havre

Entre travaux, blocages et manifestations, la circulation est particulièrement difficile depuis la rentrée. Une nouvelle journée d'action est attendue jeudi 28 octobre 2010.

Les blocages continuent jour après jour en certains points stratégiques : rond-point du Calvadaire d'Octeville, zone industrielle, port et entrées de ville. Avec parfois de l'imprévu. Cet après-midi par exemple une nouvelle forme de manifestation a eu lieu : en vélo...

La prochaine action d'envergure sera jeudi, à partir de 10h00, depuis la gare SNCF. Elle est à l'appel de l'ensemble des syndicats, associations et partis opposés à la réforme de la retraite.

Le port du Havre sera également à l'arrêt, pendant 24h00 (de jeudi 06h00 à vendredi 06h00). A noter également,  une action nationale concernant le GPMH, avec grève de nuit vendredi. Les cars-ferrys et paquebots ne sont pas touchés par ce mouvement.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

21/10/2010

Le port du Havre à la conquête du marché mondial des vins et spiritueux

Le Havre, premier port Européen pour les vins et spiritueux, sera présent au Hong Kong International Wine and Spirits Fair, du 4 au 6 novembre 2010.

contenairs embarqués.JPGAvec quelque 620 millions de bouteilles transitées annuellement, Le Havre est le port leader européen pour les flux de vins et spiritueux. En participant au Hong Kong International Wine and Spirits Fair organisé par le Hong Kong Trade Development Council (HKTDC), le Port du Havre assurera sur le marché mondial la promotion de son offre de services dédiés, aux côtés de grands donneurs d’ordre tels que Seafrigo / SD Log, le Groupe Balguerie, Giorgio Gori (DHL), Maersk Line et la Direction régionale des Douanes françaises. Un négociant en vin de Hong Kong apportera lui aussi son témoignage.

Ce business event est réalisé avec le soutien du HKTDC Paris. Avec 40 bureaux répartis dans le monde entier, dont 11 implantés en Chine, HKTDC est au service des entreprises désirant faire de Hong Kong leur plateforme opérationnelle pour leurs échanges avec la Chine et l’ensemble de la région.

Au Havre, une offre de services à forte valeur ajoutée. Le Havre, premier port français pour les échanges maritimes internationaux et pour les conteneurs, offre les services à valeur ajoutée nécessaires pour la logistique des vins et spiritueux :

 - 55 entrepôts dédiés au stockage des vins et alcools,

 - Des transporteurs spécialisés (conteneurs étanches et reefer),

 - Facilités administratives et douanières : dématérialisation des procédures, importation en franchise de TVA, dématérialisation du visa de sortie de l’Union Européenne, libération en temps réel des cautions sur la circulation des produits soumis à accises, etc.,

 - Première autorité portuaire européenne certifiée sûreté ISO 28000,

 - Connexions terrestres régulières assurées par navettes ferroviaires ou fluviales dédiées à partir des principaux centres de production français : Alsace, Bourgogne, Bordeaux et Cognac.

Forts de ces atouts, les professionnels havrais profiteront pleinement de leur présence à Hong Kong pour déployer leur réseau et conquérir de nouveaux marchés.

Source : Communiqué du GPMH. Photo : Copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

14/10/2010

La Quinzaine éco-citoyenne : les commerçants du Havre, acteurs de l’environnement

 

cci le havre.jpgPrès de 150 commerçants de la région havraise sont engagés dans une démarche pour devenir "Commerçant éco-citoyen". Du 15 au 30 octobre, ils proposent un grand jeu concours et une collecte de piles.


La distinction "Commerçant éco-citoyen" récompense les commerces engagés dans une démarche environnementale. Le comité d’agrément, constitué de la CCI du Havre, l’Ademe et la Codah, évalue le respect de critères précis dans 6 thématiques : l’énergie, le transport, les déchets et emballages, les éco-produits, l’eau et l’engagement sociétal.

La Quinzaine éco-citoyenne, la possibilité de gagner de nombreux lots :

- 1 vélo électrique,

- des entrées au parc EANA, parc de découverte et de loisirs,

- des entrées au parc accrobranche Etretat Aventures,

- et de nombreux lots offerts par les commerçants.

Une occasion pour tous d’adopter des gestes éco-citoyens. Pour encourager leurs clients à adopter des gestes éco-citoyens au quotidien, les commerçants engagés mettront à disposition de leurs clients des collecteurs de piles usagées pendant ces 15 jours.

Les commerçants engagés participant au jeu concours et à la collecte de piles vous donnent rendez-vous : Centre-halles, secteur Coty, rue de Paris, St Vincent, Sanvic, St Nicolas, Sainte-Adresse et Gonfreville.

A l’occasion de la Quinzaine éco-citoyenne, la CCI du Havre, l’Ademe et la Codah, remettront le 27 octobre la distinction "Commerçant éco-citoyen" aux premiers commerçants arrivés au terme de la démarche environnementale.

Une information CCI Le Havre - JeVisAuHavre.com.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

13/10/2010

Révolte des syndicats contre les retraités ce soir au Havre

Salle René Cassin les syndicats ont violemment annulé ce soir une réunion publique sur la réforme des retraites.

Quelques dizaines de personnes sont venues assister et participer à la réunion publique organisée par Antoine Rufenacht, Jean-Yves Besselat, Patrice Gelard et Edouard Philippe. Vingt minutes avant que celle-ci ne commence, une centaine de manifestants ont envahi les lieux, banderoles CGT, FSU, Solidaires, NPA, et porte-voix à la main. Les présents à la réunion, sympathisants de l'UMP ou habitants du quartier, ont été photographiés l'un après l'autre par un syndicaliste, alors que l'Internationale était chantée avec force et qu'un autre se chargeait de filmer les "salauds assis".

Entre dégradation de matériel municipal et insultes gratuites. Le but n'était visiblement pas de débattre avec le député présent, Jean-Yves Besselat. Le cable du micro de l'élu a en effet été rapidement sectionné, alors qu'il lui était demandé de s'expliquer sur la réforme.

Le parterre des auditeurs étant majoritairement composé de personnes retraitées ou en passe de l'être, ils se sont entendus crier "Ce tas de pognon, ça peut crever la bouche ouverte", "les responsables c'est vous !" et autres "Retourne avec ta bourgeoise, connard", alors que l'un d'entre eux quittait les lieux. Parmi les assis, un retraité du quartier m'a indiqué "Je me fais insulter alors que j'ai à peine mille euros par mois."

Agathe Cahierre, première adjointe au maire, exacerbée par les cris des manifestants, a quitté les lieux et tenté de discuter avec quelques-uns d'entre eux à l'extérieur. Elle a du rapidement partir, alors que l'un d'entre eux lui criait "les 3 millions 4 de chômeurs c'est votre faute."

Tandis que la salle se vidait, un grand "Bon bah voilà on a gagné." était lancé...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (30) | |  Facebook | | |

06/10/2010

Vers la mort de l’activité pour Renault Sandouville ?

Après l’annonce de l’unique attribution à Sandouville d’un utilitaire à compter de 2012, la CGT s’inquiète de la mort programmée de l’usine.

renault.jpgPour le syndicat, l’usine Renault de l’agglomération havraise doit impérativement se voir attribuer également la construction des remplaçantes de la Laguna et de l’Espace, ce que semble rejeter la direction du constructeur automobile.

Le Secrétaire de la CGT Renault Sandouville a déclaré en effet que « L'utilitaire devait être la cerise sur le gâteau mais aujourd'hui il ne reste plus que la cerise. » Il a également rappelé la promesse du président de la République, qui, il y a 2 ans, avait conforté la poursuite de la partie haut de gamme du constructeur français.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

29/09/2010

L’activité portuaire havraise en 2010

A fin septembre 2010, le trafic maritime total au port du Havre est estimé à près de 55 millions de tonnes (avitaillement inclus), en légère baisse au regard de la même période de 2009, avec des évolutions contrastées entre les différentes activités.

gpmh logo.jpgReprésentant 60% des tonnages traités au port du Havre, les vracs liquides sont en repli de 3 % avec 33 Mt sur les 9 premiers mois de l’année. Deuxième activité du port du Havre avec un tiers des tonnages (18 Mt), les marchandises diverses progressent de 2%, tandis que les vracs solides – qui représentent 5% des tonnages portuaires à 2,8 Mt – perdent 5 points sur les trois premiers trimestres de l’année.

La Basse Seine, pôle énergétique et chimique majeur en Europe

Site majeur en Europe pour le raffinage, la chimie et la pétrochimie (avec près de 40 % de la capacité française de raffinage), la Basse Seine est à l’origine d’importants échanges pour la plate-forme portuaire havraise. Avec 40% de l’ensemble des tonnages traités au port du Havre, le& pétrole brut représente 22,2 Mt, en repli de 7% sur les 9 premiers mois de l’année du fait d’une conjoncture tendue sur ce marché. A fin juillet, les produits chimiques ont en revanche connu une croissance de 32% (à 1,1Mt).

Reprise progressive de l’activité conteneurisée : 1,8 MEVP soit +8% à fin septembre

Premier port du commerce extérieur français pour les trafics conteneurisés, Le Havre a enregistré une reprise de cette activité progressive et régulière - depuis le début de l’année 2010. Cette évolution doit être pondérée : en premier lieu par le niveau d’activité moindre en 2009 (cf. crise économique mondiale) et, en deuxième lieu, par le contexte de mise en œuvre de la réforme portuaire en France même si des avancées ont été faites localement en 2010 (en particulier avec la cession des outillages et terminaux aux opérateurs et la signature d’un accord de méthode).

A fin septembre, on estime à 8% la hausse du nombre d’unités transportées en comparaison avec la même période de 2009 avec 1,8 million d’Equivalents Vingt Pieds (EVP). Cette progression annule pratiquement l’effet de la chute de trafic de l’année 2009 et permet de retrouver, à l’instar de la plupart des ports du range nord européen, les niveaux de 2008. Si l’on considère le trafic avec l’hinterland, cette progression atteint +16% en EVP pleins, ce qui amène à des niveaux de trafic très hauts par comparaison aux années antérieures.

Les installations récentes de Port 2000 jouent pleinement leur rôle pour l’accueil et le traitement en continu des plus grands porte-conteneurs. Il existe aujourd’hui au Havre trois services avec des navires de plus de 10 000 EVP dont un avec des unités de plus de 13 000 EVP : service commun de CMA CGM et Maersk entre l’Europe et l’Asie pour lequel Le Havre est le premier port touché à l’import en Europe. Près de 90 escales de porte-conteneurs de plus de 10 000 EVP sont ainsi programmées au port du Havre sur l’année 2010.

Les échanges maritimes avec l’Asie – 1er partenaire commercial du port du Havre - et sur le secteur transatlantique continuent de se développer. Ainsi, de nouveaux services ont été lancés entre l’Europe et l’Asie avec Le Havre comme premier port de déchargement en Europe: un service commercialisé par Hapag Lloyd / OOCL / NYK et un autre par APL / MOL et Hyundai Merchant Marine. Par ailleurs, le port du Havre est à présent directement connecté avec le Vietnam grâce à un service proposé par Cosco / K’Line / Yang Ming / Hanjin. A cela s’ajoute le nouveau service intra-européen de MSC avec l’Irlande. Sur la relation avec les Etats-Unis (les deux côtes), les armements APL / MOL / Hyundai Merchant Marine ont mis en place un nouveau service : le service APX (Atlantic Pacific Express).

Le Port du Havre dispose également d’une offre de services maritimes régulière de qualité avec les marchés émergents de l’Inde et du Brésil, qui présentent un potentiel de développement significatif. Sur l’Amérique du Sud, les trafics de produits frais et congelés transportés en conteneurs « reefers » progressent ainsi sensiblement.

Belle progression du trafic de conteneurs avec l’hinterland : +16% en EVP pleins à fin septembre

Le développement d’un maillage de plates-formes fluviales en région parisienne (exemple de l’ouverture des terminaux de Gron et d’Evry en 2010) contribue à l’attractivité de l’axe Seine et du transport par barge entre Le Havre, Rouen et Paris, un conteneur sur cinq étant transporté par la voie d’eau entre Le Havre et la région parisienne.

L’évolution du trafic de conteneurs du port du Havre avec son hinterland  est le reflet de la reprise des échanges du commerce extérieur de la France (provenances et destinations « outre-mer » de biens « conteneurisables », en relation avec l’activité économique nationale). Ainsi, sur le premier semestre 2010, ces échanges - exprimés en valeur - ont augmenté de +11% (exportations + importations) en comparaison avec le 1er semestre 2009.

Développement significatif de l’activité au terminal roulier : plus de 200 000 véhicules à fin juillet

Les démarches entreprises par les équipes commerciales du GPMH avec les acteurs  du roulier (manutentionnaires, logisticiens et armements), dans le cadre du plan RORO MAX,  commencent à porter leurs fruits. Plus de 200 000 véhicules ont en effet été opérés au terminal roulier à fin juillet, soit une croissance de 66% de cette activité pour laquelle Le Havre a l’ambition de devenir un port de référence en Europe.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

27/09/2010

Grèves : ce qui nous attend

Après une manifestation qui a vu défiler environ 30 000 personnes au Havre selon les syndicats, le mouvement s'intensifie.

Vendredi 24 septembre, les militants CGT et des dockers ont bloqué la route d'Octeville et distribué 12 000 tracts. Aucun camion n'a pu entrer dans l'usine SIDEL. Dans le même temps, la zone industrielle du Havre a fait l'objet de barrages, où 350 manifestants se sont installés pendant près de 8 heures. Des étudiants ont manifesté également devant le local havrais de l'UMP. Par ailleurs, des manifestants avaient bloqué jeudi la gare du Havre, avant d'être délogés par les CRS.

Les actions à venir :

 - mardi 28 : Blocage de la Centrale thermique, dès 06h30 ;

 - mercredi 29 : Distribution de tracts le matin puis pique-nique sur le parvis de l'Hôtel de Ville ;

 - jeudi 30 : Manifestation à l'Hôpital Monod, dès 09h00 ;

 - samedi 2 octobre : Manifestation nationale ;

 - mardi 12 octobre : Manifestation nationale.

Grève reconductible. La grève reconductible a été votée dans plusieurs entreprises et administrations de l'agglomération du Havre, parmi lesquelles Total et les territoriaux de Gonfreville l'Orcher et d'Harfleur.

Les syndicats de cheminots, quant à eux, appellent dès octobre 2010 à une grève reconductible (CFDT, Unsa, Sud, CFTC, FO et CGT).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/09/2010

Le Havre et Saint-Nazaire s'associent pour promouvoir l'éolien offshore

Présidents des communautés d'agglomération, des chambres de commerce et industriels se sont retrouvés ce mercredi pour établir en France une filiale de recherche, de production et d'assemblage de l'éolien.

P3210668.JPGLe Havre et Saint-Nazaire ont de nombreux points communs, qui leur permettent de se réunir dans ce projet créateur d'emplois. Les deux villes ont en effet un accès aussi bien fluvial que maritime, vers les côtes françaises. A cela s'ajoutent les multiples entreprises à la pointe de la technologie, présentes sur les deux bassins.

En prenant en main la création d'une filière nationale de l'éolien offshore, Le Havre et Saint-Nazaire s'assurent des retombées économiques importantes et des créations d'emplois multiples.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22/09/2010

"3 Bons Jours" de produits frais, de saison et pas chers

Les 1er, 2 et 3 octobre 2010, un évènement placé sous le signe de la convivialité et des bonnes affaires.

LOGO 3 bons jours-fete primeurs-HD.jpgL’UNFD, (Union Nationale des syndicats de détaillants en fruits, légumes et primeurs) a choisi pour cette année de lancement, Le Havre, Paris, Lille et Toulouse comme villes organisatrices de cette fête.

La CCI du Havre accompagne les commerçants participants sur la mise en place de cet évènement pour permettre aux primeurs de mettre en avant leur métier, leurs savoirs faire et de proposer des bonnes affaires.

10 000 pommes distribuées aux enfants. Durant les 3 bons jours, des flyers seront distribués dans les écoles, les centres de loisirs, chez les commerçants et permettront aux enfants accompagnés de leurs parents de se voir offrir une pomme : un petit geste simple, gratuit et sans aucune obligation d’achat.

Un geste, symbole de partage, que les primeurs font tous les jours avec leurs clients, lorsqu’ils leur font goûter leurs produits… L’occasion pour les enfants de découvrir les premières pommes de la saison.

Des ventes Flash pendant 3 jours. Les Primeurs organisent à l’occasion des « 3 Bons Jours » des ventes flash. Le principe est ultra simple : le son d’une clochette donne le top départ de fortes promotions limitées dans le temps. Dans la journée, les ventes flash se succèdent et offrent à chacun l’occasion de faire de belles affaires et de profiter de l’arrivée des fruits d’automne.

Les primeurs des villes de la circonscription de la CCI du Havre vous donnent rendez-vous :

- Les Halles centrales, les 1er, 2 et 3 octobre

- Thiers Coty, les 1er, 2 et 3 octobre

- Marché de Harfleur, le 3 octobre

- Marché d’Octeville, le 3 octobre

Et chez tous les bons primeurs en magasin !

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/09/2010

Le conseil municipal a voté la démolition de la Halle Caillard

Lors du conseil municipal de ce soir, la majorité a voté la démolition de la Halle Caillard et le début des travaux de Port Vauban.

En lieu et place de la Halle, des commerces, une annexe de la maison de retraite médicalisée et des bureaux. Une information à retrouver sur le blog de Marc Migraine, conseiller municipal (ici).

Le conseil municipal a également adopté ce soir son Plan Local d'Urbanisme (PLU), sur lequel la Ville travaille depuis trois ans. Il sera soumis à enquête publique au début de l'année 2011 (plus d'informations sur le site du Paris-Normandie, ici).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |