Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2010

Vidéo : le lipdub du magasin Auchan

Vidéo : Le personnel de Auchan Le Havre s'éclate...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/06/2010

SPB crée sa propre école au Havre

SPB.JPGAfin de répondre aux besoins en formations de ses 700 salariés, la société SPB a choisi de miser sur sa propre école au Havre.

A une heure où le télémarketing se développe très rapidement, sans que des cursus complets n'existent en France, SPB a choisi de développer sa propre école.

Laurence Deschamps, Directrice des Ressources Humaines, indique que l'objectif est de "proposer un cursus complet pour les nouveaux collaborateurs et de faciliter la montée en compétence de tous afin de répondre aux évolutions rapides des métiers de l’entreprise".

Une nouvelle qui vient comme une réponse aux dernières informations développées ici sur le développement en Tunisie de ses unités (voir article Je Vis Au Havre .com).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

28/04/2010

Le centre d'appels American Express du Havre va fermer

american express.jpgLes Echos rapporte que l'entreprise American Express Voyages d'Affaires va supprimer 230 emplois, dont une partie au Havre.

Les mauvaises nouvelles s'accumulent pour les centres d'appels du Havre : après la délocalisation d'une partie de l'activité de SPB (voir article précédent), c'est au tour d'American Express d'annoncer son départ.

Motif invoqué par l'entreprise : une baisse de son volume d'activité d'un quart en 2009. Onze centres d'appels vont donc fermer sur une période de 6 mois et au plus tard fin 2010 : Angers, Avignon, Clermont-Ferrand, Grenoble, le Havre, Le Mans, Limoges, Orléans, Pau, Rennes et Rouen.

Des possibilitées de reclassement devraient être proposés aux salariés.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/04/2010

SPB poursuit sa délocalisation en Tunisie

SPB.JPGLa société implantée à l'entrée du Havre poursuit la délocalisation d'une partie des services Visa Premier en Tunisie.

Une nouvelle plate-forme téléphonique d'une quinzaine de personnes voit le jour dans le pays du Maghreb, afin, dans un premier temps, de venir "en appui" des services existants au Havre.

Une partie des appels liés aux services annulations de voyages et location de véhicules, à disposition des possesseurs d'une carte Visa Premier, n'aboutiront dorénavant plus au Havre.

En savoir plus sur SPB et la famille Guian : article "Fortunes de France : le millionnaire Havrais gagne des places".

Photo SPB Le Havre : Copyright Je Vis Au Havre .com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/04/2010

De nouveaux déchets nucléaires à destination du Havre

Greenpeace tente par tous les moyens de stopper les déchets nucléaires qui devraient transiter au Havre dans les heures à venir.

greenpeace.jpgCe matin à 8 heures, huit activistes de Greenpeace ont démonté les rails de la voie entre les installations nucléaires du Tricastin et la gare de Pierrelatte, dans la Drôme. Trois autres activistes sont fixés sur les rails. Cette voie devait accueillir ce matin le convoi de déchets nucléaires français en partance pour Le Havre.

Le navire Kapitan Kuroptev est attendu dans le port du Havre et vendredi c’est le Mikhail Lomonosov qui doit arriver dans ce même port. Ces deux navires chargeront à leur bord des nouvelles cargaisons de déchets nucléaires en provenance du Tricastin et à destination de la Russie.

L'association indique dans un communiqué : "Nous sommes au Tricastin ce matin pour montrer une nouvelle fois notre volonté d’obtenir une arrêt immédiat des exportations de déchets nucléaires français vers la Russie, déclare Yannick Rousselet, chargé de campagne Nucléaire de Greenpeace France. Les industriels font tout ce qu’ils peuvent pour essayer de cacher leur trafic et de nous faire taire. Nos différentes interventions ces derniers mois ont mis à jour l’impuissance des industriels face à l’inextricable problème des déchets nucléaires."

Elle ajoute que "En pleine controverse sur la légalité des exportations des déchets nucléaires vers la Russie, non seulement Areva continue d’utiliser la Sibérie comme poubelle mais en plus elle tente d’instrumentaliser la justice pour cacher son trafic, déclare Yannick Rousselet. Depuis plusieurs mois et encore ce matin, Greenpeace agit pour faire la lumière sur la face cachée du nucléaire et aujourd’hui les industriels demandent à la justice de leur offrir un paravent."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

10/12/2009

Kia investit au Havre

kia.jpgLe constructeur automobile Kia a choisi le port du Havre comme plate-forme d'entrée de ses véhicules neufs en France, au détriment du port d'Anvers.

Un grand succès pour le Grand Port du Havre, puique deux escales mensuelles devraient faire transiter par le port du Havre 11 000 véhicules chaque année à compter de 2010.

Le transport sera assuré par les navires rouliers de l'armement Eukor, compagnie coréenne née en 2002 de l'alliance des armements scandinaves Wallenius Lines et Wilh. Wilhelmsen et des constructeurs automobiles coréens Kia Motors Corporation et Hyundai Motor Company.

La distribution dans les concessions Kia en France sera ensuite réalisée par le logisticien CAT.

Information Bloomberg France.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/12/2009

La convention d'affaires China-Europa s'annonce prometteuse

port du havre porte conteneurs.JPGMardi sont attendus au Havre quelques 400 responsables chinois et 250 entreprises européennes, pour la troisième édition de la convention d'affaires China-Europa, organisée par le comité d'expansion Le Havre Développement.

Initalement prévue en mars, la convention 2009 avait été reportée en raison de deux crises : la financière, bien sûr, et celle des relations entre nos deux pays, dont les points de vue divergent quand à la question Tibettaine.

Le comité Le Havre Développement a dors et déjà organisé 5 000 rendez-vous d'affaires individualités entre les différents intervenants, afin de faire de cette édition un véritable succès.

Succès qui est déjà au rendez-vous, pour notre agglomération, puisque la société franco-chinoise Eurasia Immobilier a annoncé cette semaine vouloir investir 30 millions d'euros au Havre. Elle prévoit ainsi l'embauche d'environ 700 personnes.

Le projet est double. D'abord la création d'un "pôle dédié au bâtiment", englobant matériaux, décoration et ameublement, sur une surface totale de 75 000 m². La seconde partie du projet de l'entreprise Eurasia Immobilier concerne l'import-export, avec le développement sur le port du Havre de nouvelles liaisons maritime avec la Chine.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

05/08/2009

Rien ne va plus chez Total

Après l'annonce de la suppression de près de 200 postes en mars et la fuite de pétrole brut le mois dernier, nous apprenons coup sur coup cette semaine la chute d'un bac qui a blessé trois salariés et l'arrêt de travail pour un mois d'une unité, dans les entreprises havraises du groupe.

Le Havre subit ainsi la "baisse de la demande pour les produits pétroliers", selon le directeur adjoint de la raffinerie, Antoine Londiche, lors d'une interview accordée au journal Paris-Normandie. Pour les syndicats, cette situation n'est pas nouvelle et la décision de la direction de fermer au-moins une unité était attendue, l'usine accumulant depuis le début de l'année 125 millions d'euros de pertes.

Une mauvaise nouvelle arrivant rarement seule, trois salariés ont été victimes d'un accident mardi matin, sur le site proche de l'usine Total Petrochemicals de Gonfreville l'Orcher. Un bac vide de 100 mètres cube s'est couché alors que des salariés de Total Petrochemicals et de Fouré-Lagadec procédaient à sa maintenance. Trois d'entre eux, blessés, ont été admis au Centre Hospitalier du Havre, et huit autres ont été pris en charge par la cellule médico-psychologique du site.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

28/07/2009

Au Havre, le CTP permet à des licenciés économiques de se réorienter

Trois cents personnes bénéficient d'un contrat de transition professionnelle dans le bassin d'emploi du Havre, où les entreprises industrielles subissent la crise. - Article du journal Les Echos du 28/07/09.

Les trois lettres, "CTP", sont écrites sur une simple feuille A4 scotchée sur un carton à l'entrée. Plus de six mois après l'annonce ­surprise de Nicolas Sarkozy, en Seine-Maritime, de relancer les expérimentations du contrat de transition professionnelle, la cellule du Havre est opérationnelle, même si elle essuie encore les plâtres (elle dispose de locaux en propre depuis seulement un mois). Pamela patiente pour un atelier « Cibler ses savoir-faire et qualités ». Licenciée d'un centre d'appels, elle "souhaite se réorienter dans l'esthétique". El-Hadi, qui était dans la restauration, bénéficie d'une formation de magasinier. C'est le but du dispositif : permettre à des licenciés économiques d'entreprises de moins de 1.000 salariés de rebondir très vite (tout en conservant 80 % de leur salaire). Le centre CTP du Havre, qui fait partie des 21 bassins d'emploi déjà sélectionnés, "gère" quelque 300 dossiers. "Plus de cinquante salariés licenciés sont déjà en emploi", assure le directeur, Nicolas Urosevic.

Les bénéficiaires du CTP sont en contact avec leur conseiller au moins une fois par semaine. Des conseillers qui s'occupent de 30 personnes, contre plus de 120 aujourd'hui à Pôle emploi. "A Pôle emploi, le suivi se porte sur celui qui a encore de l'énergie", souligne Nicolas Urosevic, lui-même originaire du service public de l'emploi, qui met en avant les entretiens individuels quasi amicaux à la cellule CTP. En plus des aides classiques à la recherche d'emploi, les conseillers vont jusqu'à se déplacer dans les entreprises formatrices y négocier une potentielle embauche.

Victime de son succès

L'Afpa (formation professionnelle des adultes) est également présente par le biais d'une psychologue du travail, qui aide les chômeurs à formaliser leur projet. "Très peu ne respectent pas leurs engagements en termes de rendez-vous et de démarches", remarque Brigitte Castel, de l'Afpa du Havre. Tous les clignotants ne sont cependant pas au vert : les bénéficiaires de CTP accèdent moins à des formations que dans les autres bassins expérimentaux. Et la cellule est victime de son succès : les six conseillers (dans l'attente de renforts) ont actuellement une cinquantaine de dossiers à suivre chacun.

Les formations choisies sont très hétéroclites, avec une certaine appétence pour les permis de conduire (poids lourds, transports en commun, etc.) dans un bassin industriel en crise où la volonté de se réorienter est forte. En moyenne, le coût d'une formation est de 2.640 euros et "devrait augmenter", selon Joël Ruiz, directeur général d'Agefos PME. D'autres dispositifs sont utilisés, tels que l'évaluation en milieu de travail. Christophe Grenier, entrepreneur local venant de racheter une entreprise de sérigraphie, a pu ainsi mettre à l'essai gratuitement un cadre licencié d'une agence de publicité : "Cela nous a permis de vérifier ses capacités professionnelles, mais aussi que le courant passait bien."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

21/07/2009

Vidéos : les bains des Docks et Gaumont aux Docks Vauban

La Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre propose deux nouvelles vidéos :

- le premier anniversaire des bains des Docks ;

- le futur cinéma Gaumont.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

17/07/2009

Le Havre: trafic en léger recul au premier semestre

grand port du havre.JPGLe trafic global traité au premier semestre par le port du Havre s'est élevé à 38,2 millions. de tonnes, soit une baisse de 1,7% par rapport à la même période de 2008.

Les résultats du port du Havre semblent à première vue très positifs par rapport aux résultats enregistrés par les mainports d'Anvers et de Rotterdam. A noter toutefois que les vracs liquides, qui représentent plus de 60% du trafic global au Havre, sont quasiment le seul secteur qui résiste à la crise en termes de volumes (+1,4 % par rapport à 2008), tandis que Le Havre a déjà noté une baisse l'an dernier, au moment où Anvers et Rotterdam ont affiché une croissance à deux chiffres.

Le volume de pétrole brut opéré sur les sites du Havre et d'Antifer diminue légèrement, avec 16,7 millions de tonnes, soit 1,4 % de moins qu'en 2008.

Les vracs solides, tous secteurs confondus, enregistrent également une hausse de leurs tonnages grâce au trafic de sables, graves et pierres concassées, soit une augmentation de près 2.1% à 2.3 Mt. L'activité conteneurisée reste en retrait avec un tonnage de 10,8 Mt au terme du premier semestre contre 11,9 Mt sur la période correspondante de 2008. En nombre d’unités manutentionnées sur l’ensemble des terminaux portuaires havrais, cela correspond à 1,1 million de conteneurs Equivalents Vingt Pieds (EVP) en baisse de 8% au regard de 2008.

Au total, près de 3200 escales ont été comptabilisées depuis le début de l’année 2009 au port du Havre, soit une progression de 1%. Quant au nombre de passagers ayant utilisé les liaisons transmanche de ou vers la Porte Océane, il augmente de 3,4% avec quelque 150 000 personnes transportées.

Information Le Lloyd et GPMH. Photo JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/07/2009

Le Pont de Tancarville a fêté sa 50ème bougie

Le pont de Tancarville a fêté hier son 50ème anniversaire.

rollers sur le pont de tancarville.JPGFier de son demi-siècle, le pont de Tancarville a été fêté dignement cette année. Outre la possibilité de visiter l'édifice, plusieurs dizaines de locaux ont enfourché leur vélo ou ont calé leurs pieds dans des rollers le week-end dernier. Roller and Caux et S.A.BI.NE ont en effet, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre, organisé un périple de qualité dans la nature proche.

velos sur le pont de tancarville.JPGVenus majoritairement du Havre, ces admiratifs de la nature en ont eu plein les yeux. Après un départ de Tancarville le Haut et la traversée du pont de Tancarville, ils ont parcouru le Marais Vernier sous un magnifique soleil.

Les 35 kilomètres de la randonnée ont été parcourus en une journée, ce qui a laissé aux photographes l'occasion de découvrir la proche campagne du Calvados. Et le maire de Sainte Opportune a pris soin d'accueillir toute la troupe pour un déjeuner de frites et de saucisses. Si ce menu ne convient pas forcément au sportif, il a toutefois été accueilli avec enthousiasme...

cycliste sous le pont de tancarville.JPGEt la présence de l'association S.A.BI.NE (Société Amicale pour le développement de la BIcyclette en NormandiE), qui fête cette année ses 20 ans, a eu l'occasion de montrer son utilité déjà reconnue par de nombreux Havrais, en réparant sur le pouce et au milieu des champs la crevaison du jour... Un Tour de France avant l'heure, mais pour l'ultime plaisir de visiter un lieu trop peu connu des Seinomarins.

le marais vernier a velo.JPG

 Photos : Alexandre Cauchois, pour JeVisAuHavre. Les associations en ligne : Roller and Caux et S.A.BI.NE.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

L'ancien président du port autonome du Havre élu à la tête de l’AIVP

Jean-Pierre Lecomte, président du port du Havre entre juin 1998 et février 2009 et président d’honneur du GPMH, a été élu en juin dernier président de l’Association Internationale des Villes Portuaires en remplacement d’Inaki Azkuna, maire de Bilbao, arrivé au terme de son mandat. L’AIVP compte plus d’une centaine de villes membres.

Information du Journal des Entreprises.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/06/2009

Le Havre et Honfleur entrent en "guerre"

La création d'une zone commerciale dans l'estuaire fait débat...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

La Haute-Normandie au secours de Renault

renault logo.jpgLa région Haute-Normandie prête 12 millions d'euros à l'entreprise Renault.

L'avance, consentie à taux zéro, est destinée à la fabrication du nouveau moteur 1.6 dCi dans l'usine de Cléon, à l'horizon 2011. Ce prêt est une partie seulement de l'investissement, puisque 85 millions d'euros seront nécessaires à la sauvegarde de quelques 450 emplois.

Des nouveautés, mais rien pour Sandouville

Renault a par ailleurs annoncé la construction à venir d'un mini véhicule, qualifié de "micro citadine". Construit sur la base de la plateforme de la Twingo, elle entrera en concurrence avec les Smart et autres Toyota IQ ou Fiat Topolino. Malheureusement cela ne servira à rien pour les emplois de l'agglomération havraise, puisque pour des raisons de coûts la direction de Renault a annoncé son assemblage en Slovénie.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |