Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2010

Mise en place du nouveau mât de signaux de la digue Nord

L’instant avait été soigneusement choisi, entre une belle accalmie et un rayon de soleil, pour le coup d’envoi d’une mise en place spectaculaire, orchestrée sous l’œil vigilant de l’équipe technique du GPMH, depuis la vigie du sémaphore, des quais et des embarcations avoisinantes.

Mat et grue en mouvement vers la digue nord 2.jpgCar pour être spectaculaire, il y avait de quoi l’être, le nouveau mât de signalisation prévu pour la digue Nord est arrivé sur une barge-grue depuis l’arrière port.

Mesurant 35 m de haut pour un poids à vide de près de 13 tonnes, la nouvelle installation est arrivée à la fois suspendue à la grue posée sur le ponton. Une eau sans vague a permis l’arrimage à moindre risque sur la pointe de la digue Nord.  

Identique en plus moderne et économique :Mat et grue en mouvement vers la digue nord 3.jpg

L’œuvre d’art symbolise l’entrée du port et la Ville, aussi un travail de concertation a été établi entre les deux acteurs pour la prise de décision finale. Le nouveau mât est identique au précédent démonté il y a plus de 3 semaines.

« Il est plus moderne par l’usage de diodes électroluminescentes, que le grand public connait sous l’appellation de leds », comme le souligne Philippe Baudoin, Adjoint enPose du mât.jpg charge de la radio télécommunication du port.

« La durée de vie des led est de 40.000 heures, soit 5 ans d’autonomie avec moins d’entretien, ils consomment 60 watts quand les anciens avoisinaient les 500 »

D’ici 15 jours, après de multiples réglages, il brillera à nouveau de mille feux.

Installée il y a 42 ans, le précédent ouvrage est en cours de démolition. Usé par les tempêtes il était devenu difficile d’entretien. Elément moteur de la mise en lumière de la digue dernièrement inaugurée par la ville, il manquait au paysage qui a du coup retrouvé tout son panache.

Texte et photos : Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/11/2010

Armorique au Havre pour un second hivernage

Arrivé dimanche en fin d’après midi au port, le car ferry Armorique est venu s’amarrer quai Jean Reynart.

ARMORIQUE LH.JPGFaute d’une activité suffisante sur la ligne depuis Roscoff vers Plymouth et Cork en Irlande, où il est habituellement affecté, le ferry français restera au Havre jusqu’à Noël.

Mis en service en janvier 2009, il a été construit aux chantiers STX Europe d’Helsinki en Finlande. D’une longueur de 165 m pour 29 468 tonnes, il est en mesure d’accueillir 1 500 passagers et peut transporter 500 voitures ou 60 camions dans son vaste garage. C’est la seconde fois que le navire vient au Havre pour les mêmes raisons, mais l’an passé il était resté au port 2 mois durant.

 Doté d’un design contemporain et d’espaces fluides, la décoration de l’Armorique est particulièrement soignée. L’utilisation d’une collection d’œuvres d’arts originale, donne au navire une personnalité unique reflétant l’image de son affectation. Ses 248 cabines offrent toutes le confort pour 2 ou 4 personnes. Equipé de moteurs de nouvelle génération réduisant sensiblement les émissions de CO², Armorique peut filer à 23 nœuds. Armorique a également assuré des remplacements sur les lignes de Portsmouth  vers Ouistreham et Saint Malo.

 Second navire de la compagnie  à porter ce nom, le précédent Armorique avait vu le jour au Havre en 1972 aux ACH comme Terje Vigen et francisé en 1976. Il est toujours en service en Indonésie sous le nom de Tirta Kencana I. Brittany Ferries qui a créé sa première ligne il y a 37 ans, a récemment décidé de renforcer ses liaisons hebdomadaires vers l’Espagne avec son tout nouveau navire, le Cap Finistere mis en service au printemps, il renforce la volonté constante de la compagnie à investir dans une flotte moderne et adaptée pour le confort de ses passagers.

Texte et photos : Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

19/11/2010

Les grandes lignes du budget 2011 du département de Seine-Maritime

En conclusion du débat d’orientations budgétaires de ce jour, Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime, a donné les grandes lignes du budget 2011.

departement76.jpg"Le Département de Seine-Maritime, comme les 102 Départements français, est confronté à une dégradation de la situation et sociale. En Seine-Maritime, comme en attestent encore les mauvaises nouvelles pour Renault Sandouville, la situation des entreprises et de l’emploi reste difficile.

Une situation économique et sociale de plus en plus dégradée en Seine-Maritime.

En 2011, comme en 2010 et les années précédentes, les éléments de contexte que la majorité départementale devra prendre en compte sont des éléments de contraintes imposés par le gouvernement à sur l’ensemble des Départements.

Le nombre de demandeurs d’emplois n’a quasiment pas cessé d’augmenter depuis juin 2008. On dénombrait 66 400 demandeurs d’emplois en mai 2008 dans notre département. Leur nombre est passé 91 800 fin septembre 2010. Plus de 25 000 demandeurs d’emplois recensés en moins de deux ans et demi, une augmentation de près de 40 %. Il nous faut donc prévoir que la courbe des dépenses engagées au titre du RSA poursuivra sa croissance. Les effets de ces difficultés font que des familles, de plus en plus nombreuses, vont devoir faire face à des fins de mois plus que difficile pour face à leur charges.

Au total, un demi-milliard d'euros manque aux Seinomarins, soit 400€ par habitant.

C’est le moment qu’a choisi le gouvernement pour réduire ses interventions et malmener les collectivités. Depuis 2002, l’Etat cumule une dette de 400 M€ sur les seuls transferts de charge.

A cela s'ajoute la perte de ressources avec les réformes successives de la taxe professionnelle et la perte de l’évolution des bases, soit un coût global de près de 87 M€. Un demi-milliard d’euros, c’est donc le coût cumulé des transferts de charges et des réformes de la fiscalité locale à ce jour. Et d'autres décisions gouvernementales viendront encore pénaliser les Départements : le gel des dotations et la réforme des collectivités locales.

Notre réponse : Un budget utile et responsable sans augmentation d'impôt pour les ménages.

Dans ce contexte, nous proposerons un budget utile et responsable. Nous assumerons à la place du gouvernement la solidarité due aux personnes âgées, aux personnes handicapées et aux bénéficiaires du RSA.

Nous poursuivons un programme utile à la vie quotidienne des Seinomarins sans augmenter les impôts, avec plus d’aides pour l’emploi, plus de places de crèche ouvertes ; plus de réponses aux attentes de nos aînés ; plus de considération pour les initiatives associatives dans les domaines culturels, sportifs, citoyens ; plus de qualité et plus de chances offertes aux collégiens ; plus d’équipements soutenus dans les territoires et plus de partenariats pour ces équipements.

Par contre, le gouvernement ne peut pas à la fois nous priver de ressources, nous imposer de payer la Solidarité Nationale à sa place et nous demander de financer les investissements dont il a la responsabilité. Nous gèlerons donc toute participation du Département à des opérations relevant de la responsabilité de l’Etat et des grands établissements publics dont l’Etat est le seul actionnaire, comme les Grands Ports Maritimes. Nous engagerons une nouvelle négociation avec les territoires en fonction de nos priorités mais surtout au regard de l’engagement de l’Etat.

Face à la situation contrainte que nous connaissons, le Département de Seine-Maritime mettra en oeuvre tout ce qui est possible et utile pour construire une Seine-Maritime plus solide. Ce volontarisme continuera de marquer le budget utile et responsable pour l’année 2011."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11/11/2010

Fuyant la tempête, un porte container géant est dérouté sur Le Havre

La tempête a détruit une partie de la cargaison du Maersk Sembawang, l'obligeant à se rendre en urgence au Havre.

MAERKS Le Havre 11 nove 2010 009.JPGMercredi soir, le porte container géant de la compagnie Danoise Maerks, le Maersk Sembawang a franchi les digues du port du Havre. Dérouté suite à une violente tempête dans le Golfe de Gascogne qui a occasionné le ripage d’une partie de son chargement de containers à l’arrière du navire, il est venu s’amarrer à Port 2000 derrière son sister-ship le Maersk Senang.

D’une longueur de 318 m pour une largeur de 40 m, ce navire figure parmiMAERKS Le Havre 11 nove 2010 022.JPG les plus grands actuellement en service et assurait un voyage retour vers Zeebrugge lors de l’accident. La situation des containers sur la pontée ne permettait plus d’assurer en toute sécurité compte tenu de la météo, un transit vers le port belge en toute sécurité, et un appel de détresse a été rapidement décidé, conjointement avec l’appui de la Marine Nationale. Construit en 2006, le navire affichant un port lourd de 87.000 tonnes est en mesure d’embarquer 6 478 containers EVP (équivalent Vingt Pieds), MAERKS Le Havre 11 nove 2010 055.JPGmais la vision de ce navire avec ses containers pliés comme de vulgaires boîtes en carton rappelle que la mer reste un élément incontrôlable.

Le Maersk Sembawang devrait être déchargé dans la journée après le passage d’experts. Sa cargaison remise en ordre il est prévu de repartir vers sa destination finale en Belgique demain soir.

Texte et impressionnantes photos : Philippe Pierre Brébant.

Retrouvez plus de photos sur les blogs havrais :

http://niavlys76.canalblog.com/archives/2010/11/11/195788...

http://www.auhavre.com/blog2/index.php?post/2010/11/11/Pl...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

04/11/2010

Maritime : Le trajet Asie / Le Havre en moins de temps

porte conteneurs cma cgm.JPGLes nouveaux navires de la CMA CGM permettent aux marchandises de transiter dans des délais plus courts.

Avec l'arrivée des 13 800 EVP*, l'entreprise CMA CGM réduit les délais et se renforce sur le marché entre l'Asie et l'Europe. Au Havre, le transit time** est ainsi réduit de 2 jours.

En savoir plus...

 *EVP : Équivalent Vingt Pieds : nom donné aux conteneurs. Les 13 800 EVP sont des navires (porte-conteneurs) capables de transporter 13 800 conteneurs d'une taille de 20 pieds (taille minimum standard). A voir sur JeVisAuHavre.com : le Christophe Colomb, baptisé au Havre en juillet 2010 (ici).

**Transit time : Durée totale de transport d'une marchandise.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/11/2010

Arcadia s’est invité au Havre avec le Celebrity Eclipse

Une double escale impromptu au Havre le 1er novembre 2010. - Par Philippe Pierre Brébant.

arcadia&celebrity eclipse s'offrent PERRET en Prime.jpgInattendu jusqu’à vendredi dernier, l’Arcadia de la P&O s’est donc invité au Havre lundi fuyant une tempête en Atlantique et soucieux de rentrer à bord port après être parti de son port d’attache le 16 octobre dernier.  Après 4 jours de mer depuis Malte et sa croisière en Méditerranée, Arcadia est donc passé par la Porte Océane qu’il connait bien pour y être venu à deux reprises cette année en juin et septembre. C’est un paquebot de 83.781 Grt capable d’accueillir 2100 passagers et 860 membres d’équipage, construit en 2005 à Venise, il est le 4e navire des P&O à porter ce nom.

Le premier datait de 1888, et était un simple paquebot de 6.603 tonnes prévu pour 200 passagers sur les lignes de l’Inde et l’Australie.

Le second avait été construit en 1954 à Clydebank en Ecosse. Destiné aux lignes d’Australie, il est converti rapidement à la croisière au début des années 60 et sera le premier navire de la flotte à effectuer des voyages en Alaska depuis la Californie et des croisières en Méditerranée, passant au Havre à l’aller ou au retour jusqu’au milieu des années 70. Il sera démoli en 1979.

Le troisième sera mis en service en 1989, à sa sortie des chantiers Saint Nazaire comme Star Princess, sera transféré en 1997 à la P&O devenant Arcadia et fera escale dans notre port à cette époque. Transféré depuis sur le marché Australien, il est basé à Sydney comme Pacific Pearl.

P&O reviendra au Havre en 2011, avec 6 escales programmées pour ses paquebots Ventura, Azura, Oceana et Oriana. Aujourd’hui l’escale de l’Arcadia démontre que notre port reste attractif pas uniquement par sa proximité de Paris, mais également par son accès facile même en cas d’intempéries.

Texte et photos "Arcadia et Celebrity Eclipse s'offrent Perret en prime" : Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/11/2010

Le Celebrity Eclipse, un paquebot d’exception de passage au Havre

Atrium et bibliothèque.jpg

Rencontre avec le Celebrity Eclipse, splendide palace flottant, par Philippe Pierre Brébant.

La mise en service en avril dernier du Celebrity Eclipse ne sera pas passée inaperçue, sa croisière inaugurale ayant été annulée pour permettre de rapatrier plus de 2000 touristes britanniques privés d’avion en Espagne durant l’irruption du célèbre volcan Islandais : "Quoi de plus naturel que mettre au service des Britanniques notre nouveau navire qui leur est destiné" avait déclaré Richard Fain, Pdg du Groupe Royal Caribbean International dont dépend la compagnie Celebrity Cruises.

Oui, il s’agit bien d’un navire d’exception et son imposante silhouette lundi au Havre ne pouvait pas passer inaperçue.

Baptisé par la navigatrice Emma Pontin, le Celebrity Eclipse est le 3e navire d’une série de 5 commandés auprès des chantiers Allemands Jos L. Meyer. Avec ses 121 880 tonnes, pour 315 m de long, il est en fait plus effilé que ne l’était le France, mais 2 fois plus gros. Il offre une capacité de 2 800 passagers contrairement à autre un navire de cette taille qui en offrirait 30 % de plus, il y a donc de l’escape à bord avec plus de 1 450 cabines dont 80 % extérieures dotées de vérandas. La restauration est C ECLIPSE Dim 25 Avril 10 011.JPGdiversifiée par un concept qui s’inspire des liners d’autrefois avec 5 restaurants à thème attribués en fonction de la catégorie de la cabine. Une salle à manger sur deux niveaux complète l’ensemble, offrant une vue imprenable sur le sillage du navire.

On notera à bord l’originalité du pont 15 situé au pied des cheminées, qui est entièrement recouvert de gazon naturel dédié au croquet et au mini golf, un atelier de souffleur de verre et le Martini Bar qui propose un large choix de cocktails préparés par des experts et servis sur deux comptoirs de plus de 5 mètres chacun entièrement givrés.

Effectuant une mini-croisière de 3 jours depuis Southampton, Le Celebrity Eclipse est reparti pour Cherbourg en soirée, et doit revenir l’an prochain au Havre.

Texte et photos : Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

27/10/2010

Nouveau mât de la digue Nord : Installation spectaculaire prévue le mercredi 3 novembre

Dans le cadre du plan d’entretien des équipements d’aide à la navigation conduit par le GPMH (nouveau radar de La Hève, généralisation de la signalisation maritime par feux à leds), l’ancien mât de signaux de la digue Nord va être remplacé.

remplacement du mat 27 10 2010.jpgToutefois, afin de respecter la physionomie de l’entrée de port qui caractérise la ville du Havre, les dimensions et l’aspect général du nouveau mât correspondront à l’ancien.

Avant… L’ancien mât avait été installé en 1968. Sa structure était fragilisée par les chocs successifs des vagues lors des tempêtes. Au regard des normes actuelles en matière de sécurité et d’environnement, les opérations d’entretien de l’ouvrage s’avéraient de plus en plus difficiles et périlleuses.

…Après. Le nouveau mât de signaux est équipé de projecteurs à leds. Plus économiques, les projecteurs à leds consomment 60 watts, là où les anciens en consommaient 500. Leur durée de vie, beaucoup plus longue (40 000 heures), réduit considérablement la fréquence de la maintenance de l’équipement. Plus modernes, les projecteurs sont pilotés par un remplacement du mat 27 10 2010 2.jpgboîtier qui contrôle les changements de couleurs et la luminosité. Les différentes combinaisons de signaux pourront donc être réalisées avec 6 projecteurs (3 dans chaque direction) au lieu de 16. Accessible de l’intérieur, le nouveau mât présente une indéniable facilité d’entretien par rapport à l’ancien, accessible uniquement par des passerelles extérieures.

Le 3 novembre 2010 : Une installation spectaculaire à suivre depuis le front de mer. La grue qui manutentionnera le nouveau mât sera installée sur un ponton flottant positionné le long de la digue. Le remplacement du mât finalise la mise en lumière de la digue Nord par la Ville du Havre, dans le cadre de La Vague. En attendant, l’entrée de port exempte de ce mât, temporairement remplacé par une structure plus légère, offre une vue insolite que les photographes ne manqueront pas d’immortaliser !

Source : Communication du Grand Port  Maritime du Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

26/10/2010

Un palmarès élogieux pour les Sous-Officiers de Réserve

Défense : Une soirée de prestige a été organisée par l’Association des Sous-Officiers de Réserve de la Région Havraise (A.S.O.R.H.) afin d’honorer ses membres promus, décorés et récompensés.

PHOTO SOIREE 081010.JPGCette manifestation s’est déroulée à l’Orangerie de Sainte-Adresse, en présence de nombreuses personnalités civiles et militaires, ainsi que les Présidents des Associations Patriotiques locales, dont Anne-Marie MARIETTE, Adjointe au Maire du Havre, le Lieutenant-Colonel Etienne POTEZ, Délégué Militaire Départemental de Seine-Maritime, le Capitaine de Frégate Jacques SUBRA, Commandant la Marine au Havre, Commandant d’Armes de la Place du Havre.

 L’Adjudant-Chef (CR) Lionel CHALOT, Président de l’A.S.O.R.H. et Président de l’Union Départementale des Associations de Sous-Officiers de Réserve de Seine-Maritime (U.D.A.S.O.R.) a remercié les personnes présentes et excusées et a lu le palmarès élogieux constitué par 5 promotions, 9 décorations et récompense officielles et 10 médailles et récompense associatives décernées en 2009 et 2010, soit un total de 18 membres ainsi mis à l’honneur.

 Il a précisé que l’A.S.O.R.H. est affiliée à la Fédération Nationale des Sous-Officiers de Réserve (F.N.A.S.O.R.), dont la devise est « Servir », qui unit tous les Sous-Officiers, Officiers Mariniers, militaires du rang et matelots de toutes Armées, Armes et Services, issus de l’active, du Service National ou de la Société Civile, sous contrat, en retraite ou honoraires.

 Il a rappelé la création d’une Réserve Citoyenne ouverte à tous les français, femmes et hommes, sans limite d’âge, ayant fait ou non un Service National ; celle-ci œuvre, au sein de l’Association, avec les Réservistes opérationnels affectés sous contrat en unité, pour perpétuer le Devoir de Mémoire, resserrer le lien Armée-Nation fragilisé par la dissolution de beaucoup de structures militaires, défendre et pérenniser les Valeurs Républicaines et Patriotiques.

 Puis il a adressé un message fort à l’auditoire, en soulignant la priorité accordée au recrutement des jeunes citoyens indispensable pour assurer l’avenir des Associations ; ceux-ci doivent pouvoir être contactés dans les collèges, les lycées et les universités ; ils faut les accueillir, les aider, les informer, les fidéliser et les fédérer afin qu’ils s’investissent dans cette démarche citoyenne. Pour cela, des activités sportives et ludiques (courses d’orientation, raids-commando, concours de tir, marches-découvertes, préparations militaires, airsoft, etc.) sont organisées.

 En conclusion et avant d’inviter l’assistance à un cocktail amical, l’Adjudant-Chef (CR) Lionel CHALOT a souligné que l’A.S.O.R.H., très écoutée au niveau régional et national, était l’une des structures de réservistes les plus actives et les plus renommées.

Texte et photo Lionel Chalot / Jean-Pierre Bellanger. Sur la photographie : l'Adjudant Chef (CR) Lionel CHALOT, le Capitaine de Frégate Jacques SUBRA, le Lieutenant-Colonel Etienne POTEZ.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Les blocages continuent au Havre

Entre travaux, blocages et manifestations, la circulation est particulièrement difficile depuis la rentrée. Une nouvelle journée d'action est attendue jeudi 28 octobre 2010.

Les blocages continuent jour après jour en certains points stratégiques : rond-point du Calvadaire d'Octeville, zone industrielle, port et entrées de ville. Avec parfois de l'imprévu. Cet après-midi par exemple une nouvelle forme de manifestation a eu lieu : en vélo...

La prochaine action d'envergure sera jeudi, à partir de 10h00, depuis la gare SNCF. Elle est à l'appel de l'ensemble des syndicats, associations et partis opposés à la réforme de la retraite.

Le port du Havre sera également à l'arrêt, pendant 24h00 (de jeudi 06h00 à vendredi 06h00). A noter également,  une action nationale concernant le GPMH, avec grève de nuit vendredi. Les cars-ferrys et paquebots ne sont pas touchés par ce mouvement.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

21/10/2010

Le port du Havre à la conquête du marché mondial des vins et spiritueux

Le Havre, premier port Européen pour les vins et spiritueux, sera présent au Hong Kong International Wine and Spirits Fair, du 4 au 6 novembre 2010.

contenairs embarqués.JPGAvec quelque 620 millions de bouteilles transitées annuellement, Le Havre est le port leader européen pour les flux de vins et spiritueux. En participant au Hong Kong International Wine and Spirits Fair organisé par le Hong Kong Trade Development Council (HKTDC), le Port du Havre assurera sur le marché mondial la promotion de son offre de services dédiés, aux côtés de grands donneurs d’ordre tels que Seafrigo / SD Log, le Groupe Balguerie, Giorgio Gori (DHL), Maersk Line et la Direction régionale des Douanes françaises. Un négociant en vin de Hong Kong apportera lui aussi son témoignage.

Ce business event est réalisé avec le soutien du HKTDC Paris. Avec 40 bureaux répartis dans le monde entier, dont 11 implantés en Chine, HKTDC est au service des entreprises désirant faire de Hong Kong leur plateforme opérationnelle pour leurs échanges avec la Chine et l’ensemble de la région.

Au Havre, une offre de services à forte valeur ajoutée. Le Havre, premier port français pour les échanges maritimes internationaux et pour les conteneurs, offre les services à valeur ajoutée nécessaires pour la logistique des vins et spiritueux :

 - 55 entrepôts dédiés au stockage des vins et alcools,

 - Des transporteurs spécialisés (conteneurs étanches et reefer),

 - Facilités administratives et douanières : dématérialisation des procédures, importation en franchise de TVA, dématérialisation du visa de sortie de l’Union Européenne, libération en temps réel des cautions sur la circulation des produits soumis à accises, etc.,

 - Première autorité portuaire européenne certifiée sûreté ISO 28000,

 - Connexions terrestres régulières assurées par navettes ferroviaires ou fluviales dédiées à partir des principaux centres de production français : Alsace, Bourgogne, Bordeaux et Cognac.

Forts de ces atouts, les professionnels havrais profiteront pleinement de leur présence à Hong Kong pour déployer leur réseau et conquérir de nouveaux marchés.

Source : Communiqué du GPMH. Photo : Copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

20/10/2010

Communiqué : Vianney de Chalus, Président de la CCI du Havre, au sujet des grèves

Le Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre a décidé de communiquer sur l'impact de la grève sur l'économie Havraise.

"Face à un mouvement qui déborde largement le débat autour de la nécessaire réforme des retraites légitimement discutée au Parlement, le Président de la Chambre de commerce et d’industrie du Havre :

vianney de chalus.JPG

- souhaite attirer l’attention de chacun sur le fait que la prolongation de ces mouvements fragilise des entreprises déjà touchées de plein fouet par la crise,

- rappelle que ces perturbations nous conduisent chaque jour à l’affaiblissement de la compétitivité économique de notre territoire et à des pertes de marchés à l’international, notamment pour toutes les entreprises portuaires,

- appelle solennellement à ne pas confondre le droit de grève et de manifester avec le fait d’empêcher les autres de travailler.

La Chambre de commerce et d’industrie du Havre, par la voix de son Président Vianney de Chalus, tient à se faire l’écho des centaines d’entreprises de la région havraise qui, sur le terrain et chaque jour, vivent les blocages liés aux grèves et aux manifestations avec de plus en plus de difficultés.

Elle rappelle que c’est la bonne santé des entreprises qui est la source de la protection sociale à laquelle nous sommes tous attachés.

La Chambre de commerce et d’industrie du Havre appelle chacun à la plus grande responsabilité. La poursuite de la situation actuelle met en péril le tissu des entreprises qui font la croissance et l’emploi de notre territoire.

La région havraise a de nombreux atouts, un tissu industriel puissant et pourvoyeur d’emplois, des entreprises dynamiques et innovantes, un port et des entreprises portuaires qui font de très gros efforts de compétitivité. Ne gâchons pas ces atouts et ces avantages concurrentiels à l’heure où se

dessinent des projets majeurs comme le Grand Paris et à l’heure où la compétitivité entre les territoires et les pays est chaque jour plus forte.

La CCI du Havre représente et défend les intérêts des 6700 entreprises de son territoire."

Photo Copyright JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/10/2010

En escale inaugurale : AZURA le nouveau géant de P&O Cruises au Havre

 

AZURA LH 16 oct 2010 018.JPGInauguré en avril, le paquebot AZURA a effectué une escale inaugurale au Havre samedi.

Construit aux chantiers Italiens de Monfalcone pour le groupe Carnival et destiné à sa filiale P&O, il est à la fois sistership du VENTURA également des P&O et des CROWN PRINCESS et EMERALD PRINCESS de la compagnie Princess Cruises déjà venus au Havre en 2009 et 2010.

AZURA LH 16 oct 2010 031.JPGAZURA est un palace flottant de 115.055 Grt, pour 289,60 m de long. Un havre de paix pour 3076 passagers, qui lui assure une place dans le haut du classement des plus gros paquebots du monde par sa capacité passagers. Il faut dire également que le marché Britannique a le vent en poupe, second en importance mondiale derrière les Etats Unis et devant l’Allemagne, il a attiré l’an dernier plus 1,5 millions de nos voisins d’outre Manche à goûter à la croisière, soit plus de 4 % qu’en 2008. Pour 2010 qui se termine, les chiffres seront encore en nette progression et significatifs de ce succès.

AZURA LH 16 Octobre 2010 095.JPG2010 aura vu 3 nouveaux paquebots baptisés à Southampton, spécialement dédiés au marché Britannique si porteur. Le tout premier ayant été notre visiteur, l’AZURA de P&O baptisé le 12 avril par la danseuse étoile Darcey Bussell. Il a été suivi du CELEBRITY ECLIPSE le 24 avril par la navigatrice Emma Pontin et du QUEEN ELIZABETH le 11 octobre dernier par la Reine Elizabeth II.

 A noter que la saison des croisières au havre se termine bientôt, le CELEBRITY ECLIPSE effectuera une dernière escale au Havre le 1er novembre, puis le QUEEN VICTORIA en décembre. L’an prochain, le programme qui s’annonce exceptionnel verra entre autre le nouveau QUEEN ELIZABETH à 4 reprises, et la chance de revoir à la fois l’AZURA et son sister-ship VENTURA dans le courant de l’année.

Texte et photos : Philippe Pierre BREBANT.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

13/10/2010

Le pétrolier Navion Oceania passe par le Havre pour réparations

Alors qu’il faisait route vers le Nord, le pétrolier Navion Oceania bien connu des appontements du Havre immatriculé à Nassau, a décidé de se dérouter sur Le Havre en zone d’attente numéro 3, victime d’une avarie de machine. Le navire de 264.68 m de long et de 42.53 m de large est arrivé en rade du Havre le 10 Octobre vers 10h30.

Entrée du Navion Oceania.jpgSur décision de l’armateur, une demande a été faite auprès du GPMH pour obtenir l’autorisation d’accoster à un quai de disponible afin d’entamer les réparation nécessaires sur un des palier d’une des deux lignes d’arbre dont le navire est équipé. Peu après l’embarquement du pilote à 12h00, 3 remorqueurs de la SNRH ont été dépêchés sur zone pour acheminer le navire en panne de propulsion, en toute sécurité à quai. Le convoi composé de la RT Stéphanie, premier sur les lieux vers 12h30 a été rejoint par le RT Antonie vers 13h30 et le SD Seine une heure plus tard, ce n’est finalement après plus de 3 heures de navigation dans le chenal, que le navire a enfin franchi les digues, pour ensuite accoster après évitage quai Joannes Couvert.

Construit en 1999 en Espagne, le pétrolier de 72.132 jtb est prévu de rester au port durant 5 jours. Ce navire est un habitué du port puisqu’il effectue chaque année une dizaine d’escales aux appontements de la CIM, comme ses trois sister-ships, le Navion Anglia, le Navion Hispania et le Navion Scandia.

Photo de Fabien Montreuil, Texte Philippe Brébant, membres des Amis des paquebots et Marine Marchande.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

02/10/2010

Les Jeunes de l'UMP dénoncent le blocage du Port du Havre

Jean-Pierre Héranval, Secrétaire national des Jeunes Populaires et Conseiller municipal d'Harfleur et Augustin Boeuf, Responsable départemental adjoint du mouvement des jeunes de l'UMP, dénoncent dans un communiqué les grèves qui ont cours actuellement sur le Grand Port Maritime du Havre.

jeunes pop.jpg"La grève sur le port du Havre continue et s’est même intensifiée aujourd’hui. Ces perturbations ne peuvent plus continuer, la perte d’activité pour l’économie havraise est bien trop importante.

En effet, alors que le Président de la République est le premier depuis Colbert à mener une véritable politique maritime en France, alors qu’il a annoncé que le port du Havre devait être à la pointe de l’activité portuaire française, alors que la réforme des ports a été votée il y maintenant près de deux ans ; les syndicats et notamment la CGT continuent leur travail de sabordage des efforts menés par la majorité nationale et la municipalité d’Antoine Rufenacht.

Alors qu’ils s’érigent en défenseurs des dockers, grutiers et autres employés du port du Havre, les grévistes sont en fait les fossoyeurs de la reprise de l’activité portuaire havraise. Ce sont les ports belges, néerlandais et allemands qui les remercient. Il est temps que cela cesse ! "

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |