Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2011

La prime de 15 000 euros pour les dockers du Port du Havre... Qu'en est-il vraiment ?

DSC02281.JPGLe Grand Port Maritime du Havre (GPMH) vient d'attribuer une prime individuelle de 15 000 euros pour ses agents.

Le règlement se fera en deux fois pour les 210 agents de conduite concernés : 10 000 euros maintenant et 5 000 euros dans trois ans. Pour la Direction du GPMH, cette somme correspond à un montant raisonnable pour une rupture conventionnelle de contrat.

La réforme du Port a en effet modifié le contrat de travail des agents du GPMH, qui sont dorénavant employés par des entreprises de statut privé. Les plus de 3 millions d'euros versés devraient ainsi permettre la paix sociale sur le Port du Havre pour les mois à venir.

Photo JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Le Havre, Meilleur Port d'Europe pour les Asiatiques

Le 27 avril 2011, le journal Cargonews Asia, leader de la presse professionnelle en Asie, a élu le Port du Havre « Best Seaport in Europe 2011 ».

Image1.jpgDidier Grataloup, représentant du port du Havre à Singapour, a reçu ce prix pour le compte du Grand Port maritime du Havre. Une récompense prestigieuse décernée par les importateurs, exportateurs et les professionnels asiatiques du transport et de la logistique.

Organisé par le principal media professionnel asiatique, le processus de nomination du « Meilleur port européen 2011 » s’est déroulé entre septembre 2010 et février 2011. Quelque 13 500 lecteurs ont participé au vote.

Le port du Havre a été élu parmi sept autres nominés (dont Hambourg, Rotterdam, Anvers…), en recueillant le plus de votes des chargeurs, commissionnaires de transport et compagnies maritimes présents en Asie (Chine, Singapour, Hong Kong, Taïwan, Thaïlande, Corée du Sud, Malaisie...).

Une récompense qui honore toutes les entreprises portuaires havraises

Le port du Havre est heureux de partager avec toutes les entreprises portuaires havraises une récompense qui souligne la qualité de son accueil et de ses prestations. Avec une situation exceptionnelle et des acccès nautiques privilégiés, un accès direct 24h/24 et 7 jours/7 sans contraintes de marées, le port du Havre offre des infrastructures de qualité, une offre de services extrêmement compétitive et une pluralité de services de transports massifiés en France et en Europe. Ilgpmh logo.jpg est également le seul port européen avec Rotterdam à pouvoir accueillir les géants des mers (porte-conteneurs de plus de 10 000 EVP), principalement utilisés sur les services Europe/Asie.

A proximité immédiate du second marché de consommation européen (25 millions de consommateurs autour de Paris), auquel il est relié par une voie navigable à grand gabarit (la Seine), Le Havre dessert les plus grands centres économiques français et européens, grâce à un réseau de dessertes performant.

Rappelons également qu’au Havre, le temps de dédouanement des marchandises est inférieur à 8 minutes et que 98 % des dédouanements sont effectués sans contrôle physique des marchandises. L’autorité portuaire est aussi la première en Europe et la 2ème dans le monde à être certifiée sûreté ISO 28 000.

Véritable témoignage de confiance des acteurs du transport maritime en faveur du port du Havre et de ses professionnels, l’obtention du titre de « Best Seaport in Europe 2011 » récompense les efforts des entreprises havraises pour offrir un service innovant et de qualité à leur clientèle internationale, dans un souci constant d’amélioration continue, résolument tournée vers la satisfaction des clients.

Texte et photo GPMH. Photo : Remise du prix à Didier Grataloup

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

05/05/2011

Escale inaugurale au Havre du QUEEN ELIZABETH, dernier fleuron de la légendaire Cunard

Arrivé aux digues ce mercredi, peu avant 6h30, le nouveau paquebot de la Cunard, n’a même pas été salué par les traditionnels bateaux pompes ! « Just a Shame ! Bien dommage diraient les anglais ! » habitués au panache pour la mise en service de leurs navires.

Pour l’histoire.. En 1969, le port du Havre avait réservé plus d’égards à  l’ancien QUEENELIZABETH 2,
le havre,niavlys,philippe pierre brebant,havrais,queen elyzabeth,queen elyzabeth ii,cunard,reportage photos,reportage le havre,croisières,croisières le havrequi était le premier QUEEN à visiter la Porte Océane. Si la Cunard qui a fêté ses 170 ans l’an dernier avait toujours eu une flotte importante, jamais les deux grands liners QUEEN MARY et QUEEN ELIZABETH ne sont venus au Havre et escalaient à Cherbourg, respectant ainsi le fiel de leurs concurrents, la Compagnie Générale Transatlantique, qui à cette époque armaient les prestigieux NORMANDIE et ILE DE FRANCE. En 1969, la hache de guerre ayant été enterrée, la compagnie française et la compagnie britannique ont même tenté une entente cordiale entre le FRANCE et le nouveau QUEEN ELIZABETH 2, afin de proposer un tandem sur l’Atlantique. Le nouveau QUEEN remplaçant l’américain UNITED STATES retiré du service quelques jours auparavant.

En 1996, la Cunard Line sera reprise par le groupe américain Carnival. La légende Cunard était à boutde souffle avec aucun projet de construction neuve depuis plus de 30 ans et une flotte vieillissante. La mise en service du QUEEN MARY 2 construit à Saint Nazaire en 2004 a été le catalyseur de ce succès, donnant naissance par la suite au QUEEN VICTORIA en 2007 construit aux chantiers Fincantieri Ruiniti de Monfalcone en Italie. L’inauguration de son jumeau QUEEN ELIZABETH représente un apport de 40 % sur la capacité de la flotte.

3e du nom : Le 1er QUEEN ELIZABETH, a été baptisé par la Reine Mère, en présence des Princesses QUEEN ELIZABETH Southampton © philippe brebant.jpgElizabeth et Margaret et avait débuté sa carrière comme trooper en 1940, il connut un incroyable succès après guerre au côté du QUEEN MARY. Il était le plus gros paquebot du monde avec ses 86.000 tonnes pour 2200 passagers, titre qu’il garda près de 50 ans. Désarmé en 1968, il devait devenir hôtel flottant en

 Floride, mais passe à l’armateur Hongkongais CY Tung en 1970 et sera rebaptisé SEAWISE UNIVERSITY. Il est détruit dans un incendie quelques semaines avant sa livraison comme université flottante en 1972. Partiellement démoli sur place, l’extension de l’aéroport de Hong Kong a permis de recouvrir définitivement les restes du navire. L’épave a même été utilisée comme décor pour un James Bond avec Roger Moore « L’homme au pistolet d’Or », devenant le quartier général du célèbre Q. L’ancien QUEEN MARY est toujours exploité comme hôtel flottant à Long Beach, près de Los Angeles depuis 1967.

QUEEN ELIZABETH.JPGLe 2nd QUEEN sera plus petit avec ses 70.000 tonnes. Baptisé par la Reine en 1967, le QUEEN ELIZABETH 2  sera le seul QUEEN à visiter Le Havre dès sa mise en service en 69, assurant une « entente cordiale » avec notre FRANCE. Il partira en guerre comme ses prédécesseurs lors du conflit des Malouines en 1982. Vendu à Dubaï à la fin de l’année 2008, il n’a toujours pas d’affectation sérieuse, dernièrement il a été entièrement repeint et reste en parfait état. Mais les projets de conversions ont été pour l’instant suspendus. L’ombre d’une vente à la casse reste néanmoins à l’ordre du jour si rien n’aboutit.

Le dernier QUEEN ELIZABETH baptisé à Southampton par la Reine Elizabeth le 12 octobre dernier, il QUEEN VICTORIA.jpgdétient le record des ventes sur le net où toutes ses cabines pour son voyage inaugural ont été raflées en 30 minutes !  Il va devenir un habitué du port du Havre cette année avec 4 escales de programmé,  après le 4 il reviendra le 30 mai, puis le 8 août et le 27 octobre. L’an prochain il débutera sa croisière autour du monde au départ du Havre pour permettre l’embarquement de passagers français, devenant le premier navire à proposer un tel voyage du Havre depuis l’ancien FRANCE en 1972.

QUEEN ELIZABETH est un jumeau du QUEEN VICTORIA baptisé en 2007 par la Camilla Parker Bowles et qui est déjà un habitué au Havre. Doté d’un pont supplémentaire avec ses 92.000 tonnes pour 2020 passagers, il est amusant de comparer les deux navires en images pour se rendre compte que peu de choses les diffèrent. L’arrière du QUEEN ELIZABETH est plus « boxy » avec quelques 25 cabines supplémentaires. En 2012, le port du Havre accueillera encore les deux navires ainsi que leur ainé, le QUEEN MARY 2 qui reviendra ainsi à deux reprises reprendre son titre du plus grand navire de la saison.

Composition de la flotte CUNARD : 3 paquebots en 2011

QUEEN MARY 2 : 345 m de long pour 148.500 tonnes. 2620 passagers

QUEEN VICTORIA : 294 m de long pour 90.050 tonnes. 1980 passagers

QUEEN ELIZABETH : 294 m de long pour 92.000 tonnes. 2020 passagers

Texte et photos : Philippe Pierre Brébant.

A voir sur Internet : l'excellent reportage photos de Niavlys, un blog à voir et à revoir (ici) !

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

04/05/2011

Concours Lire en Mer : 50 invitations à gagner !

salon lire en mer.jpg

Gagnez votre entrée au onzième Salon du Livre ancien et d'occasion !

Répondez par mail à la question suivante :

"Quelle est la date du départ de l'expédition Baudin, partie du Havre pour les terres australes ?"

Le mail : concours@jevisauhavre.com

Les 50 premiers à répondre correctement auront leur entrée offerte par l'association organisatrice, Rayonnement Culturel Normand !

En savoir plus sur le Salon du Livre ancien des 14 et 15 mai 2011 : voir l'article du 26 avril sur JeVisAuHavre (ici)...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

03/05/2011

Liaison Transmanche Le Havre - Portsmouth : trois fois plus de passagers et deux fois plus de véhicules

Avec le Norman Spirit, LD Lines renforce son offre de service sur le port du Havre.

Image1.jpgDepuis hier le Norman Spirit remplace le Côte d’Albâtre sur la ligne Le Havre-Portsmouth. En affrétant sur la liaison transmanche un ferry de plus grande capacité, la compagnie LDLines étoffe considérablement son offre de service sur le port du Havre, tant à destination des transporteurs routiers que des particuliers.

Trois fois plus de passagers / Deux fois plus de véhicules sur Le Havre – Portsmouth

Avec une capacité d’accueil de 1 850 passagers et 110 camions, le Norman Spirit assure la liaison pour trois fois plus de passagers et deux fois plus de poids lourds (600 personnes et 50 camions étaient auparavant transportés à bord du Côte d’Albâtre). S’agissant des véhicules de tourisme, la capacité passe de 250 à 700 véhicules.

Ce renforcement du service transmanche répond à la demande des transporteurs routiers et permet d’anticiper la croissance importante des trafics, notamment due aux prochains Jeux Olympiques, qui se dérouleront à Londres en 2012.

Nouvelle accélération d’ici à juin 2011

Le Norman Spirit sera rejoint d’ici à juin 2011 par le catamaran Norman Arrow, en prévision du pic d’activité estival, permettant d’atteindre une capacité totale quotidienne de 3000 passagers et 150 camions sur la ligne Le Havre – Portsmouth.

Le Havre - Portsmouth en chiffres

Cette liaison a été utilisée par 257 268 passagers et 25 197 véhicules de fret en 2010.

Photo : le Norman Spirit, LD Lines. Communiqué GPMH.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

En attendant 2012, la double escale de Royal Caribbean met Le Havre à l’honneur

La nouvelle saison des paquebots au Havre a réservé ce jeudi les honneurs à la compagnie Norvégienne Royal Caribbean Cruise Line.

Vision & Independence OFTS LH April 28 2011 014.JPGHabituée du Havre, la compagnie a choisi la pointe de Floride pour y faire escaler simultanément 2 de ses navires. Sous un ciel menaçant et encore sombre le VISION OF THE SEAS est arrivé le premier à 5h30 pour s’amarrer quai Roger Meunier. L’INDEPENDENCE OF THE SEAS est ensuite entré à 7h00 pour prendre place quai Pierre Callet. Les deux navires réunissent un peu plus de 5 000 passagers. Le VISION OF THE SEAS, construit à Saint Nazaire, est un navire de 78.340 tonnes, soit la moitié de l’INDEPENDENCE OF THE SEAS, de construction Finlandaise et ses 154.407 tonnes.

L’INDEPENDENCE OF THE SEAS, avec ses 339 mètres, reste le plus long des paquebots à toucher le Havre cette année. L’an prochain, il laissera le titre au QUEEN MARY 2 et ses 345 mètres de long.

Pour 2012, la compagnie très prisée des voyagistes français va positionner plusieurs de ses unités en Europe du Nord, et a choisi après Costa le port du Havre comme tête de ligne en offrant des croisières spécialement destinées au marché francophone. Ainsi VISION OF THE SEAS, JEWEL OF THE SEAS, INDEPENDENCE OF THE SEAS et également le BRILLIANCE OF THE SEAS seront les hôtes de notre port dès avril 2012. Crée en 1970, la compagnie Royal Caribbean Cruise Line, est aujourd’hui le numéro 2 de la croisière mondiale avec une flotte de plus de 44 paquebots et 4 autres unités en construction. Elle opère les marques Celebrity Cruises, Royal Caribbean International, Pullmantur, Azamara Club, TUI Cruises et Croisières de France.  Cette dernière entité va prochainement se doter de l’HORIZON, un navire plus important, où l’ambiance est garantie 100 % française par les animations et le service tout compris.

Texte et photos : Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

02/05/2011

Le Belem s'expose au Havre

Le Belem, dernier grand voilier français du XIXème Siècle encore en navigation, est l'objet d'une exposition à l'Espace André Graillot.

belem.gifCe magnifique trois-mats revient pour chaque Armada à Rouen, pour le plus grand plaisir de tous les terrestres, qui se rêvent alors marins, parcourant sous les embrins marins la planète bleue, si mal nommée "Terre".

Le Belem présente parfois au regard des Havrais le vernis éblouissant de ses bois. Marcopolo, non pas le célèbre navigateur mais le presqu'autant célèbre blogueur Havrais, l'a ainsi vu s'approcher le 29 avril dans sa longue vue (voir sur son site, ici) et Yllen et Claude ont pris de la hauteur pour mieux apprécier les entrailles de l'animal marin (voir sur leur site, ici).

L'exposition Belem - L'épopée marchande

Jusqu'au 15 mai 2011, partez à la découverte de L'épopée marchande vue par Jean-Yves Delitte. Tarifs : tarif plein 2€ / tarif réduit 1€ / gratuit pour les moins de 26 ans. Informations au 02 35 25 37 39.

Issue de la tétralogie en bande dessinée Belem, créée par Jean-Yves Delitte, un des maîtres actuels de la bande dessinée dite réaliste et peintre officiel de la marine belge, cette exposition évoque la première époque du trois-mâts lorsqu’il fut, de 1896 à 1914, armé au commerce. En exclusivité, les visiteurs pourront découvrir les planches du dernier album paru en février. 

Découvrez la collection Belem sur Amazon...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

30/04/2011

JeVisAuHavre a besoin de vous !

JeVisAuHavre Vous ouvre les portes de son association...

le havre la nuit.JPGAfin de poursuivre sa diffusion, l'association qui gère JeVisAuHavre.com, l'ADDPE76, vous propose d'en devenir vous aussi membre. Cela permettra de l'aider financièrement (adhésion de 20€ par an), de nous rencontrer plus souvent et de discuter de vos attentes, de vos centres d'intérêts... Et, si vous le souhaitez, de participer en écrivant de temps en temps des articles.

Comment adhérer ?

Téléchargez simplement le bulletin d'adhésion (ici), imprimez-le et envoyez-le par courrier à l'ADDPE76 avec un chèque de 20€, à l'adresse indiquée sur le bulletin d'adhésion. Le Bureau de l'association valide votre adhésion dans les jours qui suivent et vous en êtes informés immédiatement. Vous recevez également un reçu pour votre adhésion.

A quoi ça sert ?

 - D'abord à soutenir l'un des médias les plus lus au Havre (plus de 100 000 pages vueslogo ADDPE ok.gif chaque mois). Et surtout de faire que JeVisAuHavre.com continue d'être 100% gratuit au quotidien.

 - A participer, si vous le souhaitez, à la vie de votre site JeVisAuHavre.

 - A rencontrer régulièrement les autres membres de l'association et à échanger sur Le Havre, sa vie et ses multiples facettes.

Vous voulez plus d'informations ? Contactez-nous par mail ( jevisauhavre@yahoo.fr ) ou par téléphone au 06.62.01.65.80 (Alexandre Cauchois).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

26/04/2011

Lire en mer : Rendez-vous avec les bouquinistes et les éditeurs

Le onzième salon du Livre ancien et d'occasion du Havre aura lieu aux Docks Océane les 14 et 15 mai 2011. Son thème : Expéditions maritimes.

salon lire en mer.jpgOrganisé par l’association Rayonnement Culturel Normand, ce salon s’installe à l'occasion de la Fête de la Mer dans le quartier maritime de l'Eure, où va souffler le vent du large sur le livre ancien et d’occasion.

Des bouquinistes venus en particulier de Normandie et de Bretagne vont s'installer aux Docks Océanes pour dévoiler de nombreux trésors. De nombreux éditeurs et auteurs intéressés par le thème maritime seront présents pour dédicacer leurs ouvrages. Pour la première fois, les livres neufs auront aussi leur place, avec entre autre des auteurs de BD.

A retenir...

"Quartiers de l'Eure : sur les traces d'un passé portuaire". Une exposition réalisée par les étudiants de l'IUT Infocom.

L'Art invité : L'artiste breton Râmine, chercheur de sens et confiseur d'histoireButineur des mémoires portuaires et observateur des prouesses humaines, Râmine est un contemplateur des civilisations maritimes. De ses lectures, rencontres et découvertes, l’artiste extrait la substance onirique nécessaire à sa création graphique. Sous une palette riche et mélodieuse, les phares, les bateaux et les marins prennent des formes dynamiques et originales. C’est l’illustration de la légende des mondes marins, chaque tableau peut être pris comme la case d’une bande dessinée qui reste à écrire.

La restauration de livres anciens et la reliure : Sabrina Le Bris, conservateur, pratique l’art de la restauration de livres anciens près d’Honfleur. Elle présentera ses réalisations et les principes et techniques liés à la sauvegarde du patrimoine écrit.

La bande-dessinée : Ian Dairin, auteur de bandes-dessinées dédicacera les 3 premiers albums de Katz, la série du journal Spirou.

Le concours "Pirate" : un concours de dessin pour enfants. Un atelier de dessin sera ouvert aux enfants de 6 à 10 ans le mercredi 11 mai à 15h00, dans le magasin Plein Ciel. Chaque enfant réalisera son oeuvre, sur le thème "Pirate dans les mers du Sud : inventez votre île, votre carte aux trésors, votre bateau...", sous l'oeil de Gabriel Reis-Mendonça, platicien établi au Havre. Les enfants réaliseront une mosaïque qui sera exposée devant les Docks Océanes. La remise des prix s'effectuera le samedi 14 mai à 17h00, en présence d'Erick Surcouf, descendant du fameux corsaire malouin ! Les prix : Les gagnants du concours "Pirate" se verront remettre des places pour le film Pirate des Caraïbes : La fontaine de Jouvence, au cinéma Gaumont des Docks.

Les conférences

"Surcouf, l'invincible, roi des corsaires" - Erick Surcouf, descendant du célèbre corsaire Robert Surcouf (1773-1827), auteur de plusieurs ouvrages sur les corsaire et sur son aieul, viendra en parler en expert. Samedi 14 mai, à 14h00.

"Cartes maritimes et portulans sur la route des navigateurs" - Dominique Rouet, conservateur de la bibliothèque Armand Salacrou, présentera des cartes maritimes anciennes qu'il expliquera. Samedi 14 mai, à 15h00.

"Des corsaires au secours de la Royale" - L'Amiral Jean-Yves Nerzic, auteur de Marins et flibustiers du Roi Soleil, évoquera les liens entre les corsaires et le Roi Soleil. Samedi 14 mai à 16h00.

"Un siècle de décoration de paquebots" - Americ Perroy, Responsable du Patrimoine maritime à la Ville du Havre, rapportera la formidable évolution de la décoration des paquebots français. Samedi 14 mai à 18h00.

"Radioactivité et environnement marin" - Débat entre Jacqueline Goy, attachée scientifique à l'Institut Océanique et Françoise Latour, écrivain et journaliste. Dimanche 15 mai à 14h00.

"L'Expédition Baudin (1800-1804) : Première expédition océanographique" - par Jacqueline Goy. Dimanche 15 mai à 15h00.

"La difficile reconnaissance de l'Expédition Bauin" - Martine Marin, Présidente des Amis de Nicolas Baudin, poursuivra sur cette épopée, les informations indispensables qui ont été découvertes et l'impossible reconnaissance de ce travail. Dimanche 15 mai à 16h00.

Lire en Mer : Expéditions maritimes - samedi 14 et dimanche 15 mai 2011, aux Docks Océanes, Le Havre. Entrée : 2€ / gratuite pour les étudiants et les enfants.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

25/04/2011

MARCO POLO dans l’ombre de PUSHKIN

L’un des derniers paquebots classiques, le MARCO POLO, a observé une escale au port d’Honfleur mercredi dernier.

D’une taille modeste avec des allures massives d’une coque rivetée et bon nombre de boiseries, c’est le dernier d’une lignée de 5 navires identiques, tous habitués au port du Havre dans les années 60-70 alors qu’il arborait le pavillon de l’URSS.

77-Marco_Polo.JPGConstruit en 1964, il portait le nom d’ALEXSANDR PUSHKIN, armé par la Baltic Shipping Co, il assurait une ligne régulière depuis Leningrad son port d’attache vers Montréal, via Bremerhaven et Le Havre. Ses jumeaux portaient les nom d’IVAN FRANKO, TARAS SHEVCHENKO, SHOTA RUSTAVELI et MIKHAIL LERMONTOV. Si le dernier de la série, le LERMONTOV devait couler au large de la Nouvelle Zélande en 1986, tous les autres ont terminés leur course découpés sur des plages Indiennes. Seul le PUSKHIN a été préservé, complètement restauré et modernisé dans un chantier grec à la fin des années 90, il est devenu ainsi le MARCO POLO propriété des Orient Line, filiale de la Norwegian Cruises Lines (propriétaires à l’époque du NORWAY). Effectuant à nouveau des croisières de luxe, un tour du monde annuel, il est repassé au Havre à plusieurs reprises.

A bord la cuisine est soignée, la clientèle en majorité britannique est habituée, il n’est pas rare de voir les passagers à bord deux fois par an, nous expliquait la responsable commerciale de la compagnie « Classic Maritime Voyages » qui exploite désormais MARCO POLO. Le navire reste exceptionnel par son style et sa taille, il est inconcevable de construire de tels navires maintenant. D’une capacité de 600 passagers pour 22.000 tonnes, il reste un navire discret sur l’échiquier du marché, mais incontestablement un élément à part entière pour sa clientèle, car il affiche déjà complet pour cette saison. Attendu à nouveau en Normandie cette semaine, il remontera la Seine jusqu’à Rouen le 27 avril prochain.

Texte Philippe Pierre BREBANT. Photo marine-marchande.net.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Le Havre sous les étoiles... de mer

C'est par centaines que les étoiles de mer ont investi le littoral ces derniers jours.

etoiles de mer.JPGLes images qui vous sont proposées ont été prises jeudi sur la plage d'Octeville-sur-Mer. Ce spectacle hors du commun sur la côte havraise était encore visible ce week-end.

Le saviez-vous ?

L'étoile de mer commune, ou "asteria rubens" se reproduit habituellement pendant la période actuelle sur les côtes de l'Islande ou de la Finlande. Son mode de reproduction est bien particulier : la femelle lâche en pleine mer jusqu'à 2 millions d'ovules, alors que le mâle émetcentaines d'etoiles de mer.JPG de son côté des millions de spermatozoïdes. C'est donc en pleine mer que la fécondation se fait. Quelques mois plus tard naissent des étoiles de mer, sortant de leur oeuf.

Une autre grande particularité est son mode d'absorption de la nourriture. L'étoile de mer a en effet un estomac rétractable, qui sort de son corps par la bouche pour récupérer le viande des coquillages.

L'étoile de mer commune, qui a cinq bras, a une durée de vie de 4 à 5 ans. Attention : si l'étoile de mer a la réputation de pouvoir faire repousser l'un de ses membres arrachés, cela peut lui être fatal.

Par ailleurs, l'étoile de mer qui se trouve sur la seconde photo, en bas à gauche, mesure à elle seulemeduse.JPG environ 50 centimètres... Un très beau spécimen ! Que les curieux, qui auraient envie de découvrir ce spectacle de toute beauté, prennent garde : les méduses sont elles aussi de retour. Même si elles sont encore peu nombreuses (quelques dizaines sur Sainte-Adresse et Octeville-sur-Mer), leur quantité devrait croître avec la chaleur. Pour plus d'informations sur leur dangerosité et sur les précautions à prendre, rendez-vous sur http://jevisauhavre.hautetfort.com/archive/2010/06/29/des...l.

Photos : Alexandre Cauchois - tous droits réservés.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

24/04/2011

FRAM au Havre c’est toute une expédition

Le FRAM, venu de la magnifique Norvège, était au Havre cette semaine.

AIDASOL FRAM LH 14 Avril 2011 046.JPGHéritier de la flotte des Express Côtier Norvégien, qui relient de fjords en fjords les ports Norvégien, FRAM est le seul navire de la compagnie a avoir été construit en Méditerranée, en Italie. Il effectue depuis sa mise en service en 2007 des croisières à thème autour de paysages uniques comme le Groenland, l’Arctique et l’Antarctique et a sillonné les Fjords d’Amérique du Sud depuis Ushuaia. Habitué en Normandie, il est de passage soit à Honfleur ou Rouen, et était donc de passage au Havre pour la seconde fois mercredi dernier, devenant ainsi l’un des plus petit navire de la saison.

 D’une capacité modeste, puisque prévu pour 272 passagers, et d’une longueur de 113,90 m, le FRAM est un navire d’exception conçu pour des voyages uniques destiné à un public non conventionnel de la croisière de masse. Il n’y a pas de casino à bord, ni de spectacle. Il n’y a pas de cocktail avec le commandant, seulement vous pouvez lui poser directement vos questions à tout moment en allant à la passerelle qui reste en libre accès. Des conférences sont organisées chaque jour sur le thème des ports visités, les problèmes du réchauffement de la planète. La cuisine est soignée, le plus souvent issue du commerce local afin d’utiliser en majorité des produits frais. Le pont garage inférieur renfermeAIDASOL FRAM LH 14 Avril 2011 085.JPG plus de 6 navires rapides, où à côté on retrouve entreposées de multiples combinaisons imperméables pour l’équipage et les passagers.

 L’équipage, de 70 personnes, ne comprend que 10 officiers. En l’absence du commandant Andreassen, c’est le second qui est responsable à bord. Mais la plus sympathique reste encore Musti Vårhus, qui assume sa féminité au poste de commissaire de bord : « Jai laissé mes enfants à mon mari, je ne suis absente qu’un mois sur deux, il s’en occupe très bien et ils sont grands maintenant c’est plus facile ! » originaire de Trondheim elle reste admirative sur son pays, quand vous lui demandez d’où est-elle originaire, elle répond sans complexe « From Beautiful Norway ».

Texte et photos : Philippe Pierre BREBANT.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

23/04/2011

AIDASol, dans la tradition souriante de l’armateur allemand Aida

En escale inaugurale au Havre mercredi dernier, le nouvel AIDASol passerait presque inaperçu dans le AIDA SOL LH 20 Avril 2011 032.JPGport puisque sa silhouette est identique à tous les navires de la flotte Aida, qui reste la plus fidèle tout au long de l’année et ce depuis plus de 5 ans.

8ème navire de la compagnie, il est le 5ème de la série à sortir des chantier Meyer Werft de Papenburg. Avec ses 71 000 tonnes prévu pour accueillir 2 174 passagers, il reste un navire de taille modeste qui semble remporter un vif succès auprès de la clientèle outre-Rhin où il est très bien vendu. Baptisé le 9 avril dernier à Kiel en Allemagne par Bettina Zwickler, une inconnue jusqu’alors, devenue célèbre en ayant été sélectionnée après un jeu concours réunissant 1 523 Miss AIDASol quoi de plusAIDA SOL LH 20 Avril 2011 039.JPG original !

Suivi l’an prochain du nouvel AIDA MAR, il y aura même un 7ème sister-ship qui viendra grossir la flotte en 2013. Une situation qui n’arrange en rien la confusion qui règne dans le clans des Shiparazzi (terminologie innovante créée par les shiplovers épris de photographie) que l’on rencontre sur le port, car les navires d’Aida Cruises se succédant les uns après les autres, AIDABlu, AIDALuna, AIDADiva ou encore AIDACara, c’est un peuAIDA SOL LH 20 Avril 2011 093.JPG difficile de s’y retrouver !

Une double escale de cette compagnie est programmée pour 2012, confirmant l’engouement des croisières européennes qui permettent ainsi au Havre, de devenir port d’escale à part entière.

Texte et photos : Philippe Pierre BREBANT.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/04/2011

La visite de Nicolas Sarkozy au Havre

Venu parler de l'avenir des modes de transports sur l'axe Seine, le président de la République est apparu en grande forme, en particulier pour attaquer ceux qu'il n'aime pas.

le havre,nicolas sarkozy,laurent fabius,sarkozy au havre,havrais,photos sarkozy,nkm,edouard philippe,antoine rufenacht,antoine grumbachNicolas Sarkozy est venu accompagné de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, de Maurice Leroy, chargé de la Ville et de Thierry Mariani, en charge des Transports. Le premier objectif de cette rencontre était de valider définitivement une réforme du port votée voilà déjà trois ans. La CGT du Grand Port Maritime du Havre (GPMH) a d'ailleurs refusé de rencontrer le président.

L'avenir des ports français a été évoqué, qui représentent "moins de 6%" du trafic conteneuriséDSC03745.JPG européen. Une incohérence à laquelle il promet de mettre fin, en doublant les volumes dans les prochaines années.

Parmi les autres objectifs du président de la République : l'existence avant 2017 d'une Ligne à Grande Vitesse (LGV) reliant Paris à Le Havre. Trois circuits sont aujourd'hui à l'étude. La LGV devrait permettre de relier la capitale à la cité Océane en une heure et quart.

Il a conclu en insistant sur une note beaucoup plus politisée, apportant des explications sur l'utilité de sa "prime obligatoire", qui ne plait définitivement à personne : "J'ai vu se dresser devant moi les murs du conservatisme et de l'immobilisme. A gauche parce qu'on aurait aimé le faire et qu'on ne l'a jamais fait, à droite parce que c'est trop, au centre parce que ce n'est pas encore assez", a-t-il clamé.

Des attaques pour tous

DSC03740.JPGSon temps de parole a été l'occasion d'attaquer tous ceux qu'il n'aime pas. Petit tour d'horizon...

Sur les élus chargés d'étudier les dossiers, il a indiqué que seuls les complexes, voire les impossibles, lui parviennent, "les autres" ayant pris soin de prendre les plus simples. Ce qui devrait ravir ses ministres et les multiples élus locaux présents.

Sur les conseillers, les experts qui en fait "n'y connaissent rien" dans les dossiers dont ils parlent. Un propos qui a fait mouche dans l'assistance, qui l'a applaudi en masse.

Sur les organisations professionnelles, qui empêchent le pays d'avancer, avant que sa ministre de l'Environnement ne le recadre délicatement.

Sur la gauche et surtout sur le Président de la Créa (Communauté de communes de l'agglomérationle havre,nicolas sarkozy,laurent fabius,sarkozy au havre,havrais,photos sarkozy,nkm,edouard philippe,antoine rufenacht,antoine grumbach rouennaise), qui selon le président de la République aurait du être là au-lieu de parler par médias interposés (référence à un entretien accordé au quotidien Paris-Normandie).

 Texte et photos Alexandre Cauchois. Tous droits réservés.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

20/04/2011

Quels sont les risques nucléaires au port du Havre ?

Le port du Havre a mis en place, comme tous les ports français, une procédure complète suite aux incidents survenus à Fukushima. Avec des craintes limitées.

Les-gens-qui-travaillent-a-Fukushima-sont-prets-a-sacrifier-leurs-vies-pour-sauver-la-nation_-(Photo-AFP).jpgLa France estime que le risque de radioacivité des marchandises en provenance du Japon est limité pour plusieurs raisons :

 - les grands ports japonais sont situés plus au sud que la zone contaminée ;

 - la durée de vie de la plupart des radioéléments est relativement courte et le trajet de mer est d'au-moins un mois ;

 - le Japon a mis en place des mesures concernant lesproduits fabriqués sur son territoire.

Suite aux recommandations de la France, le travail en commun mené par les professionnels portuaires havrais – Douanes, services vétérinaires et phytosanitaires du PIF-PEC et Capitainerie -  aboutit à réaliser des contrôles par échantillonnage des produits  industriels importés du Japon.

Pour les produits d’origine alimentaire, les contrôles seront faits de manière systématique par les services vétérinaires et phytosanitaires du PIF-PEC. Dans ce cadre, la France a opté pour un contrôle à 100% des marchandises en provenance du Japon, l’Europe ayant préconisé 20% (cf. règlement européen du 25 mars 2011). Par ailleurs, la cellule d’aide aux entreprises des Douanes est à la disposition des professionnels pour répondre à toute question concernant les mesures prises.

Enfin, en tant que premier port pour le commerce extérieur français, la place portuaire et ses professionnels havrais traitent une très importante diversité de marchandises dont certaines nécessitent des procédures de sécurité particulières. C’est en particulier le cas au Havre pour les produits dangereux.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |