Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2014

La Belgique et l'armée débarquent au Havre samedi

C'est un spectacle exceptionnel qui nous attend samedi 4 octobre à Sainte-Adresse.

ste adresse, sainte adresse, le havre, belgique, belge, roi des belges, 1914A l'occasion du Centenaire de l'exil du Gouvernement Belge dans la cité, les plages de Sainte-Adresse et du Havre vont être une nouvelle fois un lieu de fête samedi, avec des navires de la Marine Nationale et un meeting aérien, sous le regard des badauds et du Roi des Belges, Philippe Premier. Des membres du Gouvernement français sont également annoncés.

Le bâtiment de commandement et de ravitaillement "La Somme" sera ainsi pour la première fois en escale au Havre. Ce navire participe entre autre au ravitaillement, aux côtés du "Mistral", bien connu des Havrais, du "Jeanne d'Arc".

Voici le programme de cette commémoration historique.ste adresse, sainte adresse, le havre, belgique, belge, roi des belges, 1914

  • A 10h00 Philippe 1er, Roi des Belges est reçu avec les honneurs militaires à l’Aéroport d'Octeville. Il se rendra ensuite à la mairie de Ste-Adresse.
  • A 12h00 une plaque commémorative va être dévoilée sur le monument de la reconnaissance belge, rue de Sainte-Adresse au Havre. Les personnalités se rendront ensuite à l'Espace Claude Monet pour visiter l'exposition consacrée à la commémoration.
  • A 14h30 une démonstration d'hélitreuillage en mer sera proposée par l'hélicoptère de sauvetage en mer et la SNSM. La patrouille de France fera également de la partie pour le meeting aérien aux côtés de F16 belges et d'avions de collection.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/09/2014

Des centaines de poissons morts sur la plage du Havre ce jour

ACTUALITE / FAITS DIVERS, LE HAVRE

le havre,faits divers,poissons,poissons morts,poissons échoués,sainte adresseUn spectacle désolant s'est offert aux Havrais ce mercredi 3 septembre sur la plage du Havre.

Ce phénomène, fort heureusement extrêmement rare, va faire l'objet de recherches scientifiques, afin de déterminer la cause de la mort de ces centaines de poissons. Eaux et poissons vont ainsi être examinés. Si les baigneurs et promeneurs n'ont pas forcément vu quoi que ce soit sur la partie la plus fréquentée de la plage, à proximité de Saint-Adresse le spectacle ne donnait pas envie d'aller à l'eau.

Cela arrive 2 jours après un phénomène similaire dans l’embouchure de l’Oued Nfifekh située sur la plage Sablette de Mohammedia, au Maroc. Au Mexique, au moins 48 tonnes de poissons morts ont été également retirées ces derniers jours du lac de Cajititlan, près de la ville de Guadalajara.

La marée étant descendante au Havre depuis 17h30, de nombreux poissons devraient être visibles jusque la prochaine marée haute, qui sera à minuit 16. Les oiseaux boudent pour l'instant ce repas... Bien entendu, ces poissons ne doivent pas être consommés par les humains ni nos animaux domestiques.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

05/08/2014

Pêche à pied et découverte du littoral havrais les 8 et 12 août 2014

SORTIE DECOUVERTE, LE HAVRE / OCTEVILLE-SUR-MER / SAINTE-ADRESSE, GRATUIT

2489991213.jpgL'association Aquacaux propose deux sorties pour toute la famille sur Sainte-Adresse et Le Havre.

Ce jeudi 8 août, rendez-vous à 14h00 au bar du bout du monde, à l'extrémité ouest de la promenade de Sainte-Adresse, munis de bottes, pour une pêche à pied commentée gratuite. Une épuisette et un seau sont fournis à chaque participant. Réservation obligatoire au 02 35 46 04 97. La prochaine aura lieu le 21 août à 14h00.

Mardi 12 août, offrez-vous une découverte guidée et commentée du littoral. Laissez-vous surprendre par la diversité de la faune et de la flore de la falaise de la Hève. Rendez-vous au bar du bout du monde, à Sainte-Adresse. Réservation obligatoire au 02 35 46 04 97. La prochaine aura lieu le 27 août à 14h00.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11/07/2014

Fête des Belges au Havre du 18 au 21 juillet 2014

FMANOR0760005326-3.jpg

EXPOSITION, FESTIVAL, SORTIE AU HAVRE, GRATUIT

Le temps d'un week-end, Le Havre se met à l'heure du bien-vivre Belge.

Il y a 100 ans Sainte-Adresse était la capitale de la Belgique. Et ça se fête ! Le long de la promenade de la plage du Havre sont ainsi exposés jusqu'au 28 septembre des photographies d'époque et les 18, 19, 20 et 21 juillet des festivités spéciales sont mises en place.

Cela passe ainsi par les festivals havrais qui reçoivent des artistes Belges, les Halles Centrales qui proposent des dégustations de produits belges, et enfin et peut-être surtout, pour les gourmets et gourmands, les restaurants de la plage qui réalisent une opération qui va faire parler d'elle : les moules-frites à 8,90€ !

Vidéo : l'exposition "Sainte-Adresse : capitale de la Belgique"


Exposition "Sainte-Adresse, capitale de la... par mairie-lehavre

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/07/2014

Sortir au Havre : la dernière minute du jour, à Dollemard

VISITE, LE HAVRE, 5€/3€/GRATUIT

10506711_850232981653480_8520937400082113075_o.jpgCe jour, mardi 8 juillet 2014, est programmée une visite de la batterie de Dollemard.

Aquacaux vous propose de découvrir un ouvrage militaire du 19ème Siècle, utilisé pendant la Seconde guerre mondiale par les Allemands, la batterie de Dollemard, avec ses souterrains et son bel espace naturel. Vous y découvrirez également une vue à couper le souffle.

Rendez-vous à 15h00 à la batterie de Dollemard, dont l'accès se fait par l'escalier situé au 55 rue Jean-Bart, à Sainte-Adresse. Réservation au 02 35 22 31 22. Tarif : plein 5€, réduit 3€, gratuit pour les demandeurs d'emploi et minima sociaux.

Photo Aquacaux

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

02/06/2014

Le Jazz s'installe en bord de mer ce week-end !

SAINTE-ADRESSE / LE HAVRE - Festival gratuit

Les 6, 7 et 8 juin 2014, les Dixie Days s'intallent en bord de mer pour offrir à tous les mélomanes un week-end de jazz et de bonne humeur !

dixie_days_bdm__064270900_0951_10042014.jpgCréé en 1997 par Jean-Paul Bravard, Adjoint au maire en charge de la culture et Martine Lajarige, directrice artistique, le festival Dixie Days met en scène la rencontre de l'esprit «Dixie» - festif et convivial - et de l'investissement de nombreux bénévoles et professionnels, rythmée par une programmation riche, qui marque le point d'orgue de la saison jazz dionysienne.

Organisé par l'association Dixie Fan Club et soutenu par les Villes de Sainte-Adresse et du Havre, le festival accueille chaque année des artistes et un public venus du monde entier, réunis sur la promenade de Sainte-Adresse au Havre autour de la passion du jazz.

Les orchestres présents se relaieront sur trois scènes installées sur le bord de mer du Havre à Sainte-Adresse et animeront ce bord de mer non stop de 14h à 23h le samedi et 14h à 19h30 le dimanche. Nous offrons 20 concerts gratuits par jour.

Le festival accueillera des grands noms du jazz : Evan Christopher, Drew Davies, Sébastien Girardot, Daniel Huck, Fabien Saussaye, Philippe Carment, Jean-Philippe Bordier, Véronique Hermann Sambin, Xavier Richardeau, Simon Boyer...

Bien sûr les parades, les bœufs samedi et dimanche soir sont comme toujours au rendez-vous.

Téléchargez le programme complet ici...

Vidéo : Les Dixie Days de 2012


Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

30/09/2013

Observez la migration des passereaux au Cap de la Hève

lpo.jpgLa Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) organise un point d'observation des passereaux, à Sainte-Adresse, dimanche 6 octobre 2013.

Rendez-vous dès 08h30, phare du Cap de la Hève.

La sortie a lieu dans le cadre de l'Eurobirdwatch.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/08/2012

Les compteurs d'eau relevés à distance sur le territoire de la CODAH

La CODAH met en place un système associant les technologies radio et Internet, permettant de relever à distance, automatiquement et en continu, les compteurs.

securedownload (1).gifJusqu’alors, une relève annuelle était faite, avec présence obligatoire des usagers pour les compteurs inaccessibles, et en cas d’emménagement ou de déménagement. La facturation semestrielle était établie sous forme d’une facture sur index réel et d’une facture sur estimation. Aucune information - fuite, compteur défaillant, fraude - n’apparaissait en dehors des périodes de relève. Une surveillance parfois insuffisante des installations par les abonnés pouvait être source de sinistres ou de contentieux.

Principe de la télé-relève

Le compteur dispose d’un émetteur radio intégré qui collecte et transmet les données de consommation. Le signal radio émis est réceptionné par un concentrateur. Les données sont transmises au serveur de gestion des abonnés de la CODAH , certaines pouvant être transmises aux usagers par Internet ou téléphone mobile.

Technologie

La radio-relève permet la «relève en réseau mobile». Les informations transitent de l’émetteur radio dusecuredownload (1).jpg compteur vers un terminal de relève porté par un agent, ou présent dans un véhicule, sans nécessité d’entrer dans les immeubles ou les maisons. La télé-relève permet la transmission de données vers un centre de traitement, sans déplacement d’un releveur.

Les avantages du nouveau dispositif, affichés par la CODAH, sont :

  • Les usagers ne sont plus dérangés lors des relevés.
  • Les factures sont basées sur les consommations réelles, et non plus sur des estimations.
  • En cas d’emménagement ou de déménagement, il n’est plus nécessaire de communiquer son index.
  • Les usagers peuvent suivre leur consommation d’eau avec précision sur internet.
  • Toute anomalie liée à l’état du compteur est détectée et l’usager est rapidement alerté en cas de suspicion de fuite (et non à la réception de la facture).

Le projet intègre la totalité des compteurs du territoire géré en régie et celui du GPMH. Les compteurs d’avant 2007 (57 % du parc) sont changés, ceux posés à partir de 2007 (43 % du parc) sont équipés d’une tête émettrice.

Le déploiement de ce système se déroule progressivement jusqu’en 2016, quartier par quartier. Le changement des compteurs et la pose des têtes émettrices seront réalisés sur le territoire, découpé en 46 secteurs (dont 40 sur la Ville du Havre).

L’installation est gratuite et entièrement prise en charge par la CODAH.

Les interventions sont prévues selon le planning suivant :

•      Le Havre : de juin 2012 à décembre 2015

•      Harfleur : 2ème semestre 2013

•      GPMH : à partir de mars 2013

•      Saint-Martin-du-Manoir : 2ème semestre 2014

•      Rogerville : 2ème semestre 2014

•      Gonfreville-l’Orcher : du 2ème semestre 2014 au 1er semestre 2015

•      Gainneville : 2ème semestre 2015

Pour des raisons de temps et d’effectif le changement et le déploiement de la télérelève d’une partie du territoire est traitée en délégation de service public par Veolia Eau. L’opération a débuté en 2011 dans le cadre de la nouvelle DSP 2011/2021.

Il s’agit des communes de Montivilliers, Epouville, Cauville-sur-mer, Mannevillette, Fontenay, Manéglise, Notre-Dame-du-Bec, Rolleville, Octeville-sur-mer. Sainte-Adresse et Fontaine-la-Mallet dont les contrats de DSP arrivent à terme en 2018 et 2014 feront l’objet d’un avenant ou d’un marché à bon de commande de la régie dans le cadre de tranches conditionnelles.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/05/2012

Peinture - Didier Lagadic expose à l'ENSM

Sans titre.pngL'Ecole Nationale Sup'Marine reçoit l'artiste peintre Didier Lagadic, du jeudi 10 au dimanche 13 mai 2012.

Les Toiles de Mer, tel sera le nom de cette exposition, orchestrée par un amoureux bien connu de nos côtes, qu'il contemple et peint depuis de nombreuses années déjà. Pour le plus grand plaisir des contemplateurs de tous âges !

A retrouver à l'ENSM, 66 route du Cap, à Sainte-Adresse, dès jeudi et jusqu'à dimanche 13 mai.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

05/12/2011

Les cabanes de la plage du Havre s'exposent jusqu'au 16 décembre

L'espace Claude Monet de Sainte-Adresse reçoit jusqu'à vendredi 16 décembre 2011 une exposition où les cabanistes sont à l'honneur.

DSC00050.JPGUne exposition qui sent bon l'été et qui fait beaucoup de bien, alors que le froid aurait tendance à nous rappeler que nous sommes aux portes de l'hiver.

Trois créatifs se sont emparés pendant deux ans de l'univers des cabanistes havrais : Philippe Coz et Stéphane Tihy, photographes, et Delphine Laignel, sculpteur. Tous trois oeuvrant en amateurs, pour la passion de faire découvrir leur travail. Entre pauses des estivaliers et visions originales de ces couloirs de cabanes, c'est un véritable univers qu'ont réussi à capter les trois artistes.

A découvrir sans tarder à l'espace Claude Monet, 18 rue Reine Elisabeth à Sainte-Adresse, du lundi au samedi de 14h00 à 18h00, jusqu'au vendredi 16 décembre 2011.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

25/10/2011

Réouverture ce vendredi de la route d'Octeville, dans les deux sens

le havre,travaux,travaux au havre,octeville,octeville sur mer,sainte adresse,ste adresseVoilà une nouvelle qui va faire plaisir aux 15 000 usagers quotidiens de cette route.

La circulation dans les deux sens de cet important axe de l’agglomération était programmée pour la fin novembre. Cette date a été avancée au 28 octobre 2011, les travaux finissant donc avec un mois d'avance.

Il a été procédé à cette occasion au renouvellement :

 - de la conduite d’eau potable en fonte sur 530 mètres (le diamètre passe de 100 à 150 mm ) ;

 - de 20 branchements en plomb de la défense incendie.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

29/08/2011

Un tramway nommé cauchemar... pour Sainte-Adresse

Hubert Dejean de la Batie, donné pour être le futur maire de Sainte-Adresse, s'insurge contre le "cauchemar" que représente le tramway.

Une réaction qui, n'en doutons pas, vient du fond du coeur pour cet élu Nouveau Centre, plutôt connu pour être, à l'instar de son ami Marc Migraine, plutôt proche de la majorité municipale havraise.

Voici donc le texte d'Hubert Dejean de la Batie, nommé "Un tramway nommé cauchemar".

"Les élus de Sainte Adresse ont eu droit jeudi dernier à une énième présentation de la nouvelle organisation des transports en commun de la Codah. Et j’ai bien failli tomber de ma chaise… Aucune des remarques que nous formulons depuis deux ans n’ont été prises en compte. Sur ce projet, le complexe technico-administratif dont j’ignore les contours exacts, et que nous baptiserons "le mammouth" est en marche lente et rien ne le fera dévier.

Pour Sainte Adresse c’est une régression majeure de la qualité de service public qui se profile. Par exemple, nous avions une ligne directe nous permettant de relier la gare … et bien c’est terminé. Pour aller prendre le train, vous devrez prendre le bus qui évitera la plage pour vous laisser boulevard François 1er, puis faire 150 m à pied pour retourner à la plage et attraper le tramway… (si, si !!)

Alors que les travaux sont gigantesques et que la facture totale dépassera les 500 millions. Alors que les transformations font ressembler le centre de l’agglomération à Beyrouth en pleine guerre… personne n’a été capable de réaliser une correspondance intelligente qui se fasse au contact (comme partout ailleurs !!). J’aimerai bien être présenté au brillant cerveau qui a imaginé qu’un couple de retraité qui va prendre son train à la Toussaint puisse trainer ses valises sur 150 m en plein vent et sous la pluie (hypothèses pour le moins réalistes, hélas). Quand aux personnes à mobilité réduite ou aux déficients visuels, ils ont été oubliés.

Et pourtant rien n’est plus facile : Paris, Montpellier, Bordeaux ou Le Mans l’ont réalisé. Le tramway c’est la modernité (soit !) mais à condition que sa réalisation ne s'inspire pas de Courteline…"

Lien : le blog d'Hubert Dejean de la Batie.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

25/04/2011

Le Havre sous les étoiles... de mer

C'est par centaines que les étoiles de mer ont investi le littoral ces derniers jours.

etoiles de mer.JPGLes images qui vous sont proposées ont été prises jeudi sur la plage d'Octeville-sur-Mer. Ce spectacle hors du commun sur la côte havraise était encore visible ce week-end.

Le saviez-vous ?

L'étoile de mer commune, ou "asteria rubens" se reproduit habituellement pendant la période actuelle sur les côtes de l'Islande ou de la Finlande. Son mode de reproduction est bien particulier : la femelle lâche en pleine mer jusqu'à 2 millions d'ovules, alors que le mâle émetcentaines d'etoiles de mer.JPG de son côté des millions de spermatozoïdes. C'est donc en pleine mer que la fécondation se fait. Quelques mois plus tard naissent des étoiles de mer, sortant de leur oeuf.

Une autre grande particularité est son mode d'absorption de la nourriture. L'étoile de mer a en effet un estomac rétractable, qui sort de son corps par la bouche pour récupérer le viande des coquillages.

L'étoile de mer commune, qui a cinq bras, a une durée de vie de 4 à 5 ans. Attention : si l'étoile de mer a la réputation de pouvoir faire repousser l'un de ses membres arrachés, cela peut lui être fatal.

Par ailleurs, l'étoile de mer qui se trouve sur la seconde photo, en bas à gauche, mesure à elle seulemeduse.JPG environ 50 centimètres... Un très beau spécimen ! Que les curieux, qui auraient envie de découvrir ce spectacle de toute beauté, prennent garde : les méduses sont elles aussi de retour. Même si elles sont encore peu nombreuses (quelques dizaines sur Sainte-Adresse et Octeville-sur-Mer), leur quantité devrait croître avec la chaleur. Pour plus d'informations sur leur dangerosité et sur les précautions à prendre, rendez-vous sur http://jevisauhavre.hautetfort.com/archive/2010/06/29/des...l.

Photos : Alexandre Cauchois - tous droits réservés.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

07/04/2011

Chocolat Piment, la pièce de théâtre au profit du Secours Catholique

Ce vendredi, le théâtre du Semi-Lunaire interprête Chocolat Piment.

theatre.jpgL'histoire... "Cet immense gâteau d’anniversaire, chocolat piment, Paul s’en serait bien passé. Comme il se serait passé de fêter cet anniversaire, si ses deux filles, affublées de son gendre, ne s’étaient mis en quatre pour tout organiser.

On ne choisit pas sa famille mais choisit-on bien ses amours ? Stéphanie sa fille aînée, la quarantaine, éternelle célibataire, court d’échecs en échecs dans sa vie affective. Caroline, sa sœur cadette croit l’avoir réussie avec Franck son mari, qui n’a d’yeux que pour sa carrière. Quant à Paul, leur père, veuf depuis longtemps, ne s’était jusque-là jamais vraiment posé la question... Mais, les cadeaux comme les surprises peuvent s’avérer parfois bien embarrassants... Si aux feux violents du piment, on préfère la douceur du chocolat. Parfois on se trompe, comme on se trompe d’histoire d’amour. Au bout du compte, le piment peut se révéler bien doux et le chocolat devenir bien amer..."

Une pièce de Christine Reverho au profit du Secours Catholique, à voir à la salle Sarah Bernhardt de Sainte-Adresse, vendredi 8 avril 2011, à 20h30. Tarif : 10€ / 5€ pour les lycéens et étudiants.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/01/2011

Evolution des collectes de déchets sur le territoire de Sainte Adresse

Entre 70 et 100 kg par habitant et par an : c’est la quantité de biodéchets produits en moyenne lorsque l’on réside en pavillon avec jardin.

CODAH.JPGLes biodéchets sont les déchets de préparation alimentaire et d’entretien du jardin. Pour favoriser le recyclage en compost de ces déchets biodégrables, la Communauté de l’agglomération havraise a engagé un programme de distribution gratuite de composteurs en octobre 2007.

Aujourd’hui plus de 8 000 foyers du territoire de la CODAH en sont équipés et produisent désormais dans leur jardin un engrais naturel.

Dans la continuité de cette démarche de réduction des déchets, la CODAH et la Ville de Sainte Adresse engagent fin janvier une opération de collecte en porte à porte des biodéchets produits dans les pavillons.

Le principe de tri reste le même que pour le compostage. Mais dorénavant, les déchets compostables des pavillons seront collectés dans un bac de couleur marron spécialement réservé à cet effet pour ensuite être achéminés vers une entreprise qui les transformera en compost.

Par ailleurs, pour améliorer les conditions de travail des agents de collecte, les Dyonisiens résidant en pavillon seront également dotés d’un bac jaune pour les déchets recyclables en lieu et place des sacs existants.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |