Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2010

Portes ouvertes sur la Solidarité Internationale au Havre

affichessicerasih2010 001.jpgChaque année, partout en France, en Novembre, a lieu La Semaine de la Solidarité Internationale, grand rendez-vous de sensibilisation à la solidarité et au développement durable.

Au Havre, une vingtaine d’associations se sont réunies pour proposer de véritables portes ouvertes sur la solidarité internationale autour d’animations originales et conviviales.

C’est l’occasion pour le grand public de découvrir à travers l’engagement de nombreux acteurs locaux, comment passer de la prise de conscience à l’action citoyenne et de rencontrer sur la région havraise les partenaires venus du Burkina Faso, de Madagascar, du Mali, de Palestine, de République Démocratique du Congo.

Quelques temps forts :

• Conférence de C. Wargny, "Le monde diplomatique Séisme social, séisme géologique" avec la Maison de la culture à la Maison de l’Armateur du Havre, vendredi 12 novembre à 18h30.

• Concert de Kady Diarra à Saint Romain de Colbosc, vendredi 12 novembre 2010 à 20h30.

• Exposition Amnesty International : "Exigeons la dignité" jusqu'au 26 novembre à la gare de Montivilliers (voir article sur JeVisAuHavre).

• Musique, Danse, Chants Contes, Démonstrations sportives, Atelier Jeux. Des associations de la région havraise présentent leurs actions, leurs projets. Les étudiants de l’Université vous font découvrir leurs pays. Au programme également : rencontres, débats avec les partenaires venus de différents pays du monde, vente de produits issus du commerce équitable et d’artisanat du bout du monde. Samedi 20 Novembre au Gymnase de l’Université du Havre, de 10h à 22h. De 18h à 22h00 Buffet festif et solidaire. Plus de renseignements au 06.21.09.52.07 ou par mail : contact@cerasi.fr.

Organisé par le Collectif Et Réseau des Associations de Solidarité Internationale de la région Havraise, composé de : Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT), Aide et Action, Association Havraise Solidarité et Echanges avec tous les Immigrés (AHSETI), , Amnesty International, Artisans du monde, Association France Palestine Solidarité (AFPS), Assistance Secours à l’Enfance Abandonnée (ASEA), Cap Développement, Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement (CCFD), Construisons ensemble Harfleur, Coup de pouce pour les enfants de Daga, Femmes solidaires, Gabon SOS médicaments, Interresolidaire, La Tortue Voyageuse, Les Amis de Goma, Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Montivilliers - Nasséré, Réseau Education Sans Frontières (RESF), Secours catholique, Secours Populaire Français (Le Havre, Harfleur, Montivilliers), Survie, Yakaré Espoir Avenir Solidarité.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/11/2010

A St Jouin Bruneval, le projet de terminal méthanier d'Antifer fait toujours débat

Alors que le Grand Port Maritime du Havre souhaite investir dans le projet, François Auber, maire de Saint Jouin Bruneval, organise la résistance.

terminal_methanier.jpgDepuis 4 ans maintenant, en réaction au projet de terminal méthanier, l'opposition s’est constituée. Des hommes et des femmes souvent apolitiques, des associations, un collectif d’élus se sont mobilisés. Le Président de département, le Président de Région se sont prononcés clairement contre le projet.

Le Grand Port Maritime du Havre a annoncé sa volonté d’entrer dans le capital de Gaz de Normandie-Poweo pour mener à bien la création du port méthanier. Pour le maire de Saint Jouin Bruneval, cet investissement "compromet gravement des perspectives d’aménagement du littoral. Cette décision prise par la direction du GPMH est une aberration économique, politique et morale."

Une réunion publique est donc organisée pour f"aire le point sur la situation actuelle et organiser les actions à venir". Elle aura lieu à l'initiative de François Auber, vendredi 5 novembre à 19h30, à la salle polyvalente de Saint Jouin Bruneval.

En savoir plus sur le projet de port méthanier d'Antifer : www.gazdenormandie.com, www.debatpublic-antifer.org, pétition en ligne.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/10/2010

Raffinerie débloquée, grève à la Poste et EDF... le point sur le mouvement social au Havre

 Les salariés grévistes de la raffinerie Total de Gonfreville l'Orcher ont voté la reprise du travail à 77% vendredi 30 octobre.

DSC01667.JPGCela faisait 19 jours que les stations service rencontraient des difficultés d'approvisionnement. Au Havre comme dans les autres raffineries de la région la levée des piquets de grève a été annoncée en début de matinée hier. Dans le même temps, après un blocage du pont de Tancarville et de l'entrée de ville, le MEDEF havrais a été muré, avant de faire l'objet d'un lancé d'excréments et d'ordures.

De leur côté, les salariés de la Poste et d'EDF sont toujours en grève. Côté Port, les agents du GPMH sont en arrêt aujourd'hui ; les dockers le seront quant à eux demain dimanche.

Les blocages attendus en début de semaine prochaine :

 - lundi 1er novembre : La CGT prévoit de bloquer le supermarché Auchan Montivilliers, dès 08h00.

 - mercredi 3 novembre : La zone industrielle sera de nouveau difficilement accessible.

Photo : grévistes, 7 septembre 2010. Copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

26/10/2010

Un palmarès élogieux pour les Sous-Officiers de Réserve

Défense : Une soirée de prestige a été organisée par l’Association des Sous-Officiers de Réserve de la Région Havraise (A.S.O.R.H.) afin d’honorer ses membres promus, décorés et récompensés.

PHOTO SOIREE 081010.JPGCette manifestation s’est déroulée à l’Orangerie de Sainte-Adresse, en présence de nombreuses personnalités civiles et militaires, ainsi que les Présidents des Associations Patriotiques locales, dont Anne-Marie MARIETTE, Adjointe au Maire du Havre, le Lieutenant-Colonel Etienne POTEZ, Délégué Militaire Départemental de Seine-Maritime, le Capitaine de Frégate Jacques SUBRA, Commandant la Marine au Havre, Commandant d’Armes de la Place du Havre.

 L’Adjudant-Chef (CR) Lionel CHALOT, Président de l’A.S.O.R.H. et Président de l’Union Départementale des Associations de Sous-Officiers de Réserve de Seine-Maritime (U.D.A.S.O.R.) a remercié les personnes présentes et excusées et a lu le palmarès élogieux constitué par 5 promotions, 9 décorations et récompense officielles et 10 médailles et récompense associatives décernées en 2009 et 2010, soit un total de 18 membres ainsi mis à l’honneur.

 Il a précisé que l’A.S.O.R.H. est affiliée à la Fédération Nationale des Sous-Officiers de Réserve (F.N.A.S.O.R.), dont la devise est « Servir », qui unit tous les Sous-Officiers, Officiers Mariniers, militaires du rang et matelots de toutes Armées, Armes et Services, issus de l’active, du Service National ou de la Société Civile, sous contrat, en retraite ou honoraires.

 Il a rappelé la création d’une Réserve Citoyenne ouverte à tous les français, femmes et hommes, sans limite d’âge, ayant fait ou non un Service National ; celle-ci œuvre, au sein de l’Association, avec les Réservistes opérationnels affectés sous contrat en unité, pour perpétuer le Devoir de Mémoire, resserrer le lien Armée-Nation fragilisé par la dissolution de beaucoup de structures militaires, défendre et pérenniser les Valeurs Républicaines et Patriotiques.

 Puis il a adressé un message fort à l’auditoire, en soulignant la priorité accordée au recrutement des jeunes citoyens indispensable pour assurer l’avenir des Associations ; ceux-ci doivent pouvoir être contactés dans les collèges, les lycées et les universités ; ils faut les accueillir, les aider, les informer, les fidéliser et les fédérer afin qu’ils s’investissent dans cette démarche citoyenne. Pour cela, des activités sportives et ludiques (courses d’orientation, raids-commando, concours de tir, marches-découvertes, préparations militaires, airsoft, etc.) sont organisées.

 En conclusion et avant d’inviter l’assistance à un cocktail amical, l’Adjudant-Chef (CR) Lionel CHALOT a souligné que l’A.S.O.R.H., très écoutée au niveau régional et national, était l’une des structures de réservistes les plus actives et les plus renommées.

Texte et photo Lionel Chalot / Jean-Pierre Bellanger. Sur la photographie : l'Adjudant Chef (CR) Lionel CHALOT, le Capitaine de Frégate Jacques SUBRA, le Lieutenant-Colonel Etienne POTEZ.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Les blocages continuent au Havre

Entre travaux, blocages et manifestations, la circulation est particulièrement difficile depuis la rentrée. Une nouvelle journée d'action est attendue jeudi 28 octobre 2010.

Les blocages continuent jour après jour en certains points stratégiques : rond-point du Calvadaire d'Octeville, zone industrielle, port et entrées de ville. Avec parfois de l'imprévu. Cet après-midi par exemple une nouvelle forme de manifestation a eu lieu : en vélo...

La prochaine action d'envergure sera jeudi, à partir de 10h00, depuis la gare SNCF. Elle est à l'appel de l'ensemble des syndicats, associations et partis opposés à la réforme de la retraite.

Le port du Havre sera également à l'arrêt, pendant 24h00 (de jeudi 06h00 à vendredi 06h00). A noter également,  une action nationale concernant le GPMH, avec grève de nuit vendredi. Les cars-ferrys et paquebots ne sont pas touchés par ce mouvement.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

21/10/2010

L'Université du Havre, fermée en raison du risque d'escalade de la violence

La Présidence de l'Université du Havre a choisi de fermer et de mettre en sécurité l'ensemble des établissements qu'elle gère.

universite du havre.jpgDans un communiqué de presse reçu ce midi, l'Unef indique avoir réuni hier en Assemblée Générale "500 étudiants qui ont voté, à la majorité absolue des présents, la grève et le blocage de l'université à compter d'aujourd'hui."

Le blocage a été voté par 240 voix pour, 130 contre et environ 50 abstentions, sur les 7 040 étudiants que compte l'Université du Havre.

Le Président de l'Université du Havre, Camille Galap, constatant "la situation existante de blocage d'une partie de ses locaux" et tenant compte du "contexte de violences et de tensions qui va s'aggravant", a "décidé la fermeture et la mise en sécurité des bâtiments pédagogiques des trois UFR (Sciences et techniques, Affaires internationales, Lettres et sciences humaines) et de l'IUT - quai Fraissard - jusqu'au samedi 23 octobre 2010 à 13 heures."

Ce matin, des étudiants avaient réussi à pénétrer dans l’Université non pour manifester mais pour travailler ; ils en ont été chassés par le personnel administratif et par certains professeurs. Dans un communiqué, les Jeunes de l'UMP demandent "Pourquoi chasser ceux qui vont en cours et non pas ceux qui bloquent l’Université ?"

Ils "demandent donc à Monsieur Camille Galap de revenir sur sa décision et de tout faire pour permettre aux cours de se dérouler sereinement et normalement." Ils estiment en effet que "Monsieur Camille GALAP donne raison à la minorité d’excités qui empêche l’écrasante majorité des étudiants d’aller en cours."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/10/2010

Une poignée de jeunes havrais pour un maximum de dégâts

En tête des enfants casseurs, depuis hier, la voiture rouge de la CGT, qui scande "C'est qui les casseurs ? C'est eux les casseurs".

Voilà deux jours que des enfants, sous couvert de lutte contre la réforme des retraites, cassent à tout va. Au programme, poubelles renversées, rétroviseurs cassés à coups de pied, voitures retournées, établissement scolaire aux fenêtres cassées, pétards lancés au milieu des adultes qui ont l'audace de passer à proximité, bus brûlé, étudiants non grévistes lapidés...

Des lycéens qui ne savent en fait pas vraiment pourquoi ils luttent, ressortant les slogans des manifestations des années précédentes, dont par exemple "Lycéens en galère"... Pas grand chose à voir avec la retraite. Le tout avec un service d'ordre quasi inexistant, plus de 300 enfants pour 1 encadrant en moyenne.

De son côté, Erwan Lehoux, Président de l'Unef du Havre, le principal syndicat étudiant, "se félicite" de la réussite des manifestations et "appelle les forces de l'ordre à encadrer les manifestations plutôt que d'y faire face. De même, elle demande aux administrations des lycées de laisser les jeunes manifester – ce qui est leur droit le plus total - afin d'éviter d'envenimer la situation."

Dans les faits, les lycéens n'ont pas le droit de grève (décret 91-173 du 18/02/1991, cosigné par Michel Rocard, Premier ministre et Lionel Jospin, ministre de l'Education nationale).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

14/10/2010

La Quinzaine éco-citoyenne : les commerçants du Havre, acteurs de l’environnement

 

cci le havre.jpgPrès de 150 commerçants de la région havraise sont engagés dans une démarche pour devenir "Commerçant éco-citoyen". Du 15 au 30 octobre, ils proposent un grand jeu concours et une collecte de piles.


La distinction "Commerçant éco-citoyen" récompense les commerces engagés dans une démarche environnementale. Le comité d’agrément, constitué de la CCI du Havre, l’Ademe et la Codah, évalue le respect de critères précis dans 6 thématiques : l’énergie, le transport, les déchets et emballages, les éco-produits, l’eau et l’engagement sociétal.

La Quinzaine éco-citoyenne, la possibilité de gagner de nombreux lots :

- 1 vélo électrique,

- des entrées au parc EANA, parc de découverte et de loisirs,

- des entrées au parc accrobranche Etretat Aventures,

- et de nombreux lots offerts par les commerçants.

Une occasion pour tous d’adopter des gestes éco-citoyens. Pour encourager leurs clients à adopter des gestes éco-citoyens au quotidien, les commerçants engagés mettront à disposition de leurs clients des collecteurs de piles usagées pendant ces 15 jours.

Les commerçants engagés participant au jeu concours et à la collecte de piles vous donnent rendez-vous : Centre-halles, secteur Coty, rue de Paris, St Vincent, Sanvic, St Nicolas, Sainte-Adresse et Gonfreville.

A l’occasion de la Quinzaine éco-citoyenne, la CCI du Havre, l’Ademe et la Codah, remettront le 27 octobre la distinction "Commerçant éco-citoyen" aux premiers commerçants arrivés au terme de la démarche environnementale.

Une information CCI Le Havre - JeVisAuHavre.com.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

13/10/2010

L'Université du Havre projette le film "Océans de plastique"

universite du havre.jpgDans le cadre de la fête de la science 2010, le service culturel de l'université propose une soirée consacrée aux menaces sur la biodiversité marine suite à la pollution des océans par le plastique.

Au programme, la projection gratuite du film "Océans de plastique", de Sandrine Feydel, suivie d'une rencontre-débat avec des enseignants-chercheurs de l'université du Havre.

A découvrir jeudi 21 octobre à 19h30 à la Maison de l'Etudiant, 50 rue J-J Rousseau, Le Havre.

En savoir plus... Le film... Les océans sont en quelques décennies devenus des décharges. Nous y déversons 6 millions et demi de tonnes de déchets par an : 80% sont en plastique. Chaque kilomètre carré de mer ou d’océan sur la planète contient des milliers de bouts de plastique. Ces plastiques tuent et mutilent des milliers de mammifères et d’oiseaux marins chaque année. De la Méditerranée à la Mer du Nord, de l’Atlantique au Pacifique, du continent américain à l’Inde, des scientifiques alertent sur l’ampleur de la pollution. Aux Pays-Bas, un scientifique a découvert que 95% des fulmars – un oiseau commun du Nord de l’Europe – avaient du plastique dans l’estomac. Des microparticules de plastique sont retrouvées sur les plages du monde entier. Une zone d’accumulation des déchets a été récemment découverte en plein Pacifique, une « soupe » de plastique ingérée par les poissons et même le plancton, la base de toute la chaîne alimentaire. Ces plastiques libèrent dans l’environnement des produits chimiques, des perturbateurs endocriniens, dont on commence à peine à découvrir les effets sur les animaux et les hommes…

Ce film a reçu de nombreux prix dont : BEST ENVIRONMENTAL FILM 2009 : Festival International du Film Water, Seas & the Oceans de PRAGUE ; ERT3 (Greek Public Television) : BROADCASTING AWARD au Thessaloniki Documentary Festival 2010 ; Prix Scientifique au 3ème Festival International de la Mer et de ses environnements (FILMAR) d'Hendaye.

En savoir plus : Le débat... Rencontre-débat avec deux enseignants-chercheurs de l’université du Havre : Christophe Minier (professeur d’écotoxicologie, directeur du laboratoire LEMA). Son domaine de recherche est l’étude des modifications moléculaires, cellulaires et physiologiques induites chez les organismes aquatiques sous la pression de xénobiotiques de l’environnement. Deux thèmes sont privilégiés : celui du développement de la résistance aux toxiques et celui des perturbations du système endocrinien. Gaele Perret (maître de conférences en mécanique, spécialiste de l’hydrodynamique marine, membre du laboratoire LOMC). Elle interviendra notamment pour expliquer comment les résidus plastiques sont « transportés » par les courants marins.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Révolte des syndicats contre les retraités ce soir au Havre

Salle René Cassin les syndicats ont violemment annulé ce soir une réunion publique sur la réforme des retraites.

Quelques dizaines de personnes sont venues assister et participer à la réunion publique organisée par Antoine Rufenacht, Jean-Yves Besselat, Patrice Gelard et Edouard Philippe. Vingt minutes avant que celle-ci ne commence, une centaine de manifestants ont envahi les lieux, banderoles CGT, FSU, Solidaires, NPA, et porte-voix à la main. Les présents à la réunion, sympathisants de l'UMP ou habitants du quartier, ont été photographiés l'un après l'autre par un syndicaliste, alors que l'Internationale était chantée avec force et qu'un autre se chargeait de filmer les "salauds assis".

Entre dégradation de matériel municipal et insultes gratuites. Le but n'était visiblement pas de débattre avec le député présent, Jean-Yves Besselat. Le cable du micro de l'élu a en effet été rapidement sectionné, alors qu'il lui était demandé de s'expliquer sur la réforme.

Le parterre des auditeurs étant majoritairement composé de personnes retraitées ou en passe de l'être, ils se sont entendus crier "Ce tas de pognon, ça peut crever la bouche ouverte", "les responsables c'est vous !" et autres "Retourne avec ta bourgeoise, connard", alors que l'un d'entre eux quittait les lieux. Parmi les assis, un retraité du quartier m'a indiqué "Je me fais insulter alors que j'ai à peine mille euros par mois."

Agathe Cahierre, première adjointe au maire, exacerbée par les cris des manifestants, a quitté les lieux et tenté de discuter avec quelques-uns d'entre eux à l'extérieur. Elle a du rapidement partir, alors que l'un d'entre eux lui criait "les 3 millions 4 de chômeurs c'est votre faute."

Tandis que la salle se vidait, un grand "Bon bah voilà on a gagné." était lancé...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (30) | |  Facebook | | |

08/10/2010

Le Département de Seine-Maritime place l'Etat devant ses responsabilités

Le Département de Seine-Maritime est décidé à obtenir de l’Etat la juste compensation due au titre des extensions de compétence en matière d’aides sociales, principalement le RSA et l’APA.

IMG_7936.JPG

Depuis plusieurs années, le Département de Seine-Maritime alerte le gouvernement sur le montant des transferts de charges non compensés et le compteur de la dette de l’Etat tourne toujours.

Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime, est décidé à obtenir de l’Etat la juste compensation due au titre des extensions de compétence en matière d’aides sociales, principalement le RSA et l’APA. Avec les élus de sa majorité, il s’est rendu hier au greffe du tribunal administratif pour déposer un recours contentieux devant la juridiction administrative et remettre en mains propres le mémoire juridique du Département réclamant remboursement des 263 M€ non compensés par l’Etat.

Pour les deux transferts de l’APA et du RSA, il est clair que les modalités de compensation sont manifestement insuffisantes : en ce qui concerne le RSA, la compensation calculée sur le seul montant des dépenses effectuées en 2003 est en inadéquation avec l’évolution économique et sociale connue par la France actuellement et pour l’APA, la compensation de l’Etat est en baisse constante et ne couvre que 27% en moyenne des dépenses.

De ce fait, l’absence de compensation financière véritable porte atteinte aux principes reconnus en faveur des collectivités locales : la libre administration et l’autonomie des collectivités. En juin dernier, Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime a demandé au Préfet de procéder au paiement des sommes dues au Département, soit 263 103 707 € au 31 décembre 2009 : 175 747 122€ au titre de l’APA de 2002 à 2009 et 87 356 585€ au titre du RMI puis du RSA pour 2004 - 2009. Le Préfet y a répondu par la négative. La procédure continue donc devant la juridiction administrative pour faire annuler cette décision.

En parallèle, Didier Marie, comme ses collègues de la majorité de l’Assemblée des Départements de France, a écrit au Premier ministre pour qu’il procède aux modifications qui s’imposent pour assurer le respect du principe de libre administration des départements selon l’article 9.2 "les ressources financières des collectivités locales doivent être proportionnées aux compétences prévues par la constitution ou la loi".

Photo et Communiqué de Presse du Département de la Seine-Maritime.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

30/09/2010

"Russie et Droits humains" - rencontre avec Amnesty International

Amnesty International vous propose une lecture des écrits d'Anna Politkovskaïa, vendredi 1er octobre, à l'occasion de la campagne "Russie et Droits humains".

amnesty-international.jpgAmnesty International s'attache aux libertés. Et la Russie ne fait pas qu'inquiéter... Pour comprendre la situation des Russes, quoi de mieux que d'écouter l'une d'elle, Anna Politkovskaïa, auteur du livre La Russie selon Poutine, Qu'ai-je fait ? C'est ce vendredi, à 19h30, au Bouqui'noir, place Danton. Réservation au 02 35 22 01 85.

Samedi 2 octobre, l'association effectue une opération lavage de voitures, afin de collecter des fonds, sur le parvis de l'église Saint-Michel.

En savoir plus...

Présente à travers le monde, l'équipe d'Amnesty International relaie toute l'année les diverses campagnes, dont actuellement la "Russie et les Droits humains". De nombreux autres sujets sont étudiés et relayés par le comité local, comme la peine de mort ou la prolifération des armes à feu. Apolitique et libre (Amnesty est une Organisation Non Gouvernementale -ONG, qui ne bénéficie de subvention d'aucun Etat), elle se charge localement et internationalement de réveiller les consciences.

Pour l'année France-Russie, A.I. s'est attaqué aux problèmes des droits humains en Russie. Elle dévoile une situation où les droits de l'hommes sont bafoués au quotidien.

D'autres actions sont réalisées, telles des pétitions, qui sont ensuite remises aux autorités compétentes ou à des instances telle l'ONU.

En novembre, la Mairie de Montivilliers recevra également une exposition de photos collectées par Amnesty International, sur le thème de la Dignité. Il y sera démontré entre autres que la pauvreté est une violation des droits de l'homme.

Pour obtenir plus de renseignements : Contactez Dominique Rougeventre, à l'adresse mail suivante : dominique.rougeventre@wanadoo.fr.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

29/09/2010

Le Parti Socialiste havrais au secours des Collectivités territoriales

Au lendemain du vote à l'Assemblée Nationale, le Parti Socialiste du Havre s'indigne d'une loi qu'elle juge "dangereuse".

DSC02158.JPGLe dossier aurait pu passer inaperçu, entre la réforme des retraites et la loi sur l'immigration. C'est en tout cas, pour Laurent Logiou, l'objectif du Gouvernement.

Selon Matthieu Brasse, la réforme, qui doit encore être votée au Sénat, pose plusieurs problèmes. D'abord, les Conseillers Territoriaux élus en 2014 remplaceront les Conseillers Généraux (élus aux Cantonales, siégeant au Département) et les Conseillers Régionaux (élus aux Régionales). Si cela semble permettre des économies, cela "éloignera les élus du terrain" : ils seront surchargés de travail et deviendront des bureaucrates sans contact avec les citoyens. Pire, "cela coûtera plus cher" : si les élus actuels ont une activité professionnelle qui les font vivre, cela sera impossible ; le poste deviendra "purement politique", avec un salaire lié à une activité à temps plein. Deuxième effet de la réforme : la perte de liberté des élus. "Les missions sont définies par la Loi et limitées". Pour finir, "Il y aura la limitation des financements croisés. Les projets ne pourront plus être financés à plus de 30%."

Ce qui signifie concrètement, ajoute le Secrétaire de Section du Parti Socialiste, qu'il y aura "moins de subventions aux associations sportives, culturelles, moins d'argent également pour les bailleurs sociaux. Ce sera aussi la mise en cause de projets communaux. Un coup de massue aux citoyens."

Afin d'expliquer leurs inquiétudes, Laurent Logiou cite la SNSM du Havre, qui vient d'acquérir une vedette d'un coût de 860 000 euros. "Du matériel de professionnels pour les sauveteurs. Sans les subventions du Département et de la Région, les cotisations des adhérents n'auraient pas suffi. Avec la nouvelle Loi, cet achat indispensable devient impossible. C'est pareil avec le Grand Stade, financé à hauteur de 10 millions par le Département et de 20 millions par la Région." Il ajoute que les problèmes de finance seront connus également pour les hôpitaux par exemple et par extension "à tous les particuliers."

Gérard Heuzé souligne que cette Loi "n'est pas une affaire d'élus. C'est une affaire qui nous concerte tous dans tous les domaines." Ainsi, les logements sociaux eux-aussi seraient concernés. "L'Etat se désengage ; le Département et la Région ne pourront plus cofinancer les projets. Il faudrait, pour continuer d'en construire, augmenter les loyers, mais l'Etat le limite également."

Par contre, ajoute Catherine Troallic, "l'Etat continuera les financements croisés. Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais !"

Dernière conséquence de la réforme, relevée par Najwa El Aïté : "la casse de la Parité." Pour elle, "le scrutin uninominal majoritaire à deux tours fera disparaître la parité hommes - femmes."

En Haute-Normandie, les Départements de Seine-Maritime et de l'Eure et la Région coopèrent déjà, par exemple pour les demandes de subventions. L'objectif rejoint celui que l'Etat affiche avec la réforme des collectivités territoriales : une baisse des coûts.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

L’activité portuaire havraise en 2010

A fin septembre 2010, le trafic maritime total au port du Havre est estimé à près de 55 millions de tonnes (avitaillement inclus), en légère baisse au regard de la même période de 2009, avec des évolutions contrastées entre les différentes activités.

gpmh logo.jpgReprésentant 60% des tonnages traités au port du Havre, les vracs liquides sont en repli de 3 % avec 33 Mt sur les 9 premiers mois de l’année. Deuxième activité du port du Havre avec un tiers des tonnages (18 Mt), les marchandises diverses progressent de 2%, tandis que les vracs solides – qui représentent 5% des tonnages portuaires à 2,8 Mt – perdent 5 points sur les trois premiers trimestres de l’année.

La Basse Seine, pôle énergétique et chimique majeur en Europe

Site majeur en Europe pour le raffinage, la chimie et la pétrochimie (avec près de 40 % de la capacité française de raffinage), la Basse Seine est à l’origine d’importants échanges pour la plate-forme portuaire havraise. Avec 40% de l’ensemble des tonnages traités au port du Havre, le& pétrole brut représente 22,2 Mt, en repli de 7% sur les 9 premiers mois de l’année du fait d’une conjoncture tendue sur ce marché. A fin juillet, les produits chimiques ont en revanche connu une croissance de 32% (à 1,1Mt).

Reprise progressive de l’activité conteneurisée : 1,8 MEVP soit +8% à fin septembre

Premier port du commerce extérieur français pour les trafics conteneurisés, Le Havre a enregistré une reprise de cette activité progressive et régulière - depuis le début de l’année 2010. Cette évolution doit être pondérée : en premier lieu par le niveau d’activité moindre en 2009 (cf. crise économique mondiale) et, en deuxième lieu, par le contexte de mise en œuvre de la réforme portuaire en France même si des avancées ont été faites localement en 2010 (en particulier avec la cession des outillages et terminaux aux opérateurs et la signature d’un accord de méthode).

A fin septembre, on estime à 8% la hausse du nombre d’unités transportées en comparaison avec la même période de 2009 avec 1,8 million d’Equivalents Vingt Pieds (EVP). Cette progression annule pratiquement l’effet de la chute de trafic de l’année 2009 et permet de retrouver, à l’instar de la plupart des ports du range nord européen, les niveaux de 2008. Si l’on considère le trafic avec l’hinterland, cette progression atteint +16% en EVP pleins, ce qui amène à des niveaux de trafic très hauts par comparaison aux années antérieures.

Les installations récentes de Port 2000 jouent pleinement leur rôle pour l’accueil et le traitement en continu des plus grands porte-conteneurs. Il existe aujourd’hui au Havre trois services avec des navires de plus de 10 000 EVP dont un avec des unités de plus de 13 000 EVP : service commun de CMA CGM et Maersk entre l’Europe et l’Asie pour lequel Le Havre est le premier port touché à l’import en Europe. Près de 90 escales de porte-conteneurs de plus de 10 000 EVP sont ainsi programmées au port du Havre sur l’année 2010.

Les échanges maritimes avec l’Asie – 1er partenaire commercial du port du Havre - et sur le secteur transatlantique continuent de se développer. Ainsi, de nouveaux services ont été lancés entre l’Europe et l’Asie avec Le Havre comme premier port de déchargement en Europe: un service commercialisé par Hapag Lloyd / OOCL / NYK et un autre par APL / MOL et Hyundai Merchant Marine. Par ailleurs, le port du Havre est à présent directement connecté avec le Vietnam grâce à un service proposé par Cosco / K’Line / Yang Ming / Hanjin. A cela s’ajoute le nouveau service intra-européen de MSC avec l’Irlande. Sur la relation avec les Etats-Unis (les deux côtes), les armements APL / MOL / Hyundai Merchant Marine ont mis en place un nouveau service : le service APX (Atlantic Pacific Express).

Le Port du Havre dispose également d’une offre de services maritimes régulière de qualité avec les marchés émergents de l’Inde et du Brésil, qui présentent un potentiel de développement significatif. Sur l’Amérique du Sud, les trafics de produits frais et congelés transportés en conteneurs « reefers » progressent ainsi sensiblement.

Belle progression du trafic de conteneurs avec l’hinterland : +16% en EVP pleins à fin septembre

Le développement d’un maillage de plates-formes fluviales en région parisienne (exemple de l’ouverture des terminaux de Gron et d’Evry en 2010) contribue à l’attractivité de l’axe Seine et du transport par barge entre Le Havre, Rouen et Paris, un conteneur sur cinq étant transporté par la voie d’eau entre Le Havre et la région parisienne.

L’évolution du trafic de conteneurs du port du Havre avec son hinterland  est le reflet de la reprise des échanges du commerce extérieur de la France (provenances et destinations « outre-mer » de biens « conteneurisables », en relation avec l’activité économique nationale). Ainsi, sur le premier semestre 2010, ces échanges - exprimés en valeur - ont augmenté de +11% (exportations + importations) en comparaison avec le 1er semestre 2009.

Développement significatif de l’activité au terminal roulier : plus de 200 000 véhicules à fin juillet

Les démarches entreprises par les équipes commerciales du GPMH avec les acteurs  du roulier (manutentionnaires, logisticiens et armements), dans le cadre du plan RORO MAX,  commencent à porter leurs fruits. Plus de 200 000 véhicules ont en effet été opérés au terminal roulier à fin juillet, soit une croissance de 66% de cette activité pour laquelle Le Havre a l’ambition de devenir un port de référence en Europe.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

La pollution au plus faible hier au Havre

indice2.gifAir Normand a enregistré un indice de pollution de l'air de 2, sur une échelle allant jusqu'à 10.

Après un été havrais où la pollution de l'air a été particulièrement faible (indice ATMO de 3 sur 10 la majorité du temps), Le Havre a connu hier un air d'une qualité particulièrement bonne.

L'indice de la qualité de l'air se calcule à partir des mesures de la journée enregistrées sur 4 polluants différents.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |