Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2011

Explosion de la mendicité au Havre

C'est une véritable recrudescence de la pauvreté à laquelle nous assistons, mois après mois.

Image1.jpgIl y a peu de temps des jeunes femmes, venues d'Europe de l'Est, s'étaient installées à l'entrée de ville, pour vendre leurs "charmes". La misère transparaissait sur les visages de ces Roumaines dont le nombre atteignait parfois la quinzaine à l'entrée de ville dès la nuit tombée.

Cette misère se retrouve bien entendu dans toutes les grandes agglomérations, au point que des internautes locaux ont créé une "carte à putes", recensant les prostituées sur la Normandie. Des sites nous apprennent par ailleurs que plusieurs "escort girls" oeuvrent au Havre et dans l'agglomération, jusque dans des lieux plus reculés tel Fécamp. Mais vendre son corps n'est pas la seule misère visible qui explose.

Car s'il était devenu courant de voir à l'entrée de l'Espace Coty ou au rond-point un homme ou une femme, la gamelle posée au sol, quêtant une pièce de monnaie, le nombre de mendiants croîtmendiant.jpg aujourd'hui à une allure impressionnante. Avec parfois des enfants d'une dizaine d'années, assis sur le trottoir, le bras tendu.

Les marchés en sont ainsi devenus le centre névralgique. Ce dimanche, sur le seul marché des Halles, sept mendiants venus d'Europe de l'Est étaient installés à même le sol. Le même constat est à dresser sur les autres grands marchés du Havre. Les feux de signalisation du centre ville deviennent eux aussi des lieux de quête, huit hommes proposant par exemple aujourd'hui des désodorisants pour voiture contre une pièce.

L'une des questions que pose cette misère de la rue est de savoir qui profite des individus. Les mafias sont en effet souvent derrière ces trafics d'humains.

En savoir plus... Des associations havraises travaillent pour soutenir les personnes sans domicile fixe. Parmi elles, il faut noter en particulier la Croix Rouge Française, où trois personnes reçoivent et aident les demandeurs. En savoir plus : le site de la CRF du Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Bien vivre ensemble : Réunions de quartier

Titulaire du label "Bien vieillir, vivre ensemble" depuis février 2010, la Ville du Havre propose des réunions de quartier à destination des plus de 60 ans.

1765194780.JPGLe label est une distinction, attribuée par le Ministère de la Cohésion Sociale et des Solidarités, qui récompense la Ville pour les multiples actions qu’elle a menées à l’intention des personnes âgées.

Plus d’un Havrais sur cinq est aujourd’hui âgé de plus de 60 ans. Parmi eux, certains contribuent fortement à la vie de la cité ; ils s’impliquent ainsi dans de nombreuses associations, aident leurs propres parents ou leurs enfants et petits-enfants, participent à des activités culturelles ou de loisir, soutiennent le commerce local… Le vieillissement ne peut donc être réduit à la perte d’autonomie, au maintien à domicile ou aux contraintes financières posées par la dépendance : c’est également une formidable opportunité pour la ville de créer du lien social, mais surtout d’impulser une nouvelle forme de vie urbaine.

Aussi la Ville du Havre souhaite-t-elle à présent impliquer les habitants eux-mêmes dans les réflexions qu’elle mène sur la question du « bien vieillir dans la ville » : quelles sont les actions à mettre en œuvre demain pour que notre ville soit faite pour tous et où il fasse bon vivre à chaque âge ? Cette démarche permettra d’élaborer dans un premier temps un état des lieux territorialisé puis un plan d’actions visant à promouvoir les initiatives dans le domaine du bien vieillir, et ce dans tous les domaines : logement, commerces, urbanisme, transports, loisirs, santé, etc.

Ainsi, la Ville organise au début  du mois de Juin dix réunions d’échanges ouvertes à toutes les personnes âgées de 60 ans ou plus. Ces réunions, d’une durée de 2 heures, seront organisées dans différents lieux afin de prendre en compte la diversité des quartiers de la Ville.

A l’occasion de ces réunions seront discutés les principaux atouts offerts aux personnes âgées de 60 ans ou plus dans les différents quartiers, mais aussi les difficultés ou les dysfonctionnements auxquels elles sont confrontées dans leur vie quotidienne, ainsi que leurs attentes majeures.

Vous êtes intéressé(e) par cette démarche ? Vous souhaitez participer à l’une des réunions organisées ? Prenez contact auprès de Sophie HUET au CCAS au 02 35 19 47 00. Un questionnaire est remis à ceux qui le désirent afin de répondre au mieux à leurs attentes.

Le programme des réunions :

 - Tourneville, Haut-Graville, Mare au Clerc, Acacias, Ormeaux, le 06 juin 2011, de 09h30 à 11h30, Club Flavigny

 - Sanvic, le 06 juin 2011, de 14h30 à 16h30, Club Sanvic

 - Danton Rond-Point, Sainte-Marie, Saint-Léon, Observatoire, Massillon, le 07 juin 2011 de 14h30 à 16h30, RPA Massillon

 - Eure Brindeau, Vallée Béreult, Champs Barets, Neige, Cité Chauvin, le 07 juin 2011 de 09h30 à 11h30, RPA Lamartine

 - Caucriauville, le 07 juin 2011 de 14h30 à 16h30, RPA Montgeon

 - Saint Vincent, Thiers, Gobelins, Perrey, Saint François, le 07 juin 2011, de 14h30 à 16h30, CCAS.

 - Aplemon, Rouelles, le 07 juin 2011, de 09h30 à 11h30, Club Aplemont

 - Soquence, Graville, le 08 juin 2011 de 09h30 à 11h30

 - Dollemard, Bléville, Grand Hameau, le 08 juin 2011, de 09h30 à 11h30, RPA IJC

 - Mare Rouge, Bois de Bléville, Montgaillard, le 14 juin 2011, de 09h30 à 11h30, RPA Bretagne

Communication Ville du Havre.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

26/05/2011

Sur les toits du Havre, les goélands et de drôles d'oiseaux

De drôles d'oiseaux se promènent actuellement de toit en toit.

DSC04724.JPGPar groupes de deux, ils ont mousquetons, cordes, bref tout l'attirail pour escalader les lieux les plus inaccessibles de la cité. Ce sont les cordistes, chargés par la Ville du Havre de stériliser les oeufs de goélands.

Pourquoi une stérilisation ? Selon Carole Malgorn, missionnée par le service environnement de la Ville pour la mise en place de l'action, cela permet de "stabiliser le nombre de goélands. Sinon, ils seraient 10% plus nombreux chaque année." Les cordistes sont donc à la recherche des nids, souvent placés dans des lieux improbables, voire impossibles d'accès. Les quartiers du Havre les plus touchés : Sainte-Anne, le quartier Danton. L'opération est menée "suite à autorisation du ministère de l'Environnement", indique Olivier Jougla, adjoint chargé du développement durable, de l'environnement, de la santé et du handicap.le havre,olivier jougla,carole malgorn,goélands,oiseaux,littoral,environnement,stérilisation des oeufs

Le goéland, "pas un nuisible". S'il se plait tant en milieu urbain, c'estla faute de comportements humains inciviques : les poubelles qui débordent, les déchets jetés dans la rue, attirent l'oiseau à la recherche de proies faciles. Il est par ailleurs interdit de le nourrir, le goéland devenant agressif si on cesse de le substantuer. Au Havre, son intérêt existe pourtant. D'abord, comme l'indique Olivier Jougla, "il fait partie du littoral, du visuel du Havre. Et c'est un charognard, bien utile en ville. Et grâce à lui il y a moins de pigeons, puisque c'est un prédateur du pigeon."

DSC04736.JPGIl faut noter qu'il existe plusieurs espèces de goélands et que seul le goéland argenté est concerné par la campagne de stérilisation, qui a lieu jusqu'au 10 juin 2011 et qui est menée chaque année depuis 1994. D'autres villes ont adopté la stérilisation par formol, méthode ici utilisée. Ailleurs, d'autres procédés sont parfois adoptés. Ainsi, à Deauville, ce sont des maîtres fauconniers qui sont chargés de faire fuire le volatile des toits. Une méthode non adaptée au Havre.

En 2010, 748 nids ont été traités et 1 845 oeufs stérilisés. Soit par passage systématique des cordistes, soit suite à appel à la mairie. Un numéro vert a en effet été mis en place, le 0 800 35 10 11, qui permet à chacun de signaler la présence ou simplement la suspicion d'un nid sur le toit. Dans tous les cas, il est demandé de faciliter l'accès aux toitsDSC04744.JPG aux équipes de spécialistes et de ne surtout pas ôter les oeufs des nids, ce qui provoquerait une deuxième ponte.

En savoir plus... Le goéland a une longévité de 30 ans. Mature sexuellement à 4 ans, il se choisit son compagnon pour la vie, restant fidèle et ne connaissant pas la polygamie. Chaque portée est en moyenne de 3 oeufs.

Un site à découvrir pour écouter les différents chants d'oiseaux : oiseaux.net. Près de 90 000 photos d'ici et d'ailleurs font de ce site une référence agréable.

La société en charge de la stérilisation des oeufs de goélands est Ouest Acro. Quatre équipes de 2 oeuvrent actuellement au Havre. Ouest Acro travaille habituellement sur des chantiers en hauteur, dans l'entretien des pilonnes, etc.

Photos : JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

25/05/2011

Le féminisme à l'honneur à l'Université du Havre

affiche_menu2.jpgJeudi 26 et vendredi 27 mai 2011, l'Université du Havre reçoit des personnalités d'Europe, d'Amérique du Nord et du Moyen-Orient pour traîter de "Multiculturalisme et Genre en France, Catalogne, Grande-Bretagne, Canada et USA".

Parmi les thèmes examinés : "Sexisme, homophobie et racisme", "Femmes et religion", "Réfugié-e-s, droit d'asile et genre", "Travail, genre et multiculturalisme".

Et pour mener les séances et débats, des femmes venues de Grenoble, de Toulouse, de Leicester, de Toronto, de Montréal, de New York, de Paris, d'Abu Dhabi, de Londres, de Croatie, de Nice, de Lille... Des allocutions à suivre en français et en anglais.

Retrouvez l'intégralité du programme sur le site Internet de l'Université du Havre (ici).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/05/2011

Contre-G8 : le point sur la manifestation

Les "Au loup" lancés à tout va ces dernières semaines n'auront servi qu'à provoquer la fermeture de commerces.

2555533060.jpgLes commerçants havrais avaient choisi majoritairement de rester ouverts ce samedi. Mais les appels à "rester chez soi" et à "fermer boutique" auront coupé l'envie aux Havrais de sortir. Une mesure inabituelle et surtout non indispensable, que des commerçants ont fustigé toute la semaine.

Ainsi que nous l'indiquions hier (voir article), des boutiques de tout le centre ville s'inquiétaient de cette situation et voulaient que soit rappelé qu'elles restaient ouvertes. Car Le Havre est habitué aux manifestations. Et celle d'aujourd'hui aura rencontré un succès plutôt modéré, avec 4 à 7 000 manifestants. Soit 2 à 4 fois moins que le nombre de policiers déployés sur Le Havre et la campagne entre ici et Deauville.

Au terme de la manifestation pacifiste, des individus encagoulés ont jeté des fumigènes et autres projectiles, comme nous en avions évoqué la possibilité. Mais cela n'est pas nouveau non plus, les manifestations contre la réforme des retraites ayant eu le même effet au Havre (jets d'oeufs et de pierres sur le nouvel Hôtel de Police). Soulignons que les organisateurs de la manifestation se sont interposés aujourd'hui pour interdire ces débordements. Pour les forces de l'ordre, la nuit d'aujourd'hui à demain sera "à haut risque".

Une question demeure : Pourquoi avoir tant insisté sur les risques, alors que l'Hôtel de Ville restait ouvert et que la municipalité UMP maintenait ce jour-même son petit-déjeuner mensuel, en centre-ville ?

Vidéo : Le Contre-G8 de ce jour, par BFM TV.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

19/05/2011

Bourse d’échange dédiée aux collectionneurs et passionnés de la Mer

L'APMM (Amis des Paquebots et Marine Marchande) propose "Sac à terre !" la première Bourse d'échange havraise sur le thème de la mer.

sac à terre !.jpgLa bourse d’échange a pour but de favoriser les transactions entre collectionneurs, passionnés et professionnels autour d’objets ayant pour thème les bateaux, tels que les paquebots, car ferries, marines de commerce et militaire, sous diverses formes : maquettes, cartes postales, objets publicitaires, brochures, affiches, livres, médailles, timbres, photos, livres...

Si vous avez des objets à proposer dans ce vide-grenier maritime, vous avez jusqu'au 30 avril 2011 pour vous inscrire (15€ le mètre linéaire avec une chaise). Contactez l'APMM, par mail à apmmlehavre@orange.fr ou par paquebot-france-bouteille-350515.jpgtéléphone au 02 76 80 70 13 ou au 02 35 41 25 74. Le local de l'APMM, situé avenue Lucien Corbeaux, au 2ème étage au-dessus des chais de la Transat, sont ouverts ce dimanche 24 avril de 09h30 à 12h30 et lundi de 14h30 à 17h30.

Sac à terre !, samedi 21 et dimanche 22 mai 2011, de 10h00 à 18h00, quai Roger Meunier, hangar n°1 Ouest, Le Havre. Entrée 1€.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

18/05/2011

La Banque Alimentaire tire la sonnette d'alarme

La Fédération Française des Banques Alimentaires craint pour son avenir.

banque alimentaire du havre.jpgLa Fédération Française des Banques Alimentaires figure parmi les bénéficiaires du Programme Européen d’Aide aux plus Démunis (PEAD), partie intégrante  de la Politique Agricole Commune (PAC) de l'Union Européenne. Suite à la décision de la Cour européenne de justice du 13 avril dernier, les Banques Alimentaires s’inquiètent sur le maintien du PEAD dès 2012.

Le PEAD : un soutien européen indispensable pour une aide alimentaire de qualité. Depuis 1987, le PEAD a été mis en place  pour  utiliser une partie des surplus européens de céréales, de lait, de beurre et de viande. 18 pays sur les 27 de l’Union Européenne adhèrent à ce programme. En 2011, la France a bénéficié d’un budget de 73 millions d’Euros, lequel est ensuite réparti, sous forme de produits alimentaires, entre  quatre réseaux associatifs : les Banques Alimentaires, les Restos du Cœur, le Secours Populaire et la Croix Rouge française. Des appels d’offres  sont lancés par les pouvoirs publics  auprès d’industriels agroalimentaires qui fabriquent puis distribuent les denrées aux quatre réseaux.

La décision de la Cour Européenne de justice créée une incertitude sur la mise en œuvre du PEAD en 2012. Dans un arrêt rendu le 13 avril 2011, la Cour Européenne de Justice a condamné le fait d'avoir alimenté le PEAD 2009 par un financement direct et non en ayant recours aux excédents agricoles, qui étaient à l'époque en faible quantité. Cette décision ne remet pas en cause le PEAD en tant que tel, ni la façon dont il s'est déroulé en 2010 et se déroulera en 2011 dans la mesure où ce sont bien les excédents agricoles qui ont financé ces deux dernières années. Néanmoins, ce jugement, s’il ne fait pas l’objet d’un recours, interdira à l'avenir les financements directs en cas d'absence d'excédents agricoles.

DSC02156.JPGLe PEAD représente 1/3 des  denrées distribuées par  les Banques Alimentaires en 2010. La FFBA gère 42% du PEAD alloué à la France. Source essentielle d’approvisionnement pour les 5011 associations partenaires des Banques Alimentaires, le PEAD est menacé dès 2012, faute d’excédents agricoles prévisibles.

Les Banques Alimentaires n’achètent aucune denrée ; elles les collectent gratuitement auprès des industries agroalimentaires, de la grande distribution et du grand public. Ces dons sont complétés par l’Etat et par le  PEAD.  En 2010,  92 000 tonnes de denrées ont ainsi été distribuées, représentant l’équivalent de 185 millions de repas,  à près de 740 000 personnes démunies. Le PEAD, à lui seul, a permis de distribuer l’équivalent de 61 millions de repas.

Près de 740 000 personnes comptent sur les Banques Alimentaires. « Nous attendons des responsables politiques qu'ils mettent tout en œuvre pour  sauvegarder le PEAD » réaffirme Alain Seugé, président de la FFBA, suivant en cela la position de Monsieur BARROSO, Président de la Commission Européenne, qui a déclaré lors de sa visite à la Banque Alimentaire du Bas-Rhin en février dernier, «Ce serait un scandale que l'Union Européenne supprime, comme certains le voudraient, des programmes de lutte contre la pauvreté ».

En savoir plus : Voir le site des Banques Alimentaires (ici). Photo JeVisAuHavre.com.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

16/05/2011

Le Havre fête la nature du 16 au 22 mai 2011

La Fête de la nature a lieu au parc de Rouelles, dans des animations entièrement gratuites. Le thème : "La forêt et ses secrêts".

Le programme :

 De lundi 16 à dimanche 22 maile havre, rouelles, parc de rouelles, havre, havrais, nature, sortie au havre, sortie le havre, sortir au havre, exposition, expo nature, mai 2011

Expositions dans la grange du parc de Rouelles : Hector l'arbre mort, Des forêts et des hommes et Les animaux de la forêt. De 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

 Mercredi 18 mai

Découverte de la faune, de la flore et de la géologie. Sur le site d'Aquacaux,  à Octeville. Informations et réservation au 02 35 46 04 97.

Projection du film documentaire "If, aux frontières de la vie" (52 minutes) de Jean-Luc Bouvret, au Conservatoire Honegger, suivi de l'intervention de François Steiner sur la gestion de la forêt et de l'arbre en milieu urbain.

 Vendredi 20 mai

Sortie nature au parc de Rouelles, "A la découverte des chauves-souris de notre région", par le Groupe Mammalogique Normand. Rendez-vous devant la grange face au pigeonnier. Informations et inscription au 02 35 19 61 86, Pôle Environnement et Développement Durable de la Ville du Havre.

 Samedi 21 mai

Exposition sur la faune et la flore, dans la salle nature du parc. De 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Découverte des oiseaux du parc de Rouelles. Au parc, animé par le Groupe Ornithologique Normand. Informations et réservation au 06 13 06 83 84.

Rallye nature familial. Parcours pédagogique et adaptaté aux enfants, proposé par la Ville du Havre. De 14h00 à 18h00, rendez-vous devant la grange du parc de Rouelles.

Construction de gîtes à chauve-souris. Atelier encadré par le Muséum d'Histoire Naturelle. De 14h00 à 18h00, rendez-vous devant la grange du parc de Rouelles.

"A l'eau la nature". Animations sur l'environnement aquatique, proposées par la Maison de l'Estuaire. De 14h00 à 18h00, rendez-vous devant la grange du parc de Rouelles.

Le milieu forestier dans le parc. Jeux autour de la vie des animaux et des arbres dans la forêt. De 14h00 à 18h00, rendez-vous devant la grange du parc de Rouelles.

"L'école des hirondelles". Jeu de plateau proposé par l'association Haute Normandie Nature et Environnement. De 14h00 à 18h00, rendez-vous devant la grange du parc de Rouelles.

"Si la forêt m'était comptée", documentaire de Daniel Auclair (52 minutes). Projection en plair air, à 21h30.

"L'éloge des pics", documentaire de Vincent Chabloz (26 minutes). Projection en plair air, à 22h30.le havre,rouelles,parc de rouelles,havre,havrais,nature,sortie au havre,sortie le havre,sortir au havre,exposition,expo nature,mai 2011

 Dimanche 22 mai

Exposition sur la faune et la flore, dans la salle nature du parc. De 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Balade autour de la diversité en ville. Parc Hauser, rendez-vous au 110 rue du 329ème Régiment d'infanterie. Animation organisée par la Ligue de Protection des Oiseaux. Informations et réservation au 06 25 08 31 60, Christine Moal-Lourme.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

13/05/2011

Spécial Fête des Mères : Aux Iris vous offre une composition florale !

Pour la Fête des Mères, la boutique Aux Iris s'associe à JeVisAuHavre.com pour vous offrir une composition florale.

DSC04524.JPGLes vendredis 13, 20 et 27 mai une question est posée, sur Le Havre. Répondez correctement à l'une d'entre elles pour espérer gagner, sachant que vous pouvez bien entendu participer chaque semaine, pour accroître vos chances... Un tirage au sort sera effectué le 28 mai 2011 afin de déterminer le nom du ou de la gagnante.

Pour ce premier vendredi, qui notons-le en passant est un vendredi 13, voici la question du jour :

"Quel animal se promène en bas de plusieurs immeubles du quartier Danton depuis quelques semaines ?"

Un indice : Il est tout noir, silencieux, et a été aperçu, dit-on, avec un fantôme sur le dos...

Envoyez votre réponse à : concours@jevisauhavre.com, en y ajoutant votre nom et vos coordonnées téléphoniques. Cela nous permettra de vous appeler en cas de victoire... Vous avez jusqu'à jeudi 19 mai 2011 pour répondre à cette première question. Bonne chance !

Merci à Aux Iris pour ce cadeau spécial Fête des Mères, d'une valeur de 20€. Pour mieux connaître Aux Iris, rendez-vous ici...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/05/2011

Y a-t-il des déchets radioactifs dans la baie de Seine ?

Depuis le 11 mars 2011, au large de Fukushima de l'eau fortement radioactive se déverse chaque jour en mer.

lire en mer,littoral havrais,le havre,havre,havrais,atome,atomique,nucléaire,accident nucléaire,radioactivité,fukushimaIode, césium, plutonium, uranium... de nombreux produits s'écoulent au quotidien dans l'océan. Et les océans de notre planète bleue ne connaissent pas de frontières. Par leur migration, des poissons vont également contribuer à la contamination, bien malgré eux, des océans.

Au Havre, des études ont démontré la présence régulière d'éléments radioactifs, ainsi que de multiples déchets, qui rendent par exemple les poissons androgynes. D'où viennent-ils ? Avec quelles conséquences ? Et surtout quel impact peut avoir la catastrophe de Fukushima sur notre littoral ?

Ce samedi, Jacqueline Goy, attachée scientifique à l'Institut Océanographique de Paris et Frank Le Foll, enseignant chercheur au laboratoire d'Ecotoxicologie Milieux Aquatiques de l'Université du Havre, s'efforceront de répondre à ces questions et à bien d'autres.

Rendez-vous donc samedi 14 mai 2011, à 18h00 pour cette rencontre débat, aux Docks Océane, dans le cadre du salon Lire en Mer. Entrée au salon 2€, accès aux conférences libre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/04/2011

JeVisAuHavre a besoin de vous !

JeVisAuHavre Vous ouvre les portes de son association...

le havre la nuit.JPGAfin de poursuivre sa diffusion, l'association qui gère JeVisAuHavre.com, l'ADDPE76, vous propose d'en devenir vous aussi membre. Cela permettra de l'aider financièrement (adhésion de 20€ par an), de nous rencontrer plus souvent et de discuter de vos attentes, de vos centres d'intérêts... Et, si vous le souhaitez, de participer en écrivant de temps en temps des articles.

Comment adhérer ?

Téléchargez simplement le bulletin d'adhésion (ici), imprimez-le et envoyez-le par courrier à l'ADDPE76 avec un chèque de 20€, à l'adresse indiquée sur le bulletin d'adhésion. Le Bureau de l'association valide votre adhésion dans les jours qui suivent et vous en êtes informés immédiatement. Vous recevez également un reçu pour votre adhésion.

A quoi ça sert ?

 - D'abord à soutenir l'un des médias les plus lus au Havre (plus de 100 000 pages vueslogo ADDPE ok.gif chaque mois). Et surtout de faire que JeVisAuHavre.com continue d'être 100% gratuit au quotidien.

 - A participer, si vous le souhaitez, à la vie de votre site JeVisAuHavre.

 - A rencontrer régulièrement les autres membres de l'association et à échanger sur Le Havre, sa vie et ses multiples facettes.

Vous voulez plus d'informations ? Contactez-nous par mail ( jevisauhavre@yahoo.fr ) ou par téléphone au 06.62.01.65.80 (Alexandre Cauchois).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

27/04/2011

Le gymnase Guy Moquet inauguré hier

Quinze mois de travaux ont été nécessaires à la rénovation du gymnase Guy Moquet.

securedownload.jpgLa rénovation a consisté en une réhabilitation du bâtiment existant (isolation thermique des murs, de la couverture et le remplacement du revêtement de sol) et en la réalisation d’une extension de 299 m² permettant la construction de vestiaires, d’une loge pour les gardiens, et d’une infirmerie.

A l’intérieur, la structure répond dorénavant aux normes de Haute Qualité Environnementale avec son isolation adéquate, son toit végétalisé et le système de ventilation double flux des vestiaires. Les murs de la salle sont tous recouverts de panneaux bois pour permettre la pratique du futsal (sport en salle). Un nouvel accès à la salle côté Est permet l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite par la nouvelle place en béton désactivée.

En extérieur, le boulodrome qui juxtapose le gymnase a été entièrement rénové.

Des végétaux ont été plantés sur une surface de 500 m² (chosya aztèque, loncera, berbérias, penissetum, symphorines ainsi que 12 bouleaux et 2 aulnes).

Coût des travaux : 1 100 000 euros HT, dont : 850 000 euros pour la rénovation et l’extension et 250 000 euros pour l’aménagement extérieur. Les travaux financés par la Ville du Havre ont reçu la participation de l’ANRU à hauteur de 422 500 euros HT et du Conseil Général de la Seine Maritime pour 400 000 euros HT.

Cette salle est essentiellement utilisée par les scolaires des écoles primaires du secteur de Caucriauville et le collège Guy Moquet, ainsi que les associations de quartier « HAMAM, AHPAS », les clubs sportifs section volley de l’Ecole de Management de Normandie, le club des supporters du HAC Football et le Havre Caucriauville Sportif.

Son inauguration a eu lieu ce mardi 26 avril 2011 par le maire du Havre, Edouard Philippe.

Photo : Ville du Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/04/2011

Et vous, comment voyez-vous la Seine-Maritime en 2020 ?

La Seine-Maritime de demain se dessine dès aujourd’hui.

logo.jpgAfin de définir les grandes lignes du futur de la Seine-Maritime, le Département lance à partir du lundi 18 avril, une grande consultation publique pour impliquer tous les Seinomarins dans la construction d’un avenir ambitieux pour le département. A travers un questionnaire et des réunions publiques, le Département de Seine-Maritime souhaite recueillir les idées, les attentes des habitants pour formuler les actions à mener dans les dix prochaines années.

Les Seinomarins recevront le questionnaire avec le magazine Seine-Maritime du mois de mai 2011. Il sera également mis en ligne sur le site www.seinemaritime2020.net et disponible dans les accueils et Maisons du Département. Les habitants auront jusqu’au 30 juin 2011 pour retourner le questionnaire.

Seront associés aux différentes étapes du projet, les habitants, les responsables associatifs, les élus,le havre, seine maritime, rouen, département 76, département seine maritime, seinomarins, fécamp, neufchatel en bray, dieppe, montivilliers, gonfreville l'orcher, consultation publique, politique les acteurs économiques et sociaux, afin de définir ensemble les enjeux incontournables pour l’avenir comme la préservation de l’environnement, le développement de l’emploi, la lutte contre l’exclusion et un aménagement du territoire plus équitable.

8 réunions publiques organisées sur le territoire seinomarin pour donner la parole à tous les habitants. Dans le cadre du projet de territoire « Seine-Maritime Imaginons 2020 », le Département de Seine-Maritime convie tous les Seinomarins à participer aux réunions publiques organisées entre le 31 mai et le 29 juin surle havre, seine maritime, rouen, département 76, département seine maritime, seinomarins, fécamp, neufchatel en bray, dieppe, montivilliers, gonfreville l'orcher, consultation publique, politique l’ensemble de la Seine-Maritime. 

- Fécamp : le 31 mai 2011 à 18h30 à la salle Jean Boin, pour les habitants des cantons de Criquetôt-l'Esneval, Fécamp, Goderville, Valmont.

- Croisy-sur-Andelle : le 6 juin 2011 à 18h30 au Gymnase Henry Auvray, pour les habitants des cantons de Argueil, Forges-les-Eaux, Gournay-en-Bray.

- Yvetot : le 8 juin 2011 à 18h30 à la salle du Vieux Moulin, pour les habitants des cantons de Bacqueville-en-Caux, Cany-Barville, Doudeville, Fauville-en-Caux, Fontaine-le-Dun, Ourville-en-Caux, Saint-Valéry-en-Caux, Yerville, Tôtes, Yvetot.

- Neufchâtel-en-Bray : le 9 juin 2011 à 18h30 à la salle du foyer rural, pour les habitants des cantons dele havre, seine maritime, rouen, département 76, département seine maritime, seinomarins, fécamp, neufchatel en bray, dieppe, montivilliers, gonfreville l'orcher, consultation publique, politique Aumale, Bellencombre, Blangy-sur-Bresle, Buchy, Londinières, Neufchâtel-en-Bray, Saint-Saëns.

- Le Havre : le 16 juin 2011 à 18h30 à la salle des fêtes de Caucriauville, pour les habitants des cantons de Gonfreville-l'Orcher, Le Havre, Montivilliers.

- Dieppe : le 22 juin 2011 à 18h30 à la salle Paul Eluard, pour les habitants des cantons de Dieppe, Envermeu, Eu, Longueville sur Scie, Offranville.

- Lillebonne : le 28 juin 2011 à 18h30 à la salle des Eaulnes, pour les habitants des cantons de Bolbec, Caudebec-en-Caux, Lillebonne, Saint-Romain-de-Colbosc.

- Rouen : le 29 juin 2011 à 18h30 à la salle des conférences de l’Hôtel du Département, pour lesle havre, seine maritime, rouen, département 76, département seine maritime, seinomarins, fécamp, neufchatel en bray, dieppe, montivilliers, gonfreville l'orcher, consultation publique, politique habitants des cantons de Bois-Guillaume, Boos, Caudebec-les-Elbeuf, Clères, Darnétal, Duclair, Elbeuf-sur-Seine, Grand-Couronne, Grand-Quevilly, Maromme, Mont-Saint-Aignan, Notre-Dame-de-Bondeville, Pavilly, Rouen, Saint-Etienne-du-Rouvray, Sotteville-lès-Rouen.

Photos : Le Havre, Dieppe, Fécamp, Rogerville. Alexandre Cauchois, tous droits réservés.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/04/2011

Manifestation au Havre pour les 25 ans de la catastrophe de Tchernobyl

Le réseau Sortir du Nucléaire organise cette année encore une manifestation le 26 avril.

391775073.jpgCe 26 avril 2011 est le 25ème sinistre anniversaire de l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Un anniversaire d'autant plus sombre qu'il survient quelques semaines après l'autre catastrophe nucléaire, celle de Fukushima.

Ecologie Pour Le Havre, association havraise membre du réseau Sortir du Nucléaire, qui fédère 874 associations, appelle donc à un rassemblement pacifiste, le 26 avril 2011, à 18h00, devant l'Oiseau blessé, place de l'Hôtel de Ville du Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

La visite de Nicolas Sarkozy au Havre

Venu parler de l'avenir des modes de transports sur l'axe Seine, le président de la République est apparu en grande forme, en particulier pour attaquer ceux qu'il n'aime pas.

le havre,nicolas sarkozy,laurent fabius,sarkozy au havre,havrais,photos sarkozy,nkm,edouard philippe,antoine rufenacht,antoine grumbachNicolas Sarkozy est venu accompagné de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, de Maurice Leroy, chargé de la Ville et de Thierry Mariani, en charge des Transports. Le premier objectif de cette rencontre était de valider définitivement une réforme du port votée voilà déjà trois ans. La CGT du Grand Port Maritime du Havre (GPMH) a d'ailleurs refusé de rencontrer le président.

L'avenir des ports français a été évoqué, qui représentent "moins de 6%" du trafic conteneuriséDSC03745.JPG européen. Une incohérence à laquelle il promet de mettre fin, en doublant les volumes dans les prochaines années.

Parmi les autres objectifs du président de la République : l'existence avant 2017 d'une Ligne à Grande Vitesse (LGV) reliant Paris à Le Havre. Trois circuits sont aujourd'hui à l'étude. La LGV devrait permettre de relier la capitale à la cité Océane en une heure et quart.

Il a conclu en insistant sur une note beaucoup plus politisée, apportant des explications sur l'utilité de sa "prime obligatoire", qui ne plait définitivement à personne : "J'ai vu se dresser devant moi les murs du conservatisme et de l'immobilisme. A gauche parce qu'on aurait aimé le faire et qu'on ne l'a jamais fait, à droite parce que c'est trop, au centre parce que ce n'est pas encore assez", a-t-il clamé.

Des attaques pour tous

DSC03740.JPGSon temps de parole a été l'occasion d'attaquer tous ceux qu'il n'aime pas. Petit tour d'horizon...

Sur les élus chargés d'étudier les dossiers, il a indiqué que seuls les complexes, voire les impossibles, lui parviennent, "les autres" ayant pris soin de prendre les plus simples. Ce qui devrait ravir ses ministres et les multiples élus locaux présents.

Sur les conseillers, les experts qui en fait "n'y connaissent rien" dans les dossiers dont ils parlent. Un propos qui a fait mouche dans l'assistance, qui l'a applaudi en masse.

Sur les organisations professionnelles, qui empêchent le pays d'avancer, avant que sa ministre de l'Environnement ne le recadre délicatement.

Sur la gauche et surtout sur le Président de la Créa (Communauté de communes de l'agglomérationle havre,nicolas sarkozy,laurent fabius,sarkozy au havre,havrais,photos sarkozy,nkm,edouard philippe,antoine rufenacht,antoine grumbach rouennaise), qui selon le président de la République aurait du être là au-lieu de parler par médias interposés (référence à un entretien accordé au quotidien Paris-Normandie).

 Texte et photos Alexandre Cauchois. Tous droits réservés.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |