Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2010

Fuyant la tempête, un porte container géant est dérouté sur Le Havre

La tempête a détruit une partie de la cargaison du Maersk Sembawang, l'obligeant à se rendre en urgence au Havre.

MAERKS Le Havre 11 nove 2010 009.JPGMercredi soir, le porte container géant de la compagnie Danoise Maerks, le Maersk Sembawang a franchi les digues du port du Havre. Dérouté suite à une violente tempête dans le Golfe de Gascogne qui a occasionné le ripage d’une partie de son chargement de containers à l’arrière du navire, il est venu s’amarrer à Port 2000 derrière son sister-ship le Maersk Senang.

D’une longueur de 318 m pour une largeur de 40 m, ce navire figure parmiMAERKS Le Havre 11 nove 2010 022.JPG les plus grands actuellement en service et assurait un voyage retour vers Zeebrugge lors de l’accident. La situation des containers sur la pontée ne permettait plus d’assurer en toute sécurité compte tenu de la météo, un transit vers le port belge en toute sécurité, et un appel de détresse a été rapidement décidé, conjointement avec l’appui de la Marine Nationale. Construit en 2006, le navire affichant un port lourd de 87.000 tonnes est en mesure d’embarquer 6 478 containers EVP (équivalent Vingt Pieds), MAERKS Le Havre 11 nove 2010 055.JPGmais la vision de ce navire avec ses containers pliés comme de vulgaires boîtes en carton rappelle que la mer reste un élément incontrôlable.

Le Maersk Sembawang devrait être déchargé dans la journée après le passage d’experts. Sa cargaison remise en ordre il est prévu de repartir vers sa destination finale en Belgique demain soir.

Texte et impressionnantes photos : Philippe Pierre Brébant.

Retrouvez plus de photos sur les blogs havrais :

http://niavlys76.canalblog.com/archives/2010/11/11/195788...

http://www.auhavre.com/blog2/index.php?post/2010/11/11/Pl...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

03/11/2010

Arcadia s’est invité au Havre avec le Celebrity Eclipse

Une double escale impromptu au Havre le 1er novembre 2010. - Par Philippe Pierre Brébant.

arcadia&celebrity eclipse s'offrent PERRET en Prime.jpgInattendu jusqu’à vendredi dernier, l’Arcadia de la P&O s’est donc invité au Havre lundi fuyant une tempête en Atlantique et soucieux de rentrer à bord port après être parti de son port d’attache le 16 octobre dernier.  Après 4 jours de mer depuis Malte et sa croisière en Méditerranée, Arcadia est donc passé par la Porte Océane qu’il connait bien pour y être venu à deux reprises cette année en juin et septembre. C’est un paquebot de 83.781 Grt capable d’accueillir 2100 passagers et 860 membres d’équipage, construit en 2005 à Venise, il est le 4e navire des P&O à porter ce nom.

Le premier datait de 1888, et était un simple paquebot de 6.603 tonnes prévu pour 200 passagers sur les lignes de l’Inde et l’Australie.

Le second avait été construit en 1954 à Clydebank en Ecosse. Destiné aux lignes d’Australie, il est converti rapidement à la croisière au début des années 60 et sera le premier navire de la flotte à effectuer des voyages en Alaska depuis la Californie et des croisières en Méditerranée, passant au Havre à l’aller ou au retour jusqu’au milieu des années 70. Il sera démoli en 1979.

Le troisième sera mis en service en 1989, à sa sortie des chantiers Saint Nazaire comme Star Princess, sera transféré en 1997 à la P&O devenant Arcadia et fera escale dans notre port à cette époque. Transféré depuis sur le marché Australien, il est basé à Sydney comme Pacific Pearl.

P&O reviendra au Havre en 2011, avec 6 escales programmées pour ses paquebots Ventura, Azura, Oceana et Oriana. Aujourd’hui l’escale de l’Arcadia démontre que notre port reste attractif pas uniquement par sa proximité de Paris, mais également par son accès facile même en cas d’intempéries.

Texte et photos "Arcadia et Celebrity Eclipse s'offrent Perret en prime" : Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/10/2010

Une Vague bleue déferle au Havre ce soir

 

Conçue par Yann Kersalé, La Vague, mise en lumière de la digue nord du Havre, sera inaugurée ce vendredi 8 octobre sur l’esplanade de la plage à 20 h 30. Un double dispositif étudié pour sublimer le lieu aussi bien par temps calme qu’en cas de tempête.

vague bleue.jpgUtilisant la lumière comme d’autres se servent de la terre ou de la peinture, Yann Kersalé choisit la nuit, "lieu d’élection du sensible", comme terrain de création et d’expérimentation. Les plus grands architectes font régulièrement appel à lui, à l’instar de Helmut Jahn pour l’habillage lumière du Sony Center de Berlin et de l’aéroport de Bangkok, ou encore Jean Nouvel pour lequel il créa les pulsations rouges de la verrière de l’opéra de Lyon et la mise en lumière du musée du quai Branly à Paris. Sans oublier l’éclairage bleuté du pont de Normandie, commandé en 1995 par la Chambre de commerce et d’industrie du Havre.

On ne compte plus aujourd’hui les réalisations de ce maître de la lumière à travers le monde. Il faudra désormais y ajouter Le Havre avec cette nouvelle œuvre, inaugurée le 8 octobre et intitulée "La Vague", en hommage à Gustave Courbet.

A l’origine du projet, le souhait du maire du Havre de mettre en place un véritable plan lumière mettant en valeur, le soir venu, les principaux bâtiments du patrimoine havrais. Mais c’est lors d’une visite à Biarritz, où un éclairage spécifique avait été mis en place sur le front de mer, que l’idée a germé dans l’esprit d’Antoine Rufenacht de mettre en lumière la digue nord du Havre.

Source et photo : Ville du Havre.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

27/09/2010

Grèves : ce qui nous attend

Après une manifestation qui a vu défiler environ 30 000 personnes au Havre selon les syndicats, le mouvement s'intensifie.

Vendredi 24 septembre, les militants CGT et des dockers ont bloqué la route d'Octeville et distribué 12 000 tracts. Aucun camion n'a pu entrer dans l'usine SIDEL. Dans le même temps, la zone industrielle du Havre a fait l'objet de barrages, où 350 manifestants se sont installés pendant près de 8 heures. Des étudiants ont manifesté également devant le local havrais de l'UMP. Par ailleurs, des manifestants avaient bloqué jeudi la gare du Havre, avant d'être délogés par les CRS.

Les actions à venir :

 - mardi 28 : Blocage de la Centrale thermique, dès 06h30 ;

 - mercredi 29 : Distribution de tracts le matin puis pique-nique sur le parvis de l'Hôtel de Ville ;

 - jeudi 30 : Manifestation à l'Hôpital Monod, dès 09h00 ;

 - samedi 2 octobre : Manifestation nationale ;

 - mardi 12 octobre : Manifestation nationale.

Grève reconductible. La grève reconductible a été votée dans plusieurs entreprises et administrations de l'agglomération du Havre, parmi lesquelles Total et les territoriaux de Gonfreville l'Orcher et d'Harfleur.

Les syndicats de cheminots, quant à eux, appellent dès octobre 2010 à une grève reconductible (CFDT, Unsa, Sud, CFTC, FO et CGT).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/09/2010

La Journée internationale de la Paix au Havre

DSC00392.JPGLa Journée internationale de la Paix a lieu chaque année le 21 septembre.

Au Havre, un rassemblement a lieu à 18h00 sur le parvis de l'Hôtel de Ville, au monument de "l'Oiseau Blessé", à l'appel du Mouvement de la Paix, de Femmes Solidaires, de l'AHSETI, d'ATTAC, de la Ligue des Droits de l'Homme, de l'Association France Palestine Solidarité, de la CGT, en présence d'Amnesty International et avec la participation des Josettes Rouges.

Photo : Copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/09/2010

Les manifestations se poursuivent contre les conditions d'accueil des immigrés.

Les manifestations se succèdent, semaine après semaine, au Havre.

DSC01857.JPGCe jeudi, comme chaque 3ème jeudi du mois depuis près d'un an, des Havrais se sont retrouvés en un "Cercle de silence", pendant une heure, à proximité de l'Espace Coty. Le but affiché : "dénoncer des pratiques qui bafouent la dignité de l'être humain", en un silence pesant et sous le regard parfois réprobateur des passants. Mais ils conservent la bouche fermée sous les quelques "Dehors les étrangers" ou "M'en fous je vote Front National" lancés d'un pas pressé.

Une action soutenue par de nombreuses associations, religions, syndicats et partis politiques : Action Catholique Ouvrière, Amnesty International, Armée du Salut, Association havraise solidarité échanges avec les immigrés, Attac, Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement, Communauté Chemin neuf, Communauté Emmaüs, Communauté Mission de France, Eglise réformée, Entraide protestante, Femmes solidaires, Franciscains, Ligue des Droits de l'Homme, Mission de la mer, Mouvement de la DSC01854.JPGPaix, Parti Communiste, Parti Socialiste, Pastorale des Migrants, Réseau Education Sans Frontières, Secours Catholique, Union Locale CFDT.

D'autre part, lundi 27 septembre sera votée la "Loi Besson". Au même instant au Havre un rassemblement avec prise de parole sera réalisé devant la Sous-Préfecture, de midi à 13h00, à l'appel de la Ligue des Droits de l'Homme.

Une actualité JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/09/2010

Un bel élan de solidarité au Havre

Dimanche, Morgan Bunel un jeune papa est décédé dans l'incendie de sa maison, alors que sa concubine, Angélique Friboulet, et son bébé se trouvaient encore à la maternité.

Depuis ce triste évènement, un fort élan de solidarité s'est créé autour d'Angélique Friboulet et de son bébé. Meubles, vêtements, le nécessaire pour vivre a été offert par de nombreux Havrais.

Si vous-même vous souhaitez apporter une aide financière pour cette famille, vous pouvez envoyer un chèque, qui servira par exemple pour la caution de l'appartement, leur logement n'étant plus viable, à : Ingrid Lebouvier, 13 rue Fontenoy, 76600 Le Havre.

Retrouvez cet élan collectif sur Facebook : "Bon geste de tous les internautes", à voir ici...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

10/09/2010

Les prochaines actions "contre la réforme des retraites" au Havre

L'intersyndicale havraise a décidé, suite à la manifestation du 7 septembre et aux réponses du Gouvernement, de prolonger son action.

intersyndicale.JPGLa semaine prochaine sont annoncées de nouvelles opérations, parmi lesquelles une opération coup de poing au siège du Médef du Havre (lundi 13 septembre, de 11h00 à 13h00) et le "blocage de l'économie havraise", au niveau des industries (raffinerie et zone industrielle).

La prochaine manifestation nationale aura lieu quant à elle jeudi 23 septembre. La SNCF a dores et déjà reçu le préavis de grève des cheminots CGT, Unsa, Sud et CFDT.

Photo : Intersyndicale, cortège du 7 septembre au Havre. Copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

07/09/2010

Sécurité : 13 nouvelles caméras de vidéo-surveillance installées au Havre

La Ville du Havre annonce l'implantation de 13 nouvelles caméras sur son territoire.

Implantées à la demande des habitants ou commerces, et selon des critères définis par les services de la ville et la police, les caméras ont des missions bien définies.

Comme dans le quartier de l'Eure, où depuis l'implantation des discothèques aux Docks les nuisances sonores deviennent coutumières, en particulier la nuit. Les sorties de boîtes de nuit sont en effet l'occasion de bagarres et l'absence de la police laisse une liberté dont profitent quelques éméchés.

Bertrand Binctin, Adjoint au Maire en charge de la Sécurité, a annoncé à la Presse Normande l'objectif de cette nouvelle implantation : "Nous voulons une ville plus sereine au Havre. Au moindre incident constaté par les caméras, un car de police débarquera dans les cinq minutes." Un objectif qui peut sembler difficile, au vu des effectifs réduits de la police nationale.

D'ici la fin de l'année, Le Havre comptera 102 caméras installées, assurant une surveillance 24 heures sur 24 des lieux les plus sensibles.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

01/09/2010

Le corps du marin perdu a été repêché

Le corps du jeune marin disparu lors du naufrage du Jéricho le 23 août (voir article) a été retrouvé hier.

Alban, le jeune marin pêcheur de 23 ans, était père d'un bébé de 10 mois. C'est un chalutier qui a fait la découverte macabre au large d'Antifer. Méconnaissable, le marin a été identifié grâce à un tatouage et à ses vêtements.

Une marche silencieuse en hommage à Alban est organisée à Octeville Sur Mer à 16h00.

DSC00303.JPG


Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Routes et Pont de Normandie bloqués, trafic SNCF à l'arrêt... Ce qui nous attend pour la rentrée sociale

C'est la semaine des rentrées et également celle du début des grèves au Havre.

DSC00051.JPG - 3 septembre : Rassemblement devant la Sous-Préfecture du Havre "contre la politique sécuritaire du Gouvernement", à 17h00 ;

 - 4 septembre : Manifestation nationale "contre la politique sécuritaire du Gouvernement", à Paris. Des départs en car sont organisés depuis Le Havre pour les étudiants ;

 - 6 septembre : Journée nationale de mobilisation du monde éducatif ; grève des Cheminots à partir de 19h00 ;

 - 7 septembre : Journée nationale de mobilisation contre la réforme des retraites ; grève des Cheminots toute la journée. A noter : le blocage de la brèque et du Pont de Normandie à partir de 14h00.

 - 8 septembre : Grève des Cheminots jusqu'à 08h00.

 - 1er octobre : Devant le Palais de Justice du Havre, manifestation de soutien de la CGT à deux responsables syndicaux du Port autonome du Havre, jugés en correctionnel pour "liens mafieux, enrichissements personnels, blanchiment d'argent et autres méfaits" (déclaration CGT).

En savoir plus...

> Appel à la manifestation de l'Unef "contre la politique sécuritaire du Gouvernement".

> Tract intersyndical d'appel à la manifestation du 7 septembre 2010.

> Tract de la CGT expliquant la grève contre la réforme des retraites, soumise à l'Assemblée Nationale le 7 septembre 2010.

> Vidéo : Les propositions de la CGT.

Une actualité JeVisAuHavre.com. Photo d'archives 19 mars 2009 - Le Havre en grève. Copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

31/08/2010

Sécurité Routière - Octeville s'équipe en radar "pédagogique" pour la rentrée

Depuis février 2009 le département de Seine-Maritime propose aux communes qui en font la demande des radars dits "pédagogiques".

radar pédagogique.jpgCes radars délivrent aux automobilistes l’information sur la vitesse pratiquée. Ils conservent également en mémoire le nombre de véhicules, l’heure de passage et la vitesse de chacun. Les données ainsi collectées sont transmises aux communes et exploitées par le Collège Départemental de Sécurité Routière.

Elles permettent de détecter les sites vulnérables en termes de sécurité routière et de travailler à l’amélioration des conditions de circulation sur ces itinéraires. Ces radars sont installés pour une durée d’environ deux mois.

107 communes du territoire ont déjà testé le dispositif de radar pédagogique depuis 2009. 21 radars pédagogiques sont actuellement en place et 16 seront installés entre août et septembre à Belbeuf, Bolbec, Ferrière-en-Bray, Foucarmont, La Rue-Saint-Pierre, Manéglise, Maromme (sur les RD 6015 et RD 43), Montigny, Octeville-sur-Mer, Pommereval (sur les RD 915 et RD 12), Sainneville-sur-Seine, Saint Martin-le-Gaillard, Saint-Vigor-d’Ymonville et Valmont.

Cet hiver, 15 autres radars pédagogiques seront également installés.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Le Cabaret Electric : clap de fin en 2011

Le Cabaret Electric, haut lieu de musiques actuelles, va fermer ses portes en juin 2011.

les havrais.jpgAvec une programmation hétéroclite et très active, la salle va faire des orphelins. D'autant que plusieurs groupes musicaux havrais y répétaient activement, comme Les Havrais...

Aucun substitut n'est encore prévu à cette heure. L'on sait juste que le pied de l'espace Oscar Niemeyer deviendra une médiathèque.

En attendant, retrouvez la programmation de septembre et octobre ici...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

30/08/2010

Le Havre inaugure la première cité universitaire en conteneurs de France

DSC01089.JPGValérie Pécresse a inauguré cet après-midi la toute première cité universitaire composée de conteneurs, nommée A Docks.

De leurs appartements métalliques de 25m², dans le quartier de l'Eure, les étudiants auront une vue sur le bassin, la centrale EDF et d'autres conteneurs, cette fois chargés sur les bateaux à destination du reste du monde.

A peine une heure avant l'arrivée de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, des ouvriers, seau à la main, réalisaient les finitions de ce qui abritera dans quelques jours une centaine d'étudiants Havrais.

Edouard Philippe, adjoint au maire du Havre, se dit certain que l'initiative havraise "va faire des petits" en France, la construction s'étant faite en sept mois seulement ; d'autres villes seraient dores et déjà intéressées par l'initiative normande.

Reste que les Pays-Bas, précurseurs et inventeurs du système, ont de leur côté cessé de construire ce genre de logements, jugés pas rentables : avec une durée de vie évaluée à 5 ans, les coûts de construction exigeraient quant à eux une utilisation d'au-moins 10 ans avec un loyer de 430 euros, selon Wim De Waard, responsable de logements étudiants en conteneurs à Amsterdam, interrogé par France24. Et dans les faits, Amsterdam construit actuellement 1 800 logements... en préfabriqué.

L'Union Nationale des Etudiants de France, de son côté, indique que "cette solution pose la question éthique, qui divise les étudiants au sein même de l'organisation, certains y voyant une stigmatisation de la population étudiante qui devrait se contenter de simples conteneurs, d'autres la considérant comme une nouveauté architecturale s'intégrant particulièrement bien dans la ville portuaire."

En savoir plus...

Les logements proposés aux Havrais permettent à chacun de disposer pour environ 300 euros, de pièces bien à soi. Chaque conteneur est ainsi disposé pour recevoir une chambre, une kitchenette, une salle de bain et une connection à Internet.

Photos : Copyright Alexandre Cauchois. Une actualité JeVisAuHavre.com.

DSC01090.JPGDSC01092.JPG

DSC01093.JPG


 

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Le Havre, ville au logement "repoussoir" ?

Tel est en tout cas le résultat d'une enquête réalisée par la Chaire Ville & Immobilier, de l'Université Paris Dauphine.

P4071117.JPGSi l'on étudie les mouvements migratoires (le rapport nouveaux arrivants contre départs) d'une centaine des plus grandes villes françaises, Le Havre se trouve en bas de peloton, avec une perte annuelle de résidents. Rien à voir avec le champion Ajaccio, qui a vu son solde migratoire croître de 10 000 nouveaux habitants par an entre 1999 et 2006.

C'est un fait : Le Havre perd un peu de sa population chaque année. Mais à cause de quoi ? L'envie de vivre à la campagne, le "retour aux sources" dont parlent tant les médias ? Pas seulement.

Les indicateurs étudiés permettent en effet de retenir plusieurs aspects : les migrants tiennent par exemple compte du trafic ferroviaire. Et là, les Havrais savent ô combien il est difficile d'aller au travail chaque jour en train. Il y a aussi le nombre de places de cinéma vendues ; pour cela Le Havre est aujourd'hui plutôt bien doté. L'ensoleillement ; Le Havre est une ville normande, ni plus ni moins. Mais au-delà de ces aspects plutôt conventionnels, il faut aller chercher plus loin l'attractivité faible de la ville pour des nouveaux arrivants.

L'étude a établi que par exemple la présence de zones d'éducation prioritaire nuisait à l'attractivité, alors qu'elle devrait au contraire attirer des entreprises intéressées par les aides qui y sont liées.

Et il y a le critère qui fait Le Havre, contre lequel personne ici n'aurait idée de lutter : c'est la jeunesse de la ville. Car une ville avec un nombre élevé de logements construits entre 1949 et 1974 est analysée comme un "repoussoir". Il symbolise en effet les difficultés urbaines, le logement social... Bref, le logement en béton qui a permis le classement de notre cité au Patrimoine Mondial de l'Humanité, cette architecture dont les Havrais sont fiers, est mal vu par les Français en général.

Une actualité JeVisAuHavre.com.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |