Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2010

Le Havre se met aux couleurs du Japon

foire du havre 2010.jpg

Du 6 au 14 novembre 2010, le Japon installe ses contrastes aux Docks Café.

La 24ème Foire du Havre reçoit cette année le pays du soleil levant, entre mythes, tradition et réalités. L'occasion de rencontrer les 350 exposants locaux, régionaux, ou nationaux, répartis sur 6 villages thématiques.

Au programme, 4 salons flash, des animations culinaires ou folkloriques et des démonstrations d'arts martiaux. Les amateurs trouveront également des planches de mangas ou un jardin oriental.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

26/10/2010

Les blocages continuent au Havre

Entre travaux, blocages et manifestations, la circulation est particulièrement difficile depuis la rentrée. Une nouvelle journée d'action est attendue jeudi 28 octobre 2010.

Les blocages continuent jour après jour en certains points stratégiques : rond-point du Calvadaire d'Octeville, zone industrielle, port et entrées de ville. Avec parfois de l'imprévu. Cet après-midi par exemple une nouvelle forme de manifestation a eu lieu : en vélo...

La prochaine action d'envergure sera jeudi, à partir de 10h00, depuis la gare SNCF. Elle est à l'appel de l'ensemble des syndicats, associations et partis opposés à la réforme de la retraite.

Le port du Havre sera également à l'arrêt, pendant 24h00 (de jeudi 06h00 à vendredi 06h00). A noter également,  une action nationale concernant le GPMH, avec grève de nuit vendredi. Les cars-ferrys et paquebots ne sont pas touchés par ce mouvement.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

21/10/2010

Le port du Havre à la conquête du marché mondial des vins et spiritueux

Le Havre, premier port Européen pour les vins et spiritueux, sera présent au Hong Kong International Wine and Spirits Fair, du 4 au 6 novembre 2010.

contenairs embarqués.JPGAvec quelque 620 millions de bouteilles transitées annuellement, Le Havre est le port leader européen pour les flux de vins et spiritueux. En participant au Hong Kong International Wine and Spirits Fair organisé par le Hong Kong Trade Development Council (HKTDC), le Port du Havre assurera sur le marché mondial la promotion de son offre de services dédiés, aux côtés de grands donneurs d’ordre tels que Seafrigo / SD Log, le Groupe Balguerie, Giorgio Gori (DHL), Maersk Line et la Direction régionale des Douanes françaises. Un négociant en vin de Hong Kong apportera lui aussi son témoignage.

Ce business event est réalisé avec le soutien du HKTDC Paris. Avec 40 bureaux répartis dans le monde entier, dont 11 implantés en Chine, HKTDC est au service des entreprises désirant faire de Hong Kong leur plateforme opérationnelle pour leurs échanges avec la Chine et l’ensemble de la région.

Au Havre, une offre de services à forte valeur ajoutée. Le Havre, premier port français pour les échanges maritimes internationaux et pour les conteneurs, offre les services à valeur ajoutée nécessaires pour la logistique des vins et spiritueux :

 - 55 entrepôts dédiés au stockage des vins et alcools,

 - Des transporteurs spécialisés (conteneurs étanches et reefer),

 - Facilités administratives et douanières : dématérialisation des procédures, importation en franchise de TVA, dématérialisation du visa de sortie de l’Union Européenne, libération en temps réel des cautions sur la circulation des produits soumis à accises, etc.,

 - Première autorité portuaire européenne certifiée sûreté ISO 28000,

 - Connexions terrestres régulières assurées par navettes ferroviaires ou fluviales dédiées à partir des principaux centres de production français : Alsace, Bourgogne, Bordeaux et Cognac.

Forts de ces atouts, les professionnels havrais profiteront pleinement de leur présence à Hong Kong pour déployer leur réseau et conquérir de nouveaux marchés.

Source : Communiqué du GPMH. Photo : Copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

20/10/2010

Communiqué : Vianney de Chalus, Président de la CCI du Havre, au sujet des grèves

Le Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre a décidé de communiquer sur l'impact de la grève sur l'économie Havraise.

"Face à un mouvement qui déborde largement le débat autour de la nécessaire réforme des retraites légitimement discutée au Parlement, le Président de la Chambre de commerce et d’industrie du Havre :

vianney de chalus.JPG

- souhaite attirer l’attention de chacun sur le fait que la prolongation de ces mouvements fragilise des entreprises déjà touchées de plein fouet par la crise,

- rappelle que ces perturbations nous conduisent chaque jour à l’affaiblissement de la compétitivité économique de notre territoire et à des pertes de marchés à l’international, notamment pour toutes les entreprises portuaires,

- appelle solennellement à ne pas confondre le droit de grève et de manifester avec le fait d’empêcher les autres de travailler.

La Chambre de commerce et d’industrie du Havre, par la voix de son Président Vianney de Chalus, tient à se faire l’écho des centaines d’entreprises de la région havraise qui, sur le terrain et chaque jour, vivent les blocages liés aux grèves et aux manifestations avec de plus en plus de difficultés.

Elle rappelle que c’est la bonne santé des entreprises qui est la source de la protection sociale à laquelle nous sommes tous attachés.

La Chambre de commerce et d’industrie du Havre appelle chacun à la plus grande responsabilité. La poursuite de la situation actuelle met en péril le tissu des entreprises qui font la croissance et l’emploi de notre territoire.

La région havraise a de nombreux atouts, un tissu industriel puissant et pourvoyeur d’emplois, des entreprises dynamiques et innovantes, un port et des entreprises portuaires qui font de très gros efforts de compétitivité. Ne gâchons pas ces atouts et ces avantages concurrentiels à l’heure où se

dessinent des projets majeurs comme le Grand Paris et à l’heure où la compétitivité entre les territoires et les pays est chaque jour plus forte.

La CCI du Havre représente et défend les intérêts des 6700 entreprises de son territoire."

Photo Copyright JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

13/10/2010

L'Université du Havre projette le film "Océans de plastique"

universite du havre.jpgDans le cadre de la fête de la science 2010, le service culturel de l'université propose une soirée consacrée aux menaces sur la biodiversité marine suite à la pollution des océans par le plastique.

Au programme, la projection gratuite du film "Océans de plastique", de Sandrine Feydel, suivie d'une rencontre-débat avec des enseignants-chercheurs de l'université du Havre.

A découvrir jeudi 21 octobre à 19h30 à la Maison de l'Etudiant, 50 rue J-J Rousseau, Le Havre.

En savoir plus... Le film... Les océans sont en quelques décennies devenus des décharges. Nous y déversons 6 millions et demi de tonnes de déchets par an : 80% sont en plastique. Chaque kilomètre carré de mer ou d’océan sur la planète contient des milliers de bouts de plastique. Ces plastiques tuent et mutilent des milliers de mammifères et d’oiseaux marins chaque année. De la Méditerranée à la Mer du Nord, de l’Atlantique au Pacifique, du continent américain à l’Inde, des scientifiques alertent sur l’ampleur de la pollution. Aux Pays-Bas, un scientifique a découvert que 95% des fulmars – un oiseau commun du Nord de l’Europe – avaient du plastique dans l’estomac. Des microparticules de plastique sont retrouvées sur les plages du monde entier. Une zone d’accumulation des déchets a été récemment découverte en plein Pacifique, une « soupe » de plastique ingérée par les poissons et même le plancton, la base de toute la chaîne alimentaire. Ces plastiques libèrent dans l’environnement des produits chimiques, des perturbateurs endocriniens, dont on commence à peine à découvrir les effets sur les animaux et les hommes…

Ce film a reçu de nombreux prix dont : BEST ENVIRONMENTAL FILM 2009 : Festival International du Film Water, Seas & the Oceans de PRAGUE ; ERT3 (Greek Public Television) : BROADCASTING AWARD au Thessaloniki Documentary Festival 2010 ; Prix Scientifique au 3ème Festival International de la Mer et de ses environnements (FILMAR) d'Hendaye.

En savoir plus : Le débat... Rencontre-débat avec deux enseignants-chercheurs de l’université du Havre : Christophe Minier (professeur d’écotoxicologie, directeur du laboratoire LEMA). Son domaine de recherche est l’étude des modifications moléculaires, cellulaires et physiologiques induites chez les organismes aquatiques sous la pression de xénobiotiques de l’environnement. Deux thèmes sont privilégiés : celui du développement de la résistance aux toxiques et celui des perturbations du système endocrinien. Gaele Perret (maître de conférences en mécanique, spécialiste de l’hydrodynamique marine, membre du laboratoire LOMC). Elle interviendra notamment pour expliquer comment les résidus plastiques sont « transportés » par les courants marins.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

08/10/2010

Le Département de Seine-Maritime place l'Etat devant ses responsabilités

Le Département de Seine-Maritime est décidé à obtenir de l’Etat la juste compensation due au titre des extensions de compétence en matière d’aides sociales, principalement le RSA et l’APA.

IMG_7936.JPG

Depuis plusieurs années, le Département de Seine-Maritime alerte le gouvernement sur le montant des transferts de charges non compensés et le compteur de la dette de l’Etat tourne toujours.

Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime, est décidé à obtenir de l’Etat la juste compensation due au titre des extensions de compétence en matière d’aides sociales, principalement le RSA et l’APA. Avec les élus de sa majorité, il s’est rendu hier au greffe du tribunal administratif pour déposer un recours contentieux devant la juridiction administrative et remettre en mains propres le mémoire juridique du Département réclamant remboursement des 263 M€ non compensés par l’Etat.

Pour les deux transferts de l’APA et du RSA, il est clair que les modalités de compensation sont manifestement insuffisantes : en ce qui concerne le RSA, la compensation calculée sur le seul montant des dépenses effectuées en 2003 est en inadéquation avec l’évolution économique et sociale connue par la France actuellement et pour l’APA, la compensation de l’Etat est en baisse constante et ne couvre que 27% en moyenne des dépenses.

De ce fait, l’absence de compensation financière véritable porte atteinte aux principes reconnus en faveur des collectivités locales : la libre administration et l’autonomie des collectivités. En juin dernier, Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime a demandé au Préfet de procéder au paiement des sommes dues au Département, soit 263 103 707 € au 31 décembre 2009 : 175 747 122€ au titre de l’APA de 2002 à 2009 et 87 356 585€ au titre du RMI puis du RSA pour 2004 - 2009. Le Préfet y a répondu par la négative. La procédure continue donc devant la juridiction administrative pour faire annuler cette décision.

En parallèle, Didier Marie, comme ses collègues de la majorité de l’Assemblée des Départements de France, a écrit au Premier ministre pour qu’il procède aux modifications qui s’imposent pour assurer le respect du principe de libre administration des départements selon l’article 9.2 "les ressources financières des collectivités locales doivent être proportionnées aux compétences prévues par la constitution ou la loi".

Photo et Communiqué de Presse du Département de la Seine-Maritime.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

06/10/2010

Vers la mort de l’activité pour Renault Sandouville ?

Après l’annonce de l’unique attribution à Sandouville d’un utilitaire à compter de 2012, la CGT s’inquiète de la mort programmée de l’usine.

renault.jpgPour le syndicat, l’usine Renault de l’agglomération havraise doit impérativement se voir attribuer également la construction des remplaçantes de la Laguna et de l’Espace, ce que semble rejeter la direction du constructeur automobile.

Le Secrétaire de la CGT Renault Sandouville a déclaré en effet que « L'utilitaire devait être la cerise sur le gâteau mais aujourd'hui il ne reste plus que la cerise. » Il a également rappelé la promesse du président de la République, qui, il y a 2 ans, avait conforté la poursuite de la partie haut de gamme du constructeur français.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

02/10/2010

Les Jeunes de l'UMP dénoncent le blocage du Port du Havre

Jean-Pierre Héranval, Secrétaire national des Jeunes Populaires et Conseiller municipal d'Harfleur et Augustin Boeuf, Responsable départemental adjoint du mouvement des jeunes de l'UMP, dénoncent dans un communiqué les grèves qui ont cours actuellement sur le Grand Port Maritime du Havre.

jeunes pop.jpg"La grève sur le port du Havre continue et s’est même intensifiée aujourd’hui. Ces perturbations ne peuvent plus continuer, la perte d’activité pour l’économie havraise est bien trop importante.

En effet, alors que le Président de la République est le premier depuis Colbert à mener une véritable politique maritime en France, alors qu’il a annoncé que le port du Havre devait être à la pointe de l’activité portuaire française, alors que la réforme des ports a été votée il y maintenant près de deux ans ; les syndicats et notamment la CGT continuent leur travail de sabordage des efforts menés par la majorité nationale et la municipalité d’Antoine Rufenacht.

Alors qu’ils s’érigent en défenseurs des dockers, grutiers et autres employés du port du Havre, les grévistes sont en fait les fossoyeurs de la reprise de l’activité portuaire havraise. Ce sont les ports belges, néerlandais et allemands qui les remercient. Il est temps que cela cesse ! "

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

29/09/2010

Le Parti Socialiste havrais au secours des Collectivités territoriales

Au lendemain du vote à l'Assemblée Nationale, le Parti Socialiste du Havre s'indigne d'une loi qu'elle juge "dangereuse".

DSC02158.JPGLe dossier aurait pu passer inaperçu, entre la réforme des retraites et la loi sur l'immigration. C'est en tout cas, pour Laurent Logiou, l'objectif du Gouvernement.

Selon Matthieu Brasse, la réforme, qui doit encore être votée au Sénat, pose plusieurs problèmes. D'abord, les Conseillers Territoriaux élus en 2014 remplaceront les Conseillers Généraux (élus aux Cantonales, siégeant au Département) et les Conseillers Régionaux (élus aux Régionales). Si cela semble permettre des économies, cela "éloignera les élus du terrain" : ils seront surchargés de travail et deviendront des bureaucrates sans contact avec les citoyens. Pire, "cela coûtera plus cher" : si les élus actuels ont une activité professionnelle qui les font vivre, cela sera impossible ; le poste deviendra "purement politique", avec un salaire lié à une activité à temps plein. Deuxième effet de la réforme : la perte de liberté des élus. "Les missions sont définies par la Loi et limitées". Pour finir, "Il y aura la limitation des financements croisés. Les projets ne pourront plus être financés à plus de 30%."

Ce qui signifie concrètement, ajoute le Secrétaire de Section du Parti Socialiste, qu'il y aura "moins de subventions aux associations sportives, culturelles, moins d'argent également pour les bailleurs sociaux. Ce sera aussi la mise en cause de projets communaux. Un coup de massue aux citoyens."

Afin d'expliquer leurs inquiétudes, Laurent Logiou cite la SNSM du Havre, qui vient d'acquérir une vedette d'un coût de 860 000 euros. "Du matériel de professionnels pour les sauveteurs. Sans les subventions du Département et de la Région, les cotisations des adhérents n'auraient pas suffi. Avec la nouvelle Loi, cet achat indispensable devient impossible. C'est pareil avec le Grand Stade, financé à hauteur de 10 millions par le Département et de 20 millions par la Région." Il ajoute que les problèmes de finance seront connus également pour les hôpitaux par exemple et par extension "à tous les particuliers."

Gérard Heuzé souligne que cette Loi "n'est pas une affaire d'élus. C'est une affaire qui nous concerte tous dans tous les domaines." Ainsi, les logements sociaux eux-aussi seraient concernés. "L'Etat se désengage ; le Département et la Région ne pourront plus cofinancer les projets. Il faudrait, pour continuer d'en construire, augmenter les loyers, mais l'Etat le limite également."

Par contre, ajoute Catherine Troallic, "l'Etat continuera les financements croisés. Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais !"

Dernière conséquence de la réforme, relevée par Najwa El Aïté : "la casse de la Parité." Pour elle, "le scrutin uninominal majoritaire à deux tours fera disparaître la parité hommes - femmes."

En Haute-Normandie, les Départements de Seine-Maritime et de l'Eure et la Région coopèrent déjà, par exemple pour les demandes de subventions. L'objectif rejoint celui que l'Etat affiche avec la réforme des collectivités territoriales : une baisse des coûts.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

L’activité portuaire havraise en 2010

A fin septembre 2010, le trafic maritime total au port du Havre est estimé à près de 55 millions de tonnes (avitaillement inclus), en légère baisse au regard de la même période de 2009, avec des évolutions contrastées entre les différentes activités.

gpmh logo.jpgReprésentant 60% des tonnages traités au port du Havre, les vracs liquides sont en repli de 3 % avec 33 Mt sur les 9 premiers mois de l’année. Deuxième activité du port du Havre avec un tiers des tonnages (18 Mt), les marchandises diverses progressent de 2%, tandis que les vracs solides – qui représentent 5% des tonnages portuaires à 2,8 Mt – perdent 5 points sur les trois premiers trimestres de l’année.

La Basse Seine, pôle énergétique et chimique majeur en Europe

Site majeur en Europe pour le raffinage, la chimie et la pétrochimie (avec près de 40 % de la capacité française de raffinage), la Basse Seine est à l’origine d’importants échanges pour la plate-forme portuaire havraise. Avec 40% de l’ensemble des tonnages traités au port du Havre, le& pétrole brut représente 22,2 Mt, en repli de 7% sur les 9 premiers mois de l’année du fait d’une conjoncture tendue sur ce marché. A fin juillet, les produits chimiques ont en revanche connu une croissance de 32% (à 1,1Mt).

Reprise progressive de l’activité conteneurisée : 1,8 MEVP soit +8% à fin septembre

Premier port du commerce extérieur français pour les trafics conteneurisés, Le Havre a enregistré une reprise de cette activité progressive et régulière - depuis le début de l’année 2010. Cette évolution doit être pondérée : en premier lieu par le niveau d’activité moindre en 2009 (cf. crise économique mondiale) et, en deuxième lieu, par le contexte de mise en œuvre de la réforme portuaire en France même si des avancées ont été faites localement en 2010 (en particulier avec la cession des outillages et terminaux aux opérateurs et la signature d’un accord de méthode).

A fin septembre, on estime à 8% la hausse du nombre d’unités transportées en comparaison avec la même période de 2009 avec 1,8 million d’Equivalents Vingt Pieds (EVP). Cette progression annule pratiquement l’effet de la chute de trafic de l’année 2009 et permet de retrouver, à l’instar de la plupart des ports du range nord européen, les niveaux de 2008. Si l’on considère le trafic avec l’hinterland, cette progression atteint +16% en EVP pleins, ce qui amène à des niveaux de trafic très hauts par comparaison aux années antérieures.

Les installations récentes de Port 2000 jouent pleinement leur rôle pour l’accueil et le traitement en continu des plus grands porte-conteneurs. Il existe aujourd’hui au Havre trois services avec des navires de plus de 10 000 EVP dont un avec des unités de plus de 13 000 EVP : service commun de CMA CGM et Maersk entre l’Europe et l’Asie pour lequel Le Havre est le premier port touché à l’import en Europe. Près de 90 escales de porte-conteneurs de plus de 10 000 EVP sont ainsi programmées au port du Havre sur l’année 2010.

Les échanges maritimes avec l’Asie – 1er partenaire commercial du port du Havre - et sur le secteur transatlantique continuent de se développer. Ainsi, de nouveaux services ont été lancés entre l’Europe et l’Asie avec Le Havre comme premier port de déchargement en Europe: un service commercialisé par Hapag Lloyd / OOCL / NYK et un autre par APL / MOL et Hyundai Merchant Marine. Par ailleurs, le port du Havre est à présent directement connecté avec le Vietnam grâce à un service proposé par Cosco / K’Line / Yang Ming / Hanjin. A cela s’ajoute le nouveau service intra-européen de MSC avec l’Irlande. Sur la relation avec les Etats-Unis (les deux côtes), les armements APL / MOL / Hyundai Merchant Marine ont mis en place un nouveau service : le service APX (Atlantic Pacific Express).

Le Port du Havre dispose également d’une offre de services maritimes régulière de qualité avec les marchés émergents de l’Inde et du Brésil, qui présentent un potentiel de développement significatif. Sur l’Amérique du Sud, les trafics de produits frais et congelés transportés en conteneurs « reefers » progressent ainsi sensiblement.

Belle progression du trafic de conteneurs avec l’hinterland : +16% en EVP pleins à fin septembre

Le développement d’un maillage de plates-formes fluviales en région parisienne (exemple de l’ouverture des terminaux de Gron et d’Evry en 2010) contribue à l’attractivité de l’axe Seine et du transport par barge entre Le Havre, Rouen et Paris, un conteneur sur cinq étant transporté par la voie d’eau entre Le Havre et la région parisienne.

L’évolution du trafic de conteneurs du port du Havre avec son hinterland  est le reflet de la reprise des échanges du commerce extérieur de la France (provenances et destinations « outre-mer » de biens « conteneurisables », en relation avec l’activité économique nationale). Ainsi, sur le premier semestre 2010, ces échanges - exprimés en valeur - ont augmenté de +11% (exportations + importations) en comparaison avec le 1er semestre 2009.

Développement significatif de l’activité au terminal roulier : plus de 200 000 véhicules à fin juillet

Les démarches entreprises par les équipes commerciales du GPMH avec les acteurs  du roulier (manutentionnaires, logisticiens et armements), dans le cadre du plan RORO MAX,  commencent à porter leurs fruits. Plus de 200 000 véhicules ont en effet été opérés au terminal roulier à fin juillet, soit une croissance de 66% de cette activité pour laquelle Le Havre a l’ambition de devenir un port de référence en Europe.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

27/09/2010

Grèves : ce qui nous attend

Après une manifestation qui a vu défiler environ 30 000 personnes au Havre selon les syndicats, le mouvement s'intensifie.

Vendredi 24 septembre, les militants CGT et des dockers ont bloqué la route d'Octeville et distribué 12 000 tracts. Aucun camion n'a pu entrer dans l'usine SIDEL. Dans le même temps, la zone industrielle du Havre a fait l'objet de barrages, où 350 manifestants se sont installés pendant près de 8 heures. Des étudiants ont manifesté également devant le local havrais de l'UMP. Par ailleurs, des manifestants avaient bloqué jeudi la gare du Havre, avant d'être délogés par les CRS.

Les actions à venir :

 - mardi 28 : Blocage de la Centrale thermique, dès 06h30 ;

 - mercredi 29 : Distribution de tracts le matin puis pique-nique sur le parvis de l'Hôtel de Ville ;

 - jeudi 30 : Manifestation à l'Hôpital Monod, dès 09h00 ;

 - samedi 2 octobre : Manifestation nationale ;

 - mardi 12 octobre : Manifestation nationale.

Grève reconductible. La grève reconductible a été votée dans plusieurs entreprises et administrations de l'agglomération du Havre, parmi lesquelles Total et les territoriaux de Gonfreville l'Orcher et d'Harfleur.

Les syndicats de cheminots, quant à eux, appellent dès octobre 2010 à une grève reconductible (CFDT, Unsa, Sud, CFTC, FO et CGT).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/09/2010

Le Havre et Saint-Nazaire s'associent pour promouvoir l'éolien offshore

Présidents des communautés d'agglomération, des chambres de commerce et industriels se sont retrouvés ce mercredi pour établir en France une filiale de recherche, de production et d'assemblage de l'éolien.

P3210668.JPGLe Havre et Saint-Nazaire ont de nombreux points communs, qui leur permettent de se réunir dans ce projet créateur d'emplois. Les deux villes ont en effet un accès aussi bien fluvial que maritime, vers les côtes françaises. A cela s'ajoutent les multiples entreprises à la pointe de la technologie, présentes sur les deux bassins.

En prenant en main la création d'une filière nationale de l'éolien offshore, Le Havre et Saint-Nazaire s'assurent des retombées économiques importantes et des créations d'emplois multiples.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22/09/2010

"3 Bons Jours" de produits frais, de saison et pas chers

Les 1er, 2 et 3 octobre 2010, un évènement placé sous le signe de la convivialité et des bonnes affaires.

LOGO 3 bons jours-fete primeurs-HD.jpgL’UNFD, (Union Nationale des syndicats de détaillants en fruits, légumes et primeurs) a choisi pour cette année de lancement, Le Havre, Paris, Lille et Toulouse comme villes organisatrices de cette fête.

La CCI du Havre accompagne les commerçants participants sur la mise en place de cet évènement pour permettre aux primeurs de mettre en avant leur métier, leurs savoirs faire et de proposer des bonnes affaires.

10 000 pommes distribuées aux enfants. Durant les 3 bons jours, des flyers seront distribués dans les écoles, les centres de loisirs, chez les commerçants et permettront aux enfants accompagnés de leurs parents de se voir offrir une pomme : un petit geste simple, gratuit et sans aucune obligation d’achat.

Un geste, symbole de partage, que les primeurs font tous les jours avec leurs clients, lorsqu’ils leur font goûter leurs produits… L’occasion pour les enfants de découvrir les premières pommes de la saison.

Des ventes Flash pendant 3 jours. Les Primeurs organisent à l’occasion des « 3 Bons Jours » des ventes flash. Le principe est ultra simple : le son d’une clochette donne le top départ de fortes promotions limitées dans le temps. Dans la journée, les ventes flash se succèdent et offrent à chacun l’occasion de faire de belles affaires et de profiter de l’arrivée des fruits d’automne.

Les primeurs des villes de la circonscription de la CCI du Havre vous donnent rendez-vous :

- Les Halles centrales, les 1er, 2 et 3 octobre

- Thiers Coty, les 1er, 2 et 3 octobre

- Marché de Harfleur, le 3 octobre

- Marché d’Octeville, le 3 octobre

Et chez tous les bons primeurs en magasin !

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/09/2010

Le conseil municipal a voté la démolition de la Halle Caillard

Lors du conseil municipal de ce soir, la majorité a voté la démolition de la Halle Caillard et le début des travaux de Port Vauban.

En lieu et place de la Halle, des commerces, une annexe de la maison de retraite médicalisée et des bureaux. Une information à retrouver sur le blog de Marc Migraine, conseiller municipal (ici).

Le conseil municipal a également adopté ce soir son Plan Local d'Urbanisme (PLU), sur lequel la Ville travaille depuis trois ans. Il sera soumis à enquête publique au début de l'année 2011 (plus d'informations sur le site du Paris-Normandie, ici).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

16/09/2010

7 nouvelles entreprises de l'agglomération havraise labellisées "Normandie Qualité Commerce"

Au terme d'un véritable audit réalisé par un cabinet habilité, 7 nouvelles entreprises viennent d’être labellisées Normandie Qualité Commerce.

Le label Normandie Qualité Commerce de la CCI du Havre permet aux entreprises de valoriser leur professionnalisme, de répondre au besoin de confiance de leurs clients et de se démarquer de leurs concurrents. Attribué pour deux ans, ce gage de qualité n'est renouvelé que si tous les critères restent remplis.

Les entreprises nouvellement labellisées :

Le Havre :

Boucherie volaillerie Chez Fabrice

Chocolaterie Auzou

Comptoir des Arômes épicerie fine

Sainte-Adresse :

Boucherie Lefrançois

Charcuterie traiteur des Arcades

Octeville :

Boucherie Piquenot

Boulangerie Jourdain

En savoir plus...

normandie qualité commerce.jpgLa labellisation est obtenue suite à un audit réalisé autour des thèmes :

- les services à la clientèle, le commerçant et son personnel,

- le point de vente et son environnement,

- le respect des réglementations,

- les aspects extérieur/intérieur du magasin,

- les spécificités professionnelles.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |