Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2016

Faire du vélo au Havre... sur un air de La Bicicleta, de Shakira ?

1238940462.JPGLa sortie du dernier titre de la chanteuse Shakira (découvrez le clip en fin de cet article) est l'occasion de parler de la bicyclette, la petite reine, qui s'impose année après année dans la cité havraise.

Sur la ville, 90 kilomètres d'itinéraires cyclables ont été créés ces dernières années. Si vous ne les connaissez pas toutes, vous pouvez vous rendre sur OpenCycleMap, qui les recense (lien ici).

Si vous n'avez pas de vélo pour vos sorties havraises, plusieurs options s'offrent à vous. Petit tour d'horizon...

  • D'Air Ailleurs (27 rue Edouard Herriot), Bouticycle (1 rue de Paris), Décathlon (quai de la Réunion), Go Sport (Espace Coty),  vous offrent ainsi la possibilité de vous acheter un vélo neuf.

 

  • Si vous avez envie d'une solution moins chère, ou de remettre en service votre ancien cycle, il y a La Roue Libre, dans le quartier Danton (3 rue Bonnivet). Cette association organise des ateliers autour de l'entretien du vélo et propose votre futur moyen de locomotion à des prix défiant toute concurrence. Si vous souhaitez des informations, vous pouvez les appeler au 09 84 11 52 95 ou vous rendre sur le site internet de La Roue Libre.

 

  • Autre solution, cette fois gratuite : vous adresser au Point Vélo de la Ville du Havre. Il y a en effet près de 1800 Vel'H en circulation au Havre. Vous pouvez en effet emprunter pour quelques mois (au maximum 1 an au total) un vélo entretenu, que vous apporterez de temps en temps pour vérifier les différents points de sécurité. Pour pouvoir bénéficier de ce service, vous devez être résidant havrais... Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous dans le Hall de l'Hôtel de Ville ou appelez au 02 35 22 27 17.

En attendant, comme promis, voici l'air qui risque d'enchanter notre été... Bonne route !

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/06/2016

Entrepreneurs Havrais, référencez correctement votre site internet !

Comment arriver premier sur Google ? Quelles sont les stratégies et méthodes à employer pour avoir un bon Référencement ?

C'est le thème qui est abordé ce jeudi 16 juin à la CCI du Havre, à 19h30. Suivez les 4 étapes afin de bien positionner sur Google votre site internet et ainsi obtenir de nombreux visiteurs et clients. La conférence, présentée par Benjamin Savalle et Ludovic Salenne, est dite "pour les nuls". Bienvenue donc aux néophytes !

CCI, 181 quai Frissad, Le Havre. 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page de l'événement.

Couverture-Facebook-referencement-naturel-le-havre.jpg

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/06/2016

Mobilisation pour la reprise de l'activité portuaire en bords de Seine

Communiqué de Presse - HAROPA


A l'amorce de la décrue, HAROPA-Ports de Paris se mobilise pour faciliter la reprise de l'activité en toute sécurité.

2937936702.jpgLa situation exceptionnelle de crues de la Seine, de la Marne, de l'Yonne et du Loing impacte lourdement l'activité fluviale et portuaire. Le chiffrage des impacts économiques pour les différentes filières, tourisme fluvial, logistique, BTP, et, est en cours et sera largement fonction de la durée de la crue, du rythme de descente du niveau d'eau et des dégâts constatés après le retrait des eaux. 

Une priorité : sécuriser les personnes et les biens

Pendant la crue, le rôle du port est de veiller à la mise en sécurité des personnes et des biens :

  • l'information et le conseil à l'ensemble de la communauté portuaire : le Port relaie les messages d'alertes de Vigicrue pour que les intéressés en anticipent les conséquences. Le rappel des dispositions du PPRI* à l'ensemble des clients s'agissant du démontage des installations saisonnières et des stockages de matériaux est intervenu dans ce cadre pour le bief de Paris dès mardi 31 mai,
  • la fermeture des voies de circulation portuaires submergées,
  • la vérification des conditions d'amarrage,
  • la mise en sécurité des bateaux dont le port d'attache est trop impacté,
  • la coordination avec les services de l'Etat mobilisés, les entreprises de services (grues, pousseurs, etc.), fait partie de cette mise en sécurité.

Pendant la décrue, le port veille notamment avec leurs propriétaires au risque d'échouage des bateaux et aux possibilités de dommages aux coques et/ou aux quais. La surveillance, l'alerte, le conseil en lien avec les services de l'Etat compétents sont nécessaires. La réouverture des ports ne peut se faire qu'après sécurisation et nettoyage.

Dès la décrue : faciliter la reprise de l'activité

Au fur et à mesure du retrait des eaux, les équipes de Ports de Paris se mobilisent pour faciliter la reprise de l'activité. La priorité est bien évidemment le nettoyage des quais (notamment au regard des boues déposées mais également des déchets plus encombrants échoués).

Les équipes sur le terrain seront renforcées. Une première séquence d'examen de l'état des quais, des réseaux (notamment électriques) et des arbres ainsi que de nettoyage général des ports dans le bief de Paris prendra environ 10 jours. Au rythme actuellement constaté de la décrue, le nettoyage débutera pour les quais les plus hauts le 8 juin et se poursuivra y compris le week-end (sur la base de journées de 10 h). Un planning de réouverture, en fonction de la hauteur du quai est donc établi avec une priorité donnée aux ports recevant le plus de public.

L'objectif étant de permettre aux entreprises une reprise rapide et sécurisée de leurs activités, et de redonner au public un accès aux activités de loisirs et aux continuités piétonnes le long des berges. Dans le cadre de cette crue d'une ampleur exceptionnelle, Ports de Paris mène ses actions en étroite concertation avec l'ensemble de la communauté portuaire.

Des conséquences économiques importantes en cours d'évaluation

L'interruption de l'activité pendant la crue, et les dégâts matériels sur les installations flottantes ou fixes ont des conséquences économiques en cours d'évaluation pour chaque filière par les organisations professionnelles. Elles concernent surtout le bief de Paris, les plates-formes multimodales de Gennevillers (92) , Bonneuil-sur-Marne (94) et Limay (78) ont été bien moins impactées.

Dans le bief de Paris (entre le barrage de Port à l'Anglais (94) et l'écluse de Suresnes (92), l'activité portuaire représente environ 1 000 emplois directs et 3 000 emplois indirects toutes filières confondues hors saisonniers.

Dans le secteur du tourisme fluvial, ce sont 60 compagnies qui exploitent 130 bateaux et transportent chaque année 8 millions de voyageurs qui sont impactées. Dans le secteur du BTP, 70 sites (centrales à béton, magasins de matériaux, stocks de granulats nécessaires au fonctionnement des chantiers…) sont actuellement à l'arrêt. La crue impacte également la multimodalité : à elle seule l'interruption de l'activité de logistique urbaine fluviale sur le port de la Bourdonnais génère la circulation de 40 camions supplémentaires par jour dans Paris.

D'ores et déjà, Ports de Paris étudie les voies possibles de mesures d'accompagnement pour les entreprises portuaires impactées.

* PPRI : Plan de Prévention du Risque d'Inondation

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/04/2016

Immobilier - La commission d'agence, "à la tête du client ?"

Est-il normal qu'une agence immobilière propose des honoraires différents en fonction du client ?

DSC05450.JPGUn Havrais m'a posé cette question il y a quelques jours, surpris de voir qu'une agence à qui il a confié la vente de son appartement ait indiqué sur le mandat des honoraires de 7000€ alors que cette même agence propose d'autres biens plus chers avec des honoraires de 5000€.

Y a-t-il une règle dans les honoraires d'agence, ou est-ce que le barème peut être "à la tête du client" ?

Chaque agence possède un barème, au-delà duquel il ne peut aller. Ce barème doit être mis en évidence au sein de l'agence immobilière et vous devez pouvoir y accéder le plus simplement du monde. Toutefois, si la commission maximale autorisée est indiquée, le négociateur qui prend en charge votre appartement ou votre maison peut mettre la commission de son choix, tant qu'il ne va pas au-delà du barème.

Dans la pratique, vous pouvez au sein d'une même agence avoir une commission de 10000€ pour votre appartement et votre voisin, pour un appartement équivalent et affiché au même prix, une commission de 8000€. A vous de faire valoir que le montant de la commission a été mis "à la tête du client" et que vous avez été pris pour un mouton facile à tondre.

Après vérification sur le site internet de l'agence pour laquelle j'ai été contacté, il est en effet assez incroyable de voir qu'un vendeur a obtenu des honoraires de vente de 8000€ pour un appartement à 99 000€ net vendeur... et un autre des honoraires de 5000€ pour un appartement à 115 000€. L'écart est même quasiment du simple au double pour un bien immobilier à environ 200 000 € (12000€ pour l'un et 7000€ pour l'autre, pourtant plus cher).

Si vous avez l'impression d'être le dindon de la farce, à vous d'exiger un avenant au mandat de vente, afin que les honoraires soient cohérents !

Alexandre CAUCHOIS.

Pour la vente de votre maison ou de votre appartement, retrouvez mes conseils immobiliers sur www.vendreseulsamaison.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

18/01/2016

Il permet aux patrons d'hôtel de partir en vacances

Le Havrais Philippe Brébant met son savoir au service des hôteliers.

image004.jpgBonCapServices a été lancé il y a maintenant un peu plus d'un an. Fort de son expérience de trente ans dans l'hôtellerie-restauration, le quinquagénaire Philippe Brébant porte haut et fort son activité, indispensable pour des entrepreneurs qui, généralement, sont présents en permanence et sans répis dans leur hôtel. « Je me mets à la disposition des propriétaires-exploitants de petites structures, que ce soit des hôtels-restaurants ou hôtels bureau ». Son objectif : leur offrir une bouffée d'oxygène, à la demande.

« Ma présence leur permet de boucler les plannings ou d'éviter une perte d'activité. Même pendant la période creuse, la fermeture d'un établissement impacte le chiffre d'affaires et pénalise la fidélisation. La clientèle ne peut pas se contenter d'un simple message sur répondeur. Prendre des vacances et ainsi fermer l'établissement s'avère généralement un mauvais calcul. Certains mettent leur personnel en vacances mais restent disponibles pour répondre aux mails et au téléphone ; finalement ils ne décrochent jamais », ajoute Philippe Brébant.

« Pendant la période estivale, en juillet et août, je suis particulièrement sollicité. Les hôteliers me confient leurs clefs pour prendre un peu de vacances. » La durée des missions oscille entre un et dix jours. Les démarches liées à l'embauche sont simplifiées à l'extrême, ce qui constitue pour les deux parties un atout supplémentaire.

Le bilan, un an après le lancement, dévoile une activité en de nombreux établissement, tout à la fois sur Dreux, Le Havre, Yvetot, Le Mans, Dieppe, Saint-Mère-l'Eglise et bientôt Rouen. Autant de références dont il tire une certaine fierté et qui s'ajoutent à un parcours déjà fourni dans le métier.

Son atout : le savoir-faire

« Le bouche-à-oreille fonctionne relativement bien dans la profession. Les professionnels savent que j'apporte ce que les clients recherchent. Ainsi sur Le Havre, où je vis, outre le remplacement à la demande, les hôteliers peuvent également bénéficier de ma part d'une mission de conseil, souvent liée au domaine commercial, comme faire connaître leur établissement à l'extérieur et découvrir de nouveaux clients potentiels. Ainsi dans le même ordre d'idée, la demande se fait par exemple sur la relecture du site internet de l'établissement et notamment sur la partie en anglais ».

Philippe Brébant propose ainsi aux hôteliers de la Porte Océane des missions journalières en réception et des actions commerciales ciblées et travaillées au préalable avec le responsable de l'établissement. Les missions extérieures en dehors du Havre, voir dans d'autres régions, peuvent être d'un weekend ou de plusieurs jours.

Si vous êtes hôtelier et souhaitez prendre quelques jours pour vous, contactez BonCapServices au 06 22 43 10 61. Il se fera un plaisir de vous expliquer en détails ses services et disponibilités. Rendez-vous également sur son site Internet : BonCapServices.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

26/11/2015

Les commerçants, entrepreneurs et communicants se réunissent au Havre

COMMERCE / ASSOCIATION, LE HAVRE

Permettre aux entrepreneurs locaux de travailler ensemble : tel est l'objectif de l'ADDPE76, qui se réunit de nouveau le 10 décembre 2015.

logo addpe faible qualité.jpgL'Association Départementale pour le Développement et la Promotion des Entreprises (ADDPE76), basée au Havre depuis sa création en 2009, organise une table ronde appelée "Cercle des Entrepreneurs et Communicants". Les adhérents réunis alors sont issus de tous domaines d'activité.

Moment convivial d'échange et de partage, ce rassemblement permet de considérer d'autres façons de travailler, de découvrir et de réaliser de nouveaux liens entre professionnels. Et de faire croître rapidement son carnet d'adresse, élément indispensable actuellement au vu de la situation du commerce.

L'adhésion à l'ADDPE76, voulue accessible à toute TPE ou PME, est faite soit par cooptation, soit en rencontrant l'un des responsables. Pour obtenir de plus amples renseignements, envoyez un simple mail de demande d'informations à : contact@lancez-vous.biz. Vous pouvez également joindre Alexandre Cauchois, par téléphone, au 06 62 01 65 80.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

07/07/2015

Le Port du Havre renforce sa connexion avec plusieurs régions de France

Source : HAROPA - Transport, Ferroviaire


1245.pngHAROPA- Port du Havre renforce sa connexion avec les régions Centre, Auvergne, Limousin, Aquitaine et Rhône-Alpes.

Depuis le 24 juin, HAROPA est relié à la nouvelle plateforme de distribution mise en place à Vierzon par l’opérateur ferroviaire Ferovergne (groupe Combronde(1)). Trois trains hebdomadaires permettent d’acheminer des conteneurs depuis et vers Le Havre (import-export).

La nouvelle plateforme(2) de Vierzon s’étend sur 6 hectares ; elle fonctionne à raison de trois allers-retours par semaine entre Le Havre et Vierzon avec une connexion bihebdomadaire sur Clermont-Ferrand. Ces dessertes assurent la distribution et l’enlèvement des conteneurs sur la région Centre et le transit de conteneurs sur l’Auvergne, le Limousin, l’Aquitaine et Rhône-Alpes.

Ce nouveau hub ferroviaire permet en outre de desservir l’axe Bordeaux-Cognac- Limoges (par la route), optimisant ainsi les flux de conteneurs vides.

Objectif : 32 000 EVP par an

Répondant à l’attente des chargeurs et logisticiens implantés dans le Centre de la France, ce nouvel axe ferroviaire affiche une capacité annuelle de 32 000 EVP et vise le transfert modal de 20 000 poids lourds sur le train entre Vierzon, Clermont-Ferrand et Le Havre.

Innovant et économiquement compétitif, le ferroutage s’inscrit dans une démarche de développement durable avec une réduction de 70% d’émission de CO2.

La plateforme qui entraînera un mouvement de massification d’échanges de marchandises ne manque pas d’intéresser de nombreux acteurs industriels et logistiques des régions limitrophes. Ce nouvel outil connecté à HAROPA contribue à renforcer la multimodalité vers et au départ des ports de HAROPA, à l’image du terminal fluvial de Longueil-Sainte-Marie mis en service en avril qui augmente la part du transport fluvial depuis et vers la Picardie en passant par les ports de HAROPA.

(1) transporteur-logisticien leader en Auvergne

(2) coût total : 4, 2 millions d’investissements 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/05/2015

Le permis de conduire moins cher s'installe au Havre

JeVisAuHavre.fr - Actualité des entreprises


La société havraise LH Permis vient de naître, proposant d'économiser en temps et en argent.

10411990_643943759070909_5627464732322506830_n.jpgIl n'est pas rare que le montant du permis de conduire soit d'environ 2 000 euros. Une somme considérable, attendu que ce sont souvent des jeunes étudiants ou des demandeurs d'emploi qui doivent "passer à la caisse". De même, cela prend beaucoup de temps, ce qui n'est pas toujours simple.

Prenant en compte toutes ces contraintes, deux jeunes entrepreneurs ont décidé d'apporter une solution nouvelle et légale : il est désormais possible de ne plus faire appel à une auto-école, grâce au permis en candidat libre.

Comme n'importe quel examen, il est en effet désormais possible maintenant de passer son permis en candidat libre. S'appuyant sur cette opportunité et respectant les diverses contraintes légales, la jeune pousse LH PERMIS s'est installée au 40 rue de Paris, au Havre.

Son intérêt premier est ainsi de réduire les dépenses pour l'obtention du permis, que vous soyez inscrits en auto-école ou non ; cette société loue ainsi des véhicules à double commande (de type auto-école), pour s'entraîner avec un proche. Et le tout le plus simplement du monde : il suffit d'avoir déjà réalisé 20 heures de conduite inscrites sur le livret d'apprentissage et d'être accompagné  d'une personne âgée de plus de 28 ans et ayant déjà 5 ans de permis.

LH PERMIS est de plus ouverte 7 jours sur 7, de 9h00à 12h00 et de 14h00 à 20h00, afin de permettre à ses clients de s'inscrire simplement et d'apprendre à son rythme.

Vous pouvez les contacter par téléphone au 09 52 52 76 76 pour de plus amples renseignements.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

07/05/2015

Sur 650 m2 l’enseigne bio NaturéO ouvre son seizième magasin, au Havre

Source : CCI - Entreprises


DSC_0049.JPGSurfant sur la vague des produits biologiques, l’entreprise familiale Compagnie Bio & Nature, basée à Dourdan (Essonne), vient d’ouvrir, au Havre, son seizième supermarché NaturéO.

Situé dans le quartier du Grand Hameau, il est le deuxième en Normandie, après celui de Mondeville près de Caen, ouvert fin 2011.

L’enseigne propose sur 650 m2 un ensemble de 10.000 références alimentaires et non alimentaires certifiées 100% naturelles et « à des prix modérés, soit 6 % moins chers qu’ailleurs », assure Xavier Travers, son directeur général.

Le principe de l’enseigne créée en 2007 est de proposer dans un même lieu, conçu selon les standards de la grande distribution, un large choix de produits : alimentation (fromagerie, boucherie, boulangerie, charcuterie) et diététique, hygiène et cosmétique naturel, espace bébé, librairie, art de la table, écoproduits jardin, peinture, textile jusqu’à la literie bio.

Lire la suite de l'article ici...

bannière 468 60.gif

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/04/2015

Le Havre: six voleurs mis en examen

Source : Le Figaro - Faits divers


Six jeunes hommes de l'agglomération du Havre ont été mis en examen.

6379573801_c651023eb6_z-630x0.jpgIls dérobaient des parfums, ou autres produits de luxe, vidant parfois des conteneurs entiers. Le préjudice total s'élève à quelque 150 000 euros.

Sur les six mis en examen, quatre ont été placés sous mandat de dépôt, et deux sous contrôle judiciaire.

L'enquête de la section de recherches de Rouen et de la brigade de recherches du Havre a été déclenchée après le vol de plus de 80 000 euros de parfums et eaux de toilette sur un camion dans la zone industrielle de Rogerville-Oudalle à l'est du Havre, dans la nuit du 23 au 24 juin 2014.

Le produit des vols était écoulé par "reventes d'opportunités", sans utiliser de filières très organisées.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

28/01/2015

HAROPA fait salon à Paris du 3 au 5 février 2015

HAROPA participera au salon Euromaritime qui se tient du 3 au 5 février 2015 au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris. 

La deuxième édition de ce rendez-vous européen de l’économie de la mer est placée sous le signe des ports, des énergies marines renouvelables et de l’industrie offshore. Elle rassemble plus de 300 exposants représentants des grands groupes industriels européens et des métiers qui structurent le monde maritime.

HAROPA partage ainsi son espace d’accueil :

  • Espace HAROPA « Systèmes d’information portuaires » : HAROPA-Port du Havre et SOGET présenteront les solutions Cargo Community System ; zoom sur le guichet unique portuaire et ses évolutions mises en place en 2015 avec les acteurs des communautés portuaires de l’axe Seine.
  • Espace HAROPA « Construction et réparation navale » : HAROPA-Port de Rouen présentera les offres de services HAROPA aux côtés de Dieppe Navals.
  • Espace HAROPA « Ports Partenaires » : partenaire de 9 ports normands et franciliens, HAROPA présentera son hub à «guichet unique» aux côtés des ports de Dieppe, Fécamp, Gron et Nogent-sur-Seine. 

Cette édition 2015 est également l’occasion, pour les trois ports de l’axe Seine que sont Le Havre, Rouen et Paris réunis dans HAROPA, de participer au lancement d'EuroWaterWays, 1er salon européen de l’économie fluviale.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22/09/2014

Nouveau jeu concours en partenariat avec Local Shop

3551641372.jpgJEU, LE HAVRE, GRATUIT

Local Shop vous propose sur octobre un jeu concours en partenariat avec JeVisAuHavre.fr.

La boutique de la rue de Paris, qui offre des produits locaux et de qualité, vous propose de participer à un jeu concours à compter de lundi prochain, le 29 septembre 2014. Vous pourrez participer pendant 4 semaines en répondant à une question relative au Havre, afin de participer au tirage au sort qui aura lieu le mercredi 23 octobre.

La cité havraise va donc être une nouvelle fois à l'honneur pour gagner un lot de cadeaux made in LoHo Local Shop ! En attendant, retrouvez dès à présent une présentation de la boutique havraise ici...

LoHo Local Shop - 165 rue de Paris, Le Havre. Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 13h00 et de 14h30 à 19h30, et le dimanche matin de 10h30 à 13h00.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

16/07/2014

Quels projets pour le quartier Saint-François ?

Nous vous livrons ici une lettre ouverte de l’association des commerçants de Saint-François, à l'attention de Luc Lemonnier, premier adjoint au maire du Havre.

DSC01591.JPG"La semaine dernière, la municipalité a refusé le projet de l’Association des Commerçants de Saint-François d’installer un Monument des Amoureux sur la place de l’Eglise, projet qualifié par le 1er adjoint au Maire d’ «artisanal » et de « peu abouti » (76actu.fr, 11/07/14).

Et bien, Monsieur Lemonnier, sachez que nous jugeons de notre côté la politique de la municipalité relative à Saint-François « artisanale » et « peu aboutie », mais ça peut peut-être s’arranger, et c’est peut-être l’occasion d’en discuter ?

Pour commencer, nous aimerions savoir quels sont exactement les projets de la municipalité pour le quartier : nous avons posé la question à Monsieur le Maire en septembre dernier, à Monsieur Migraine en octobre, et à Madame Besancenot, Adjointe en charge du Commerce, le mois dernier, et leur réponse fut : pour les 500 ans du Havre en 2017, Saint-François sera forcément au cœur des festivités… Alors ça pour le coup, c’est abouti !

Et quelles festivités exactement ? Euh… Et d’ici 2017 ? Euh… 

Elle ne vous plaît pas,cette belle île au cœur du Havre ? Ses habitants et ses commerçants en sont amoureux, pourquoi pas vous ? Trop animée, trop populaire, trop petite pour qu’on y consacre un peu de temps et d’argent ? 

Pourquoi ne pas mettre en valeur comme il le mérite ce quartier déjà prisé des Havrais et des touristes, comme le font d’autres villes avec leur « quartier des restos » (Lyon et son quartier Saint-Jean, Bordeaux et ses Chartrons, Lille et son Vieux-Lille, Caen et son Vaugueux,…) ?

Notre proposition est donc la suivante : faute de projet précis de la Ville, pourquoi ne pas commencer par écouter nos idées ? 

Nous ne sommes pas que des boutiquiers en mal de chiffres d’affaires. Nous travaillons et nous vivons à Saint-François, et nous discutons tous les jours avec des milliers d’habitants et de clients de ce quartier que nous aimons profondément ; à ce titre nous estimons que nos propositions ont une certaine légitimité.

Alors voilà un début :

Concernant la place de l’Eglise : 

Plutôt que de discuter de la possibilité lointaine de travaux pharaoniques, nous aimerions simplement que le revêtement soit refait ; c’est urgent, cette place fait pitié avec ses rustines et ses nids de poule. Autre chose : un éclairage de la façade de l’église a été installé : quelqu’un pourrait-il de temps en temps appuyer sur le bouton pour que cet éclairage serve, s’il vous plaît ?

Concernant la décoration du quartier, sachez que le Monument des Amoureux que nous nous proposions d’installer était une œuvre imaginée avec le plus grand soin par des professionnels : pour vous en convaincre, voici une animation en 3D pour découvrir cette œuvre mort-née :

Mais peut-être l’aviez vous déjà regardée ? D’ailleurs, si vous aviez des doutes sur d’éventuels « problèmes de sécurité », pourquoi ne pas avoir demandé des précisions techniques plutôt que de rejeter le projet en bloc ? Du reste,nous vous rappelons que nous avions installé un sapin monumental sur la place pour Noël dernier, et qu’il ne s’est pas écroulé.

1891178_1565551820338681_626770299674055399_n.jpg

Faute de Monument des Amoureux, nous vous proposons de réfléchir ensemble à la décoration du quartier, et au financement de celle-ci si la municipalité n’est pas prête à accepter les projets « bénévoles »... 

Bien entendu, nous avons quelques idées :

Une Fontaine rue de la Fontaine, avec peut-être même des bancs, soyons fous ?

10462726_1565551490338714_5028038996515065062_n.jpg

Et si on signalait les entrées du quartier avec quelque chose de beau, comme par exemple :

10492432_1565550780338785_1422333122103073701_n.jpg

Et si pour Noël on imaginait quelque chose de vraiment spécial, en s’inspirant par exemple de :

10501974_1565551583672038_6115830692321470744_n.jpg

Comme vous l’avez sûrement déjà remarqué, nous aimons et nous savons faire la fête,nous, et nous pensons que c’est notamment en animant le quartier qu’il donne le meilleur de lui-même.

Nous avons fait très fort pour la Fête de la Musique (malgré quelques petits soucis de communication avec le service Culturel et le service Voirie de la Mairie, mais c’est du passé, n’est-ce-pas ?) :

10384111_1565549807005549_6709553714656329861_n.jpg

La Grande Scène de Saint-François... organisée à 100% par l'Asso des Commerçants de Saint-François ! La Grande Scène de Saint-François... organisée à 100% par l'Asso des Commerçants de Saint-François !

10405447_1565552210338642_6054503546173201019_n.jpg

Rue de Bretagne, le 21/06/14...Rue de Bretagne, le 21/06/14...

Mais ce que nous aimerions vraiment, avec votre soutien de préférence, c’est de travailler à obtenir le plus souvent possible un vrai beau quartier en fête, comme par exemple :

 - Pour la Fête du Maquereau, quelque chose comme ça ?

10426290_1565551020338761_424996655490467493_n.jpg

- Pour la Fête de la Mer, quelque chose comme ça ?

10550820_1565551337005396_2370491642056678962_n.jpg

En matière de projets plus culturels, nous avons organisé au printemps un Concours Photo dans le quartier, ce qui n’était qu’un début. On pourrait peut-être aussi songer à intégrer Saint-François à la prochaine biennale d’art contemporain ?

10428056_1565552133671983_7028561472536073579_n.jpg

Encore plus simple : si on intégrait Saint-François dans le programme des Z’Estivales ? Y en a partout sauf chez nous :

10556454_1565554883671708_834824457407984801_n.jpg

Bref, vous avez compris l’idée… Et est-ce qu’on vous a déjà dit qu’il nous faudrait vraiment un distributeur d’argent liquide dans le quartier ?

Bon, on va s’arrêter là pour aujourd’hui, en concluant tout de même sur le plus important : nous ne souhaitons pas être un problème, nous souhaitons au contraire être une solution !

Meilleures salutations,

L’association des commerçants de Saint-François – Juillet 2014."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/07/2014

Marché de créateurs samedi 5 juillet au Havre

ARTISANAT & SOLIDARITE, LE HAVRE

Couture, bijoux, illustrations, décoration, cuisine... Des créatrices et créateurs havrais exposent samedi à l'Air du Thé.

Régulièrement, de nombreux créateurs de la région havraise se réunissent pour vendre leurs créations et reversent 10% de leurs ventes à l'association Yelkabé Zamsé. Avec un double objectif :

  • Soutenir financièrement les projets de l'association.

10396961-10152600433419474-7706162467082106236-o.jpgYelkabé Zamsé soutient le village de Zamsé, au Burkina Faso. Les villageois y vivent de leurs récoltes ainsi que de la vente au marché du village voisin, de beurre de karité et autres produits créés au village. Les femmes du village rêvent d'une école qui permettrait à leurs enfants d'être lettrés.

L'école servira également de lieu de formation où les habitants du village pourront apprendre à lire, écrire et compter dans leur langue et cela leur permettra de mieux gérer leurs commerces. On y apprendra aussi comment développer les semences et récoltes. Actuellement, l'école la plus proche est située à 7 kilomètres à travers la brousse et peu d’enfants effectuent le trajet chaque jour. Plusieurs écoles françaises partenaires sont prêtes à organiser des collectes afin d'équiper l'école. Et plus tard des correspondances seront mises en place avec les enfants de ces écoles.

  • Mettre en avant les acteurs locaux de la création fait-main, ainsi que les lieux incontournables du Havre.zamse2.jpg

Peinture, illustration, couture, tricot, bijoux, décoration, cuisine, photographie, etc. Dans tous ces domaines, de "P'tites mains" talentueuses vous proposent des produits originaux ! Afin que tout le monde s'y retrouve, l'association cherche en permanence des lieux d'exposition gratuits.

L'Air du Thé, 20 rue Edouard Larue, 76620 Le Havre - samedi 5 juillet 2014, de 14h00 à 20h00 - entrée libre

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/06/2014

Le port du Havre, toujours meilleur port européen

Pour la 4ème année consécutive, 18 000 professionnels du shipping et de la logistique ont élu HAROPA meilleur port européen de l’année.

haropa.jpgSélectionné parmi les huit plus grands ports européens dont Rotterdam, Anvers et Hambourg, HAROPA vient d’être à nouveau reconnu « Meilleur port européen 2014 » par les lecteurs du journal Cargo News Asia, leader de la presse professionnelle en Asie. Le prix a été attribué à Shanghai par Henry GENG, Kerry Logistics - General Manager for Eastern Region of Mainland China.

 « Ce trophée longtemps détenu par Rotterdam est une grande fierté pour toutes les entreprises des places portuaires d’HAROPA, déclare Hervé Martel – Président du Directoire du Grand Port Maritime du Havre et Président d’HAROPA. C’est aussi une immense marque de confiance de nos clients : par leur vote, plus de 18 000 importateurs-exportateurs, logisticiens, commissionnaires de transport et autres compagnies maritimes présents en Asie saluent la dynamique insufflée par HAROPA, 1er complexe portuaire français ». 

Une reconnaissance internationale

A travers ce prix, les professionnels du shipping et de la logistique reconnaissent les atouts des solutions HAROPA : les trois ports de l’axe Seine touchent plus de 600 ports dans le monde, proposent des temps de dédouanement performants (4 mn 34), des transit-times et des coûts de transport compétitifs notamment avec l’Asie, 1er marché d’HAROPA : les échanges croissants avec ce continent  représentent 55% du trafic maritime  conteneurisé HAROPA (dont 33% sur la Chine qui compte deux liaisons quotidiennes avec HAROPA-Port du Havre). 

« Aussi prestigieuse qu’elle soit, cette nouvelle reconnaissance internationale de notre compétitivité et de la qualité de nos services n’est pas un aboutissement, confie Hervé Martel. Notre volonté de travailler chaque jour pour un environnement plus propre nous encourage à relever un nouveau défi : celui de concourir prochainement dans la catégorie des « Best Green Seaport. »

- une information Haropa

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |