Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2011

Le Grand Port Maritime du Havre ouvre un bureau « grands comptes » à Paris

Désireux d’offrir un service de qualité, adapté aux besoins et attentes de ses clients, tout en dynamisant son développement commercial, le GPMH vient d’ouvrir un bureau à Paris dédié aux relations avec les grands comptes.

158342633.JPGUne ambition : promouvoir les solutions transport-logistique via Le Havre. L’ouverture du bureau parisien du GPMH est à l’image du nouveau départ impulsé par l’entrée en vigueur de la réforme portuaire au Havre : développer l’activité du port en plaçant la satisfaction des clients au cœur de l’organisation.

Pour Hervé Cornède, Directeur Commercial et de la Promotion du GPMH : "il s’agit de poursuivre la démarche initiée pour valoriser et développer les solutions transport logistique via Le Havre en partenariat avec les entreprises du secteur : importateurs/exportateurs, commissionnaires en transport et logisticiens."

Basée dans les locaux du port de Paris, l’équipe commerciale Grands comptes va suivre et prospecter les grands comptes, offrir écoute, réactivité et service aux entreprises afin de faciliter leur schéma de logistique-distribution en leur proposant des solutions via Le Havre. Elle va également promouvoir des solutions multimodales en s’appuyant sur les équipes dédiées du GPMH tant dans le domaine de la logistique que du ferroviaire et du fluvial.

Avec l’ouverture de cette structure, le port du Havre - récemment élu « Best seaport in Europe 2011 » par Cargonews Asia, leader de la presse professionnelle asiatique (voir article) - affiche clairement son ambition de grand port de l’Ouest européen et confirme sa position de porte maritime du Grand Paris.

Source GPMH.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11/05/2011

Petit air de Flamenco-Jazzy à bord de l’EMPRESS en escale au Havre

Petit et discret, le paquebot EMPRESS est repassé au Havre lundi toute la journée dans le cadre de son repositionnement en route vers l’Europe du Nord.

EMPRESS LH 9 mai 2011 023.JPGConstruit en France aux chantiers de Saint Nazaire, il a été inauguré au départ de Miami en 1990, comme NORDIC EMPRESS en ayant été conçu à l’origine pour la compagnie Admiral Cruises. Baptisé FUTURE SEAS, lors de la commande, il sera finalement livré à la Royal Caribbean et inaugure ainsi les premières croisières de 3 et 4 jours vers les Bahamas pour la compagnie. De petite taille avec ses 48 563 tonnes pour 1 600 passagers, il était le prototype des paquebots à sortir de Saint Nazaire avant le MISTRAL et la série des R pour Renaissance Cruises.  

Devenu populaire, il sera remplacé par le MAJESTY OF THE SEAS, de plus grande capacité, et sera rebaptisé EMPRESS OF THE SEAS pour effectuer des croisières aux Bermudes de 2007 à 2008. Il sera transféré chez Pullmantur comme EMPRESS en 2009.

Originalités à bord : on trouve un atrium ouvert sur 9 ponts avec des ascenseurs extérieurs, un casino sur 3 ponts et une superbe salle à manger sur 2 ouverte par des baies vitrées à l’arrière du navire. Destiné au marché espagnol, il règne à bord une ambiance très Jazzy, sans doute donné par sa marraine d’origine, qui n’était autre que la célèbre chanteuse latino-américaine Gloria Estefan, qui à cette époque était leader du groupe Miami Sound Machine.  Prévu de sillonner la mer du Nord et la Baltique tout l’été, EMPRESS reviendra au Havre le 22 septembre prochain.

Texte et photo : Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/05/2011

MSC OPERA en escale inaugurale, un paquebot made in France

Le port du Havre a reçu une nouvelle fois une escale inaugurale. Un nouveau navire dont la maraine n'est autre que Sofia Loren, comme il se doit chez MSC.

MSC OPERA LH 6 mai 2011 048.JPGSon escale inaugurale de vendredi 6 mai 2011 est presque passée inaperçue. A dire vrai, contrairement aux autres unités qui viennent s’accoster sur les quais de la pointe de Floride, MSC OPERA reste un navire modeste. D’un longueur de 251 m pour 59 000 tonnes, il en reste l’un des plus petit de la flotte du célèbre armateur Italien Apponte qui en arme 11, avec une douzième unité, le MSC DIVINA est en cours de réalisation à Saint Nazaire, chantier d’où sont sorties toutes les unités de la flotte MSC.

Mis en service en 2004, il est le jumeau du MSC LIRICAMSC OPERA LH 6 mai 2011 014.JPG que le port du Havre a déjà accueilli 4 fois entre 2006 et 2009. D’une capacité de 1 756 passagers, il en reste un navire à taille humaine, contrairement à son ainé, le MSC FANTASIA de 333 m de long, pour 137 936 tonnes, prévu pour 3 960 passagers. Ce dernier est même devenu la vedette d’un film de Pascale Pouzadou, « La Croisière », sorti le 20 avril dernier à grand renfort de publicité et qui veut donner une image réaliste du traditionnel voyage d’agrément en mer.

MSC Croisière a développé ces dernières années ses offres sur le marché français en concurrenceMSC OPERA LH 6 mai 2011 077.JPG directe avec l’armement Costa, qui est maintenant implanté au Havre avec le COSTA MAGICA. Cette année pour contrer cette dernière MSC propose des croisières au départ de Cherbourg à bord du MSC OPERA, vers l’Espagne, l’Irlande, les Pays Bas et la Scandinavie. Elle nous offrira encore une escale de choix au Havre le 10 septembre prochain avec le MSC MSC OPERA LH 6 mai 2011 088.JPGMAGNIFICA.

Mais reste à espérer que le passage régulier de ces beaux navires Made in France de manière plus régulière au Havre ne se fera pas attendre trop longtemps.

Texte et photos : Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/05/2011

Le Havre, Meilleur Port d'Europe pour les Asiatiques

Le 27 avril 2011, le journal Cargonews Asia, leader de la presse professionnelle en Asie, a élu le Port du Havre « Best Seaport in Europe 2011 ».

Image1.jpgDidier Grataloup, représentant du port du Havre à Singapour, a reçu ce prix pour le compte du Grand Port maritime du Havre. Une récompense prestigieuse décernée par les importateurs, exportateurs et les professionnels asiatiques du transport et de la logistique.

Organisé par le principal media professionnel asiatique, le processus de nomination du « Meilleur port européen 2011 » s’est déroulé entre septembre 2010 et février 2011. Quelque 13 500 lecteurs ont participé au vote.

Le port du Havre a été élu parmi sept autres nominés (dont Hambourg, Rotterdam, Anvers…), en recueillant le plus de votes des chargeurs, commissionnaires de transport et compagnies maritimes présents en Asie (Chine, Singapour, Hong Kong, Taïwan, Thaïlande, Corée du Sud, Malaisie...).

Une récompense qui honore toutes les entreprises portuaires havraises

Le port du Havre est heureux de partager avec toutes les entreprises portuaires havraises une récompense qui souligne la qualité de son accueil et de ses prestations. Avec une situation exceptionnelle et des acccès nautiques privilégiés, un accès direct 24h/24 et 7 jours/7 sans contraintes de marées, le port du Havre offre des infrastructures de qualité, une offre de services extrêmement compétitive et une pluralité de services de transports massifiés en France et en Europe. Ilgpmh logo.jpg est également le seul port européen avec Rotterdam à pouvoir accueillir les géants des mers (porte-conteneurs de plus de 10 000 EVP), principalement utilisés sur les services Europe/Asie.

A proximité immédiate du second marché de consommation européen (25 millions de consommateurs autour de Paris), auquel il est relié par une voie navigable à grand gabarit (la Seine), Le Havre dessert les plus grands centres économiques français et européens, grâce à un réseau de dessertes performant.

Rappelons également qu’au Havre, le temps de dédouanement des marchandises est inférieur à 8 minutes et que 98 % des dédouanements sont effectués sans contrôle physique des marchandises. L’autorité portuaire est aussi la première en Europe et la 2ème dans le monde à être certifiée sûreté ISO 28 000.

Véritable témoignage de confiance des acteurs du transport maritime en faveur du port du Havre et de ses professionnels, l’obtention du titre de « Best Seaport in Europe 2011 » récompense les efforts des entreprises havraises pour offrir un service innovant et de qualité à leur clientèle internationale, dans un souci constant d’amélioration continue, résolument tournée vers la satisfaction des clients.

Texte et photo GPMH. Photo : Remise du prix à Didier Grataloup

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/05/2011

Liaison Transmanche Le Havre - Portsmouth : trois fois plus de passagers et deux fois plus de véhicules

Avec le Norman Spirit, LD Lines renforce son offre de service sur le port du Havre.

Image1.jpgDepuis hier le Norman Spirit remplace le Côte d’Albâtre sur la ligne Le Havre-Portsmouth. En affrétant sur la liaison transmanche un ferry de plus grande capacité, la compagnie LDLines étoffe considérablement son offre de service sur le port du Havre, tant à destination des transporteurs routiers que des particuliers.

Trois fois plus de passagers / Deux fois plus de véhicules sur Le Havre – Portsmouth

Avec une capacité d’accueil de 1 850 passagers et 110 camions, le Norman Spirit assure la liaison pour trois fois plus de passagers et deux fois plus de poids lourds (600 personnes et 50 camions étaient auparavant transportés à bord du Côte d’Albâtre). S’agissant des véhicules de tourisme, la capacité passe de 250 à 700 véhicules.

Ce renforcement du service transmanche répond à la demande des transporteurs routiers et permet d’anticiper la croissance importante des trafics, notamment due aux prochains Jeux Olympiques, qui se dérouleront à Londres en 2012.

Nouvelle accélération d’ici à juin 2011

Le Norman Spirit sera rejoint d’ici à juin 2011 par le catamaran Norman Arrow, en prévision du pic d’activité estival, permettant d’atteindre une capacité totale quotidienne de 3000 passagers et 150 camions sur la ligne Le Havre – Portsmouth.

Le Havre - Portsmouth en chiffres

Cette liaison a été utilisée par 257 268 passagers et 25 197 véhicules de fret en 2010.

Photo : le Norman Spirit, LD Lines. Communiqué GPMH.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

En attendant 2012, la double escale de Royal Caribbean met Le Havre à l’honneur

La nouvelle saison des paquebots au Havre a réservé ce jeudi les honneurs à la compagnie Norvégienne Royal Caribbean Cruise Line.

Vision & Independence OFTS LH April 28 2011 014.JPGHabituée du Havre, la compagnie a choisi la pointe de Floride pour y faire escaler simultanément 2 de ses navires. Sous un ciel menaçant et encore sombre le VISION OF THE SEAS est arrivé le premier à 5h30 pour s’amarrer quai Roger Meunier. L’INDEPENDENCE OF THE SEAS est ensuite entré à 7h00 pour prendre place quai Pierre Callet. Les deux navires réunissent un peu plus de 5 000 passagers. Le VISION OF THE SEAS, construit à Saint Nazaire, est un navire de 78.340 tonnes, soit la moitié de l’INDEPENDENCE OF THE SEAS, de construction Finlandaise et ses 154.407 tonnes.

L’INDEPENDENCE OF THE SEAS, avec ses 339 mètres, reste le plus long des paquebots à toucher le Havre cette année. L’an prochain, il laissera le titre au QUEEN MARY 2 et ses 345 mètres de long.

Pour 2012, la compagnie très prisée des voyagistes français va positionner plusieurs de ses unités en Europe du Nord, et a choisi après Costa le port du Havre comme tête de ligne en offrant des croisières spécialement destinées au marché francophone. Ainsi VISION OF THE SEAS, JEWEL OF THE SEAS, INDEPENDENCE OF THE SEAS et également le BRILLIANCE OF THE SEAS seront les hôtes de notre port dès avril 2012. Crée en 1970, la compagnie Royal Caribbean Cruise Line, est aujourd’hui le numéro 2 de la croisière mondiale avec une flotte de plus de 44 paquebots et 4 autres unités en construction. Elle opère les marques Celebrity Cruises, Royal Caribbean International, Pullmantur, Azamara Club, TUI Cruises et Croisières de France.  Cette dernière entité va prochainement se doter de l’HORIZON, un navire plus important, où l’ambiance est garantie 100 % française par les animations et le service tout compris.

Texte et photos : Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

En attendant 2012, la double escale de Royal Caribbean met Le Havre à l’honneur

La nouvelle saison des paquebots au Havre a réservé ce jeudi les honneurs à la compagnie Norvégienne Royal Caribbean Cruise Line.

Vision & Independence OFTS LH April 28 2011 014.JPGHabituée du Havre, la compagnie a choisi la pointe de Floride pour y faire escaler simultanément 2 de ses navires. Sous un ciel menaçant et encore sombre le VISION OF THE SEAS est arrivé le premier à 5h30 pour s’amarrer quai Roger Meunier. L’INDEPENDENCE OF THE SEAS est ensuite entré à 7h00 pour prendre place quai Pierre Callet. Les deux navires réunissent un peu plus de 5 000 passagers. Le VISION OF THE SEAS, construit à Saint Nazaire, est un navire de 78.340 tonnes, soit la moitié de l’INDEPENDENCE OF THE SEAS, de construction Finlandaise et ses 154.407 tonnes.

L’INDEPENDENCE OF THE SEAS, avec ses 339 mètres, reste le plus long des paquebots à toucher le Havre cette année. L’an prochain, il laissera le titre au QUEEN MARY 2 et ses 345 mètres de long.

Pour 2012, la compagnie très prisée des voyagistes français va positionner plusieurs de ses unités en Europe du Nord, et a choisi après Costa le port du Havre comme tête de ligne en offrant des croisières spécialement destinées au marché francophone. Ainsi VISION OF THE SEAS, JEWEL OF THE SEAS, INDEPENDENCE OF THE SEAS et également le BRILLIANCE OF THE SEAS seront les hôtes de notre port dès avril 2012. Crée en 1970, la compagnie Royal Caribbean Cruise Line, est aujourd’hui le numéro 2 de la croisière mondiale avec une flotte de plus de 44 paquebots et 4 autres unités en construction. Elle opère les marques Celebrity Cruises, Royal Caribbean International, Pullmantur, Azamara Club, TUI Cruises et Croisières de France.  Cette dernière entité va prochainement se doter de l’HORIZON, un navire plus important, où l’ambiance est garantie 100 % française par les animations et le service tout compris.

Texte et photos : Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/04/2011

FRAM au Havre c’est toute une expédition

Le FRAM, venu de la magnifique Norvège, était au Havre cette semaine.

AIDASOL FRAM LH 14 Avril 2011 046.JPGHéritier de la flotte des Express Côtier Norvégien, qui relient de fjords en fjords les ports Norvégien, FRAM est le seul navire de la compagnie a avoir été construit en Méditerranée, en Italie. Il effectue depuis sa mise en service en 2007 des croisières à thème autour de paysages uniques comme le Groenland, l’Arctique et l’Antarctique et a sillonné les Fjords d’Amérique du Sud depuis Ushuaia. Habitué en Normandie, il est de passage soit à Honfleur ou Rouen, et était donc de passage au Havre pour la seconde fois mercredi dernier, devenant ainsi l’un des plus petit navire de la saison.

 D’une capacité modeste, puisque prévu pour 272 passagers, et d’une longueur de 113,90 m, le FRAM est un navire d’exception conçu pour des voyages uniques destiné à un public non conventionnel de la croisière de masse. Il n’y a pas de casino à bord, ni de spectacle. Il n’y a pas de cocktail avec le commandant, seulement vous pouvez lui poser directement vos questions à tout moment en allant à la passerelle qui reste en libre accès. Des conférences sont organisées chaque jour sur le thème des ports visités, les problèmes du réchauffement de la planète. La cuisine est soignée, le plus souvent issue du commerce local afin d’utiliser en majorité des produits frais. Le pont garage inférieur renfermeAIDASOL FRAM LH 14 Avril 2011 085.JPG plus de 6 navires rapides, où à côté on retrouve entreposées de multiples combinaisons imperméables pour l’équipage et les passagers.

 L’équipage, de 70 personnes, ne comprend que 10 officiers. En l’absence du commandant Andreassen, c’est le second qui est responsable à bord. Mais la plus sympathique reste encore Musti Vårhus, qui assume sa féminité au poste de commissaire de bord : « Jai laissé mes enfants à mon mari, je ne suis absente qu’un mois sur deux, il s’en occupe très bien et ils sont grands maintenant c’est plus facile ! » originaire de Trondheim elle reste admirative sur son pays, quand vous lui demandez d’où est-elle originaire, elle répond sans complexe « From Beautiful Norway ».

Texte et photos : Philippe Pierre BREBANT.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

23/04/2011

AIDASol, dans la tradition souriante de l’armateur allemand Aida

En escale inaugurale au Havre mercredi dernier, le nouvel AIDASol passerait presque inaperçu dans le AIDA SOL LH 20 Avril 2011 032.JPGport puisque sa silhouette est identique à tous les navires de la flotte Aida, qui reste la plus fidèle tout au long de l’année et ce depuis plus de 5 ans.

8ème navire de la compagnie, il est le 5ème de la série à sortir des chantier Meyer Werft de Papenburg. Avec ses 71 000 tonnes prévu pour accueillir 2 174 passagers, il reste un navire de taille modeste qui semble remporter un vif succès auprès de la clientèle outre-Rhin où il est très bien vendu. Baptisé le 9 avril dernier à Kiel en Allemagne par Bettina Zwickler, une inconnue jusqu’alors, devenue célèbre en ayant été sélectionnée après un jeu concours réunissant 1 523 Miss AIDASol quoi de plusAIDA SOL LH 20 Avril 2011 039.JPG original !

Suivi l’an prochain du nouvel AIDA MAR, il y aura même un 7ème sister-ship qui viendra grossir la flotte en 2013. Une situation qui n’arrange en rien la confusion qui règne dans le clans des Shiparazzi (terminologie innovante créée par les shiplovers épris de photographie) que l’on rencontre sur le port, car les navires d’Aida Cruises se succédant les uns après les autres, AIDABlu, AIDALuna, AIDADiva ou encore AIDACara, c’est un peuAIDA SOL LH 20 Avril 2011 093.JPG difficile de s’y retrouver !

Une double escale de cette compagnie est programmée pour 2012, confirmant l’engouement des croisières européennes qui permettent ainsi au Havre, de devenir port d’escale à part entière.

Texte et photos : Philippe Pierre BREBANT.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/04/2011

La filière éolienne a le vent en poupe au Havre

Le GPMH (Grand Port Maritime du Havre) prévoit l'implantation d'une filière complète dédiée à l'éolienne sur son territoire.

3246766708.JPGL'Eco Wind Park -c'est son nom- devrait occuper quelques 50 hectares sur les vastes terrains du Port havrais. Cela permettra d'abord de réaliser les objectifs locaux d'implantations d'éoliennes sur le littoral, mais également de répondre à un besoin national grandissant, ainsi qu'à terme nos voisins grand-bretons. Il validera par ailleurs les ambitions havraises, ainsi que nous l'avions évoqué en septembre 2010 (voir article).

Le site devrait donc accueillir un quai maritime et fluvial, un espace dédié à la construction ainsi qu'une plateforme dédiée aux tests.

Rappelons que le président de la République souhaite voir fleurir à l’horizon 2020 environ 1 200 éoliennes sur le territoire national. Par ailleurs, la Normandie se pose aujourd’hui en chef de fil de l’éolien offshore : Courseulles-sur-Mer, Fécamp et Le Tréport produiront ainsi près de 1 700 MW d’électricité, sur les 6 000 MW programmés sur toute la France.

En savoir plus : voir l'article du 11 mars 2009 : "L'éolien investit la côte havraise".

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

03/04/2011

Les ports de l’Axe Seine ensemble au Brésil du 5 au 7 avril 2011

gpmh.jpgLe salon « Intermodal South America 2011 » qui se tiendra à Sao Paulo du 5 au 7 avril 2011 s’attend à recevoir 43.000 visiteurs. L’occasion pour les trois ports de l’Axe Seine de valoriser leur offre globale au Brésil et en Amérique du Sud.

 

Un événement mondial pour les professionnels du transport et de la logistique

« Intermodal South America » est le salon de référence en Amérique du Sud dans le domaine du transport et de la logistique. C’est aussi l’un des salons les plus importants au monde :

 

·                    550 exposants dans le secteur du transport maritime, aérien, ferroviaire, routier, du transit et de la logistique.

·                    45 pays représentés,

·                    43.000 visiteurs brésiliens, sud-américains ainsi que du monde entier,

·                    une grande majorité de chargeurs.

Les ports de l’Axe Seine ensemble

Comme chaque année depuis 1997, le port du Havre sera présent. Après la SITL à Paris en mars 2011, le salon Intermodal sera une nouvelle occasion, pour les ports de l’Axe Seine, de valoriser les avantages de l’offre logistique « Axe Seine ». 

 

Avec 17 ports brésiliens connectés au complexe de l’Axe Seine, les chargeurs, logisticiens et commissionnaires de transport  disposent d’une offre de services complète permettant de traiter tout type de marchandises entre les deux continents, sur des terminaux maritimes ou fluviaux et dans des entrepôts logistiques de la zone. Les terminaux portuaires sont connectés entre eux par un système de transport fluide, sécurisé et fiable (6 opérateurs fluviaux, 10 terminaux fluviaux).

 

Le réseau de plateformes que constitue l’Axe Seine permet la prise en charge globale des marchandises en offrant une solution logistique unique aux clients. Ce salon permettra donc aux trois ports de renforcer les connaissances des acteurs sud-américains sur les ports de l’Axe Seine et leurs services. Chargeurs, logisticiens, armateurs, transitaires, professionnels portuaires sont particulièrement attendus.

 

La délégation « Axe Seine »

La délégation du port du Havre sera composée de Linda Douet, responsable du pôle « Promotion Internationale», et de Jean-Pierre Bernard, représentant international du GPMH pour le Mercosud – Chili. Le Grand Port Maritime de Rouen sera représenté par Patrick Bret, Délégué Commercial au  Service Commercial, Communication et Promotion Portuaire.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/02/2011

Assemblée Générale de l'ACORAM

L'Assemblée Générale de l''Association des Officiers de Réserve de la Marine Nationale (ACORAM) a été l'occasion d'annoncer des événements forts à venir.

Acoram0.jpgC’est samedi dernier autour du verre de l’amitié au centre Amiral Durand Viel que le président de la section Havraise de l’ACORAM, le Capitaine de Frégate (R) Jean Luc Tessier, a réuni ses adhérents, clôturant ainsi la journée par leur assemblée générale.

De nombreux invités étaient présents, comme le délégué militaire départemental, le Colonel Potez, du secrétaire général de l’UNOR, le Colonel (R) Mourot et des présidents d’associations havraises, la FAMM avec le Colonel Jouvet et l’AMAC et le Colonel Durand.

Le programme de l’ACORAM pour cette nouvelle année sera placé sous les hospices de l’histoire maritime. En effet, l’association est en train de réaliser une grande exposition qui sera présentée à l’Espace André Graillot dès le 9 juin prochain : "De la tour François 1er au Mistral", pour relater 500 ans d’histoire de la Marine de guerre au Havre.sorties,sortir au havre,sorties le havre,le havre,havrais,havraises,acoram,mistral,navires,navigation,maritime,photos Egalement programmée au Musée Malraux le 12 mars, c’est une conférence qui sera donnée par le Capitaine de Frégate Patrice Bock concernant une collection d’archives et de documents allemands sur la seconde guerre mondiale. Et puis la réalisation de la tape de bouche ACORAM va enfin voir le jour. Conçue par Christine Jean-Kaplan, elle sera premièrement réalisée à 20 exemplaires et sera suivie par une autre production avant l’été, proposé au public à 52 €. Elle arborera la symbolique de l’ancre de marine sur laquelle s’est posé une salamandre ; avis aux collectionneurs !

Enfin, pour les escales des bâtiments de la Marine, c’est à Caudebec en Caux qu’ils vont faire relâche à l’occasion de l’anniversaire du Latham le 16 juin prochain. Latham était une célèbre entreprise d’aéronautique basé en bordure de Seine et dont la production d’hydravions était principalement destinée à la Marine. En 1928 l’un d’entre eux devait disparaitre au large des côtes norvégiennes. Un monument emblématique a été érigé il y a 80 ans et qui sera au centre des cérémonies prévues. La délégation séjournera au Havre le 18 juin.

Texte de photo de Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

09/01/2011

Changements de navires chez LD Lines

A priori, il n'y a rien de surprenant avec LD Lines. Mais quand les navires arrivent et partent, on ne sait jamais ce qui va se passer. - Par Philippe Pierre Brebant.

009.JPGHabitué sur la ligne Le Havre Portsmouth, le COTE D'ALBATRE a été remplacé en ce début d'année. Le COTE D'ALBATRE étant adapté à la ligne de Dieppe Newhaven, il est normal qu'il aille remplacer le SEVEN SISTERS, son jumeau qui va en carénage annuel. Rien de compliqué, il ira ensuite subir le même sort, remplacé sur la ligne par le SISTERS remis à neuf.

Mais au Havre ? qui va assurer la traversée durant l'absence du petit jaune ? Le NORMAN TRADER. NORMAN TRADER sera nouveau au Havre, mais il est adapté à la ligne, en fait son sister-ship l'est, puisqu'il est venu au Havre en avril dernier remplacer le NORMAN ARROW accidenté au moment du week-end de pâques.014.JPG

Désarmé à Tilbury depuis la fermeture fin août de la ligne Boulogne Douvres, le NORMAN TRADER est encore sous affrètement pour LD Lines. Rappellerons que son sister-ship NORMAN BRIDGE est quand à lui utilisé sur l'autoroute de la mer entre Saint Nazaire et Gigon en Espagne depuis septembre dernier.

L'arrivée du NORMAN TRADER au Havre s'est faite fin décembre 2010 et devrait durer jusqu'au 15 février. Quand à l'arrivée du NORMAN LEADER en provenance de Singapour, qui devait pointer son nez à la fin février, il est maintenant attendu en mars. Il est certain que d'ici là, il y aura encore du changement dans les cartes de la compagnie, car il y aura un peu trop de navires en ligne...

En savoir plus... NORMAN TRADER a été construit en 1998 aux chantiers Astilleros Espanoles SA de Séville comme DAWN MERCHANT. D'un tonnage avoisinant 22.152 tonnes pour une longueur 179,93 m et 25,24 m de large, il est capable de transporter 195 passagers et 2000 m linéaire de fret. Il a changé 5 fois de nom en moins de 10 ans, très régulièrement affrété pour des missions de courte durée.

Texte et photos : Philippe Pierre Brébant.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/01/2011

Le trafic de conteneurs continue de tirer l'activité du Port du Havre

L'année 2010 aura globalement été une année difficile pour le Grand Port Maritime du Havre (GPMH).

gpmh.jpgLe trafic global a en effet marqué une baisse de 5%, en raison notamment de la baisse du transport de pétrole brut, qui à lui seul a reculé de 10%, à 28 millions de tonnes. Le vrac et le roulier, qui représentent une moindre activité sur le Port du Havre, ont quant à eux baissé de 36%, malgré la hausse de 30% du transport de véhicules neuf, due majoritairement à la fin du bonus écologique.

Seul le trafic de conteneurs, domaine où le Port du Havre a su s'imposer, a pris quelques points, puisqu'il a cru de 4% en 2010.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

La SNRH placée en liquidation judiciaire

Le Tribunal de Commerce du Havre a annoncé hier la mise en liquidation judiciaire de l'entreprise de remorquage maritime.

P1020425-1-.jpgLa Société Nouvelle de Remorquage du Havre, filiale du groupe hollandais Kotug, avait été constituée en 2006. Elle s'était implantée sur le port du Havre, en tant qu'unique concurrent de l'entreprise historique Boluda, anciennement Abeilles. Elle gérait cinq remorqueurs sur le port.

La SNRH emploie 82 personnes. Elle n'aura pas réussi à surmonter une dette qui ne cessait de grimper (20 millions de pertes, malgré son travail, réussissant à prendre plus d'un tiers de parts de marché en 5 ans).

Photo : SNRH76. Actualité JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |