Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2018

Alerte à la pollution au Havre les 22 et 23 février 2018

atmo.pngATMO Normandie signale un pic de la pollution important.

La qualité de l'air est établie à 8 sur 10, soit une qualité particulièrement mauvaise. La Préfecture lance donc une procédure d'information et de recommandations pour les particules en suspension en Seine-Maritime.

Notez que la plateforme Allo Industrie lance également 3 informations qui ont une incidence sur la qualité de l'air :

  • Pour le 21 février : un déréglage temporaire sur une unité de la Raffinerie Total à Gonfreville l’Orcher, engendrant des épisodes de torches ;
  • Pour le 22 février : le redémarrage de l’unité de production d’urée de l’entreprise Yara, qui engendre des bruits et des odeurs inhabituelles aux alentours du site durant toute la journée ;
  • Pour les 22 et 23 février : la mise en service d'un équipement sur le Vapocraqueur de la Plateforme ExxonMobil de Notre-Dame-de-Gravenchon, engendrant là encore des épisodes de torche par intermittence pendant quelques heures.

A lire aussi : Les micro-crèches havraises Bébéboux recrutent !

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Emploi : les micro-crèches Bébéboux recrutent !

image001 (2).jpgLes 2 micro-crèches, situées à 2 pas de l'Espace Coty en centre ville du Havre, recrutent :

    • 1 CDI Aide Auxilaire (32 heures / semaine)
    • 1 CDD Aide Auxiliaire (remplacement de 2 mois à 28 heures / semaine).

Pour postuler, contactez Jennifer GAUDRY, par téléphone au 06 76 69 56 35 ou par mail à contact@bebeboux.fr.

 

Obligation légale : Être Diplômé(e) d'un CAP Petite Enfance (ou BEP Carrière Sanitaire et Social) avec au minimum 2 ans d'expérience.

Vous êtes passionné(e) par votre métier et avez envie d'assurer un rôle essentiel dans la prise en charge quotidienne de l'enfant et de sa famille. Vous avez envie d'appartenir à une équipe aussi enthousiaste que vous et mener à bien un projet pédagogique spécifique. Alors n'hésitez plus, cette offre est faite pour vous !

Vous interviendrez dans de nombreux aspects :

Rôle auprès des enfants :

  • Accueillir l’enfant comme un individu à part entière en favorisant son équilibre, son épanouissement et en lui permettant d’accéder à l’autonomie.
  • Être attentif au développement et à l’éveil de l’enfant en respectant son rythme, ses besoins
  • Assurer la prise en charge de l’enfant au quotidien et développer son imaginaire et sa créativité.

Rôle auprès des familles :

  • Accueillir chaleureusement les familles, créer et développer un climat de confiance
  • Favoriser l’intégration des parents dans la vie de la crèche.

Rôle au sein de l’équipe :

  • Participer pleinement à la vie de la structure et de la section ainsi qu’aux évènements forts de l’année
  • Favoriser la réflexion autour des pratiques professionnelles afin de garantir la qualité d’accueil des enfants et de leurs familles
  • Veiller au respect des règles d’hygiène et de sécurité.

Bébéboux - 35 rue Lord Kitchener, 76600 Le Havre - www.bebeboux.fr

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Une pétition (déjà) en ligne contre le projet de tour de 55 mètres de haut au Havre

03_hm_lehavre-2.jpgIl n'aura pas fallu attendre longtemps pour que des voix s'élèvent contre le projet présenté hier par la Ville du Havre.

Le permis de construire n'est pas encore déposé pour la construction de la tour Videcoq (voir article d'hier) que des Havrais haussent le ton. Une pétition est ainsi née sur la toile, qui dénonce un "Havre dénaturalisé" et qui s'interroge sur l'avenir de la cité Océane : "Que deviendrait la perspective de la rue de Paris ? Que deviendrait le quartier Perret si cher aux Habitants Havrais ? Que deviendrait Le Havre ?"

Retrouvez la pétition ici : petitions24.net.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

21/02/2018

Une tour de 55 mètres de haut va être implantée en centre ville du Havre

01_hm_lehavre-2.jpgFace au bassin du Roi, à côté d'immeubles de 4 étages, voici venir dans les 3 ans le "projet Videcoq", une tour de 16 étages.

Le Muséum et la Cathédrale Notre-Dame vont voir s'ériger un bâtiment résolument moderne. Fini, en effet, le bâtiment rectangulaire, voici venir une tour tournante. Ce sont donc 70 logements de 2 à 5 pièces qui seront proposés à la vente, avec au pied une crèche municipale de 60 berceaux.

Côté tarif, l'audace a un prix... car si dans le secteur le prix au mètre carré avoisine les 2000€, il faudra débourser pas moins de 4300 à 4400€ le mètre carré pour acquérir un appartement dans ce bâtiment. 

A titre de comparaison, voici un petit comparatif entre la futur Tour et les bâtiments les plus élevés du Havre :

  • le projet : 16 étages, 55 mètres de hauteur,
  • la tour de l'Hôtel de Ville : 18 étages, 72 mètres de hauteur,
  • l'église Saint-Joseph : 107 mètres de hauteur.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Promoteur. Image Hamonic + Masson & Associés

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

18/02/2018

Soirée de soutien aux Palestiniens hier au Havre

"Libérez Salah !" - Tel est l'appel lancé par les Communistes Havrais.

bds, palestine, Salah HamouriLe franco-palestinien Salah Hamouri est devenu le fer de lance des militants en faveur de la cause palestinienne. Emprisonné depuis le 22 août 2017 par les autorités israéliennes, l'avocat, qui milite depuis des années pour la libération des prisonniers politiques palestiniens, est considéré par la justice israélienne comme étant "un haut responsable d’une organisation terroriste", le Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP).

Jean-Paul Lecoq, député Havrais, était accompagné hier de l'Ambassadeur de la Palestine en France, Salman El Herfi, et de Elsa Lefort, Présidente du Comité "Liberté pour Salah". Ils ont débattu de la situation en "territoires occupés" par l'Etat Israélien. Et ont soulevé le problème de "la détention administrative", un régime qui permet l'emprisonnement de personnes sans qu'il y ait besoin d'accusation ni de jugement et cela sans limitation de durée, puisque cette détention est renouvelable à l'envie par périodes de 6 mois. Ce que vit, indiquent-ils, le franco-palestinien Salah Hamouri.

Les autorités israéliennes ont en fait emprisonné Salah Hamouri, militant communiste, en 2005, pour avoir projeté de tuer le rabbin Ovadia Yosef, leader du parti politique Shas et connu pour ses propos misogynes ou racistes contre les "nègres", les "servants" non-Juifs et les Palestiniens, pour lesquels il déclare cette année-là "puissent-ils disparaître de la terre. Puisse Dieu envoyer un fléau aux Palestiniens, ces enfants d’Ismaël, ces vils ennemis d’Israël". C'est donc d'un procès totalement politique qu'il s'agit alors. Salah Hamouri a plaidé coupable et fut emprisonné de 2005 à 2011.

Les communistes Havrais, qui s'appuient sur les propos de Salah Hamouri, demandent à l'époque comme aujourd'hui sa libération, estimant qu'il n'est coupable que d'être Palestinien. Et d'autres personnalités politiques, de Droite comme de Gauche, ont la même position, comme Alain Juppé, qui déclarait en 2011 que " les aveux faits à l’audience n’ont été corroborés par aucun élément de preuve."

Le débat d'hier portait également sur le soutient à la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions), qui consiste à ne consommer aucun produit provenant des territoires occupés illégalement par l'Etat israélien. Lui-même rendu illégal en France en 2009, le BDS, qui se veut une "réponse citoyenne et non-violente à l'impunité d'Israël" est considéré par l'Etat comme la Justice comme une initiative antisémite. Ce que rejettent clairement les communistes, qui y voit une action contre des mesures illégales d'un pays, Israël, et non contre une quelconque religion. L'ancien maire du Havre et Premier ministre, Edouard Philippe, lors d'un discours fait devant le Crif (Conseil représentatif des Juifs de France) en décembre 2017, avait affirmé en filigrane que ce mouvement est un "nouveau masque" dissimulant l'antisémitisme.

Dernier souhait de Jean-Paul Lecoq : la reconnaissance par la France de l'Etat Palestinien.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/02/2018

Don du sang : les prochaines collectes au Havre et dans l'agglomération

2816030169.jpgActe bénin et qui prend 15 minutes, le don du sang n'en est pas moins un acte qui sauve au quotidien des vies.

Afin de répondre aux besoins quotidiens, il est essentiel que de nouveaux donneurs prennent de leur temps pour offrir de la vie. Cela peut être fait au sein du siège local, situé au Havre, mais également dans un des nombreux événements qui ont lieu régulièrement à travers notre région.

Les prochaines collectes locales

  • Au Havre : du mardi au samedi, sur le site de l'Etablissement Français du Sang, 75 rue Bernardin de St-Pierre (rue piétonne) au Havre. Avec ou sans rendez-vous. Les horaires : Mardi et jeudi : 8h30 à 18h30 - Mercredi et vendredi : 8h30 à 17h00 - Samedi : 8h00 - 12h00.
  • A Octeville : lundi 26 février de 16h00 à 19h00, salle Ventoux, place Michel Adam.

A noter dans vos tablettes

  • Le Magic Mirrors, quai des Antilles, accueillera de nouveau l'Etablissement du Don du Sang vendredi 16 mars, de 09h00 à 19h00. L'occasion de donner son sang dans un cadre très agréable et spectaculaire.

Don de sang en Normandie : chiffres et informations clés

  • Avoir entre 18 et 70 ans révolus pour se présenter au don et peser plus de 50kg.
  • Se présenter avec sa carte d’identité si c’est un premier don et ne pas venir à jeun.
  • 27 000 malades soignés chaque année grâce aux donneurs de sang.
  • 500 dons nécessaires chaque jour.
  • La durée de vie des produits sanguins est limitée : 42 jours pour les globules rouges, 5 jours pour les
  • plaquettes.
  • Aucun produit ne peut se substituer au sang.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

16/02/2018

Ouverture du Salon de l’Habitat du Havre

Le Salon de l'Habitat 2018 a ouvert ses portes au public ce 16 février, pour 4 jours.

visuel-vertical-web-ok.jpgAu programme, 110 exposants pour vous faire découvrir les nouvelles tendances dans les domaines de l’habitat, de l’ameublement, des aménagements extérieurs.

C'est dans le jeune Carré des Docks, quai de la Réunion, qu'il s'ouvre cette année aux près de 8000 visiteurs attendus. Et si vous n'avez pas l'objectif de faire construire, de rénover ou de changer de logement, vous pouvez tout de même vous rendre sur ce salon pour le plaisir d'y trouver une idée déco.

Vous y trouvez par exemple une exposition de l'aquarelliste Jean-Claude Malandain, qui présente ses dernières toiles et son ouvrage "LE HAVRE - Parcours d'un aquarelliste Havrais".

  • Horaires :
    Vendredi 16 : 14h00 - 20h00
    Samedi 17 / dimanche 18 : 10h00 - 19h00
    Lundi : de 10h00 - 17h30
  • Tarif :
    4€ / gratuit pour les moins de 16 ans

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

15/02/2018

Fermeture du Tribunal de Grande Instance du Havre : les avocats à la défense

Ce matin, les avocats au Barreau Havrais manifestaient contre la suppression du Tribunal de Grande Instance (TGI) local.

logo_ordre_des_avocats.pngDans le cadre de la Réforme de la carte judiciaire, le TGI du Havre doit être démantelé et les services redirigés au TGI de Rouen, situé à près de 100 kilomètres. Ce qui, rappellent les avocats, va rendre la Justice moins proche et accessible au plus grand nombre.

Quel impact pour le territoire havrais ?

Ainsi que l'indique le Ministère de la Justice (voir la vidéo en fin d'article), le Tribunal de Grande Instance se prononce sur de très nombreux litiges :

état des personnes : état civil, filiation, changement de nom, nationalité ;

famille : régimes matrimoniaux, divorce, autorité parentale, adoption, pension alimentaire, succession, etc... ;

droit immobilier : propriété immobilière, saisie immobilière ;

brevets d'invention et droit des marques ;

les actions dites "possessoires" visant à faire respecter la possession ou la détention d'un bien comme le respect d'une servitude de passage.

Il juge également les litiges :

opposant des personnes privées (physiques ou morales) qui ne sont pas spécialement attribués par la loi à une autre juridiction civile (tribunal d'instance, conseil de prud'hommes etc...) ;

ainsi que les litiges civils qui concernent des demandes supérieures à 10 000 euros ;

au pénal, il est dénommé tribunal correctionnel pour connaître des délits et tribunal de police pour connaître des contraventions.

C'est donc, par le départ du TGI, la création sur le bassin havrais d'un "véritable désert judiciaire" avec "des retombées économiques" inquiétantes, prévient l'Ordre des Avocats au Barreau du Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/02/2018

Art Contemporain : Mathieu Mercier au Portique

home-03.jpgLe plasticien Mathieu Mercier expose à partir de vendredi 16 février 2018 au Havre.

L'exposition, nommée "La Case Départ", met en avant le travail du plasticien français, connu mondialement pour ses œuvres autour de l'objet.

Le vernissage est ouvert à tous, vendredi 16 février, à 18h30.

Exposition visible au Portique, 30 rue Gabriel Péri, au Havre, jusqu'au 14 avril 2018. Entrée libre et gratuite, du mardi au samedi de 14h00 à 18h30.

A lire pour découvrir l'Art Contemporain :

Illustration : "Everything but the kitchen sink" au Kunstmuseum, St Gallen, Suisse, en 2014. Copyright Mathieu Mercier.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/02/2018

L'Ecole de la Marine Marchande à la dérive...

La Cour des Comptes tire le signal d'alarme pour la situation financière désastreuse de l'Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM).

ensm.jpgL'ENSM inaugurait il y a à peine 2 ans, en octobre 2015, un bâtiment somptueux, navire amiral de 27,8 millions d'euros au cœur de la cité océane. La création d'un nouveau bâtiment au Havre permettait ainsi d'assurer l'avenir local de l'Ecole, alors que la moitié des établissements fermaient afin d'améliorer les finances (l'ENSM est le fruit de la fusion en 2010 des Ecoles Nationales de la Marine Marchande).

Si l'ENSM n'a pas eu à subir les coûts liés à la création de l'école havraise, puisque ce sont l'Etat, la Région, et la CODAH qui ont mis la main à la poche, il n'en est pas moins que la situation financière de l'ENSM reste inquiétante.

La Cour des Comptes vient en effet de dresser le premier bilan de l'ENSM et il n'est pas bon. Au point que le rapport préconise, pourquoi pas, la fusion des 4 établissements afin de ne conserver qu'un unique campus universitaire. Il est bon en effet de rappeler que pour devenir Officier de la Marine Marchande, il faut aujourd'hui réaliser 3 ans à Marseille, puis 2 ans au Havre. Un système incompréhensible pour la Cour, qui s'ajoute à bien d'autres aspects problématiques : des incohérences dans la gouvernance comme dans l'organisation et des soucis pédagogiques, sont ainsi, entre autres, mis en avant.

On retient ainsi du rapport que la conservation des 4 sites est une "impasse" et, peut-être surtout, queensm,écoles,le havre,emn,maritime l'établissement flambant neuf du Havre est beaucoup trop grand, puisqu'il peut accueillir à lui seul 1000 étudiants, soit l'équivalent de l'intégralité des étudiants présents sur les 4 sites. Un choix qui est, à n'en pas douter, bien calculé par les élus locaux, puisque la Cour indique qu'en l'absence de ce lieu suffisamment vaste pour accueillir tous les étudiants, c'est le site de Marseille qui aurait du logiquement être conservé en cas de fusion... Ce qui n'est plus forcément une évidence aujourd'hui.

A contrario, le site havrais ne reçoit que 530 élèves de l'ENSM, auxquels il faut ajouter 330 élèves de l'Ecole de Management de Normandie (EMN). Notons que la situation ne peut véritablement trouver d'issu sans fusion, puisque l'EMN doit emménager dans des nouveaux flambants neufs, à 2 pas de l'ENSM, dès septembre 2019. Ce qui signifie que le navire doit voir 330 étudiants partir définitivement du lieu, soit un tiers de sa capacité totale. Et que près de 500 places seront disponibles.

A croire que la fusion est pensée depuis longtemps par les élus Havrais... et certainement au-delà.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

07/02/2018

Agenda des vide-greniers et brocantes du Havre - février 2018

2737274333.jpgVoici quelques dates à retenir pour faire de bonnes affaires ce mois-ci au Havre.

Retenez également les 3 jours de Vente au Kilo, organisées par l'association Le Grenier, qui a lieu du 8 au 10 février 2018, de 10h00 à 17h00. Rendez-vous dans leurs locaux, 28 rue du Capuchet au Havre. Vous y trouverez vêtements et chaussures d’occasion (Homme, Femme, Enfant, Bébé), linge de maison, vaisselle, jouets, livres, vinyles, petit électroménager, petits meubles et autres accessoires.

Dimanche 11 février

  • Vide-greniers, salle Franklin - 119 cours de la République. Entrée 1€
  • Vide-greniers, salle de Bléville - rue Pierre Farcis. Entrée 1€
  • Vide-greniers, salle des fêtes de Graville - 133 rue de Verdun. Entrée 1€

Dimanche 18 février

  • Vide-greniers, salle Franklin, 119 cours de la République. Entrée 1€
  • Vide-greniers, salle de Bléville - rue Pierre Farcis. Entrée 1€
  • A proximité : bourse multicollections, place du Champ de Foire - Montivillers. Entrée 1€

Dimanche 25 février

  • Vide-greniers, salle de Bléville - rue Pierre Farcis. Entrée 1€
  • Foire aux disques / CD / DVD, salle polyvalente L'Etoile - 31-35 rue Denis Cordonnier. Entrée 2€
  • A proximité : vide-greniers - école Victor Hugo, place du Champ de Foire, Montivilliers. Entrée 1€

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

05/02/2018

Expositions de février 2018 au Havre : idées de sorties culturelles

us_pf_visuel2014.jpgL'art s'invite en de multiples lieux ce mois-ci encore...

Nous en avons sélectionné 4, en centre ville du Havre.

Gaël Dezothez expose ses dessins, au Bistrot, à partir de mercredi 7 février à 18h00. On lui doit de nombreuses illustrations, emplies de détails, entre poésie et bande dessinée.

Voir son travail : http://gaeldezothez.ultra-book.com/book

S'y rendre : Le Bistrot, 116 avenue René Coty.

Plusieurs artistes prennent possession des locaux de l'association Educ'Art, vendredi 16 février à 18h30 (vernissage tout public, entrée libre et gratuite). Vous y trouverez :

  • de la peinture sur toile et sur galets, avec Mascarade Shop,
  • des réalisations de costumes, avec La Malle aux Costumes,
  • de la peinture à l'huile autour du parapluie, avec Katia,
  • de la peinture et du dessin autour de l'Afrique, avec Nicolas Blondel,
  • du travail à l'encre, avec Marion,
  • de la calligraphie, avec Benjy Chapon,
  • de la sculpture de chocolat, avec Ophélie.

En savoir plus sur Educ'art : https://educart-asso.com

S'y rendre : Educ'Art, 65 rue Maréchal Joffre.

Une exposition photo Olympus, réalisée par les clients de la boutique Créapolis, ouvre ses portes le 22 février à 18h00 (vernissage, entrée libre et gratuite).

 Créapolis, spécialiste havrais de la photo, prête ses murs aux artistes locaux, pour le plus grand plaisir de tous.

S'y rendre : Créapolis, 79 avenue René Coty.

Derniers jours pour visiter l'exposition Havre Illustré, Illustre Havre, à la bibliothèque Armand Salacrou.

Visible depuis novembre 2017, l'exposition cesse le 17 février... Alors si ce n'est encore fait, ne tardez pas à visionner différemment l'histoire de note cité. Composée d’anecdotes et de petites histoires, l’exposition Illustre Havre, Havre illustré retrace les 500 ans de la ville.

S'y rendre : Bibliothèque Armand Salacrou, 17 rue Jules Lecesne. Ouvert du mardi au samedi, de 14h00 à 18h00.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

02/02/2018

Le polar s'invite à nouveau au Havre

polar à la plage,polars,le havre,romans,livres,lire,lire au havreCe dimanche 4 février, la bibliothèque Oscar Niemeyer donne un avant goût de l'édition 2018 de Polar à la Plage.

Les amateurs de livres à la couverture noire peuvent dès dimanche se mettre l'eau à la bouche, avec une présentation par l'association Les Ancres Noires de la 16ème édition du festival Polar à la Plage, qui aura lieu du 13 au 17 juin 2018.

Au programme ce dimanche, une présentation des auteurs phares de cette édition toujours aussi attendue, ainsi que les romans sélectionnés pour le prix des Ancres noires 2018.

Rendez-vous dimanche 4 février 2018, à 16h30, bibliothèque Oscar Niemeyer - 2 place Oscar Niemeyer au Havre. Entrée libre et gratuite.

En attendant le festival... un roman à lire !polar à la plage,polars,le havre,romans,livres,lire,lire au havre

Trafic d'âmes: Le Havre, estuaire de toutes les vengeances (éd. Polars Région)

"Jérémy, étudiant aux dents longues, a été victime d'un guet-apens. Dans la forêt de Mongeon, Rico et ses sbires l'ont laissé pour mort après un règlement de comptes d'une rare violence. Mais Jérémy est toujours vivant et décidé à se venger. Après quelques jours d'hôpital, le voici à nouveau sur pieds et doté de multiples personnalités. Alors que Rico et ses complices le recherchent pour se débarrasser définitivement de lui, il entreprend de les mettre hors d'état de nuire. Les policiers chargés de l'enquête assistent impuissants à une guerre des gangs qui les dépasse."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Sur les pas des Industriels et Négociants Havrais

Véritable livre d'histoire à ciel ouvert, le cimetière Sainte-Marie propose une visite guidée sur le thème des industriels et négociants Havrais, ce dimanche 4 février 2018.

DSC02835.JPGUn guide conférencier assure 2 heures de visite gratuite. Rendez-vous à 15h00 à l'accueil du cimetière Sainte-Marie, 2 Rue Eugène Landoas 76620 Le Havre. Inscription obligatoire par téléphone au 02 35 19 60 17.

En savoir plus...

Créé en 1851, à proximité du fort de Tourneville, Sainte-Marie est un cimetière paysager dont la conception est similaire à celle du célèbre Père Lachaise de Paris ouvert en 1804.

Lieu de souvenir et de recueillement, le cimetière est aussi un lieu de la mémoire collective, on y retrouve ceux qui ont fait l’histoire du Havre. La richesse de ce cimetière de 21 hectares pour 24 000 sépultures est impressionnante. Constructeurs de navires, découvreurs de terres lointaines, sauveteurs défiant les éléments, négociants enrichis par le commerce du coton, du café ou des hommes, ou encore armateurs de pêche à la baleine, carrés militaires et figures emblématiques… Gisants, colonnes d’un temple néo-antique inachevé, artistes aux talents multiples, mécènes, collectionneurs d’avant-garde…

Nés de la volonté de mettre en valeur ce patrimoine, des circuits thématiques et des visites guidées sont désormais proposés au public. Ces visites de deux heures sont gratuites et assurées par un guide conférencier agréé par le ministère de la Culture.

A lire :

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/02/2018

Hausses des tarifs de péages sur les autoroutes : le point depuis Le Havre

3737356263.JPGLes autoroutes reliant Le Havre ne sont pas en reste, ce 1er février : elles augmentent elles aussi.

Le trajet Le Havre - Yvetot, par l'autoroute A29 passe ainsi de 4,90 à 5,00€. 

Quant aux ponts de Tancarville et de Normandie, les prix restent stables cette fois-ci, tout comme ils n'ont pas bougé en 2017. Le tarif reste donc toujours le suivant :

Pont de Normandie

  • Classe 1 - 5,40€
  • Classe 2 - 6,30€
  • Classe 3 - 6,80€
  • Classe 4 - 13,50€

Notez que le tarif Classe 1 pour la traversée du Pont de Normandie est maintenant inchangé depuis 5 ans.

Pont de Tancarville

  • Classe 1 - 2,60€
  • Classe 2 - 3,20€
  • Classe 3 - 3,80€
  • Classe 4 - 6,60€

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |