Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2015

La méditation et ses bienfaits pour notre santé

Source : SophrOcéane - Santé, Bien-être


En cette rentrée souvent synonime de stress tant pour les adultes que pour les enfants, nous laissons la parole à Véronique Prié, Sophrologue diplômée installée au Havre, intervenante en hôpitaux.

Sans titre.png"La méditation est en train de sortir des monastères et d’entrer dans nos vies. Une fois laïcisée, simplifiée, codifiée, elle fait aujourd’hui partie de l’arsenal des outils thérapeutiques.

Christophe André, psychiatre et psychothérapeute français a commencé à l’utiliser en 2004 à l’hôpital Sainte Anne à Paris auprès de ses patients. Aux Etats-Unis, le Dr Jon Kabat-Zinn, biologiste, a contribué de façon importante aux soins de santé modernes en utilisant des applications cliniques de la méditation en pleine conscience.

Quand nous parlons ici de méditation, nous parlons de méditation en pleine conscience. Il y a bien d‘autres formes de méditations. La pleine conscience est une méthode laïque qui a pour objet de développer la concentration, de stabiliser l’émotionnel et de renforcer le discernement.

La méditation est une solution aux profondes carences de notre vie moderne, un peu comme le fait l’exercice physique. Faire dus port n’avait guère de sens autrefois, car les journées de nos ancêtres impliquaient une activité physique intense et régulière (monter o cheval, casser du bois pour allumer un feu, aller cueillir des fruits, chasser… Aujourd’hui nos modes de vie sédentaire font que nous pouvons voir nos amis, manger et nous chauffer sans dépenser d’énergie physique. Le sport recommandé est aujourd’hui par l’ensemble des soignants comme un outil de maintien ou de retour à la bonne santé physique.

Il en est de même pour la méditation. De quelles carences nous guérit-elle ? 

Carence de calme, de lenteur, de continuité dans les activités de la journée : nous vivons dans des environnements bruyants, agités et devons réfléchir ou travailler entre mails et appels téléphoniques incessants…

Méditer, c’est s’offrir des espaces de compensations, de réparation."

Et si vous voulez découvrir la méditation prochainement, l’association Sophrologie Découverte au Havre vous propose un séjour Week End  les 26 et 27 Septembre prochain à Saint Jacut de la Mer (Bretagne).

Prix du séjour 150 à 160 € (repas et hébergement inclus)

Inscriptions avant le 31 août 2015 auprès de Mme Véronique Prié - Sophrologie Découverte - sophro.decouverte@free.fr - Tél. : 02 35 46 93 43

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/07/2015

Don du sang : l'urgence estivale !

Source : EFS - Don du Sang, Santé


Au Havre, comme partout en France, l'urgence est déclarée quant aux dons de sang.

EFS-t-carte postale-105 x 150 mm-Provence.jpg10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour. Et 500 dons doivent être collectés chaque jour en Normandie, le sang ne pouvant être remplacé par aucun produit.

Ce mois-ci, la canicule sur la majeure partie du territoire métropolitain a entraîné une baisse conséquente des prélèvements en ce début d’été. D'un autre côté, les besoins des malades restent bien sûr soutenus ; la générosité de chacun est donc essentielle pour passer ce cap difficile. En effet, les réserves en produits sanguins sont en forte baisse et un manque extrêmement important est en cours sur l'ensemble de la France.

Il est donc important de reconstituer sans attendre le stock, le sang ayant par ailleurs une durée de conservation très courte.

Un don de sang ne prend que 45 minutes, de l’accueil à la collation. Le prélèvement en lui-même dure 10 minutes. Seulement voilà, seuls 4 % de la population en âge de donner passe à l’action chaque année. Les malades ont donc réellement besoin de la générosité des donneurs.

Quelques chiffres

En 2014, il y avait 1 602 203 donneurs en France, dont 85 431 donneurs en Normandie. Ce qui a représenté 2 845 622 dons en France (sang total, plasma, plaquettes) dont - 141 263 dons en Normandie. Ainsi, 1 million de malades sont soignés chaque année grâce aux dons de sang.

Pour donner ou vous renseigner, rendez-vous au 75 Rue Bernardin de Saint Pierre au Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/07/2015

Et si vous passiez un été encore plus zen au Havre ?

JeVisAuHavre - Détente, Santé


sophrologie.png

Véronique Prié, sophrologue praticien, vous propose de découvrir la sophrologie, pour un été de découverte et de détente.

Créée en 1960 par un neuropsychiatre, la sophrologie s’inspire du yoga, de l’hypnose, de la méditation. Cet ensemble de techniques orientales et occidentales permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et d’affronter les défis du quotidien avec sérénité.

Quel est l'utilité de la sophrologie ? Cette pratique permet de diminuer l’anxiété, d'apprendre à garder son calme, d'avoir un sommeil réparateur. Conseillée par de nombreux médecins et utilisée généralement au sein des hôpitaux et cliniques, la sophrologie permet entre autre de :

  • Combattre certaines addictions
  • Gérer son stress et ses émotions
  • Préparer un examen
  • Apprendre à un artiste à gérer son trac
  • Permettre à un sportif d’être plus performant
  • Prendre la parole en public
  • Développer sa créativité
  • Se préparer à une intervention chirurgicale
  • Donner à un enfant les moyens de rester concentré, d’être plus attentif et d’améliorer sa mémoire

La Sophrologie aussi au Travail

Des entreprises proposent également à des sophrologues de réaliser des séances auprès des salariés, que ce soit par exemple pour gérer le stress, relâcher, positiver, pour évacuer les tensions, voir afin d'être plus performant !

Comment découvrir la sophrologie ?

Véronique Prié, sophrologue praticien, vous propose une séance dans le Cabinet Sophrocéane. Vous pouvez la contacter au 02 35 46 93 43 ou vous rendre sur son site : sophrologie-le-havre.com. 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

04/05/2015

Pic de varicelle en Normandie - Ce qu'il faut savoir et faire

JeVisAuHavre.fr - Maladie


C'est le grand retour des petits boutons bien désagréables.

istock_chickenpox.jpgS'il est indispensable que les enfants attrapent cette maladie relativement tôt, il n'en reste pas moins qu'il s'agit d'un moment difficile à supporter pour le bambin.

On dénombre chaque année en France près de 700 000 cas de varicelle. Il est inutile de donner aux enfants des antibiotiques, cette maladie étant d'origine virale. Pour traiter il faut donc beaucoup de patience, veiller à ce que les parties qui donnent envie à l'enfant de se gratter ne devienne pas des plaies, désinfecter là où des inflammations se développent... Sinon, gare aux cicatrices, qui peuvent rester visible 6 mois à 1 an, voire pour certaines à vie.

Le principal est que la maladie soit attrapée étant enfant, ce qui est généralement le cas. Pour l'adulte en effet la varicelle peut engendrer des situations graves, comme des méningites, des complications pulmonaires, entre autres. Si vous n'avez jamais eu cette maladie infantile et que vous êtes adulte, il reste une solution : la vaccination. Pensez-y !

Et si vous avez un nouveau-né à la maison, prenez soin de le conserver à l'abri également : la varicelle est dangereuse aussi pour les nourrissons.

Voici quelques conseil pour soigner la varicelle, donnés par l'Hôpital pour enfants de Montréal :

  • Donnez beaucoup de liquides froids.
  • Pour réduire la fièvre, donnez de l’acétaminophène (Tylenol ou Tempra). N’utilisez pas d’aspirine ou d’autres produits contenant de l’aspirine.
  • Pour soulager l’inconfort provoqué par les ulcères buccaux, prévoyez un régime alimentaire non irritant. Évitez les aliments salés ainsi que les agrumes et les jus d’agrume.
  • Pour soulager les éruptions cutanées prurigineuses ou douloureuses, appliquez un onguent à base de pétrole ou un anesthésique local en vente libre.
  • Si une plaie semble infectée, lavez-la avec un savon antibactérien, puis appliquez un onguent antibactérien.
  • Appelez le médecin si la fièvre dépasse 38,3 °C (101 °F) pendant plus de 4 jours.
  • Il n’est pas nécessaire que les enfants gardent le lit, mais ils doivent rester tranquilles et ne pas s’échauffer.
  • Les enfants peuvent retourner à l’école ou à la garderie lorsqu’ils n’ont plus de fièvre et que toutes les plaies sont asséchées et recouvertes d’une croûte.

Voici quelques conseils pour diminuer le besoin de gratter :

  • Administrez des bains froids à toutes les 3 ou 4 heures.
  • Ajoutez à l’eau du bain des produits à l’avoine, comme Aveeno (suivre les directives), ou du bicarbonate de soude (environ ½ tasse) pour réduire les démangeaisons.
  • Donnez de l’acétaminophène ou un autre analgésique sans aspirine si les symptômes sont très incommodants.
  • Gardez les ongles courts et lavez les mains souvent pour prévenir l’infection.
  • Faites porter des gants de coton propres (ou des chaussettes enfilées sur les mains) à votre enfant pour dormir; cela diminue les chances qu’il se gratte pendant le sommeil.
  • Appliquez une lotion à la calamine ou des produits d’hydrocortisone sur les zones qui démangent. Le caladryl peut aussi être utile, mais il faut savoir que certaines personnes peuvent, en de rares occasions, développer une allergie au produit.

 

Si vous avez été exposé à la varicelle et que vous êtes immunodéprimé, enceinte ou que vous avez subi une greffe de moelle osseuse, consultez votre médecin.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/11/2011

La PNL, qu'est-ce que c'est ?

Rencontre avec Dimitri Bulan, Praticien Diplômé en programmation neuro linguistique (PNL), coaching et coaching de vie.

299068_308779572465662_100000008643303_1295447_1968644871_n.jpgFace à la multiplication des sectes, qui proposent par exemple des bracelets rouges censés chasser le mal (Kabbale) ou des cours vendus à prix d'or, nous avons souhaité répondre aux questions que certains peuvent se poser sur la PNL. Pour cela, nous avons eu recours à Dimitri Bulan, professionnel de l'agglomération.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est la PNL ? "La programmation neuro linguistique est l’outil de référence en coaching (individuel ou professionnel) qui permet d’allier le bien être et le mieux être afin de valider un changement voulu par le client. C’est la prise en compte de l’environnement, générateur de comportements aboutissant sur vos capacités et vos croyances. La cohérence de l’ensemble aboutit à votre  identité et vos valeurs philosophiques. Tout cela est la clé de la porte du changement, chaque problème trouvé doit être résolu de la façon la plus compatible avec vous-même."

C'est donc un travail sur soi et non une solution "miracle", comme certains la vendent. "Une situation embêtante ne l’est que parce que vous n’êtes pas en phase avec ce qui se passe autour de vous. Il vous faut donc travailler sur vous-même afin d’être à l’idéal de votre état pour avancer."

Comment le coach travaille-t-il ? "Les conversations guidées et les exercices avec le Praticien agiront sur votre cerveau afin de lui permettre de sortir d’un raisonnement limitant qui conditionne votre état incapacitant. La finalité est d’être en accord avec soi même, de modifier les tournures de phrases utilisées et de prendre conscience des évènements autour comme un retour d’informations. Les exercices proposés vont dans le sens de réflexions où nous vivons dans notre passé et notre présent tout en nous projetant dans nos futurs probables. L’utilisation des symboles permet de trier en vous, de vous situer pour vous connecter au "moi idéal" qui n'est pas votre égo. Vos ressources prendront des figures allégoriques (celle de vos croyances et valeurs)."

La solution proposée est-elle la même pour chaque client rencontré ? "Il y a différentes strates dans le travail proposé :

- "l'intériorisation Conscient" qui permet de rester bien lucide lors du contact avec l'inconscient.

- "l'identification consciente", permet de vous identifier à la vie elle même.

- "l'élévation matérielle", en hauteur pour "grandir".

- "l'élévation subtile", tend à atteindre votre CONSCIENCE.

- "l'expansion matérielle", la prise de conscience du Tout matériel.

- "l'expansion subtile", la prise de conscience du Tout...

- "l'expansion temporelle", connaissance du temps; du début au futurs.

- "l'expansion globale ",  pour les esprits entrainés pour aller à la perception globale consciente."

Vous souhaitez en savoir plus ? Rendez-vous sur le site Internet de Dimitri Bulan (ici). Vous pouvez le joindre par mail (ici) ou téléphone au 06 17 55 32 69.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

26/08/2011

Eau du robinet : consommable mais...

Le plomb ne peut plus être utilisé dans les canalisations nouvelles depuis avril 1995. Mais il reste encore de nombreuses anciennes canalisations, avec des risques importants pour la santé.

plomb, tuyauteries en plomb, qualité de l'eau, le havre, codah, agglomération havraise, agglo du havre, métaux, santé, logement, loi, législationL'ensemble des canalisations doit être changé à compter de décembre 2013, raison pour laquelle de nombreux travaux sont en cours aujourd'hui. Ainsi, au Havre comme dans l'ensemble des communes de la CODAH, une notice d'information est délivrée informant le consommateur que l'eau du robinet est consommable, mais avec un nombre important de conditions.

Les effets du plomb

Chez les enfants, ses effets peuvent ête la fatigue, l'irritabilité, les troubles de l'humeur et du comportement, voire une baisse des facultés intellectuelles et un retard de croissance. Au cours de notre vie, la consommation de plomb s'accumule, créant une intoxication dans le temps.

L'Union Européenne a abaissé drastiquement, en raison des risques pour la santé de tous, la teneur acceptée en plomb dans les canalisations d'eau consommable. En attendant, des gestes sont à respecter, dès lors que l'eau transite dans des canalisations en plomb :

- si vous avez été absent plusieurs jours de votre domicile, il est nécessaire de laisser couler l'eau plusieurs minutes avant de la boire.

- de même, après plusieurs heures sans utilisation du robinet (le matin au réveil ou le soir au retour du travail), il est déconseillé de boire l'eau du robinet. Il faut faire couler l'eau une à deux minutes avant sa consommation. Il est ainsi recommandé de mettre de l'eau au réfrigérateur le soir pour la consommation du matin.

- l'eau chaude du robinet ne doit jamais être utilisée pour la préparation de denrées alimentaires (café, cuisson des légumes, par exemple). La température élevée favorise en effet la migration des métaux dans l'eau.

- les femmes enceintes et les enfants en bas âges ne doivent pas consommer l'eau du robinet et leur préférer l'eau en bouteille.

- si vous disposez d'un adoucisseur d'eau, veiller à ce qu'il soit bien réglé et entretenu, pour éviter la dissolution du plomb en aval de l'appareil.

Pour conclure, notez que si vous avez dans votre logement des canalisations en plomb, celles-ci doivent être changées impérativement avant le 25 décembre 2013. Nous ne pouvons donc que vous conseiller d'en parler, dans ce cas, avec le propriétaire de votre logement, si vous êtes en location.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/06/2011

Don du Sang au Havre les 24, 25 et 27 juin 2011

efsHD.jpgL'Etablissement Français du Sang s'installe dans les Grands Salons de l'Hôtel de Ville du Havre pendant 3 jours ce week-end.

Les dons du sang seront possibles ce vendredi 24, samedi 25 et lundi 27 juin 2011. Chacun peut donner son sang, dès lors qu'il répond aux obligations requises par l'EFS. Ces obligations, disponibles ci-dessous, permettent d'assurer la sécurité à la fois du donneur et du receveur.

En savoir plus...

Retrouvez ici les documentations indispensables pour le Don du Sang (documents au format PDF) : Le parcours d'une poche de sang ; Information aux futurs donneurs.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

11/05/2011

La Codah organise une formation pour accompagner à domicile les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

Sur l’agglomération havraise, environ 4 690 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou apparentées vivent à domicile.

index.jpgPour favoriser leur maintien à domicile, la Communauté d’Agglomération Havraise propose une formation adaptée aux salariés qui interviennent à domicile, recrutés directement par les familles, ou par l’intermédiaire d’un service mandataire.

Selon une étude de l’association FRANCE ALZHEIMER 76 - Havre Caux, « parmi la population de l’agglomération havraise, il y aurait 6 700 personnes de plus de 65 ans  atteintes de la maladie d’Alzheimer ou apparentées. Parmi ces personnes, ils estiment qu’environ 70 % d’entre elles vivent au domicile, soit environ 4 690 personnes ».

La CODAH s’engage depuis plusieurs années en partenariat avec l’association FRANCE ALZHEIMER 76 - Havre Caux pour communiquer ouvertement sur cette maladie. Suite à cette collaboration, une action de formation a été élaborée pour les aides à domicile, les auxiliaires de vie, qui accompagnent les personnes atteintes d’un syndrome démentiel et leurs france_alzheimer_2.jpgfamilles. Depuis 2002, année de mise en place de cette première formation, plus de 172 aides à domicile et encadrants ont été formés au rythme de trois stages par an.

Cette année, la CODAH renouvelle l’offre de formation pour les salariés employés directement par les familles, ou par l’intermédiaire d’un service mandataire. La formation s’intitule « Accompagner à domicile des personnes présentant un syndrome démentiel et leur famille », et se déroule pendant cinq jours fractionnés. Pour favoriser leur participation, les stagiaires seront indemnisés pendant cette formation

Afin de répondre aux besoins des professionnels confrontés à des personnes atteintes d’un syndrome démentiel, les objectifs de cette formation sont :

 - Mettre en relation les symptômes de la maladie avec les troubles du comportement.

 - Permettre aux aides à domicile de gérer au quotidien les difficultés rencontrées avec les personnes atteintes d’un syndrome démentiel en développant des attitudes mieux adaptées et en les aidant à aménager l’environnement.

 - Être capable de maintenir la communication avec la personne atteinte d’un syndrome démentiel.

 - Développer la capacité à entrer en communication avec la famille et à entretenir cette relation.

 - Aider l’aide à domicile à ajuster et adapter une prise en charge à domicile ; évaluer ses limites.

Cette formation est confiée au service formation professionnelle de l’Union Nationale France Alzheimer.

La formation se déroulera au Havre en journée : mardi 17 mai 2011, mardi 24 mai 2011, mardi 31 mai 2011, mardi 14 juin 2011, plus une journée retour en octobre 2011 (la date définitive sera fixée avec le groupe).

Pour tout renseignement et inscription, contacter Monsieur Joël Meurie, au service Santé Hygiène Environnement de la CODAH, par téléphone au 02 35 22 25 40 ou par mail à joel.meurie@agglo-havraise.fr.

Source : Communiqué Codah

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/04/2011

De la fourche à la fourchette - conférence mardi 5 avril

"La révolution dans notre assiette"

securedownload.jpgDans le cadre de la Semaine du Développement Durable, la Ville du Havre organise "De la fourche à la fourchette". Le Volcan reçoit ainsi ce jeudi une conférence-débat, avec comme principal invité Henri Joyeux, chirurgien au Centre Régional de lutte contre le Cancer de Montpellier, professeur de chirurgie digestive et cancérologie, il enseigne à la Faculté de Médecine de Montpellier, la chirurgie cancérologique et la nutrition.

Des experts échangeront sur les enjeux de la chaîne alimentaire durable, de l’agriculteur au consommateur. Outre le professeur Henri Joyeux, François Fihue, Président de la Chambre d’Agriculture de Seine-Maritime, Benoît Lelièvre et Pauline Bouhelier, respectivement administrateur et chargée de mission au sein du groupement Inter Bio Normandie, seront présents.

Le documentaire "Pollen" sera ensuite projeté. Une magnifique histoire d’amour entre faune et flore, prétexte pour traiter de l’importance de la pollinisation dans le monde et de l’enjeu majeur qu’elle représente pour l’espèce humaine. A découvrir en famille !

"La révolution dans notre assiette", mardi 5 avril 2011, à 18h00 au Volcan. Entrée gratuite.


Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/11/2010

Le Département de Seine-Maritime renforce ses actions de prévention lors de la Journée Mondiale contre le sida

Le mercredi 1er décembre prochain aura lieu la Journée Mondiale de la lutte contre le sida. L’objectif de cette manifestation est de sensibiliser et d’informer le public sur le sida, ses risques et ses réalités.

departement76.jpgC’est aussi le moyen de mobiliser l’opinion publique sur la lutte contre le sida et rompre l’isolement des personnes vivant avec cette maladie. Les actions du Département de Seine-Maritime. Avec 658 M € d’euros, les « solidarités » demeurent le premier poste de dépenses du budget départemental de 2010. Dans le cadre de ses missions sanitaires et sociales, le Département de Seine-Maritime participe à des campagnes et développe des actions de prévention à destination de tous les publics et de tous les âges.

Les Centres médico-sociaux, les centres de planification et d’éducation familiale (CPEF) proposeront des consultations de dépistage anonymes et gratuits (CDAG) du SIDA et des hépatites B et C et seront particulièrement à l’écoute et pourront apporter des réponses concrètes.

A l’occasion de la JMS 2010, le Département de Seine-Maritime proposera de nombreuses manifestations :

- Samedi 13 novembre : stand d’information et de prévention lors de la foire aux harengs en lien avec le groupe IST/SIDA de Dieppe,

- Mercredi 17 novembre : dépistage délocalisé à la Médecine Préventive Universitaire à Mont st Aignan en collaboration avec l’association Aides,

- Lundi 22 et 29 novembre : conférences sur l’infection à VIH (information et témoignages) à destination des scolaires à Neufchâtel-en-Bray,

- Mardi 30 novembre : forum sexualité/IST/SIDA à destination des collégiens à Neuville-lès-Dieppe,

- Mardi 30 novembre : journée d’animation avec le Carrefour Santé à Lillebonne,

- Mardi 30 novembre : consultation de dépistage délocalisée au CMS de Bolbec de 17h à 18h30,

- Mercredi 1er décembre : forum d’information / Prévention organisé par la Mission Locale d’Elbeuf,

- Mercredi 1er décembre : consultations supplémentaires à la CDAG du Havre en lien avec le REVAH au Havre,

- Vendredi 3 décembre : forum Santé au Lycée Le Corbusier à St Etienne du Rouvray,

- Vendredi 3 décembre : consultation libre de dépistage de 11h à 14h à la CDAG de Fécamp,

- Vendredi 3 décembre : forum au Lycée de Fécamp,

- Du lundi 6 au vendredi 10 décembre : plusieurs séances d’information dans les quartiers en lien avec le REVAH au Havre,

- Jeudi 9 décembre : théâtre forum à Neuville-lès-Dieppe,

- Vendredi 10 décembre : une consultation délocalisée en lien avec le REVAH au Havre de 18h30 à 20h dans le quartier de l’Eure.

Les services permanents. 3 médecins et 5 infirmières du Département se répartissent les consultations1365209628.gif sur les 5 CDAG du Département : le CMS à Rouen Rue des Charrettes ; le CMS à Elbeuf Rue des Droits de l’Enfant ; le CMS à Dieppe Bd Georges Clémenceau ; au Havre, les Actions Sanitaires Rue Gustave Flaubert et le CMS de Fécamp Rue Henri Dunant. Ils organisent également sur 4 sites (Rouen, Dieppe, Le Havre et Fécamp) le dépistage anonyme et gratuit, ainsi que le traitement des infections sexuellement transmissibles, dans le cadre des CIDDIST (centres d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des Infections Sexuellement Transmissibles).

Ces professionnels de santé interviennent aussi, en dehors des consultations, sur le thème des IST, du SIDA, des hépatites et de l’éducation à la sexualité auprès des scolaires, de groupes de jeunes ou d’adultes.

Quelques chiffres en Seine-MaritimeNombre de consultants en CDAG en 2009 : 3642. Nombre de personnes testées pour le VIH en CDAG : 3 527 en 2009. Nombre de consultants en CIDDIST : 3119 en 2009. Rouen, mercredi 24 novembre 2010.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

25/09/2010

Pêche des coquillages interdite en Seine-Maritime

logo prefecture.jpgLa Préfecture de Seine-Maritime annonce la présence d'une algue toxique, nommée dinophysis.

L'interdiction de pêche, consommation, transport et de commercialisation des coquillages s'étend sur la partie de la côte allant du Havre à Veullettes-sur-Mer.

Le risque en cas d'ingestion de cette algue, présente dans les coquillages même cuits : des troubles intestinaux.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/09/2010

Vidéo : L'Hôpital Privé de l'Estuaire, 30 000 m² dédiés à la santé


L'Hôpital Privé de l'Estuaire
envoyé par havrecci. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

16/08/2010

Le vélo au Havre ? Exemplaire pour le docteur Saladin

Jean-Luc Saladin, médecin Havrais et Conseiller municipal en charge des modes doux, a été interviewé par le site sustainable-mobility.org.

jean luc saladin.JPGIl revient sur les progrès faits par la ville pour accompagner le développement du vélo, s'exprimant sur le "tour du Havre. C'est à dire nous avons un énorme périphérique à vélo qui ceint entièrement l'agglomération, qu'est pas tout à fait fini mais qui risque d'être remarquable et d'avoir un effet d'entrainement. Et d'autre part nous sommes sur la vélo-route du littoral, l'euro-vélo-route des Estuaires."

Il exprime également son rêve : "mettre en place des axes démotorisés, des avenues vertes intra-urbaines, avec, pour ne pas léser les riverains, ce qu'on appelle des 'boucles autrichiennes' ; c'est un système qui permet de tarir complètement le transit sur cet axe, de renvoyer la voiture qui est rentrée sur cet axe pour transporter quelque chose de lourd, une personne, et de la renvoyer sur la rue d'où elle est venue."

En savoir plus :

Jean-Luc Saladin, médecin généraliste Havrais, est un spécialiste des transports démotorisés. Il est également Conseiller scientifique de la Fédération française des usagers de la bicyclette (Fubicy), fondateur de la Société Amicale de la BIcyclette en NormandiE (SABINE) et directeur d'une thèse, Activité physique et santé : étude comparative de trois villes européennes (117 pages, à retrouver ici sous format PDF).

Vidéo : L'interview de Jean-Luc Saladin.

Photo : Le docteur Saladin sur l'un de ses cycles, dans les rues du Havre, lors d'une manifestation organisée par l'association SABINE, en 2008. Copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

12/07/2010

Les gestes qui sauvent

En cas de crise cardiaque, il faut pratiquer les gestes qui sauvent dans les 4 minutes.

defibrillateur.jpgChaque année en France, 40 000 personnes meurent d'un arrêt cardiaque. La Fondation RMC / BFM lance une campagne utile et exceptionnelle pour un média, pour que le grand public et les administrations prennent conscience que peu de choses peuvent suffire. Plus d'informations sur le site 4minutes.fr.

Au Havre, les défibrillateurs s'installent doucement. Parmi les lieux équipés ou en cours d'équipement : le port de plaisance, l'Office de Tourisme et les collèges (voir l'article du Département de la Seine-Maritime). La Ville a un retard important à rattraper sur d'autres villes proches qui en ont disposé dans les principaux lieux publics (Rouen, Deauville, Fécamp, Dieppe...).

Un retard qui devrait toutefois être comblé rapidement, puisque la ville du Havre a annoncé envisager de procéder à l'acquisition et à l'installation de défibrillateurs entièrement automatiques (D.E.A.), un matériel qui coûte en moyenne 1 500 € H.T. l'unité.

En savoir plus...

Où sont les défibrillateurs déjà en service ? Pour les localiser, le Département propose une application à télécharger sur iPhone (voir ce lien).

La vidéo de la fondation RMC / BFM :

Photo : BHV Médical.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

10/06/2010

Une nouvelle Clinique de l'Estuaire dès août 2010

Les cliniques de la Général de Santé se rassemblent.

Extrait d'un article de Marc Migraine, adjoint au maire du Havre.

hpe_b.jpgAprès : a) la clinique des Ormeaux en 2005, b) le transfert des principaux services de l'hôpital Flaubert en 2009, vers l'hôpital Jacques Monod c'est au tour des cliniques de la Générale de Santé de se rassembler. Ainsi en 5 ans le paysage de l'hospitalisation de l'agglomération havraise aura été totalement rénové.

Réunissant les cliniques du Petit-Colmoulins et François 1er, l'Hôpital Privé de l'Estuaire sera mis en service progressivement à partir du 2 août. La date d'ouverture complète de l'établissement 34 000 m2, capacité de 356 lits est fixée au 16 août. La Générale de Santé a investi 150 M d'euros dans la construction de l'hôpital et 15 M d'euros de matériel médical.

Lire la suite sur le blog de Marc Migraine...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |