Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2013

La municipalité "favorable" à la suppression d'emplois au Havre ?

Lors du conseil municipal d'hier, lundi 13 mai 2013, la majorité municipale a rejeté un texte demandant au Président de la CMA-CGM d'annuler le transfert d'emplois du Havre à Marseille.

64712249.jpgLes groupes Socialiste-Radical de Gauche-Verts et Communiste ne comprennent pas le rejet de la majorité d'un texte apolitique appelant simplement la CMA-CGM à ne pas effectuer ce transfert, qui menace directement des emplois au Havre. Surpris que la majorité UMP rejette le texte, l'opposition se pose la question de savoir pourquoi ils sont "favorables" à la suppression d'emplois au Havre.

Voici le texte proposé conjointement par les deux groupes d'opposition :

«  Malgré les critiques sur le bien-fondé stratégique et économique du projet de transfert des lignes Afriques de Delmas du Havre vers Marseille et la demande de retrait du plan par les syndicats, la direction de la CMA-CGM a décidé de poursuivre son projet occasionnant la mutation potentielle de 171 personnes.

Au moment où MSC, deuxième armateur mondial indique ouvrir de nouvelles lignes au Havre confirmant son ancrage sur notre territoire et où Haropa annonce un renforcement puissant de ses lignes régulières avec l’Afrique, il est regrettable que la CMA-CGM, premier armateur français supprime la gestion opérationnelle de ses lignes maritimes africaines au Havre. Cette décision de la direction de la CMA-CGM porte atteinte à l’emploi maritime au Havre et provoquera le départ de nouveaux habitants dans une ville qui en perd 1000 chaque année.  

Le conseil municipal déplore ce transfert.

Face à l’inquiétude légitime des salariés notamment ceux qui se trouvent dans l’impossibilité personnelle de descendre à Marseille et au regard des investissements réalisés par la Ville lors de l’implantation de Delmas en 1996, les élus du Conseil Municipal du Havre réunis ce jour demandent à la direction de la CMA CGM le maintien de ses  lignes historiques au Havre et des  emplois existants. »

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

27/01/2013

L'état du Havre : analyse d'élus havrais

La publication par l'Insée de chiffres sur Le Havre permet d'analyser la santé de la ville et de son bassin d'emploi.

431068_390327624329386_1723879764_n.jpgVoici les aspects importants qu'en ont retiré deux élus Havrais, Marc Migraine pour la majorité municipale et Yves Bertrand pour l'opposition.

Sur son blog, si Marc Migraine note une baisse démographique qui "préoccupe", il s'attarde surtout sur le "rayonnement accru du Havre en matière d'emploi". Adjoint en charge du Commerce, il retient du travail de Jérôme Follin, l'auteur de l'étude, que "avec 117 000 emplois pour à peine 100 000 actifs résidents, le taux d'emploi est élevé. Sur ces 117 000, 26 000 sont occupés par des actifs extérieurs venus des secteurs de Criquetot-l'Esneval, Fécamp et de la vallée du Commerce. Ce rayonnement s'accentue. Il était de 17 % en 1999 et de 22 % dix ans plus tard."

Yves Bertrand s'attarde quant à lui à la baisse démographique. L'élu socialiste  soulique que "entre 1999 et 2009, dernière étude détaillée de l’Insee, notre ville a perdu 13 600 habitants". Il ajoute, à titre de comparaison, que "toutes les autres villes de même importance gagnent toutes des habitants : Rouen, Tours, Lille, Nantes, Grenoble, Nîmes, (...) Paris, Lyon, Marseille ou Toulouse." Côté emploi, Yves Bertrand révèle que "en 10 ans le nombre de commerçants et d’artisans est passé de 3400 à 2400. Nous avons perdu en 10 ans un tiers des commerçants." Ce qui signifie que Le Havre a perdu "100 commerçants et artisans par an soit 2 par semaine !" Concernant la population elle-même, "en 10 ans, nous avons perdu 500 employés, 2800 ouvriers et plus grave 11 000 personnes âgées de plus de 15 ans et n’ayant pas d’activité salariée : des lycéens, des étudiants, des jeunes en bac pro. C’est 11 000 forces vives qui ont quitté Le Havre. Et quand je regarde les tranches d’âges qui peuplent notre ville je vois que nous avons perdu 5 000 couples avec enfants et augmenté le nombre de retraités."

Sources : Article de Marc Migraine du 24 janvier 2013 sur www.auhavre.com/blog2 ; Voeux d'Yves Bertrand prononcés le 25 janvier 2013.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

27/03/2012

Un projet d'éolien offshore dévoilé

le havre, éolien, éoliennes, dieppe, fécamp, courseulles sur mer, énergie, écologie, économie, économie d'énergie, emploiLe Havre devrait recevoir deux usines, pour un développement des éoliennes en mer, à proximité de Fécamp, Dieppe et Courseulles-sur-Mer.

Un parc d'environ 125 éoliennes va être déployé sur les 3 sites de Seine-Maritime et du Calvados, produisant 600 à 700 MW. Ce qui correspond à la production d'un réacteur nucléaire. L'investissement prévu est de près de 9 Milliards d'Euros.

Au Havre, 2 usines vont produire le matériel : l'une les pales d'éoliennes, l'autre les nacelles. A l'état de projet, l'activité doit avoir l'approbation du gouvernement pour débuter son déploiement. A terme, 6 000 emplois devraient être créés.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

19/12/2011

Danone s'installe au Havre

Danone Baby Nutrition Africa & Overseas choisit le Port du Havre pour implanter sa base logistique export.

images (1).jpgLe leader français de la nutrition infantile fait confiance au savoir-faire du 1er port pour le commerce extérieur de la France en matière de logistique et d’acheminement des denrées agro-alimentaires. Danone Baby Nutrition (produits Blédina) vient en effet de faire le choix du port du Havre pour l’exportation de produits destinés aux nourrissons : laits, céréales et plats préparés. Ce trafic représente un volume total d’environ 1 700 EVP (Equivalent Vingt Pieds).

Le Havre, localisation cible pour Danone Baby Nutrition Africa & Overseas

Responsable Logistique de DBN Africa & Overseas, Christophe Poisson précise que : « Notre décision est le résultat d'une étude de schéma directeur qui a confirmé Le Havre comme localisation cible pour notre plateforme Afrique. La qualité des infrastructures a bien sûr été déterminante, avec une proximité des installations portuaires qui nous garantit une meilleure réactivité dans nos expéditions, et donc une mise sur le marché plus rapide de nos produits. Dans un contexte de croissance forte de l'activité, nous avons choisi avec SD’Log de confier notre flux à un spécialiste de l'export agroalimentaire. En s'appuyant sur les compétences de leurs équipes, nous avons un vrai levier pour atteindre nos objectifs en termes d'excellence logistique et de création de valeur pour nos clients. »

Un schéma logistique export performant proposé par SD’Log à DBNAO

« Le positionnement de SD’Log, spécialiste de la gestion de flux alimentaires à l’export, a étéSans-titre-1.jpg déterminant dans le processus de prise de décision de DBNAO pour la migration de sa base logistique vers le port du Havre » précise Virginia Lees, Directrice Commerciale de SD’Log. En effet, SD’Log a proposé à DBNAO un schéma logistique export performant : gestion des flux physiques sur une plate-forme dédiée au traitement de flux alimentaires et répondant en tous points aux exigences qualité en termes d’outil de stockage, de qualité de manutention et de traçabilité des produits ; accomplissement des formalités administratives associées par une équipe experte dans la gestion des contraintes sanitaires et douanières grand export multiproduits / multi-destinations. Une offre logistique personnalisée et parfaitement adaptée au flux permettant un accompagnement de notre client dans ses perspectives de croissance à l’export. »

Le port du Havre, professionnel de la logistique internationale

« Le Port du Havre a montré qu’il disposait d’un véritable savoir-faire pour répondre au cahier des charges très strict de Danone Baby Nutrition » souligne Hervé Cornède, Directeur Commercial et de la Promotion du Grand Port Maritime du Havre. « Dans ce dossier, la qualité de l’offre de services maritimes du port du Havre – connecté à plus de 500 ports dans le monde –, couplée à celle de l’offre logistique du territoire havrais (1,6 million de m² d’entrepôts, respect des normes d’hygiène primordiaux dans la logistique des denrées alimentaires, zones de réparation et de stockage des conteneurs à proximité immédiate des parcs…) ont été des critères déterminants dans la décision de ce grand client pour implanter sa base logistique export. Enfin, notre prestation en matière de sûreté et sécurité est un de nos atouts majeurs, aujourd’hui reconnue via notre certification ISO 28000 ».

Information, photo Le Havre Port.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/11/2011

Secours Catholique du Havre : bilan d'un an d'actions

Le Secours Catholique vient de publier son rapport statistique annuel sur l’évolution de la pauvreté en France. Avec un résultat inquiétant, au Havre comme partout ailleurs.

aidons-nous-2-7362d.jpgEn 2010, le nombre de personnes aidées par le Secours Catholique augmente : 1 492 000 personnes rencontrées, soit +2,3% par rapport à 2009. La proportion de situations de pauvreté déjà connues augmente aussi (35% en 2010), ce qui montre la persistance des difficultés des ménages. Au Havre, 65% des personnes qui sollicitent une aide le font pour la première fois.

Un durcissement de la pauvreté se confirme

Ce rapport annuel se compose tout d’abord d’une analyse de l’ensemble des situations de pauvreté rencontrées par l’association en 2010. Un des premiers constats est que le Secours Catholique accueille de plus en plus de familles avec enfants : 52,7% des situations rencontrées. Par ailleurs, 92% des ménages sont bien en dessous du seuil de pauvreté. Quant ce seuil est à 954 euros pour une personne seule, le niveau de vie moyen des personnes rencontrées par le Secours Catholique est de 576 euros. Ce rapport met aussi en évidence la hausse de la demande alimentaire dans les accueils de l’association. Ainsi 53% des personnes rencontrées en 2010 sont venues chercher cette forme d’aide d’urgence. Après avoir payé les factures incompressibles (loyer, énergie, transport, frais de scolarité des enfants,…), beaucoup n’ont plus les moyens de se nourrir et viennent donc frapper aux portes des associations.

Les jeunes plus victimes que les autres de la pauvreté

Les jeunes subissent de plein fouet la crise économique et sociale, ils sont plus diplômés, plus qualifiés que les générations précédentes mais paradoxalement plus précaires. Ils cumulent tous les risques et toutes les difficultés. Ils devraient bénéficier d’un certain nombre de droits (formation, emploi, santé, logement) mais ce n’est pas le cas. L’Etat est globalement peu présent à leurs côtés.

Ainsi, 30% des jeunes accueillis par le Secours Catholique sont sans aucune ressource, 36% en logement précaire, et + de 40% sont au chômage. La pauvreté de ces jeunes est aussi celle de leurs familles. Autant que les autres, les familles en difficulté gardent leurs enfants avec elles tant qu’ils ne sont pas en mesure d’être indépendants. Cette prise en charge pèse lourdement sur le budget de ces familles: un couple voit ainsi son niveau de vie diminuer de 25% lorsqu’il a à sa charge un jeune sans revenu. Et pour une mère seule, la diminution est de 33 %. Enfin, une préoccupation majeure et centrale se dégage chez les jeunes : l’emploi. Dans le cadre d’un enquête spécifique menée en mars-avril 2011 auprès de 1000 jeunes, à la question « qu’est ce que vous souhaitez le plus dans l’avenir ? » : 42% souhaitent avant tout trouver du travail.

Sur la délégation du Havre, en 2010 :

- la majorité des personnes (près de 3 750 sur 3 820 personnes) rencontrées par les 270 bénévoles du Secours Catholique ont été reçues dans les permanences d’accueil.

- 98% des personnes expriment, en venant au Secours Catholique, une demande d’écoute.

- les personnes accueillies sont jeunes (9% ont moins de 25 ans, 42% ont entre 25 et 40 ans) ; 33% sont en famille monoparentale ; la moitié de ces personnes accueillies habitent en HLM (dont un quart chez un bailleur privé).

- 38% bénéficient d’allocations (R.S.A., allocation-chômage, allocation-logement, allocations familiales) ; 31% couplent travail et allocations.

- une aide financière a été accordée pour 54% des demandes (en moyenne, cette aide est de 140 €) ; 41% des personnes accueillies ont reçu une aide alimentaire.

- 44% des impayés concernaient le logement (loyer, électricité, gaz, eau, assurances).

Montant total des aides en 2010 : 163 000 €

Collecte nationale du Secours-Catholique

Espace offert par JeVisAuHavre.com

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

18/10/2011

Aux Iris recherche son livreur pour Noël

aux-iris.jpg

Une proposition de job pour les fêtes, pour un étudiant ou une étudiante.

La fleuriste Aux Iris, dont nous avons parlé à plusieurs reprises (voir ici), est à la recherche d'un étudiant Havrais, pour effectuer des livraisons de compositions florales, tableaux de nature et autres réalisations de sa boutique.

Un emploi rémunéré à la livraison, au départ pour la période des fêtes de Noël, avec possibilité d'autres périodes de l'année par la suite.

Les livraisons seront à effectuer au Havre et dans sa proche agglomération. Un véhicule est donc indispensable.

Contactez Aodren, par mail : aux.iris@yahoo.fr.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/08/2011

Boulangerie du Havre cherche apprentis

La boulangerie-patisserie Lepère rerute :1.JPG

 - un pré apprenti patissier ou boulanger

 - un apprenti patissier ou boulanger pour un C.A.P

 - une pré apprentie vendeuse.

Pour plus de renseignements, contacter : boulangerie Lepère, 6 avenue de Longchamp, 76620 Le Havre.

 


Photo : Boulangerie-patisserie Lepère.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | |

02/05/2011

9èmes Rencontres Pour l'Emploi aux Docks Café

Cette semaine se tiennent les Rencontres Pour l'Emploi au Havre.

affiche_RPE_Le_Havre_42c723.gifLes jeudi 5 et vendredi 6 mai, 150 exposants s'installent avec trois objectifs pour les demandeurs d'emploi, chômeurs, étudiants ou déjà salariés mais à la recherche d'une autre activité, de l'agglomération havraise :

 - orienter, dans le village découverte métiers,

 - accompagner, au sein du village pratique,

 - chercher et trouver un nouvel emploi, sur le village de l'emploi.

Emploi de longue ou de courte durée, jobs saisonniers ou formation, apprentissage et alternance... Toutes les options sont expliquées et disponibles pendant 2 jours.

Bléville, l'emploi en tête

A Bléville, les partenaires sociaux accompagnent dès aujourd'hui et pendant trois jours les demandeurs d'emploi. Au programme, rédaction de C.V, atelier "valoriser son image", préparation aux entretiens d'embauche, ciblage des entreprises et des offres d'emploi, comment se vendre, bref le nécessaire avant ce forum de l'emploi.

9èmes Rencontres Pour l'Emploi, les 5 et 6 mai 2011, de 10h00 à 18h00 aux Docks Café, Le Havre.

Plus d'informations sur www.rpe2011.fr.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/03/2011

Forum Emplois en Seine, du 17 au 18 mars 2011

visuel emplois en seine.jpgL'agglomération rouennaise accueille ce mois-ci la 7ème édition du forum Emplois en Seine. Et vous y transporte gratuitement !

200 recruteurs répondront présent une nouvelle fois, pour 2 jours d'offres d'emplois locaux comme nationaux. Quelles que soient vos compétences ou diplômes, rendez-vous avec votre CV les 17 et 18 mars au parc des expositions de Rouen (48 avenue des Canadiens, Le Grand-Quevilly), de 09h00 à 17h30.

L'entrée au forum est totalement gratuite et ne nécessite pas de pré-inscription. Des "cars de l'emploi" permettent de vous conduire gratuitement au forum. Réservation au 02 35 52 95 95.

Avant de vous y rendre... Téléchargez le guide du forum : tout pour trouver sur place les offres qui vous conviennent et pour vous préparer aux entretiens ! A retrouver ici...


Agrandir le plan

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

07/02/2011

13 000 emplois menacés au Havre

Les grèves répétitives au Havre comme dans les autres ports de France menacent plusieurs dizaines de milliers d'emploi.

grand port du havre.JPGChristian Leroux, président de l'Union Maritime Et Portuaire (UMEP), estime que l'Etat, "le patron des grutiers", doit trouver des solutions rapidement. Il affirme que les grèves sur le port engendrent une perte d'"au moins 40%" de l'activité. Ajoutant que "sur les 16 000 emplois que représente l'Union maritime et portuaire au Havre, 13 000 sont affectés indirectement".

Depuis le début de l'année, les ports français en sont à leur quatrième arrêt de travail de 4 jours. Plusieurs gros clients habitués au port du Havre depuis des années ont décidé ces dernières semaines de ne plus emprunter les équipements français, leur préférant ceux du nord de l'Europe, en service sans discontinuer.

Une société Lyonnaise a ainsi choisi de ne plus utiliser ni le port de Marseille ni celui du Havre pour ses envois de marchandises à destination du Maghreb, leur préférant celui d'Anvers. "Ce qui, indique le patron, ne nous coûte pas plus cher".

A Marseille, premier port français, la situation s'envenime semaine après semaine. Jean-Claude Terrier, président du directoire du Grand Port Maritime, souligne que "les entreprises n'en peuvent plus, on est en train de miner le tissu économique".

En Bretagne, un regroupement de professionnels ont lancé un appel à l'Etat pour que cessent les blocages portuaires. Cela doit, selon eux, passer par la "réquisition" des ports. Le Collectif pour la libération des ports de commerce bretons estime la perte sur un an à 52 millions d'euros, "pour la seule nutrition animale bretonne". Cette filière représente 100 000 emplois ne serait-ce qu'en Bretagne.

A lire également : "La Cour des comptes accable le port de Marseille"... Retrouvez également l'excellent reportage de M6, diffusée hier soir ici...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/12/2010

Emploi : 190 postes à pourvoir ce vendredi au Havre

La Maison de l'Emploi propose un Café de l'Emploi exceptionnel à Caucriauville ce vendredi. Les inscriptions sont à faire sans tarder.

image003.jpgLa Maison de l'Emploi du Pays le Havre Pointe de Caux Estuaire est à l'écoute permanente des besoins et des attentes du territoire en matière d'emploi et de promotion de l'égalité des chances.

Ce Café de l'Emploi exceptionnel du 3 décembre à l'Atrium du Havre-Caucriauville s'inscrit dans cette dynamique et relaie également la volonté de Josépha Retout, élue de quartier à la Ville du Havre, et Emma Charbit, déléguée du Préfet de la Région Haute-Normandie pour les quartiers prioritaires dans le cadre du plan Espoir Banlieues : une dynamique pour la France.

Pour l'occasion, un partenariat renforcé a été mis en place entre la Maison de l'Emploi du Pays Le Havre Pointe de Caux Estuaires, la Mission Locale, Pôle Emploi et la Ville du Havre.

image005.jpgUne vingtaine d’entreprises ont fait le choix de participer à ce Café de l'Emploi exceptionnel en proposant de rencontrer des candidats sur 190 postes à pourvoir (dont entre autres 28 CDI, 122 CDD, 25 intérim) et qui se regroupent principalement dans les secteurs du bâtiment, du tertiaire, du commercial, et du transport.

Cette nouvelle formule de Café de l'Emploi exceptionnel viendra en complément des habituels Cafés de l'Emploi qui se déroulent au Café Victor. Elle se tiendra à un rythme trimestriel, chaque fois dans un lieu différent du territoire de la Maison de l'Emploi du Pays Le Havre Pointe de Caux Estuaire.

Inscriptions

 - Appeler le 02.35.21.99.66 du lundi au vendredi entre 10h et 12h et entre 14h et 18h.

 - Consulter votre conseiller Mission Locale qui pourra aussi vous accompagner dans votre démarche.

Pour pouvoir rencontrer l'entreprise qui recrute sur l'offre pour laquelle vous candidatez, vous devez être présent à l'Atrium 30 minutes avant l'horaire de votre rendez-vous.

Les profils de postes complets peuvent être consultés sur le site internet : cafe.maisondelemploilehavre.fr.

Ce Café de l'Emploi exceptionnel aura lieu à l'Atrium, 117 avenue du 8 mai 1945, à partir de 09h00.

Source : Ville du Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/11/2010

Les salons de novembre de la CCI du Havre

cci le havre.jpgLa Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre organise deux salons ce mois-ci, le premier dédié aux créateurs d'entreprise, le second aux étudiants.

Jeudi 23 novembre - Salon "Créer, Reprendre une entreprise en Normandie" Pour leur 6ème édition, les Rencontres Régionales de la Création et de la Reprise d’Entreprise changent de nom et deviennent "Créer, reprendre une entreprise en Normandie". Un salon à l'écoute des créateurs / repreneurs d’entreprises, porteurs de projet pour les informer et les accompagner. Ils pourront bénéficier d’entretiens individuels, de conseils personnalisés pour concrétiser leur projet et de 6 ateliers thématiques dans la journée.

 

bourse aux stages 2010.jpgSamedi 27 novembre, de 9h à 16h aux Docks Café - Bourse aux stages Cette opération est organisée pour la 3ème année consécutive par les Industries du Havre (IDH), la CCI du Havre, le MEDEF de la région havraise et le Rectorat de Rouen. Elle a pour objectif de faciliter la rencontre entre l’offre et la demande de stages autour de 3 pôles : industries et services aux entreprises et commerce. Ce salon s'articule autour de 3 villages : industrie, commerce et services. Il propose également des ateliers de simulation d'entretiens et la rédaction de CV.

Plus d'informations au 0820 00 10 76 ou par Internet sur www.havre.cci.fr.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/09/2010

Restaurant havrais recherche Second de Cuisine

L'Hôtel des Gens de Mer recherche un Second de Cuisine.

Les critères : 5 ans d'expérience au minimum, dans la cuisine traditionnelle et les fruits de mer. Contacter German Bass pour rendez-vous, au 02 35 41 35 32. Mail : agism.bass@orange.fr.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/08/2010

L'emploi est dans l'assiette

Les Missions Locales de Rouen et d'Elbeuf organisent un nouveau Buffet recrutement le 14 octobre.

Logo-Mission-Locale.gifC'est la troisième édition de ce mode de recrutement original et novateur. La formule, qui consiste à faire se rencontrer les employeurs et les candidats autour d'une table de restaurant, rencontre à chaque fois un franc succès. Avec des embauches réelles à la clé.

La vingtaine d'entreprises attendue sont issues de tous les secteurs d'activité, pour des postes divers : emplois au domicile des particuliers, en boutiques, par téléphone, dans les espaces verts, sur la route... Pour tous les jeunes jusqu'à 25 ans.

Les entreprises peuvent postuler auprès de la Mission Locale de l'Agglomération Rouennaise, par téléphone au 02 32 81 63 76.

Pour les jeunes, rendez-vous dans la Mission Locale, qui vous orientera. Le Buffet recrutement aura lieu à la CCI de Rouen, jeudi 14 octobre 2010, à partir de 11h30.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

30/07/2010

Analyse de l'emploi au Havre et dans l'agglomération

migraine_affiche_blog.jpgMarc Migraine, adjoint au Maire du Havre en charge du Commerce, des Nouvelles Technologies et de la Modernisation des Services au Public, fait le point sur 3 études économiques qui viennent d'être diffusées :

  • le taux de chômage, qui s'établit à 11,6% dans la région du Havre,
  • le poids du secteur des services représentant 63% des effectifs salariés sur la région du Havre,
  • et celui des firmes étrangères représentant 12,5% de l'emploi en Haute Normandie.

 

Voir son analyse de la situation ici...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |