Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2017

Conférence au Havre : Comment aider nos enfants à faire bon usage des écrans ?

Dr Olivier DURIS, Psychologue Clinicien, donne une conférence ce vendredi 24 mars 2017.

enfant_devant_tele.jpgTélévision, ordinateur, tablette, Smartphone... Nos enfants vivent, aujourd’hui entourés d’écrans. Ces écrans peuvent être la meilleure comme la pire des choses. A condition de savoir les utiliser, pour n'en garder que les côtés positifs.

Avec des exemples et des conseils concrets, nous verrons comment donner à nos enfants les repères indispensables pour leur permettre de tirer le meilleur profit de cette nouvelle culture tout en en évitant les dangers.

La conférence est animée par Dr Olivier Duris, Psychologue Clinicien., qui travaille sur la psychose infantile liée aux écrans en général et aux jeux vidéo en particulier. Il anime également des ateliers thérapeutiques sur une médiation numérique à l'hôpital Necker à Paris.

Conférence donnée : Vendredi 24 mars 2017 à 19h00, à l'Ecole de Management de Normandie - 30 rue Richelieu, 76600 Le Havre.

Entrée : 2 €.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

09/01/2017

Les bonnes résolutions sont déjà perdues ? Passez aux objectifs !

objectifs, voeux, 2017, résolutions, bonnes résolutions4 points essentiels pour tenir vos objectifs durablement...

Rares sont les bonnes résolutions qui durent plus d'une semaine ou deux, en début d'année. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elles représentent souvent trop de contraintes. Alors si vos bonnes résolutions sont déjà oubliées, voici la recette en douceur pour les reprendre.

1 - Faites un pas après l'autre.

Si votre objectif est, par exemple, de perdre du poids et de vous remettre au sport, il est inutile de vous inscrire à une salle en vous disant "Je paie, donc je vais y aller". Effectivement, pendant quelques semaines (jours ?), ça va marcher... Mais après ? Pour palier à ça, donnez-vous des objectifs progressifs, en vous rappelant que "un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas", comme le disait le sage Lao-Tseu. Cela signifie que c'est par de petites avancées que vous réussirez, en vous obligeant chaque jour à persévérer. On sait par exemple que faire un régime pour perdre 5 kilos en un mois va vous faire assurément reprendre le poids perdu aussi vite. Par contre, faire 30 minutes de sport en plus par jour, ou monter 2 étages d'escalier au quotidien, va vous faire dépenser des calories, vous faire travailler vos muscles, dont le coeur. Par cette simple petite action, vous pouvez perdre durablement des kilos superflus, en y ajoutant peut-être un fruit en plus et une consommation en moins d'aliment trop gras.

 

Lire la suite...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

04/11/2016

La lutte contre les sectes se structure au Havre

L'Association d'Information sur le Risque Sectaire (AIRS) démarre son activité dans la Cité Océane.

Au Havre, des sectes sont particulièrement bien implantées ; le prosélytisme est omniprésent. Pour informer et contrer la dangerosité de ces mouvements, jusqu'à présent, le vide semblait être la norme. C'est pourquoi a été fondée l'AIRS.

Regroupant des personnes de plusieurs horizons, l'association mise avant tout sur la communication et l'information. Au programme, donc :

  • Edition d'ouvrages à destination du grand public ;
  • Tenue de conférences et colloques sur le risque sectaire ;
  • Information auprès des responsables associatifs, économiques et politiques ;
  • Diffusion de l'information par des opérations choc.

Top Facebook AIRS.jpgPourquoi est-il important d'agir ?

Les sectes fleurissent. Et les risques sont omniprésents : destruction de la cellule familiale, dépression, isolement, perte de repères, atteintes sexuelles sur adultes et sur mineurs, violences physique et morale, endettement, suicide... Nul n'est à l'abri des sectes. Ni vous, ni votre famille, ni vos amis. Elles sont puissantes et c'est par l'information que nous pouvons nous protéger, nous et ceux qui nous sont chers.

Pour adhérer, découvrir nos actions à venir : fr.ulule.com/association-risque-sectaire.

Rejoignez-nous sur facebook : facebook.com/risquesectaire.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/07/2016

Faire du vélo au Havre... sur un air de La Bicicleta, de Shakira ?

1238940462.JPGLa sortie du dernier titre de la chanteuse Shakira (découvrez le clip en fin de cet article) est l'occasion de parler de la bicyclette, la petite reine, qui s'impose année après année dans la cité havraise.

Sur la ville, 90 kilomètres d'itinéraires cyclables ont été créés ces dernières années. Si vous ne les connaissez pas toutes, vous pouvez vous rendre sur OpenCycleMap, qui les recense (lien ici).

Si vous n'avez pas de vélo pour vos sorties havraises, plusieurs options s'offrent à vous. Petit tour d'horizon...

  • D'Air Ailleurs (27 rue Edouard Herriot), Bouticycle (1 rue de Paris), Décathlon (quai de la Réunion), Go Sport (Espace Coty),  vous offrent ainsi la possibilité de vous acheter un vélo neuf.

 

  • Si vous avez envie d'une solution moins chère, ou de remettre en service votre ancien cycle, il y a La Roue Libre, dans le quartier Danton (3 rue Bonnivet). Cette association organise des ateliers autour de l'entretien du vélo et propose votre futur moyen de locomotion à des prix défiant toute concurrence. Si vous souhaitez des informations, vous pouvez les appeler au 09 84 11 52 95 ou vous rendre sur le site internet de La Roue Libre.

 

  • Autre solution, cette fois gratuite : vous adresser au Point Vélo de la Ville du Havre. Il y a en effet près de 1800 Vel'H en circulation au Havre. Vous pouvez en effet emprunter pour quelques mois (au maximum 1 an au total) un vélo entretenu, que vous apporterez de temps en temps pour vérifier les différents points de sécurité. Pour pouvoir bénéficier de ce service, vous devez être résidant havrais... Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous dans le Hall de l'Hôtel de Ville ou appelez au 02 35 22 27 17.

En attendant, comme promis, voici l'air qui risque d'enchanter notre été... Bonne route !

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/06/2016

Si vous appréciez les canards de la Forêt de Montgeon, ne leur donnez plus de pain !

JeVisAuHavre.HautEtFort.com - Sortir au Havre, Animaux, Santé


Avec le retour des beaux jours, les Havrais vont prendre plaisir à donner à manger aux animaux de la Forêt de Montgeon ou du Parc de Rouelles. Malheureusement !

P7250814.JPGVoici une consigne simple mais essentielle pour la bonne santé des animaux de ces parcs havrais : ne leur donnez jamais de pain !

Si nos chers volatiles semblent être ravis de cette manne humaine, ce régime alimentaire est pourtant totalement nocif. Les biscottes et le pain engendrent en effet chez eux des problèmes graves de malnutrition et des malformations osseuses, dit "ailes d'ange". Première conséquence de cette maladie, leur incapacité à s'envoler. Ce qui s'avère dangereux dans le cas toujours probable de l'attaque d'un prédateur.

De même, une pancarte indique dans le parc de Rouelles qu'il ne faut pas donner de pain aux ânes. Car si eux aussi semblent apprécier ce cadeau distribué avec joie par les enfants, cela leur est également nocif. Le pain provoque ainsi chez eux des maladies de peau et les fait grossir.

Alors que donner (avec modération) aux animaux de nos parcs ?

Aux canards, offrez des granulés, achetés spécialement pour eux en animalerie, ou réalisez une composition faite maison, obtenue en mélangeant par exemple des morceaux de raisins sans pépins, du chou râpé et des céréales.

Aux chevaux et aux ânes, contentez-vous de leur offrir des légumes, des chardons et du foin.

Dès lors, profitez de leur présence tout simplement.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

26/04/2016

Découvrez un placement sécurisé et pourtant (très) rentable

vacances-2014-argent-economies-economiser.jpgAlors que les placements rapportent au mieux 2% aujourd'hui, il existe encore des pépites.

Vous avez un Livret A d'ouvert avec ses 0,75% de rentabilité ? Ou, sur conseils de votre banquier, vous avez ouvert un "grandiose" placement à 1,5% ? Alors lisez attentivement ce qui suit.

Dans mon livre "Adieu les Dettes", j'évoque la nécessité de placer régulièrement de l'argent sur un compte rémunéré. Si vous même vous pouvez placer chaque mois 50€, 2 options s'offrent à vous :

  1. Le placement proposé par votre banque, au taux maximum de 2% par an. Ce qui vous permettra, dans 20 ans, d'avoir un capital de 14 785€.
  2. Un placement sécurisé et avec une véritable éthique sociale, offrant un capital dans 20 ans de 50 000€.

Cela vous interpelle ? Rencontrons-nous afin d'en discuter.

Mon téléphone : 06 62 01 65 80. Mon mail : jevisauhavre@yahoo.fr.

Alexandre CAUCHOIS.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

04/02/2016

Le projet pour 2020 du quartier Danton au Havre

le havre, lh, quartier danton, dantonLa concertation entre la Ville du Havre et les habitants aboutit à un équipement public mettant en avant le sport, le social, la culture et un lieu de détente familiale : un jardin public.

Edouard Philippe, maire du Havre, le détaille en vidéo :


Danton : un nouvel équipement public à l... par mairie-lehavre

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/05/2015

Le permis de conduire moins cher s'installe au Havre

JeVisAuHavre.fr - Actualité des entreprises


La société havraise LH Permis vient de naître, proposant d'économiser en temps et en argent.

10411990_643943759070909_5627464732322506830_n.jpgIl n'est pas rare que le montant du permis de conduire soit d'environ 2 000 euros. Une somme considérable, attendu que ce sont souvent des jeunes étudiants ou des demandeurs d'emploi qui doivent "passer à la caisse". De même, cela prend beaucoup de temps, ce qui n'est pas toujours simple.

Prenant en compte toutes ces contraintes, deux jeunes entrepreneurs ont décidé d'apporter une solution nouvelle et légale : il est désormais possible de ne plus faire appel à une auto-école, grâce au permis en candidat libre.

Comme n'importe quel examen, il est en effet désormais possible maintenant de passer son permis en candidat libre. S'appuyant sur cette opportunité et respectant les diverses contraintes légales, la jeune pousse LH PERMIS s'est installée au 40 rue de Paris, au Havre.

Son intérêt premier est ainsi de réduire les dépenses pour l'obtention du permis, que vous soyez inscrits en auto-école ou non ; cette société loue ainsi des véhicules à double commande (de type auto-école), pour s'entraîner avec un proche. Et le tout le plus simplement du monde : il suffit d'avoir déjà réalisé 20 heures de conduite inscrites sur le livret d'apprentissage et d'être accompagné  d'une personne âgée de plus de 28 ans et ayant déjà 5 ans de permis.

LH PERMIS est de plus ouverte 7 jours sur 7, de 9h00à 12h00 et de 14h00 à 20h00, afin de permettre à ses clients de s'inscrire simplement et d'apprendre à son rythme.

Vous pouvez les contacter par téléphone au 09 52 52 76 76 pour de plus amples renseignements.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

04/05/2015

Bernard Cazeneuve s'exprime sur la Normandie... Et omet encore Le Havre

Source : Communiqué - Politique, Réunification de la Normandie


Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, par ailleurs ancien maire de Cherbourg, s'exprime sur la réunification des deux Normandies, un communiqué sanglant envers la Droite.

cazeneuve-960-320.jpgAttaqué ces dernières semaines sur la façon dont se fait le rapprochement de la Basse et de la Haute Normandie (voir article sur JeVisAuHavre.fr ici), Bernard Cazeneuve répond par des invectives contre la Droite. Ainsi, il indique que "Lorsque Nicolas Sarkozy a mis sur le métier l'ambition du Grand Paris, ses soutiens parlementaires se sont abstenus de donner à la Normandie l'unité et la force à laquelle les Normands aspiraient. Bien au contraire, beaucoup ont freiné, traîné les pieds face au projet de réunification par décret alors envisagé par L'Élysée. "

Il soutient également que les élus de Droite "n'avaient pas de projet d'ensemble pour la Normandie. Ce fut clair aux yeux de tous, lorsque Nicolas Sarkozy annonça, en 2009, un TGV Paris-Le Havre, oubliant dans son empressement à la fois Rouen et la Basse Normandie."

Alors qu'on apprenait il y a quelques jours que des services douaniers essentiels au Havre, allaient être mutés sur Rouen, Bernard Cazeneuve se veut pourtant rassurant : il affirme que tous les Normands "continueront à bénéficier de services régionaux proches de leurs territoires", mais aussi que, pour ce faire, "les fonctionnaires territoriaux qui en auront la charge pourront demeurer en poste là où ils exercent aujourd'hui leurs missions, avec esprit de service public et dévouement."

Lorsque le ministre de l'Intérieur cite la Cité Océane, c'est malheureusement, pour attaquer le projet du précédent gouvernement, d'amélioration du trajet SNCF Paris-Le Havre. De même, il s'est engagé hier à rencontrer les élus... à Caen et à Rouen.

Retrouvez ici l'intégralité de son communiqué :

"La réunification de la Normandie est un projet ancien. Aucune majorité de droite n'a vraiment cherché à la faire aboutir. Lorsque Nicolas Sarkozy a mis sur le métier l'ambition du Grand Paris, au cours de la précédente législature, ses soutiens parlementaires se sont abstenus de donner à la Normandie l'unité et la force à laquelle les normands aspiraient. Bien au contraire, beaucoup ont freiné, trainé les pieds face au projet de réunification par décret alors envisagé par L'Elysée. Aucune initiative ne fut prise à l'époque, pour surmonter ces résistances, notamment pas par ceux qui souhaitent aujourd'hui exercer des responsabilités régionales. Pour une raison simple : ils n'avaient pas de projet d'ensemble pour la Normandie. Ce fut clair aux yeux de tous, lorsque Nicolas Sarkozy annonça en 2009 un TGV Paris-Le Havre, oubliant dans son empressement à la fois Rouen et la Basse Normandie. Ce fut alors Laurent Beauvais qui rassembla les élus bas normands pour défendre leur territoire et Laurent Fabius qui réclama la desserte de Rouen.

Le gouvernement auquel j'appartiens a pris la décision de donner à la France des régions plus fortes et moins nombreuses. Dans la loi que j'ai personnellement portée au Parlement, il a fait le choix de redonner à la Normandie son unité. Par un amendement pertinent, soutenu par les parlementaires normands de la majorité, le député Alain Tourret a inscrit dans la loi le principe d'un équilibre entre les anciennes capitales régionales des collectivités fusionnées. J'ai donné, au nom du gouvernement, un avis favorable à cette proposition, qui permettra aux élus régionaux de choisir, in fine, le lieu des délibérations du nouveau conseil régional. Je ne doute pas que sur ce sujet, comme sur les autres, l'équilibre, la sagesse, l'unité prévaudront sur toute autre préoccupation. Il faut pour cela de la rigueur plutôt que de la polémique. Sur cette question, l'intérêt de la Normandie doit prévaloir sur toute autre considération.

C'est dans l'équilibre et la solidarité des territoires normands que l'unité de la grande Normandie doit trouver son énergie et sa force. Chacun d'entre eux doit y trouver sa place. Chacun doit être reconnu et valorisé pour ce qu'il a de meilleur. Voilà les fondations pour un projet pérenne, que Nicolas Mayer- Rossignol portera avec toute la hauteur de vue, le talent et la ténacité qu'on lui connaît.

Il me parait enfin important de garantir aux normands qu'ils continueront à bénéficier de services régionaux proches de leurs territoires et que pour ce faire, les fonctionnaires territoriaux qui en auront la charge pourront demeurer en poste là où ils exercent aujourd'hui leurs missions, avec esprit de service public et dévouement.

Désireux également que la répartition des grandes administrations déconcentrées de l'Etat soit absolument équilibrée, j'ai confié aux préfets préfigurateurs dans les sept nouvelles grandes régions le soin d'engager une large concertation avec les élus locaux. Je conduirai moi même deux réunions à Caen et à Rouen, avec l'ensemble des élus concernés. Je recevrai tous ceux qui ont souhaité me rencontrer afin de me faire part de leurs attentes. Le ministère de l'Intérieur a en effet la charge de coordonner cette réforme dans la transparence."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

28/04/2015

Vous appréciez les canards de la Forêt de Montgeon ? Ne leur donnez plus de pain

JeVisAuHavre.fr - Sortir au Havre, Animaux, Santé


Avec le retour des beaux jours, les Havrais vont prendre plaisir à donner à manger aux animaux de la Forêt de Montgeon ou du Parc de Rouelles. Malheureusement !

P7250814.JPGVoici une consigne simple mais essentielle pour la bonne santé des animaux de ces parcs havrais : ne leur donnez jamais de pain !

Si nos chers volatiles semblent être ravis de cette manne humaine, ce régime alimentaire est pourtant totalement nocif. Les biscottes et le pain engendrent en effet chez eux des problèmes graves de malnutrition et des malformations osseuses, dit "ailes d'ange". Première conséquence de cette maladie, leur incapacité à s'envoler. Ce qui s'avère dangereux dans le cas toujours probable de l'attaque d'un prédateur.

De même, une pancarte indique dans le parc de Rouelles qu'il ne faut pas donner de pain aux ânes. Car si eux aussi semblent apprécier ce cadeau distribué avec joie par les enfants, cela leur est également nocif. Le pain provoque ainsi chez eux des maladies de peau et les fait grossir.

Alors que donner (avec modération) aux animaux de nos parcs ?

Aux canards, offrez des granulés, achetés spécialement pour eux en animalerie, ou réalisez une composition faite maison, obtenue en mélangeant par exemple des morceaux de raisins sans pépins, du chou râpé et des céréales.

Aux chevaux et aux ânes, contentez-vous de leur offrir des légumes, des chardons et du foin.

Dès lors, profitez de leur présence tout simplement.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/04/2015

Commémoration de la catastrophe de Tchernobyl au Havre le 25 avril

JeVisAuHavre.fr - Actualité


Le 26 avril 1986, la centrale nucléaire a connu la plus grave catastrophe nucléaire jamais connue.

0125265.jpgL'explosion d'un réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Biélorussie a engendré une catastrophe qui mettra des milliers d'années à s'éteindre. L'explosion a dispersé des éléments radioactifs dans la nature. Il a fallu évacuer en urgence et sans aucun bagage toute la population dans un rayon de 30 km.

Désormais, cette zone est strictement interdite, mais le danger ne s'est pas concentré à un rayon de 30km autour de la centrale : les hommes, les animaux et les végétaux, qui se trouvent bien plus loin, stockent cette radioactivité dans leurs tissus sans ressentir de douleur particulière. 29 ans plus tard, en Biélorussie et en Ukraine, pays limitrophe, la principale cause d'irradiation provient de l'alimentation par les produits locaux. Les principales victimes sont les enfants car leur poids est plus faible et ils sont en période de croissance.

Le Collectif Tchernobyl/Fukushima, plus jamais ça lance un appel à manifestation que nous vous livrons ici.

"Pour commémorer cet événement dramatique, pour demander l'arrêt des centrales nucléaires, pour affirmer notre opposition à la construction de tout nouveau réacteur nucléaire, nous vous appelons à manifester samedi 25 avril à 19 heures devant le magasin d'EDF au Havre, 3 rue René Coty.

Les industriels du nucléaire nient ou minimisent systématiquement les conséquences des accidents pour ne pas nuire à leur activité. Ils cherchent à cacher les effets sanitaires et la dissémination radioactive autour des centrales et des centres de stockage de déchets radioactifs: leucémies, cancers... Ces industriels font tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher les enquêtes «indépendantes» et discréditer les travaux médicaux qui sont publiés. 

Après l'accident de Fukushima, l'industrie du nucléaire ne peut plus cacher ses déboires techniques et financiers. On ne peut plus nier maintenant que l'énergie électrique d'origine nucléaire revient plus cher que celle produite par les énergies renouvelables. La construction des EPR (en Finlande et à Flamanville) coûte si cher que la société AREVA annonce un déficit de 4,8 milliards d'Euros pour l'année 2014 et une dette de 6 milliards. EDF elle aussi est endettée pour 33 milliards d'euros! Ces deux sociétés sont propriétés de l’État pour la plus grande partie! Ce sont donc les contribuables qui devront payer ces additions faramineuses! Le nucléaire, c'est dangereux et ruineux. Alors pour toutes ces raisons disons : "Stop au nucléaire !" Agissons pour les économies d'énergie et le développement des énergies renouvelables."

Les premiers signataires de cet appel sont Ecologie Pour Le Havre, ECO-CHOIX, les enfant de Tchernobyl, Europe Ecologie-les verts, réseau Sortir du Nucléaire, Stop EPR.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

19/04/2015

Fusion des régions : Le ton monte entre Caen et Rouen

19/04/2015 - Source : Les Echos - Réunification de la Normandie


Les relations entre la Haute et la Basse Normandie, jamais vraiment chaleureuses, deviennent glaciales.

le havre, rouen, caen, politique, préfecture, normandie, réunification, régionsUne première fuite annonçant Rouen comme siège du conseil régional, et donc future capitale politique de la Normandie réunifiée, a mis la Basse-Normandie en émoi la semaine passée. Dans ce schéma, Caen n’était que capitale administrative ou chef-lieu, un statut qu’elle refuse. Beaucoup y voient l’influence de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et élu de la banlieue de Rouen.

"C’est le conseil régional qui sera le véritable centre de décision, pas la préfecture de région. Nous ne tomberons pas dans le piège doré que Laurent Fabius nous tend", a averti Philippe Gosselin, député UMP de la Manche, un des trois départements bas-normands, et qui plaide pour Caen. Depuis quelques mois déjà, les deux villes sont en compétition et se battent pour influencer la future répartition des rôles, dans un dossier, faut-il le rappeler, supervisé par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, ancien élu bas-normand.

Les présidents des deux conseils régionaux actuels, fabiusiens tous les deux, s’emploient à calmer le jeu. "Il nous appartient de construire un modèle équilibré qui serve la proximité, qui soit efficace, et de ne pas opposer Caen à Rouen, Rouen au Havre, le rural à l’urbain, la Haute à la Basse-Normandie", ont tenu à préciser Laurent Beauvais, pour la Basse-Normandie, et Nicolas Mayer-Rossignol, pour la Haute-Normandie.

L’opposition critique

L’opposition n’a pas tardé à critiquer la manière. "C’est confus, sachant que ce n’est ni confirmé, ni infirmé. Restons ­prudents, tempère Edouard Philippe, maire UMP du Havre. Ayons une logique de complémentarité. Ne donnons pas le sentiment que la réunification enlève quelque chose."

Le candidat déclaré de l’UDI aux élections régionales, le député de l’Eure (Haute-Normandie), Hervé Morin, enfonce le clou. "On ne peut pas construire la Normandie sur un malentendu. Une des deux régions ne peut pas être le grand perdant. La modernité, c’est le réseau et non la centralisation", lance l’ancien ministre de la Défense. Et de plaider pour la capitale politique à Caen, administrative à Rouen et économique au Havre.

Cet été, le gouvernement devra trancher et choisir un chef-lieu provisoire. Le définitif ne sera arrêté qu’en juillet 2016. Ça laisse encore du temps aux disputes.

Retrouvez l'article original sur Les Echos.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/02/2015

ExxonMobil annonce des "épisodes de torche et de bruit" pour le 11 février 2015

Plusieurs unités de la raffinerie d’Esso Raffinage de la Plateforme de Notre Dame de Gravenchon seront successivement mises à l'arrêt à compter du 11 février.

images?q=tbn:ANd9GcR3z3PhpGV4ksMp4fUERVdQlhPaCutTNfKwyh566pIUuVQkgepHQOq4arWDLe Groupe annonce que "Les opérations ont été préparées de manière à limiter les nuisances de toutes natures. Néanmoins, des épisodes de torche et de bruit pourront être perçus par intermittence" sur l'agglomération du Havre.

"Les arrêts techniques programmés permettent de réaliser des travaux d'inspection et d’entretien sur des équipements normalement en service, ou de les remplacer par des matériels de dernière génération. Ce chantier permettra de renforcer encore la sécurité et de mettre en place de nouveaux projets visant à améliorer l'efficacité énergétique et la compétitivité du site. Durant cet arrêt, environ 1500 intervenants extérieurs seront présents chaque jour.

La direction du Raffinage et ses employés s'engagent à mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour que ces arrêts se déroulent en sécurité et en minimisant les nuisances. Elle tient toutefois à s'excuser par avance pour les inconvénients pouvant être causés aux communautés avoisinantes et leurs habitants."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/10/2014

Vidéo : 2 minutes pour vous présenter le livre "Adieu les dettes - Découvrez l'aisance financière"

image video.jpgVous avez envie de vivre sans soucis d'argent ?

Découvrez en 2 minutes ce que le livre "Adieu Les Dettes - Découvrez l'Aisance Financière" peut vous apporter.

Retrouvez également toutes les informations sur le site www.avousdereussir.com.Vous y découvrez d'autres informations sur le livre, l'auteur et les liens de téléchargement ou d'achat du livre en version papier.

Alexandre Cauchois, rédacteur de ce site.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/09/2014

Alerte à la pollution aujourd'hui et demain

QUALITÉ DE VIE, LE HAVRE

824341093.JPGAir Normand informe d'un nouveau pic de pollution pour les 23 et 24 septembre 2014.

Il est recommandé aux personnes sensibles d'éviter toute activité physique et sportive intense, à l’extérieur comme à l’intérieur des locaux et privilégier les exercices plus calmes. Ces personnes sont invitées à respecter leur traitement médical ou à consulter un médecin en cas d’apparition de symptômes tels que toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux.

Afin de réduire les émissions de particules en suspension, le préfet de Seine-Maritime recommande la mise en oeuvre des mesures suivantes :


• Pour les usagers de la route : Réduction de la vitesse de 20 km/h sur les axes routiers limités à 90 km/h ou plus. Pratiquer le covoiturage et favoriser les déplacements en transports en commun.

• Pour les particuliers : Éviter d'allumer les feux d'agrément utilisant du bois (cheminée, barbecues). Par ailleurs, à cette occasion, il est rappelé qu'en vertu du règlement sanitaire départemental, le brûlage des déchets verts est strictement interdit.

téléchargement.jpg

En savoir plus : lisez le livre de Jacques Fontan, Les pollutions de l'air : Les connaître pour les combattre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |