Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2014

Nouvelles expositions au Muséum d'Histoire Naturelle du Havre

LE HAVRE - GRATUIT, exposition permanente jusqu'au 04 janvier 2015

C'est une double exposition qui nous est offerte par la talentueuse équipe du Muséum d'Histoire Naturelle du Havre, l'une sur les passionnantes méduses, la seconde sur un monde de vagues, de tourbillons, d'eau et de brumes.

70055_1.jpgMéduses

A travers les âges, les océans et les mers de la planètes, découvrez des créatures étranges et fascinantes. Leurs formes, leurs couleurs, leur mode de vie, leur dangerosité, tout la rend parfois inquiétantes, toujours impressionnante. Avec la possibilité assez rare de les voir évoluer, devant vous, dans un aquarium. A voir absolument !

Jeux d'eau

Connaissez-vous les mécanismes qui engendrent les vagues et les tourbillons ? La science présentée2m2_jeux_deau.jpg par le Muséum du Havre, c'est comme toujours un parcours initiatique agréable et familial. Le parcours ve regarde, s'écoute et se vit, à travers des expériences et des manipulations surprenantes, mis en scène par des scientifiques et des artistes. Au final, petits et grands prennent plaisir à s'initier aux tourbillons "faits maison" et aux cyclones, découvrent comment des oiseaux par exemple peuvent voler et des tsunami naître.

Animations

Des démonstrations et expérimentations sont proposées, toujours gratuitement, tous les mercredis, samedis et dimanches, de 15h00 à 17h00. Et, pendant les vacances scolaires, tous les jours, de 15h00 à 17h00.

Muséum d'Histoire Naturelle, place du Vieux Marché, 76600 Le Havre

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/06/2014

Festival Terre d’Eaux : Le Château de Gromesnil sous les eaux

PARC DU CHATEAU DE GROMESNIL, SAINT-ROMAIN-DE-COLBOSC, GRATUIT

saint romain de colbosc,chateau de gromesnil,sortir,sorties,festival,terre,eau,caux estuaireLes 27, 28 et 29 juin 2014 vous êtes invités à la fête de la rencontre de la terre et de l'eau.

Le château de Gromesnil va être symboliquement sous les eaux durant le festival Terre d'Eaux, avec une pluie d’événements qui animera le château et ses extérieurs.

Le Château et son parc seront immergés par des concerts, des fontaines animées, des expositions, des conférences, des lectures, des ateliers manuels et des jeux sur la thématique de la terre et de l’eau. Une représentation de la chorale des enfants de l’École de musique Caux Estuaire, suivie d’une chorale découverte des chants de marins avec Le choeur des marins d’Yport et la chorale Méli-Mélodie ouvrira ce week-end culturel et artistique, le vendredi 27 juin à 21h00.

Le samedi 28 juin sera riche en découvertes, avec l’atelier poterie pour enfants et adultes, une lecture du conte « Les petits contes du fleuve ou i piccoli conti del fiume », raconté par Elisa et les enfants de la Maison Pour Tous. Suivra une conférence « Scène de la vie de Seine » et un concert donné par la Harpiste Albane Mahé. La journée finira avec l’orchestre André Caplet, sous la direction de Jean Legoupil avec la programmation de « Water Music » de Haendel et « Fire Works ».

Pour clôturer ce week-end en beauté, une sortie « Rand ’eau et contes » est proposée le dimanche matin à 10h00. Les promeneurs partiront vers le belvédère de Saint-Vigor-d’Ymonville à la rencontre d’Anne Marchand, conteuse. Face à la Seine, elle emmènera le public par l’imaginaire le long des méandres où serpentent les légendes… Puis retour sur terre, pour partager un déjeuner pique-nique tiré du sac, au Château de Gromesnil. L’atelier poterie ainsi que la conférence « Scène de la vie de Seine » seront une nouvelle fois au programme le dimanche après-midi. Un programme mêlant terre et eau pour le week-end du « Château de Gromesnil sous les eaux ». Et si la pluie s’invite à la fête, les concerts se dérouleront au SiRoCo de Saint-Romain-de-Colbosc.

Des Exp’eaux pour tous les goûts

Les Exp’eaux, se sont des expositions sur le thème de la terre et de l’eau, à visiter samedi 28 et dimanche 29 juin à partir de 14h00. Vous pourrez découvrir « T’as mis tes bottes ? Balade dans les zones humides », une exposition réalisée par le Parc Naturel des Boucles de la Seine Normande, « Scènes de la vie de Seine », réalisée par la Maison Pour Tous et La Hêtraie, et « Phot’eau », réalisée par Antoine Bernage.

Faites une pause avec « Fauteuil sur Seine »

Du 22 juin au 31 août, le festival Terre d’Eaux vous invite à faire une pause sur l’un des 45 fauteuils transformés en oeuvres d’art pour l’occasion et qui seront exposés le long de la Seine de Caudebec-en Caux, aux belvédères de Saint-Vigor-d’Ymonville et de Sandouville. Vous aurez ensuite la possibilité de donner votre avis en votant pour votre fauteuil préféré. Cette animation est réalisée en collaboration avec Caux Vallée de Seine.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

07/11/2013

La vérité sur le prix de l'électricité, café débat avec Denis Merville

eco-choix.jpgECO-CHOIX propose un café débat qui s'annonce passionnant.

Paie-t-on trop cher l'électricité ? Et que paie-t-on vraiment ? Telles sont quelques-unes des questions développées vendredi 15 novembre 2013, dans la salle des Expositions de Saint-Romain-de-Colbosc, à 20h00.

Le débat est mené par Denis Merville, médiateur national de l'énergie.

Renseignements par téléphone au : 02 35 13 14 95.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/08/2012

Les compteurs d'eau relevés à distance sur le territoire de la CODAH

La CODAH met en place un système associant les technologies radio et Internet, permettant de relever à distance, automatiquement et en continu, les compteurs.

securedownload (1).gifJusqu’alors, une relève annuelle était faite, avec présence obligatoire des usagers pour les compteurs inaccessibles, et en cas d’emménagement ou de déménagement. La facturation semestrielle était établie sous forme d’une facture sur index réel et d’une facture sur estimation. Aucune information - fuite, compteur défaillant, fraude - n’apparaissait en dehors des périodes de relève. Une surveillance parfois insuffisante des installations par les abonnés pouvait être source de sinistres ou de contentieux.

Principe de la télé-relève

Le compteur dispose d’un émetteur radio intégré qui collecte et transmet les données de consommation. Le signal radio émis est réceptionné par un concentrateur. Les données sont transmises au serveur de gestion des abonnés de la CODAH , certaines pouvant être transmises aux usagers par Internet ou téléphone mobile.

Technologie

La radio-relève permet la «relève en réseau mobile». Les informations transitent de l’émetteur radio dusecuredownload (1).jpg compteur vers un terminal de relève porté par un agent, ou présent dans un véhicule, sans nécessité d’entrer dans les immeubles ou les maisons. La télé-relève permet la transmission de données vers un centre de traitement, sans déplacement d’un releveur.

Les avantages du nouveau dispositif, affichés par la CODAH, sont :

  • Les usagers ne sont plus dérangés lors des relevés.
  • Les factures sont basées sur les consommations réelles, et non plus sur des estimations.
  • En cas d’emménagement ou de déménagement, il n’est plus nécessaire de communiquer son index.
  • Les usagers peuvent suivre leur consommation d’eau avec précision sur internet.
  • Toute anomalie liée à l’état du compteur est détectée et l’usager est rapidement alerté en cas de suspicion de fuite (et non à la réception de la facture).

Le projet intègre la totalité des compteurs du territoire géré en régie et celui du GPMH. Les compteurs d’avant 2007 (57 % du parc) sont changés, ceux posés à partir de 2007 (43 % du parc) sont équipés d’une tête émettrice.

Le déploiement de ce système se déroule progressivement jusqu’en 2016, quartier par quartier. Le changement des compteurs et la pose des têtes émettrices seront réalisés sur le territoire, découpé en 46 secteurs (dont 40 sur la Ville du Havre).

L’installation est gratuite et entièrement prise en charge par la CODAH.

Les interventions sont prévues selon le planning suivant :

•      Le Havre : de juin 2012 à décembre 2015

•      Harfleur : 2ème semestre 2013

•      GPMH : à partir de mars 2013

•      Saint-Martin-du-Manoir : 2ème semestre 2014

•      Rogerville : 2ème semestre 2014

•      Gonfreville-l’Orcher : du 2ème semestre 2014 au 1er semestre 2015

•      Gainneville : 2ème semestre 2015

Pour des raisons de temps et d’effectif le changement et le déploiement de la télérelève d’une partie du territoire est traitée en délégation de service public par Veolia Eau. L’opération a débuté en 2011 dans le cadre de la nouvelle DSP 2011/2021.

Il s’agit des communes de Montivilliers, Epouville, Cauville-sur-mer, Mannevillette, Fontenay, Manéglise, Notre-Dame-du-Bec, Rolleville, Octeville-sur-mer. Sainte-Adresse et Fontaine-la-Mallet dont les contrats de DSP arrivent à terme en 2018 et 2014 feront l’objet d’un avenant ou d’un marché à bon de commande de la régie dans le cadre de tranches conditionnelles.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

05/04/2012

Fuite d'eau radioactive sur Penly, au nord de Dieppe

EDF a annoncé avoir constaté une fuite d'eau radioactive sur le réacteur n°2, arrêté aujourd'hui à Penly, en raison d'incendies.

Centrale_Penly.pngCe jeudi 5 avril 2012, deux incendies se sont déclarés dans la centrale nucléaire, située à moins d'une centaine de kilomètres du Havre. Ils ont été maîtrisés dans la journée et sont responsables d'une "fuite d'eau" radioactive. Selon l'entreprise, la fuite est "collectée dans des réservoirs prévus à cet effet", situés dans la centrale, et n'aurait "aucune conséquence sur l'environnement". Elle souligne par ailleurs qu'il n'y a aucune victime sur le site.

La température de l'eau ainsi que du réacteur concerné, qui s'est arrêté automatiquement en raison des incendies, est maîtrisée et baisse de manière normale et constante, indique EDF. La fuite est quant à elle due à "un défaut sur un joint de l'une des quatre pompes de refroidissement du circuit primaire".

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/12/2011

La Ville du Havre reçoit 3 distinctions en novembre

Entrée de ville, front de mer et volontarisme écologique ont été récompensés le mois dernier.

image003 (1).jpgLe mercredi 16 novembre au Palais du Luxembourg, Agathe CAHIERRE, 1er adjoint au Maire a reçu au nom de la Ville du Havre le prix du 11è Concours National des Entrées de Ville organisé par la Ligue Urbaine et Rurale pour l’aménagement du cadre de la vie française. Organisé depuis 1999, ce concours récompense les villes et les groupements de communes qui se sont engagés dans la réhabilitation de leurs périphéries dégradées le long des accès principaux, ou dans la conception de zones d'activités nouvelles plus cohérentes et plus conviviales.

image004 (1).jpgLe jeudi 17 novembre à Göteborg en Suède, la Ville du Havre a reçu la Mention Spéciale pour le projet "La Vague" de Yann Kersalé. La Ville du Havre a été distinguée parmi une vingtaine de projets au Concours International City organisé par la société Philips et l’association LUCI dont elle est adhérente depuis bientôt deux ans. Les résultats ont été annoncés avec une remise de prix lors de l’Assemblée Générale de l’association LUCI.

image005.jpgLe jeudi 24 novembre au Salon des Maires de France Porte de Versailles à Paris, Valérie Egloff, Adjoint au Maire, s’est vu remettre au titre de la Ville du Havre le Label 2011 Energies d’Avenir par l’Office Français de la Fondation pour l’Education à l’ Environnement en Europe. Ce label récompense le volontarisme des élus et des services qui s’impliquent concrètement pour la mise en place de politiques énergétiques locales.

Photos : E. Levilly, P. Bréard, M. Leplay - Ville du Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

28/09/2011

Du pep's pour le climat

La CODAH met en place son Plan Energie-Climat Territorial.

securedownload.gifLa démarche de Plan Energie-Climat de territoire vise à répondre à l’enjeu de la réduction des besoins en ressources fossiles et de la baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Ce projet s’inscrit dans les objectifs de la loi Grenelle 2 stipule que "les communautés d’agglomération de plus de 50 000 habitants doivent avoir adopté un Plan Climat Énergie Territorial pour le 31 décembre 2012".

Ce plan doit se baser sur :

- une politique d'atténuation, visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) au niveau du territoire de l’agglomération ;

- une politique d'adaptation, visant à réduire la vulnérabilité de ce territoire face aux contraintes induites par le changement climatique.

Parallèlement, les travaux du Grenelle de l’Estuaire menés en 2009 ont confirmé que les acteurs locaux sont en demande d’un engagement fort pour réduire les émissions de GES sur le territoire et développer une meilleure performance énergétique.

Le Plan Energie-Climat Territorial, baptisé PEP’S, permettra  dans cette perspective, de définir et de structurer un programme d'actions cohérent, en tenant compte des démarches déjà engagées, pour optimiser la maîtrise de l'énergie et lutter contre le changement climatique.

Le projet repose sur une articulation des démarches avec les acteurs locaux, qu’ils soient institutionnels, socio-économiques ou associatifs,  qui voudront s’y impliquer.

Suite à la réalisation du diagnostic des émissions de gaz à effet de serre sur le territoire de l’agglomération et dans un objectif de construction d’un plan d’actions partagé, il est prévu de dérouler un dispositif de concertation à partir de septembre 2011.

Sont invités à participer à cette concertation aussi bien les acteurs institutionnels, socio-économiques et associatifs que les habitants et citoyens du territoire.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/09/2011

Inauguration du Pôle technique municipal Les Moteaux

Le bâtiment, faible en consommation d'énergie, a été inauguré ce jour par le maire du Havre.

le havre, travaux, travaux au havre, havraisAprès un an de travaux et près de 8 millions d'euros de dépenses (partagées entre la Ville, pour 7 527 884 €, le Département pour 140 000€, FEDER pour 138 271€ et l'ADEME pour 90 447€), le nouveau Pôle technique municipal accueille la Direction des Bâtiments de la Ville du Havre, sur 5 000 m².

Preuve de son éco-responsabilité, le projet est lauréat du Programme de Recherche et d’Expérimentation sur l’Energie dans le Bâtiment – PREBAT 2009, qui récompense les constructions ou rénovations de bâtiments divisant par deux leur consommation énergétique par rapport aux normes actuelles.

Un bâtiment éco-responsable

Parmi ses caractéristiques techniques, il faut noter un chauffage s'adaptant à la présence de l'utilisateur ainsi qu'un système d'éclairage variant en fonction de l'intensité lumineuse extérieure.

Le bâtiment se veut également producteur d'énergie : 378 m² de capteurs photovoltaïque ont été placés pour produire de l’électricité, accompagnés de 35 m² de panneaux solaires thermiques pour produire de l’eau chaude.

Une chaufferie bois approvisionnée par les sciures de l’atelier menuiserie est également mis en place. Cela permettra d'économiser 35 stères par an.

Le bâtiment a une consommation de 65 Kw/m²/an, contre une moyenne pour un bâtiment équivalent de 200 à 300 Kw/m²/an

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/08/2011

La Havraise qui dénonce "l'arnaque"

Rencontre avec Najwa El Haïté, co-auteur de L'Arnaque - Le programme du Front National enfin décrypté.

1.jpgNajwa a habituellement la réputation de dire ce qu'elle pense. En témoigne son travail à SOS Racisme, par exemple, ou lors de l'interview qu'elle nous avait déjà accordée il y a un an (voir article ici). C'est cette fois la plume qu'elle utilise, pour dénoncer le programme de "celle qui fait peur", pour reprendre ses propos. Marine Le Pen, "une femme intelligente, plus dangereuse que son père". Des propos qu'elle justifie dans son livre.

Avec Yves Azéroual, ils ont tous deux réalisé un travail de décortication du programme frontiste de 2012. Pas celui de Jean-Marie Le Pen, mais celui qui tient au coeur de sa fille. Et avec l'aisance d'homme et de femme qui maîtrisent leur sujet, ils expliquent simplement les dangers, par exemple, de la sortie de la France de la zone euro. Parmi les autres thèmes étudiés dans L'Arnaque, se trouvent l'immigration, l'économie, l'écologie, la culture, l'éducation, la famille, la solidarité, la politique étrangère, la sécurité et la justice. En 120 pages, un véritable travail de recherche sur le programme du FN.

Un Front National assez étrangement silencieux face à l'ouvrage. "En dehors de Nicolas Bay (responsable régional du FN, ndlr) sur son blog, rien. Et encore. Il a dit vouloir un débat avec Najwa, mais depuis qu'elle a indiqué être d'accord, il ne répond plus", souligne l'un des accompagnateurs de l'auteure.

Si Najwa est connue pour son attachement aux valeurs de la gauche, en particulier du Parti Socialiste, c'est à tous que s'adresse son ouvrage. En témoignent ses séances dédicaces, où hommes et femmes de gauche, de droite et non cartés viennent la rencontrer. "Il y a aussi des gens de droite qui sont anti-Le Pen", peut-elle clamer enchantée aux côtés d'un Havrais connu pour son attachement à la droite locale.

Najwa El Haïté a signé un ouvrage, qu'elle a offert pour l'un des lecteurs de JeVisAuHavre.com. Rendez-vous donc début septembre pour participer au concours afin de le gagner !

L'Arnaque - Le programme du Front National enfin décrypté, éditions David Reinharc.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/06/2011

Quand l’éolien souligne le potentiel du territoire havrais

Ce tiennent aujourd'hui et demain au Havre les Rencontres Internationales du Havre aux Docks Cafés.

gpmh logo.jpgLes Rencontres Internationales du Havre des 23 et 24 juin 2011 sont placées, pour cette 4ème édition, sous le signe de l’éolien en mer. Organisé par la municipalité et Le Havre Développement, ce colloque réunit scientifiques, industriels et institutionnels autour d’un objectif commun : favoriser le développement des technologies de demain sur le territoire. Un événement d’autant plus symbolique que l’Etat prévoit l’implantation de 1 200 éoliennes sur les côtes françaises, 5 parcs ayant déjà été identifiés pour une première phase. Plus que jamais, la place havraise affirme son ambition et son potentiel pour accueillir cette nouvelle filière.

Une position géographique stratégique

Image1.jpgLes partenaires locaux, logisticiens, levageurs, industriels et chercheurs travaillent depuis plusieurs mois à l’étude des conditions d’accueil de la filière sur le port du Havre. Deux sites d’implantation ont été identifiés. L’un au sud du quai Bougainville (Terminal de l’Océan) et le second à proximité du quai Joannès Couvert.

Ces sites répondent aux besoins de la phase d’installation des champs éoliens offshore, mais aussi à l’implantation de cette nouvelle filière industrielle sur le long terme, avec des capacités foncières adaptées. Les sites identifiés, en aval ou en amont de l’écluse François 1er, offriront le bénéfice des atouts du port du Havre : des infrastructures portuaires de qualité, adaptées aux charges lourdes, un accès nautique sans contraintes de tirant d’eau et de marées. Sans oublier la Seine, axe de communication majeur, qui peut jouer un rôle prépondérant dans l’acheminement des colis lourds de grandes dimensions, le montage et la maintenance des futurs parcs (Fécamp, Courseulles-sur-Mer, Le Tréport) situés à proximité du port du Havre.

Vitalité économique et savoir-faire du Havre : un plus pour l’innovation

Emblèmes de la vitalité du territoire havrais, la qualité des infrastructures portuaires portées par deImage2.jpg nombreux investissements et la rapidité des dessertes (routières, ferroviaires, fluviales et maritimes). Des atouts valorisés grâce à l’excellence d’un tissu industriel polyvalent (fabrication, maintenance, logistique…) proposant  localement à la filière éolienne des services à forte valeur ajoutée. Des entreprises, réunies dans un Cluster Eolien animé par Le Havre Développement, qui offrent sur place à la fois réactivité, compétitivité et solutions innovantes. L’objectif : mutualiser leurs compétences, y compris en partenariat avec Nantes/Saint-Nazaire. Une initiative pour positionner les deux ports comme leaders de l’éolien offshore, au travers d’une offre alliant complémentarité, innovation et compétitivité, notamment en matière de logistique industrielle et portuaire. Fabricants d’éléments d’éoliennes (pales, turbines, mats) et développeurs ont déjà fait montre de leur intérêt pour Le Havre qui est mobilisé autour de ce projet porteur d’activités et d’avenir.

Photos GPMH.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/05/2011

Le Havre en mode « déplacement doux »

La Région Haute-Normandie annonce une enveloppe de 1 Million d'euros pour l'aménagement des espaces publics favorisant l'intermaodalité au Havre.

le havre,écologie,haute normandie,région,ville du havre,vélo,cyclisme,mode doux,déplacements douxLa Région Haute-Normandie a accordé à la CODAH (communauté d’agglomération havraise) une subvention d’1 Million d'euros, correspondant à un tiers projet, dans le cadre du Contrat d’agglomération pour l’aménagement des espaces publics autour de la ligne de tramway.

« Cela va permettre de favoriser les déplacements doux et les transports collectifs à travers des projets structurants pour la ville en la rendant plus dynamique, plus attractive et plus accessible. L’arrivée du tramway est une excellente occasion pour développer l’intermodalité, désengorger le centre et réduire considérablement la part de l’automobile dans les déplacements intra-urbains », indique Alain Le Vern, Président de Région.

Cet aménagement des espaces publics complémentaires porte sur la section Hôtel de Ville / Plage. Il consiste à réaliser un pôle intermodal réunissant les lignes urbaines et départementales, la création de voies de bus en site propre et d’un parc à vélo sécurisé accessible aux utilisateurs des transports en commun.  Les travaux, d’un montant total de 3 Millions d'euros, seront assurés sous maitrise d’ouvrage de la Ville du Havre.

Une ville à vivre à vélo Lors de cette Commission Permanente, il a également été voté une subvention de 10 857 € (40 % de la dépense subventionnable) pour l’aménagement au Havre de pistes cyclables sur 250 mètres entre Rouelles et la « Véloroute de la Pointe de Caux » par la rue Eugène Mopin.

A Saint-Adresse, une piste cyclable située le  long du littoral communal verra également le jour grâce à une aide régionale de  48 000 € (50 % de la dépense subventionnable). L’itinéraire, de 800 mètres, débute Place Maréchal Joffre, passe par le boulevard Dufayel jusqu’à la Place Trianon et suit la rue Gustave Lennier dans son intégralité.

Une information de la Région Haute-Normandie.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/04/2011

JeVisAuHavre a besoin de vous !

JeVisAuHavre Vous ouvre les portes de son association...

le havre la nuit.JPGAfin de poursuivre sa diffusion, l'association qui gère JeVisAuHavre.com, l'ADDPE76, vous propose d'en devenir vous aussi membre. Cela permettra de l'aider financièrement (adhésion de 20€ par an), de nous rencontrer plus souvent et de discuter de vos attentes, de vos centres d'intérêts... Et, si vous le souhaitez, de participer en écrivant de temps en temps des articles.

Comment adhérer ?

Téléchargez simplement le bulletin d'adhésion (ici), imprimez-le et envoyez-le par courrier à l'ADDPE76 avec un chèque de 20€, à l'adresse indiquée sur le bulletin d'adhésion. Le Bureau de l'association valide votre adhésion dans les jours qui suivent et vous en êtes informés immédiatement. Vous recevez également un reçu pour votre adhésion.

A quoi ça sert ?

 - D'abord à soutenir l'un des médias les plus lus au Havre (plus de 100 000 pages vueslogo ADDPE ok.gif chaque mois). Et surtout de faire que JeVisAuHavre.com continue d'être 100% gratuit au quotidien.

 - A participer, si vous le souhaitez, à la vie de votre site JeVisAuHavre.

 - A rencontrer régulièrement les autres membres de l'association et à échanger sur Le Havre, sa vie et ses multiples facettes.

Vous voulez plus d'informations ? Contactez-nous par mail ( jevisauhavre@yahoo.fr ) ou par téléphone au 06.62.01.65.80 (Alexandre Cauchois).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/04/2011

Manifestation au Havre pour les 25 ans de la catastrophe de Tchernobyl

Le réseau Sortir du Nucléaire organise cette année encore une manifestation le 26 avril.

391775073.jpgCe 26 avril 2011 est le 25ème sinistre anniversaire de l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Un anniversaire d'autant plus sombre qu'il survient quelques semaines après l'autre catastrophe nucléaire, celle de Fukushima.

Ecologie Pour Le Havre, association havraise membre du réseau Sortir du Nucléaire, qui fédère 874 associations, appelle donc à un rassemblement pacifiste, le 26 avril 2011, à 18h00, devant l'Oiseau blessé, place de l'Hôtel de Ville du Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

La filière éolienne a le vent en poupe au Havre

Le GPMH (Grand Port Maritime du Havre) prévoit l'implantation d'une filière complète dédiée à l'éolienne sur son territoire.

3246766708.JPGL'Eco Wind Park -c'est son nom- devrait occuper quelques 50 hectares sur les vastes terrains du Port havrais. Cela permettra d'abord de réaliser les objectifs locaux d'implantations d'éoliennes sur le littoral, mais également de répondre à un besoin national grandissant, ainsi qu'à terme nos voisins grand-bretons. Il validera par ailleurs les ambitions havraises, ainsi que nous l'avions évoqué en septembre 2010 (voir article).

Le site devrait donc accueillir un quai maritime et fluvial, un espace dédié à la construction ainsi qu'une plateforme dédiée aux tests.

Rappelons que le président de la République souhaite voir fleurir à l’horizon 2020 environ 1 200 éoliennes sur le territoire national. Par ailleurs, la Normandie se pose aujourd’hui en chef de fil de l’éolien offshore : Courseulles-sur-Mer, Fécamp et Le Tréport produiront ainsi près de 1 700 MW d’électricité, sur les 6 000 MW programmés sur toute la France.

En savoir plus : voir l'article du 11 mars 2009 : "L'éolien investit la côte havraise".

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |