Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2011

Don du sang : les rendez-vous de décembre au Havre et dans l'agglomération havraise

Sauver une vie peut parfois prendre dix minutes... Voici les prochaines dates à retenir pour donner votre sang wp3f88094c_05.jpgprès de chez vous.

 - vendredi 2 décembre 2011 : Les grands salons de l'Hôtel de Ville du Havre vous reçoivent, de 09h00 à 12h30 et de 15h00 à 19h00

 - samedi 3 décembre : Les grands salons de l'Hôtel de Ville du Havre vous reçoivent, de 09h00 à 12h30 et de 15h00 à 19h00

 - lundi 5 décembre : Les grands salons de l'Hôtel de Ville du Havre vous reçoivent, de 09h00 à 12h30 et de 15h00 à 19h00

 - mercredi 7 décembre : La salle d'expositions de la Mairie de Saint Romain de Colbosc, de 15h00 à 19h00

 - mardi 13 décembre : Maison des Associations, 13 rue du Vieux Château, à Goderville, de 10h00 àDSC00043.JPG 13h00 et de 15h00 à 19h00

 - mercredi 21 décembre : Salle de la Mairie, à Rolleville, de 15h00 à 19h00

 - mercredi 28 décembre : Préau de l'école Victor Hugo, 1 place du Champ de Foire, à Montivilliers, de 15h00 à 19h00

 - mercredi 28 décembre : Salle Ventoux, place Michel Adam, à Octeville sur Mer, de 15h00 à 19h00

Toute l'année, l'Etablissement Français du Sang vous reçoit dans ses locaux, au 80 rue de Tourneville, au Havre : mardi, de 10h00 à 19h00, jeudi de 08h00 à 12h00, les 1er et 3ème samedi du mois, de 08h00 à 12h00. Téléphone : 02 35 21 19 33.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/11/2011

Faire travailler 7 heures par semaine les bénéficiaires du RSA ? Pour le département, c'est "non !"

Nicolas Sarkozy a annoncé la mise en place d'ici à la fin de l'année d'une expérimentation concernant le Revenu de Solidarité Active (RSA) dans dix départements. Les bénéficiaires de cette aide auront pour obligation d'effectuer 7 heures de travail par semaine. Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime souhaite réagir.

1610760319.2.jpg« La Seine-Maritime n’est pas candidate à l’expérimentation lancée par N.Sarkozy qui n’a pour objectif que de monter à nouveau les Français les uns contre les autres.

En mai dernier, Laurent Wauquiez, au nom de son club « droite sociale » avait prôné de plafonner le RSA et de soumettre les bénéficiaires à 5h par semaine de service social pour lutter contre l’assistanat. Devant la dénonciation, dans son propre camp des chiffres erronés, cités en appui de ses mesures et devant le tollé soulevé dans l’opinion publique, il avait fait marche arrière. En août, c’était au tour du porte parole de l’UMP. La campagne de communication contre les pauvres était lancée.

En juin dernier, un rapport d’information parlementaire, prétexte du déplacement du Président de la République à Bordeaux, disait pouvoir évaluer à 20 milliards d’euros la fraude sociale, en France. Mais Mme Pécresse, appelée en renfort pour crédibiliser ces extrapolations, n’a pu qu’avouer son incapacité à confirmer ce chiffre. Peu importe la réalité des chiffres et les faits, le Président de la République, candidat à sa réélection est en campagne.

Rappelons quand même la réalité : 2 millions d’allocataires du RSA en juin 2011, qui ne gagnent en moyenne que 400€ par mois. Un taux de fraude du RSA constaté de 3,1%, soit un taux de RSA versé à bon escient de 96,9%. Cette fraude n’est pas détectée au hasard, au petit bonheur la chance, elle n’est pas le haut de l’iceberg, comme on souhaiterait nous le faire croire. Elle est l’iceberg, le fruit de plus de 62 millions d’opérations de contrôle sur place et sur pièces, qui permettent de récupérer l’ensemble des sommes « fraudées ». La fraude existe, il ne faut pas le nier. Mais elle est combattue avec efficacité et on n’a pas attendu les déclarations de M.Sarkozy pour faire des contrôles mais il faut le redire : elle est anecdotique. La fraude constatée est au maximum, toutes prestations confondues, de 1,36% du montant total des prestations versées. L’idée selon laquelle, la collectivité laisserait la fraude se généraliser est fausse. L’idée selon laquelle les bénéficiaires du RSA seraient majoritairement des tricheurs et des voleurs est fausse.

La fausse bonne idée selon laquelle il faudrait faire travailler gratuitement les bénéficiaires du RSA pour permettre aux bénéficiaires du smic de se sentir, en comparaison, plus riches est inadmissible et détestable. La dette publique de la France est de 1 693 milliards d’euros, le candidat Sarkozy, ne sauvera pas le pays avec des boîtes d’allumettes. Le pays attend des mesures pour remettre en marche le mécano économique, pour redynamiser le marché du travail et donner à chacun une chance de trouver un emploi (rémunéré). »

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

21/11/2011

Secours Catholique du Havre : bilan d'un an d'actions

Le Secours Catholique vient de publier son rapport statistique annuel sur l’évolution de la pauvreté en France. Avec un résultat inquiétant, au Havre comme partout ailleurs.

aidons-nous-2-7362d.jpgEn 2010, le nombre de personnes aidées par le Secours Catholique augmente : 1 492 000 personnes rencontrées, soit +2,3% par rapport à 2009. La proportion de situations de pauvreté déjà connues augmente aussi (35% en 2010), ce qui montre la persistance des difficultés des ménages. Au Havre, 65% des personnes qui sollicitent une aide le font pour la première fois.

Un durcissement de la pauvreté se confirme

Ce rapport annuel se compose tout d’abord d’une analyse de l’ensemble des situations de pauvreté rencontrées par l’association en 2010. Un des premiers constats est que le Secours Catholique accueille de plus en plus de familles avec enfants : 52,7% des situations rencontrées. Par ailleurs, 92% des ménages sont bien en dessous du seuil de pauvreté. Quant ce seuil est à 954 euros pour une personne seule, le niveau de vie moyen des personnes rencontrées par le Secours Catholique est de 576 euros. Ce rapport met aussi en évidence la hausse de la demande alimentaire dans les accueils de l’association. Ainsi 53% des personnes rencontrées en 2010 sont venues chercher cette forme d’aide d’urgence. Après avoir payé les factures incompressibles (loyer, énergie, transport, frais de scolarité des enfants,…), beaucoup n’ont plus les moyens de se nourrir et viennent donc frapper aux portes des associations.

Les jeunes plus victimes que les autres de la pauvreté

Les jeunes subissent de plein fouet la crise économique et sociale, ils sont plus diplômés, plus qualifiés que les générations précédentes mais paradoxalement plus précaires. Ils cumulent tous les risques et toutes les difficultés. Ils devraient bénéficier d’un certain nombre de droits (formation, emploi, santé, logement) mais ce n’est pas le cas. L’Etat est globalement peu présent à leurs côtés.

Ainsi, 30% des jeunes accueillis par le Secours Catholique sont sans aucune ressource, 36% en logement précaire, et + de 40% sont au chômage. La pauvreté de ces jeunes est aussi celle de leurs familles. Autant que les autres, les familles en difficulté gardent leurs enfants avec elles tant qu’ils ne sont pas en mesure d’être indépendants. Cette prise en charge pèse lourdement sur le budget de ces familles: un couple voit ainsi son niveau de vie diminuer de 25% lorsqu’il a à sa charge un jeune sans revenu. Et pour une mère seule, la diminution est de 33 %. Enfin, une préoccupation majeure et centrale se dégage chez les jeunes : l’emploi. Dans le cadre d’un enquête spécifique menée en mars-avril 2011 auprès de 1000 jeunes, à la question « qu’est ce que vous souhaitez le plus dans l’avenir ? » : 42% souhaitent avant tout trouver du travail.

Sur la délégation du Havre, en 2010 :

- la majorité des personnes (près de 3 750 sur 3 820 personnes) rencontrées par les 270 bénévoles du Secours Catholique ont été reçues dans les permanences d’accueil.

- 98% des personnes expriment, en venant au Secours Catholique, une demande d’écoute.

- les personnes accueillies sont jeunes (9% ont moins de 25 ans, 42% ont entre 25 et 40 ans) ; 33% sont en famille monoparentale ; la moitié de ces personnes accueillies habitent en HLM (dont un quart chez un bailleur privé).

- 38% bénéficient d’allocations (R.S.A., allocation-chômage, allocation-logement, allocations familiales) ; 31% couplent travail et allocations.

- une aide financière a été accordée pour 54% des demandes (en moyenne, cette aide est de 140 €) ; 41% des personnes accueillies ont reçu une aide alimentaire.

- 44% des impayés concernaient le logement (loyer, électricité, gaz, eau, assurances).

Montant total des aides en 2010 : 163 000 €

Collecte nationale du Secours-Catholique

Espace offert par JeVisAuHavre.com

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Peut-on changer de système économique ? Débat à l'EM Normandie

L'Ecole de Management de Normandie, anciennement nommée Ecole de Commerce du Havre, reçoit de nombreuses personnalités pour un grand débat public sur notre système économique.

373521_254692581246914_1964474510_n.jpgSamedi 26 novembre, de 14h00 à 18h00, l'EM Normandie reçoit la société civile pour un débat, sous l'égide des Cafés Citoyens. Parmi les invités, il faut compter Marc Fiorentino, économiste, Jean-Paul Delevoye, Médiateur de la République et Président du Conseil Economique Social Environnemental, Jean-Baptiste de Foucauld, ancien commissaire au Plan, François Vercoutere, Délégué général de la Fédération des Centres Sociaux et Socioculturels de France, Thierry Weishaupt, membre du bureau du CIDES, Gilles Le Bail, Délégué général de la Fédération des Maisons des Jeunes et de la Culture, Roger Belot, PdG du Groupe MAIF, ou Vincent Lindon, acteur.

L'entrée est libre et un cocktail de clôture sera offert.

Ecole de Management de Normandie, 30 rue Richelieu au Havre.

En savoir plus...

L'EM Normandie, ancienne ESC, est basée à Caen, Deauville et Le Havre. Elle se place en 3ème position des meilleurs écoles de commerce françaises pos-bac (sur 23), dans le classement annuel Le Figaro. Elle compte également 25 diplômés dans le Who's Who (contre 7 il y a dix ans).

Les Cafés Citoyens sont diligentés par la Nouvelle Arcadie, association à but non lucratif apolitique. En savoir plus : voir leur site.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/11/2011

Théâtre - L'invité, samedi 26 novembre au Havre

La pièce de théâtre "L'invité", comédie de David Pharao mise en scène par Véronique Lassus, sera présentée à la salle des fêtes de Bléville, au profit du Secours Catholique.

Photo L'invité 1.jpgLa pièce : "Ils sont forts ces DRH ! Toujours plus pointus ou pervers dans leurs méthodes de recrutement. C’est ainsi que Gérard, quinquagénaire au chômage, se voit proposer un poste à l’étranger. Il ne lui reste qu’une formalité à remplir : recevoir à dîner son patron. Attention ! Dîner piégé, le prévient Alexandre, son voisin du dessous. Ce dernier étant conseiller en communication, propose ses services afin que Gérard et son épouse Colette, piètre maîtresse de maison, réussissent cet ultime test."

Avec son air de comédie rigolote et derrière ses réparties savoureuses, David Pharao, nous entraine au coeur du mécanisme le plus cruel de notre société : celui des tests préalables à tout recrutement.

Tarif 10€, gratuit pour les moins de 12 ans. Billets à retirer sur place ou au Secours Catholique, 54 rue Michelet au Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

07/11/2011

Don du sang : rendez-vous dans les écoles du Havre !

don du sang.jpg

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

18/10/2011

Amnesty International lit le "Pigeon Sauvage", demain au Havre

Le Groupe du Havre d'Amnesty International participe à une campagne en faveur de Nurmemet Yasin, un poète Ouighour (Chine) prisonnier d'opinion dans son pays.

581626440.jpgA ce titre, le Groupe du Havre d'Amnesty International organisera une lecture du Pigeon Sauvage, nouvelle de Nurmemet Yasin, le mercredi 19 octobre 2011 à 19h30, par les conteuses Renée et Violette à la librairie "Au Bouqui'n'oir", située au 1 rue Raspail, au Havre.

"Maintenant, enfin, je peux mourir librement. J’ai la sensation que mon âme est en flammes – s’élevant en liberté." Extrait du Pigeon sauvage.

Entrée libre. Le nombre de places étant limité, il est conseillé de réserver au 02 35 22 01 85. Plus de renseignements par mail : amnesty.lehavre@gmail.com.

En savoir plus...

Né le 6 mars 1974, l’écrivain Nurmemet Yasin est l’auteur de plusieurs essais, nouvelles et recueils de poésie en langue ouïghoure. Certains de ses écrits sont étudiés dans les collèges de la province du Xinjiang, où vit la majorité ouïghoure.

Nurmemet Yasin a été condamné le 29 novembre 2004 à une peine de dix ans de prison pour avoir publié une nouvelle intitulée Le pigeon sauvageLes autorités chinoises ont assimilé cette histoire à celle du père de Nurmemet Yasin qui s’était suicidé dans des conditions semblables et l’ont apparentée à un réquisitoire déguisé contre les autorités chinoises de la région autonome du Xinjiang.

Le pigeon sauvage raconte à la première personne l’histoire d’un jeune pigeon pris au piège – le fils d’un roi pigeon – qui se suicide en captivité. Il préfère se tuer plutôt que de sacrifier sa liberté.

Publiée dans une revue de littérature ouïghoure, cette fable avait été diffusée très largement et recommandée pour un prix littéraire important. L’éditeur de la revue, Korash Huseyin, a lui aussi été condamné à trois ans de prison, et aurait été libéré depuis. Nurmemet Yasin a été accusé « d’inciter les Ouïghours au sépa­ratisme », acte considéré par les autorités chinoises comme un crime.

Lors de son procès à huis-clos, il n’aurait pas bénéficié de la présence d’un avocat. Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion, uniquement détenu pour avoir usé de sa liberté d’expression.

En 2005, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture a pu lui rendre visite : celui-ci lui a déclaré avoir subi des mauvais traitements et avoir été battu par ses codétenus pour avoir refusé de parler le mandarin. Le rapporteur a demandé aux autorités chinoises sa remise en liberté immédiate. Le rapport issu de cette visite constitue la dernière source d’information fiable sur l’état de l’écrivain en détention. Il serait détenu à la prison n°1 d’Urumqi, capitale régionale du Xinjiang. Il n’est pas permis à sa famille de lui rendre visite, et il serait en mauvaise santé.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/10/2011

Grand Loto, organisé par le Groupe Amical des Donneurs de Sang Bénévoles du Havre

Le Groupe Amical des Donneurs de sang Bénévoles du Havre et de l’Arrondissement organise1261030456.2.jpg dimanche 16 octobre 2011 un Grand Loto, Salle des Fêtes de Graville.

De nombreux lots sont à gagner :

TELEVISEUR HD 82 CM – SECHE LINGE 6 KG

REFRIGERATEUR 86L – MALETTE OUTILLAGE

CENTRALE VAPEUR – ASPIRATEUR SANS SAC

SAC VALISE à ROULETTES – PARURE DE BAIN

LECTEUR DVD – SERVICE VERRES 18 PIECES

FILETS GARNIS

Prix des cartons :   2,50 € le carton ; 8,00 € les 4 cartons ; 16,00 € les 10 cartons. La vente des cartons débutera sur place à 13h30.

Une buvette, avec pâtisseries et sandwichs sera à votre disposition.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez téléphoner au 02 76 80 30 34 ou au 02 76 81 87 45.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11/10/2011

Ce soir : L’atelier, pièce de théâtre de Jean-Claude Grumberg

Le Théâtre de l’Hôtel de Ville reçoit la compagnie Traitement de Textes pour cette pièce enlevée, enjouée et émouvante.

Affiche-Atelier-2011-Habitat-Humanisme-3.jpgLa Troupe Traitement de Textes s’est déjà distinguée à de multiples reprises, sa consécration étant l’année dernière 2  Prix d’Interprétation et 1 Prix de la Technique.

Dans L’atelier, vous passerez du rire aux larmes, les acteurs mettant en exergue cette pièce émouvante et emplie de vie. La pièce dure 7 ans, de 1945 à 1952. Mademoiselle Mimi, Madame Gisèle, Madame Laurence, Madame Simone, ces employées de l’atelier de confection de Monsieur Léon et de Madame Hélène, évoquent leur vie pendant l’occupation et dans l’immédiat après-guerre. Colère et franche rigolade se succèdent, les émotions remontent à fleur de peau, le chant envahi le théâtre, bref l’on vit et l’on ne voit pas le temps passer…

Au terme de la pièce, vous pourrez rencontrer les acteurs et  partager avec eux un verre de l’amitié.

Nous devons à l’association Habitat et Humanisme ce grand moment de théâtre (voir article de présentation de l’association ici…).

L’Atelier, de Jean-Claude Grumberg. Théâtre de l’Hôtel de Ville, mardi 11 octobre 2011, à 20h00. Réservations au THV, les 7, 8 et 11 octobre de 16H à 18H ou par courrier auprès d’Habitat et Humanisme, 76 rue René Perrochon, 76600 Le Havre. Tarif unique : 12 euros.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Faites exploser la banque pour une cause solidaire

A l’occasion de leur grande collecte nationale, les Banques Alimentaires souhaitent  intégrer plus de jeunes et agrandir  le grand cercle  solidaire  des 100 000 bénévoles réunis.

Tract A5 campagne jeunes recto.jpgLes Banques Alimentaires lancent une campagne de recrutement auprès des 18 - 30 ans intitulée « Faites exploser la banque ! ». L’objectif est de mobiliser  5 000 jeunes qui créeront leurs propres équipes pour « tenir » un magasin pendant deux heures. Encadrés par des responsables collecte de la Banque Alimentaire de leur département, ils devront faire exploser le record 2010 et dépasser les 12 000 tonnes de denrées collectées.

Une campagne de proximité

Cette campagne de recrutement  est appuyée localement par les  79 Banques Alimentaires qui mobilisent depuis la rentrée les écoles supérieures, universités, clubs de sports, de leur département. Les bénévoles permanents des Banques Alimentaires distribuent affiches et prospectus pour appuyer leur recrutement. C’est  pour elles  l’occasion de rentrer en contact avec cette population dynamique et pleine d’idées, et pourquoi pas de développer des partenariats durables avec des étudiants à la recherche de projets porteurs.

Un concours photo de la meilleure équipe dans 20 minutes

Pour récompenser les jeunes équipes de collecteurs, les Banques Alimentaires  organisent unTract A5 campagne jeunes verso.jpg concours de la  meilleure photo. Une campagne en deux temps va rythmer la collecte : une annonce de recrutement dans 20 Minutes la semaine du 10 octobre, et la diffusion de la photo gagnante en décembre. Cette photo devra être prise pendant la collecte et un jury interne  déterminera celle qui sera diffusée dans la France entière, sur le site Internet des Banques Alimentaires et sur facebook.

Comment s’inscrire ?

Contactez la Banque Alimentaire du Havre : hangar 42, quai du Brésil, 76600 Le Havre. Téléphone : 02 35 24 00 82. Mail : ba766@banquealimentaire.org.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

04/10/2011

Alerte escroquerie

De pseudo-spécialistes de l'eau potable font du porte-à-porte actuellement sur Le Havre et son agglomération.

002.jpgLa Codah appelle à la plus grande vigilance des abonnés du service d’eau potable  à propos d’"entreprises" se présentant comme spécialisées dans la qualité de l'eau potable et demandant l'accés à leur domicile pour réaliser une analyse sur l'eau.

La Codah rappelle qu’aucune analyse sur eau potable n'est réalisée par une autre entreprise que le Laboratoire Départemental Franck Duncombe de Caen, seule habilitée par l'ARS* à ces contrôles et dont les préleveurs sont tous munis d'une carte professionnelle.

*ARS : Agence Régionale de Santé

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/10/2011

Le Secours Catholique lance un appel aux dons pour le Pakistan

Inondations au Pakistan : Le Secours Catholique-Caritas France présent sur place, lance un appel aux dons.

002.jpgUn an après les violentes inondations qui ont provoqué la plus grave crise humanitaire de l’histoire du pays, le Pakistan encore très fragile, est de nouveau affecté par de graves inondations. Le Secours Catholique – Caritas France, fortement mobilisé avec le réseau Caritas depuis plus d’un an, lance un appel aux dons et débloque une aide d’urgence de 200 000 euro.

Cela fait près de deux mois que le Pakistan, et plus particulièrement la région du Sindh, au Sud Est du pays est touché par des précipitations exceptionnelles provoquant de violentes inondations. Le bilan provisoire est lourd : 5,4 millions de personnes affectées, dont près de 51% de femmes et 1,8 million de déplacées.

Dans la région du Sindh, 72% des cultures ont été détruites et 36% du bétail perdu ou vendu, privant ainsi la population de ses ressources. Une situation d’autant plus catastrophique que le pays entrait tout juste dans une phase de reconstruction. En 2010, le Sindh était déjà la province la plus affectée avec des poches d’eau encore existantes au moment des nouvelles pluies.

Aujourd’hui, la région est sous les eaux, et ce à nouveau pour plusieurs mois. Face à cette situation, le Secours Catholique-Caritas France en lien avec le réseau Caritas, se mobilise autour d’un programme d’urgence de six mois dans deux des districts les plus touchés de la région du Sindh (Mirpur Khas et Sanghar). Ce programme répond aux besoins urgents de la population en matière d’abris et de bien non alimentaires par la distribution, de kits  d’urgence composés de bâches, moustiquaires, jerricans, sels de réhydratation auprès de 140 000 personnes.

Ce programme s’inscrit dans la continuité de l’action du Secours Catholique au Pakistan,  fortement engagé dans la réponse aux inondations de 2010, dès le début de l’urgence et aujourd’hui dans le domaine de la sécurité alimentaire et de la relance des moyens de subsistance.  Le Secours Catholique répond présent face à cette nouvelle crise et renforce ses actions auprès des populations les plus vulnérables. 

Pour soutenir ces actions d’urgence en faveur des sinistrés, le Secours Catholique Caritas France lance un appel aux dons. Vous pouvez envoyer vos chèques à l'adresse suivante : Secours Catholique, 54 rue Michelet - BP 40278 - 76055 Le Havre Cedex. Indiquez la mention « Inondations Pakistan ».

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

26/09/2011

Gagnez 2 places de théâtre !

L’association Habitat et Humanisme vous offre 2 places pour la pièce de théâtre L’Atelier, de Jean-Claude Grumberg, au Théâtre de l’Hôtel de Ville, mardi 11 octobre 2011 à 20h00.

DSC00077.JPGEn savoir plus sur la pièce : voir l’article…

En savoir plus sur Habitat et Humanisme : voir l’article…

Pour espérer gagner les 2 places, suivi d'une rencontre avec les acteurs, répondez à la question suivante : « Où a été prise cette photo ? » Répondez par mail à : concours@jevisauhavre.com.

Vous avez jusqu'à dimanche 2 octobre 2011 pour répondre. Une seconde question sera posée lundi prochain, permettant d'augmenter vos chances de gagner. L'une des bonnes réponses sera tirée au sort, vendredi 7 octobre 2011 à 22h00 et le gagnant gagnera donc 2 places pour aller voir l'excellente pièce L'Atelier, interprétée par la compagnie Traitement de textes. Bonne chance !

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Avis de recherche - Mathis, 8 ans, en Basse-Normandie

 Les dernières informations concernant l'enlèvement de Mathis Jouanneau, en Basse-Normandie...

6.jpgMathis, 8 ans, cheveux chatains clairs, yeux bleus, 1 mètre 45, a été enlevé dans la soirée de dimanche 4 à lundi 5 septembre 2011.

Le père, Sylvain Jouanneau, 37 ans, a enlevé Mathis en laissant derrière lui une lettre où il menace de se suicider et de s'en prendre à l'enfant. Afin que la Police ne puisse le situer grâce à son téléphone portable, il a envoyé ce dernier par courrier à ses parents. Et si le véhicule du père a été retrouvé dans les Pyrénées Atlantiques, la Police poursuit actuellement les recherches en tous lieux. Le Parquet devrait faire un appel à témoins public aujourd'hui à Caen.

Si vous avez la moindre information, appelez le commissariat de Police de Caen, au 02 31 29 22 22, en indiquant que vous appelez pour l'affaire Jouanneau Mathis.

Nos pensées vont bien entendu à sa famille, tout comme les très nombreux témoignages de soutien déposés sur le site depuis plusieurs jours. Un appel à témoins généralisé devrait être lancé par la Justice rapidement.

Récapitulatif de l'affaire...

Jeudi 8 septembre 2011 - JeVisAuHavre.com annonce l'enlèvement sur la base des éléments suivants : La maman de Mathis, qui réside dans l'agglomération de Caen, dans le Calvados, porte plainte pour enlèvement. L'enfant aurait du être rapporté par son père depuis lundi et celui-ci ne donne plus de nouvelles. Première thèse : il aurait été enlevé avec un camping-car ou une Peugeot 206.

Vendredi 9 septembre - Le camping-car a été retrouvé ; les éléments démontrent qu'il y a eu une grande réflexion avant de procéder à l'enlèvement. Tout semble indiquer qu'il aurait quitté la région. La Peugeot 206 SW gris clair reste recherchée.

Lundi 12 septembre - Les deux véhicules ont été retrouvés mais personne n'a de nouvelles de Mathis.

Lundi 26 septembre - Lefigaro.fr relaie l'information.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (35) | |  Facebook | | |

23/09/2011

Habitat et Humanisme, un logement pour se bâtir un avenir

En cette période de crise, le logement est parfois bien difficile à obtenir.

HabitatetHumanisme2009.jpgAu Havre, à Fécamp comme à Rouen, l’association Habitat et Humanisme apporte le soutien indispensable à une population malheureusement de plus en plus importante.

Implantée sur l’ensemble du territoire national, l’association s’est fixé un objectif il y a 25 ans : offrir un habitat sain à des personnes en difficulté mais désireuses de s’en sortir, pour un loyer inférieur à la moyenne du marché. Et pour réussir ce pari, des propriétaires généreux offrent gracieusement ou à prix cassé des appartements, au Havre.

Les « propriétaires solidaires » et la Foncière d'Habitat et Humanisme permettent ainsi à près de soixante-dix foyers d’être logés sur le département. En échange de quoi ces propriétaires ont la garantie d’un loyer versé, une gestion paisible du logement, des abattements fiscaux et la possibilité de faire rénover le. Une solution pour tout le monde, à laquelle il fallait penser !

A cela s’ajoutent des « maisons relais », où des personnes seules, en rupture sociale, rencontrant deban-habitathumanisme.jpg graves soucis financiers,  sont logées et accompagnées. Une solution salutaire pour sortir de l’isolement, une pièce commune permettant qu’ensemble, les résidents créent et partagent un repas par semaine. Un lieu où de plus l’alcool est interdit, l’association prônant une hygiène saine.

Une trentaine de Havrais sont bénévoles pour porter à bout de bras cette association indispensable sur le territoire de notre cité. Des bénévoles formés pour aider et faire face à des situations de précarité que l’on peut imaginer. Au Havre, des psychologues et des assistantes sociales apportent par ailleurs bénévolement leur aide.

Envie d’en savoir plus, d’être bénévole ou simplement de rencontrer cette équipe active ? Contactez Habitat et Humanisme, 76 rue René Perrochon, 76600 Le Havre. Téléphone : 02 35 53 97 12. Mail : lehavre@habitat-humanisme.org.

Vous avez un logement disponible sur Le Havre et son agglomération ? Contactez l’association afin d’avoir des renseignements pour bénéficier de leurs services et devenir, vous aussi, « propriétaires solidaires ».

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |