Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2010

Forte mobilisation attendue demain dans la rue

avant.JPG

Associations, chômeurs, salariés et partis politiques fouleront de nouveau le bitume le 24 juin, pour manifester contre la réforme des retraites.

 

Le parcours de la manifestation, dont le départ est prévu pour 10h00 : http://cgtcheminotslh76.hautetfort.com/media/01/02/150034...

Pour comprendre les revendications, voici les appels, par syndicat :

CFDT : http://www.cfdt.fr/content/medias/media26677_RoSSzcupZXdk...

CGT : http://www.cgt-gpmh.com/app/download/1804202416/TRACT+JEU...

CGT-FO : http://fo-fnecfp.fr/IMG/pdf/tract_retraites-2.pdf

SUD : http://www.solidaires.org/IMG/pdf/Tract_projet_loi_couleu...

Les revendications d'une association :

ATTAC : http://local.attac.org/lehavre/IMG/pdf/tract_retraite.pdf

Pour comprendre les revendications, par parti politique :

Debout La République : http://dlr76.blogspot.com/2010/06/injustice-et-inefficaci...

MOuvement DEMocrame : http://www.modem76.fr/file/88383

Nouveau Parti Anticapitaliste : http://www.npa-lehavre.org/public/tract_semaine/2010-06-2...

Parti Socialiste : http://www.ps-lehavre.org/wp-content/uploads/le-24-juin-m...

 Photo : Copyright Alexandre Cauchois - Mobilisation générale pour la grève du 29 janvier 2009 au Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

10/06/2010

Semaine du jardinage et de l'environnement

De mardi 15 à vendredi 18 juin se tient dans le quartier de Bléville la 5ème Semaine du jardinage et de l'environnement.

semaine du jardinage bleville 2010 affiche.gifProgramme des festivités

- A la Salle des fêtes de Bléville (17 rue Pierre Farcis au Havre) :

Mardi, de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h15 et mercredi, de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h30 : Exposition des travaux réalisés par des enfants sur le thème "Animaux du jardin, jardins roulants et nichoirs décoratifs".

De mardi à vendredi : Ateliers interactifs, activités manuelles et jeux en présence de la Ligue de Protection des Oiseaux.

Mercredi, à partir de 16h45 : Spectacle gratuit pour toute la famille.

Mercredi, à partir de 17h30 : Concours "Création de jardins roulants et de nichoirs" avec remise de lots et cocktail.

Jeudi et vendredi :Chasse au trésor, pour les écoles élémentaires du CE2 au CM2.

- A la Médiathèque Martin Luther King : Animations avec une présentation thématique de documents, projection pour les scolaires, lecture et consultation de DVD.

Plus de renseignements auprès de la Maison de l'Enfance de Bléville (tél : 02 35 46 55 10) ou du Centre de jeunes de la Sous-Brotonne (tél 02 35 44 03 13).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Une nouvelle Clinique de l'Estuaire dès août 2010

Les cliniques de la Général de Santé se rassemblent.

Extrait d'un article de Marc Migraine, adjoint au maire du Havre.

hpe_b.jpgAprès : a) la clinique des Ormeaux en 2005, b) le transfert des principaux services de l'hôpital Flaubert en 2009, vers l'hôpital Jacques Monod c'est au tour des cliniques de la Générale de Santé de se rassembler. Ainsi en 5 ans le paysage de l'hospitalisation de l'agglomération havraise aura été totalement rénové.

Réunissant les cliniques du Petit-Colmoulins et François 1er, l'Hôpital Privé de l'Estuaire sera mis en service progressivement à partir du 2 août. La date d'ouverture complète de l'établissement 34 000 m2, capacité de 356 lits est fixée au 16 août. La Générale de Santé a investi 150 M d'euros dans la construction de l'hôpital et 15 M d'euros de matériel médical.

Lire la suite sur le blog de Marc Migraine...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

09/06/2010

Le Festival Globule lundi au Havre

Lundi 14 juin, le Festival Globule, qui est organisé par l'EFS (Etablissement Français du Sang) se pose sur le parvis de l'Hôtel de Ville du Havre.

festival globule 2010.pngIl s'agit de la seconde éditon de ce festival, qui a pour but de sensibiliser au don du sang. Un évènement tout particulier, l'EFS fêtant son dixième anniversaire.

Un moment résolument festif, en plus d'être éducatif. Ainsi, collectes, animations sportives, expositions pédagogiques et scientifiques s'invitent au Havre comme dans 23 autres grandes villes de France.

Vous y retrouverez :

• Une collecte de sang. Un espace Wifi et une animation musicale afterwork proposés aux visiteurs afin de leur permettre de travailler ou de se divertir en attendant de donner leur sang ;

• Le Glob'but, espace ludique dédié à un challenge de tirs au but et permettant de comprendre la compatibilité des groupes sanguins ;

• Un espace réservé aux animations sportives ;

• Deux expositions sur le don de sang, l’une s’adressant aux adultes, l’autre, aux plus jeunes, avec Karl Le Globule, la mascotte du festival, qui les guide dans leur découverte ;

• Un espace d’informations où chaque visiteur trouvera une réponse à ses questions sur le don de sang.

A découvrir donc lundi 14 juin 2010, de 10h00 à 19h00. Plus d'informations sur le site du festival : www.festivalglobule.org.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/03/2010

Fermeture de la maison d'arrêt : appel à documents et témoignages

Plus que quelques jours avant que la nouvelle maison d'arrêt du Havre reçoive ses premiers détenus.

maison d'arret du havre.JPGLe directeur du département de l'Histoire de l'Université de Rouen, Jean-Claude Vimont, s'intéresse à l'histoire de la maison d'arrêt du Havre. Si vous détenez d'anciens documents, tels une carte postale, une photographie ou tout autre document relatif au passé de la prison, n'hésitez pas à le contacter.

Le Portail Internet Criminocorpus explique cette recherche en indiquant qu'il est "urgent de réunir au plus vite toute documentation susceptible d’enrichir notre connaissance d’une prison qui par certains aspects présente de nombreux intérêts du point de vue du patrimoine carcéral. La prison du Havre appartient à cette génération d’établissements construits sous le Second Empire (comme Bonne Nouvelle à Rouen, comme la Santé à Paris) après la circulaire Persigny de 1853 qui autorisa les départements à s’affranchir des prescriptions architecturales cellulaires antérieures. C’est en 1854 que le conseil général de Seine-Inférieure évoqua la construction d’une nouvelle prison pour se substituer au couvent des Ursulines, un établissement trop petit, malsain et où les détenus de différentes catégories étaient confondus (notamment les marins). En 1855, un terrain est choisi de 8903 m².

La construction débute en 1857. Elle dure trois années. les détenus y sont transférés le 11 décembre 1860. C’est une prison “par quartiers” distincts et non une prison cellulaire. Plus tard des projets tenteront de se conformer à la loi sur le cellulaire de 1875. C’est en 1942, à l’époque du garde des Sceaux Joseph Barthélémy, que sera aménagée un aile cellulaire.


Nous ne disposons que de rares travaux sur la maison d’arrêt du Havre, notamment la maîtrise de Christelle Helbig ( Université de Rouen 1999). Des syndicalistes ont été incarcérés au début du XXe siècle dans cette prison ( il existe des cartes postales)."

Pour joindre Jean-Claude Vimont : son adresse mail.

En savoir plus : le Portail Criminocorpus.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

29/03/2010

Gonfreville l'Orcher équipe ses habitants face au risque Seveso

La population Gonfrevillaise est en cours d'équipement d'un nouveau système d'alerte et d'information, l'AlertBox®.

site Seveso.jpgGonfreville-L'Orcher compte 15 sites classés Seveso, ce qui rendait obligatoire ce genre de procédures. L'AlertBox permettra à tous les habitants de la ville d'être alertés rapidement en cas de problème. Le premier test grandeur nature a été réalisé hier sur les quelques 2 000 Gonfrevillais équipés gratuitement, soit plus de la moitié des foyers qui devraient être équipés à terme.

Le principe est assez simple et pallie aux problèmes actuels. Car si le réseau téléphonique peut se retrouver rapidement saturé en cas d'alerte locale et si d'autre part les sirènes placées dans l'agglomération havraise ne peuvent pas toujours être entendues, la solution trouvée permet d'y pallier, s'ajoutant à ces services déjà existants.

Le procédé permettra d'informer non seulement sur un incident lié au risque Seveso, mais également en cas de pic de pollution par exemple.

Un boîtier dit "média converter" est installé gratuitement au domicile. Ainsi, sur votre téléviseur ou ordinateur par exemple vous recevez dans les 20 secondes un message écrit par la cellule de crise de la ville. La personne réceptrice du message peut confirmer sa réception et apporter des éléments utiles en cas de besoin de secours.

Poussant plus loin encore l'interactivité, le logiciel permet à la mairie d'avoir en direct une vue sur les lieux concernés par l'alerte, afin d'organiser des secours.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

10/12/2009

Grippe A-H1N1 : état des lieux

GROG France 9 décembre 2009.jpgTour d'horizon de la grippe A-H1N1 au niveau national, régional et local.

Les Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe ont enregistré la semaine dernière 850 000 visites médicales pour cause de grippe A, soient 20 000 de plus que deux semaines plus tôt. Chaque médecin généraliste a ainsi reçu chaque jour en moyenne 5 visites de patients infectés.

Depuis début août, ce sont 4 600 000 personnes qui ont été infectées par le virus.

Au niveau régional, une baisse du nombre de malades de l'infection semble avoir été connue la semaine dernière. La température, supérieure à la normale en cette période de l'année, permet partiellement d'expliquer cette stagnation générale de la contagion. Les baisses de températures estimées pour les jours à venir devraient toutefois faire augmenter le nombre de malades assez rapidement.

Au niveau Havrais, les médecins que nous avons interrogés parlent de 3 à 6 cas en moyenne par jour de grippe A-H1N1 avérés (confirmés par test). Soit une stagnation par rapport à la semaine précédente.

GROG 9 décembre 2009.jpgGraphique 1 : Infections Respiratoires Aiguës (IRA) en Médecine Générale saison 2009-2010, comparée aux minima et maxima observés à la même semaine depuis 1991 (situation en France métropolitaine).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/08/2009

Le don du sang s'invite au casino

L'établissement français du sang de Normandie retrouve un lien bien connu pour les donneurs du Havre.

Le casino Partouche Havrais va recevoir le mardi 1er septembre les médecins et infirmières du Don du Sang. Un grand retour, puisque les lieux recevaient régulièrement les donneurs, lorsque le batiment était encore la Chambre de Commerce et d'Industrie.

L'Etablissement Français du Sang rappelle qu'il faut 450 dons de sang par jour, en Normandie, pour répondre à la demande locale. Un don, c'est gratuit et ça ne prend pas plus d'un quart d'heure. Alors pensez-y !

Rendez-vous donc dans les salaons et Mezzanine, au second étage, mardi 1er septembre 2009, de 10h00 à 14h00 et de 16h00 à 19h00. Pour plus d'informations ou pour faire un don de plaquettes, appelez le 0 810 150 150 (prix d'un appel local).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

05/08/2009

Grosse saisie de médicaments par les douanes

Les douaniers ont saisi pour 153 000 euros de faux médicaments au Havre.

Le navire, en provenance d'Inde et à destination de l'Afrique de l'ouest, transportait 13 114 produits nocifs. Cachets, sirops, comprimés et solutions applicables ressemblaient à des produits fabriqués par des grands groupes pharmaceutiques. L'un d'entre eux, Pfizer, est déjà très fortement habitué à la contrefaçon, souvent dangereuse, de son médicament phare, le fameux Viagra.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/07/2009

Un nouveau cas de méningite dans l'agglomération havraise

Un cas d’infection invasive à méningocoque a été diagnostiqué ce week end chez une femme de 57 ans domiciliée dans le secteur du Havre.

Un traitement antibiotique préventif a été prescrit à son entourage proche. L’étude biologique du germe responsable a permis d’identifier un méningocoque de groupe C pour lequel une vaccination complémentaire peut être préconisée aux proches partageant le même lieu de vie.

L’institut de veille sanitaire, la direction générale de la santé et la cellule d’intervention régionale en épidémiologie de Haute-Normandie ainsi que le maire de la commune de résidence du malade ont été informés de la survenue de ce cas.

Ceci porte à 18 le nombre de cas d’infection invasive à méningocoque en Seine-Maritime depuis le 1er janvier 2009.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

25/06/2009

Les anti-EPR se retrouveront à Dieppe ce week-end

En Seine-Maritime, à l'annonce de la construction d'un troisième EPR à Penly, près de Dieppe, un collectif constitué de militants, d’associations et de partis politiques, est né.

Ce collectif, qui se nomme "STOP-EPR, ni à Penly, ni ailleurs" s'est fixé plusieurs objectifs :

• lutter contre la construction du réacteur EPR à la centrale de Penly ;
• informer le public sur les dangers du nucléaire ;
• mener des actions pacifiques médiatiques ;
• mettre en évidence le fort potentiel des énergies renouvelables tant pour l’emploi que pour générer de l’énergie.

Sans présager du résultat de cette action, le collectif se veut pérenne et organise un rassemblement à Dieppe le 28 juin, qui constitue sa première action grand public.

L’EPR (réacteur à eau pressurisée européen) constitue la troisième génération de réacteur nucléaire. Il présente deux nouveautés : un système de récupération de combustible en cas de fusion du cœur lors d’un incident majeur et l’utilisation d’un combustible comprenant 30 % de plutonium traité (Mox, métal oxyde).

Pour le collectif, "ces deux éléments font que ce réacteur sera plus polluant, tant dans son fonctionnement que dans son démantèlement et qu’il intègre, dès son origine, la possibilité d’une catastrophe, ce qui était complètement nié au début de l’industrie nucléaire dans les années soixante."

Le rassemblement anti EPR aura lieu à Dieppe dimanche 28 juin, à partir de 11 heures. Une manifestation dans les rues de Dieppe est organisée à partir de 14h30.

Source : Stop EPR, ni à Penly, ni ailleurs.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

05/05/2009

Week-end de la Glisse - L'Agenda complet

Week-end de la glisse 2009.jpgDu 8 au 10 mai 2009 se tient à la plage du Havre le Week-end de la Glisse.

A vos appareils photo : le skatepark va en voir de toutes les couleurs ! Au menu des shows, des initiations et une compétition de roller, de BMX et de skateboard. Un évènement gratuit pour tous, amateurs comme pros.

C'est la première fois que Le Havre accueille une des étapes FISE Expérience. Pour cette occasion, les choses se font en grand.

 

PROGRAMME de vendredi 8 mai 2009 - sur le skatepark

• 10h00-13h00 : inscriptions sur site pour le Contest du Havre
• 10h00–13h00 : Essais libres
13h00–17h00 : Contest du Havre.
Concours ouverts à tous les pratiquants âgés de plus 11 ans dans les 3
disciplines suivantes : Skate / Bmx / Roller.
17h00-22h00 :Qualifications Amateurs Etape FISE Expérience

PROGRAMME de samedi 9 mai 2009 - sur le skatepark

• 10h00–12h00 : Essais Libres
• 13h30–16h30 : Finales Amateurs Etape FISE Expérience (Skate/Roller/BMX)
• 16h30–20h30 : Qualifications Professionnels Etape FISE Expérience
(Skate/Roller/BMX)

PROGRAMME de dimanche 10 mai 2009 - sur le skatepark

• 10h00–12h00 : Essais Libres
• 14h00–17h30 : Finales Professionnels FISE Expérience (Skate/Roller/BMX)
• 18h00 : Remise des Prix podium

A voir : vidéo produite par la Ville du Havre pour promouvoir l'évènement.

Week-end de la glisse 2008.jpgEn parallèle

Fred Jacquin expose des clichés du Festival de la Glisse 2008, jusqu'au 8 mai 2009. A découvrir à la galerie de l'Hôtel de Ville.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

28/04/2009

Grippe "mexicaine" : 20 cas suspectés en France

Une vingtaine de cas de grippe mexicaine sont suspectés en France.

Sur 107 personnes qui se sont signalées aux autorités sanitaires françaises, 20 cas suspects sont en cours d'investigation, a indiqué mardi Françoise Weber, directrice de l'Institut National de Veille Sanitaire (INVS).

Depuis le 25 avril, sur 107 personnes qui se sont signalées, 30 cas ont été "retenus comme possibles", 10 d'entre eux ont été exclus et "20 sont en cours d'investigation", a-t-elle dit lors du point de presse quotidien sur l'évolution de la maladie. "Toutes ces personnes sont relativement bien", a-t-elle ajouté. Elle a indiqué qu'il y avait des cas suspects "un peu partout" en France, et qu'ils étaient "pris en charge et isolés le temps d'un examen virologique".

Pour des raisons statistiques, "on s'attend qu'il y ait de plus en plus de cas à tester", a pointé l'experte, notant qu'il y avait "un grand nombre de gens qui rentrent" du Mexique et que "de plus en plus de gens ont de faibles symptômes". "Il est très important de les dépister tôt", a-t-elle souligné, précisant qu'une dizaine de laboratoires en France étaient capables de tester les cas suspects et de rendre des résultats sous 24h.

Pour en savoir plus : grippemexicaine.hautetfort.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/03/2009

Méningites : la lutte contre la maladie s'intensifie

meningite.jpgRoselyne Bachelot était en Seine-Maritime hier pour faire le point sur les mesures mises en oeuvre pour lutter contre la méningite.

La ministre de la Santé et des Sports a rencontré à Dieppe pour la seconde fois les représentants des familles d’enfants victimes de méningites, des professionnels de santé, des représentants de l’Etat et des élus locaux.

Très préoccupée par la situation en Seine-Maritime, qui connaît une incidence de méningites liées à une souche particulière (B:14:P1-7,16) plus élevée que la moyenne nationale, mais aussi par l’apparition de cas dus à la même souche dans la Somme, la ministre a fait un point d’étape sur les moyens de prévention et de lutte mis en œuvre par les autorités sanitaires.

Elle a rappelé que la campagne vaccinale, initiée en 2006, avait jusqu’à présent permis de vacciner plus de 20 000 enfants en Seine-Maritime et elle a confirmé que les efforts seraient poursuivis, tant que les données épidémiologiques le justifieraient.

Un accroissement conséquent du nombre de vaccinations en Seine-Maritime et dans la Somme.

Madame Bachelot a signalé la signature d’un nouveau contrat avec le laboratoire norvégien du National Institute of Public Health (NIPH) prévoyant la livraison de 200 000 doses en 2009 et 2010, ce qui représente un flux de vaccins sensiblement supérieur à celui obtenu sur la période 2006-2008. Il permettra de poursuivre, de façon plus intense, la campagne vaccinale en cours. Environ 40 000 doses de ce nouveau contrat sont attendues avant l’été.

Elle a pu s’assurer du lancement de l’extension de la campagne de vaccination à trois nouveaux cantons de Seine-Maritime (Eu, Neufchâtel-en-Bray, Forges-les-Eaux) et à quatre cantons de la Somme (Friville-Escarbotin, Gamaches, Saint-Valery-sur-Somme et Ault).vaccin méningite.jpg

Elle a signalé par ailleurs que son ministère poursuivait les discussions avec le laboratoire Novartis qui développe un nouveau vaccin susceptible de protéger contre plusieurs souches de méningocoques « B ». Elle a annoncé que les premiers résultats des essais réalisés par le laboratoire, en partenariat avec le centre national de référence, montrent que le vaccin en cours de développement présente une efficacité contre la souche qui sévit en Seine-Maritime et dans la Somme. Ainsi, sous réserve d’un avis favorable des experts, l’Etat pourrait prochainement se porter acquéreur d’une quantité importante de vaccin dans la perspective d’une livraison à l’horizon de la fin 2009 / début 2010.

Elle a insisté de nouveau sur l’importance des actions de communication qui sont menées au niveau local, avec l’aide de l’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé), qui visent à mieux faire connaître les signes de la méningite pour permettre sa prise en charge la plus précoce possible et augmenter ainsi les chances de guérison.

C’est dans ce cadre que les supports de communication ont été revus, que 550 000 nouvelles plaquettes ont été distribuées aux habitants de Seine-Maritime et que 30 000 affiches et plaquettes ont été envoyées dans les établissements scolaires, les établissements de santé, les mairies et les centres de PMI, du département.

Source : Ministère de la Santé et des Sports. Dépliant informatif sur la méningite disponible ici. Site du Ministère de la Santé et des Sports dédié à la méningite à voir ici.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/03/2009

La méningite en débat

Roselyne Bachelot était en Seine-Maritime aujourd'hui pour évoquer la méningite.

La ministre de la Santé Roselyne Bachelot s'est déplacée pour la deuxième fois à Dieppe, où l'épidémie semble avoir été contenue, grâce à la vaccination, rendue obligatoire aux enfants depuis trois ans. Elle s'est ensuite rendue à Neufchâtel-en-Bray, où, comme à Eu, Forges-les-Eaux, Fécamp et Le Havre, la méningite fait des ravages.

Il ressort de ces entretiens qu'il est indispensable que le fabricant norvégien de vaccins augmente sa production. Plusieurs cantons ont en effet commencé la vaccination des enfants de 2 mois à 11 ans. A Eu, par exemple, on vaccine depuis le 16 mars, et cela pendant 4 semaines, les enfants issus de 4 cantons de l'Oise.

Cette situation n'est pas franco-française, puisque le gouvernement vient de placer une alerte sur le Nigéria. Pour le site de la Diplomatie française, "en raison d’une épidémie de méningite confirmée dans les Etats de Gombe, Jigawa, Kano et Katsina depuis le 1er janvier 2009, il est vivement recommandé aux voyageurs devant se rendre dans le nord et le nord-est du Nigeria de se faire vacciner."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |