14/03/2013

Transports en commun au Havre ce jeudi 14 mars 2013

Etat du réseau à 13h30 :

Tramway A et B : Service assuré

Mobi Fil : Service assuré

Fil Bus : Service très perturbé

Lignes Industrielles : Service assuré. Des perturbations sont à prévoir sur les horaires de passage.

Funiculaire : Service assuré

Réservés : Service assuré sur le Havre uniquement

LER : Service assuré

Bus : Service perturbé : des retards et des itinéraires déviés sont à prévoir sur les lignes qui circulent :

Ligne 1 : Circule normalement

Ligne 2 : Circule normalement

Ligne 3 : Circule normalement

Ligne 4 : Circule normalement

Ligne 5 : Circule normalement

Ligne 6 : Circule normalement

Ligne 7 : Circule normalement, sauf   la rue J. Brel à Gonfreville-l'Orcher non desservie

Ligne 8 : Circule Normalement.

Ligne 9 : Circule normalement sauf le centre de Montivilliers non desservi

Ligne 10 : Circule normalement

Ligne 11 :  Circule normalement sauf le centre de Montivilliers non desservi

Ligne 12 :Circule normalement

Ligne 13 : Ne circule pas

Ligne 14 : Ne circule pas.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/03/2013

Transports en commun au Havre ce mardi 12 mars 2013

  • SNCF : pas de train

300 passagers ont passé la nuit dans un train bloqué dans la gare de Rouen par un aiguillage gelé entre Rouen et Le Havre. L'ensemble des trains prévus sont annulés au-minimum jusqu'à 10h00 ce jour. A Bréauté, des passagers ont également été évacués.

  • Transports en commun de la CODAH (Lia) : aucune ligne desservie

Suite aux conditions météorologiques, état du réseau ce matin :

Tramway A : Service non assuré

Tramway B : Service non assuré

Bus : Service non assuré

Mobi Fil : Service non assuré

Fil Bus : Service non assuré

Réservés : Service non assuré

Lignes Industrielles : Service non assuré

 

  • Côté route, 39 communes ont ouvert des refuges pour les naufragés de la neige sur le pays de Caux.

Cette nuit, environ 600 interventions ont été pratiquées pour secourir des automobilistes sur la Seine-Maritime.

EN CAS D'URGENCE, FAITES LE 112.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

26/02/2013

Vélorution : L'intermodalité serait-elle impossible au Havre ?

La Vélorution continue de s'organiser au Havre - par le Collectif LH-Vélorution (http://lh-velorution.fr)

3362053714.jpgSous le beau soleil de la plage du Havre, plus de 50 personnes, de tous âges et horizons, se sont lancés, vers 14h30, pour cette 5ème Vélorution manifestive.

Sous le signe de l'intermodalité, la Vélorution devait emprunter symboliquement le tramway de la plage à l'Hôtel de ville. A leur grande surprise, les 9 cyclistes paisibles, se sont vus refuser l'accès au Tramway par le chauffeur et les contrôleurs.

Ainsi, le parcours initialement prévu a été complètement chamboulé , et le cortège a renoncé à tenter de prendre le funiculaire. Faire monter plus de 50 vélos aurait été long tout comme la montée de rue Lafaurie, trop complexe et dangereuse avec des enfants et gens pas forcément en assez grande forme physique.

Le parcours a donc été élaboré en autogestion au fur et à mesure de notre avancée ; de la plage à l’hôtel de ville sur l’avenue Foch, deux tours de la place de l’hôtel de ville pour se faire remarquer et scander quelques slogans: “Bientôt plus de pétrole, préparez vos guiboles!”, “Il fait beau, sortez vos vélos!” ; rue rené Coty/Maréchal Joffre, Rond-Point, Gare, Palais de Justice avec un arrêt pour commenter ensemble le manque de continuité de la piste à ce niveau, et proposer une action à mettre en place ensemble à la limite de la légalité mais indispensable !

L'ambiance est très détendue, sereine. L'humeur et bonne et joyeuse. Arrivée devant le « Magic Mirrors » pour un pique-nique et des échanges conviviaux.

Le refus du conducteur d’accepter 9 cyclistes avec leurs vélos à la main dans un tramway vide, va à l’encontre du message sur le site officiel de LIA“l'accès des vélos est autorisé dans le Tramway sous conditions : il doit se faire obligatoirement par les portes doubles et uniquement en heures creuses. Le vélo doit impérativement être tenu à la main. Renseignez-vous dans les agences LiA.”

Nous avions pris le soin d'expliquer au conducteur que nous n’allions que de la plage à l’hôtel de ville, en petit nombre et dans un tramway pratiquement vide. Il a refusé et a appelé les contrôleurs sous prétexte que “c’est dangereux, imaginez que votre vélo tombe sur un usager ou un enfant” alors que nous tenions nos vélos en main...

Nous étions réellement surpris, et nous réclamons une position claire de LiA et de la Codah quant aux règles d’utilisation du Tramway avec des vélos (espace spécifique prévu dans le tramway, horaires précis définissant les périodes creuses, ..).

L’utilisation du tramway par la Vélorution est anecdotique, mais franchir la côtière ou le tunnel Jenner, pour accéder à la ville haute, est une question à laquelle les élus doivent apporter des réponses. Pour les mêmes raisons, il paraît indispensable d’améliorer l’accès au funiculaire des cyclistes.

Les difficultés que nous avons rencontrées lors de la manifestive prouveraient-elles que le Havre ne permet pas l'intermodalité des déplacements ?

Faisons en sorte que le message soit entendu.

Bilan complet de cette vélorution sur le site web : http://lh-velorution.fr/?p=507 - Retrouvez également la Vélorution sur https://www.facebook.com/groups/lh.velorution.

La prochaine Vélor(é)union pour faire le bilan et organiser la prochaine Vélorution, ainsi que d'autres actions ponctuelles, est prévue pour début mars 2013. Plus d'informations par mail à : contact@lh-velorution.fr.

La prochaine Vélorution doit avoir lieu quant à elle samedi 6 avril à 14h.

Sur le même thème : Le Havre en mode "déplacements doux"

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/09/2012

Sondage : Que pensez-vous du Havre ?

Merci pour votre participation à notre grand sondage de la rentrée, "Le Havre 2014".

1207465728.gifQualité de vie, santé, solidarité, projets, travaux, politique... Vos réponses vont être développées sur JeVisAuHavre.com dans les jours à venir. Vous avez été nombreux à y participer et nous vous en remercions grandement.

le havre,havrais,sondage,havraises

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

18/11/2011

Fin de creusement du tunnel du tramway au Havre hier

Séquence émotion pour les ouvriers qui ont réalisé ce creusement d'une envergure spectaculaire.

DSC00012.JPGSi les élus de la Ville, de la Codah, du Département, de la Région et de l'Etat sont venus fêter la jonction du tunnel du tramway, les ouvriers ont vécu avec un intense plaisir ce moment historique. Et c'est Edouard Philippe, maire du Havre et Président de la Codah, assis aux commandes de l'excavatrice, qui a ouvert l'ultime brèche pour joindre la ville basse de la ville haute du Havre, sous les ovations et les encouragements des ouvriers du tunnel. Fiers de leur travail, ils n'ont pas hésité à lancer avec humour des "Vas-y Edouard", alors que le mur qui séparait les deux parties du tunnel tremblait sous les coups de l'appareil. Au bout de quelques minutes, la paroie s'est fendue et les ouvriers se sont rués vers le trou béant, ovationnant le résultat de longs mois de travail.DSC00020.JPG

Long de 575 mètres, cet ouvrage est sans doute l’un des aménagements les plus considérables du chantier du tramway. La réalisation d’un tunnel, uniquement réservé au tramway, était essentielle pour assurer le transport des voyageurs dans des conditions optimales, en termes de sécurité, de temps de parcours et de confort.

Grâce à cet ouvrage, le tramway accédera à la place Jenner, puis circulera soit vers l’est, en passant par Aplemont et jusqu’à Caucriauville, soit vers l’ouest, par les quartiers de la Mare au Clerc et du Mont-Gaillard jusqu’au Grand Hameau. Le creusement du tunnel améliorera ainsi les déplacements et permettra à ce grandDSC00036.JPG projet d’infrastructure urbaine d’assurer un lien entre les habitants de l’agglomération.

Après douze mois de travaux, l’excavatrice est venue à bout des 535 mètres du tunnel (sans la tranchée couverte de 40 mètres en cours de construction et qui sera achevée début 2012). 400 mètres de tunnel ont été percés par le sud, 135 mètres par le nord. Quatre-vingt personnes, au plus fort du chantier, étaient mobilisées, sur cette opération.

Les travaux du tunnel du tramway ont démarré en novembre 2010 par une première phase de stabilisation de la falaise et de terrassement. En effet, avant de commencer l’opération de percement, un maximum de remblais etDSC00096.JPG d’argile a été enlevé, des clous ont été insérés dans la falaise et du béton a été projeté.

Une fois les terrassements réalisés, les travaux de creusement ont été réalisés grâce à une machine appelée excavatrice ou machine à attaque ponctuelle. Cet engin de génie civil, très utilisé pour ce type de travaux, mesure 14 mètres de long pour une largeur de 4,50 mètres. Son poids est de 108 tonnes.

Deux équipes, l’une en tête nord du tunnel et l’autre, en tête sud, ont travaillé simultanément pendant douze mois. D’autres équipes du chantier se concentreront, dorénavant, sur le revêtement en béton du tunnel. CeluiDSC00120.JPG-ci sera réalisé par phases successives et mobilisera plusieurs corps de métier pendant encore sept mois.

Les travaux se dérouleront en parallèle à partir de deux zones : tête sud, maison de l’enfance de Trigauville ; tête nord, place Jenner. En février 2012, le revêtement du tunnel sera alors achevé. Une tranchée couverte sur la tête nord, longue de 40 mètres, portera la longueur défi nitive du tunnel à 575 mètres. La mise en place des équipements de sécurité (colonnes sèches, éclairage, etc.) débutera pour un mois avant de laisser la place à l’entreprise réalisant la pose de rails sur l’ensemble de la ligne du tramway. Cette dernière étape devrait être achevée d’ici l’été 2012 pour accueillir les premiers essais des rames de tramway.

Les résidents du quartier, qui se sont réjouis de la fin du creusement, espèrent quant à eux pouvoir bénéficier rapidement d'un peu de calme. Edouard Philippe les a remercié pour leur compréhension, tant il était difficile pour eux ces derniers mois de vivre aux pieds de cet ouvrage en cours. De leurs côtés, Gérard Heuzé et Catherine Troallic ont tenu à rendre hommage aux trop nombreux morts dans le tunnel Jenner, au cours de la Seconde Guerre Mondiale, ainsi qu'à l'ouvrier mort sur le chantier il y a quelques semaines.

Espace adhérents / abonnés : Retrouvez-vous au coeur de l'évènement et visionnez d'avantage de photos, en grand format, ici...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22/09/2011

Fermeture provisoire du parc de stationnement de l’Hôtel de Ville

Les travaux d'aménagement autour de l'Hôtel de Ville en vue de l’arrivée du tramway se poursuivent intensivement.

La réfection des accès au parking et de ses abords immédiats nécessite une fermeture du parc de stationnement pour une durée de six semaines à partir du lundi 3 octobre jusqu’au dimanche 13 novembre inclus.

Durant cette période, les automobilistes pourront stationner dans les parcs situés à proximité : Funiculaire (Place Thiers), René Coty (rue Casimir Périer) ou Les Halles (place Oscar Niemeyer). Des panneaux d’information seront disposés à cet effet autour de l’Hôtel de Ville et sur les caisses du parking.

Il a été adressé aux abonnés une carte leur permettant d’accéder aux parcs René Coty ou Les Halles durant la période de fermeture. Ils bénéficieront à titre compensatoire de la gratuité du paiement pour les mois d’octobre et de novembre.

Pour tout renseignement complémentaire, la Direction de la Voirie Urbaine et du Stationnement reste à la disposition des usagers du parking au 02 32 74 63 72 du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

02/09/2011

Les Conseils de Quartier de septembre au Havre

Besoin de vous faire entendre ? Envie d'en savoir plus sur la politique de la Ville concernant votre quartier ?

Rendez-vous aux Conseils de Quartier. Ils ont lieu dans chaque quartier :

 - Dollemard, mardi 6 septembre 2011, à 18h30

1.gif

 - Mare Rouge, mardi 20 septembre 2011, à 18h30

 - Massillon : jeudi 22 septembre 2011, à 18h30

 - Tourneville : mardi 27 septembre 2011, à 18h30

 - Caucriauville : vendredi 30 septembre, à 18h30

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

29/08/2011

Un tramway nommé cauchemar... pour Sainte-Adresse

Hubert Dejean de la Batie, donné pour être le futur maire de Sainte-Adresse, s'insurge contre le "cauchemar" que représente le tramway.

Une réaction qui, n'en doutons pas, vient du fond du coeur pour cet élu Nouveau Centre, plutôt connu pour être, à l'instar de son ami Marc Migraine, plutôt proche de la majorité municipale havraise.

Voici donc le texte d'Hubert Dejean de la Batie, nommé "Un tramway nommé cauchemar".

"Les élus de Sainte Adresse ont eu droit jeudi dernier à une énième présentation de la nouvelle organisation des transports en commun de la Codah. Et j’ai bien failli tomber de ma chaise… Aucune des remarques que nous formulons depuis deux ans n’ont été prises en compte. Sur ce projet, le complexe technico-administratif dont j’ignore les contours exacts, et que nous baptiserons "le mammouth" est en marche lente et rien ne le fera dévier.

Pour Sainte Adresse c’est une régression majeure de la qualité de service public qui se profile. Par exemple, nous avions une ligne directe nous permettant de relier la gare … et bien c’est terminé. Pour aller prendre le train, vous devrez prendre le bus qui évitera la plage pour vous laisser boulevard François 1er, puis faire 150 m à pied pour retourner à la plage et attraper le tramway… (si, si !!)

Alors que les travaux sont gigantesques et que la facture totale dépassera les 500 millions. Alors que les transformations font ressembler le centre de l’agglomération à Beyrouth en pleine guerre… personne n’a été capable de réaliser une correspondance intelligente qui se fasse au contact (comme partout ailleurs !!). J’aimerai bien être présenté au brillant cerveau qui a imaginé qu’un couple de retraité qui va prendre son train à la Toussaint puisse trainer ses valises sur 150 m en plein vent et sous la pluie (hypothèses pour le moins réalistes, hélas). Quand aux personnes à mobilité réduite ou aux déficients visuels, ils ont été oubliés.

Et pourtant rien n’est plus facile : Paris, Montpellier, Bordeaux ou Le Mans l’ont réalisé. Le tramway c’est la modernité (soit !) mais à condition que sa réalisation ne s'inspire pas de Courteline…"

Lien : le blog d'Hubert Dejean de la Batie.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/05/2011

Découvrez les rues de demain avec le tramway

Le 31 mai les Havrais sont conviés à la "3ème édition des Rendez-vous du tram".

tram_rdv-campagne-8m2.jpgLe thème de cette rencontre : Les rues de demain. Six stands seront installés le long du tracé, pour permettre à tous de s'approprier l'ouvrage tel qu'il sera une fois fini. Des perpectives illustreront les aménagements, permettant de faire une comparaison "avant/après", ainsi que de découvrir le mobilier urbain définitif. Sur le stand de l'Hôtel de Ville vous pourrez également contempler une perpective vue de nuits des futurs aménagements de la place.

CODAH, Ville du Havre, Bus Océane, Systra, l'ensemble des acteurs proposeront ainsi de mieux appréhender Le Havre de 2013.

Rendez-vous donc sur l'un des 6 points de découverte, de 16h00 à 19h00, mardi 31 mai 2011place de l'Hôtel de Ville, cours de la République, face à la piscine municipale, place de la Mare au Clerc, dans la galerie marchande d'Auchan Grand Cap, maison de quartier d'Aplemont, parvis de l'Atrium, à Caucriauville.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/05/2011

Grand Déstockage des commerçants du Havre

Les 13, 14 et 15 mai 2011, les commerçants impactés par les travaux du Tramway font leur Grand Déstockage.

trois-sacs.jpgPrès de 600 commerçants havrais sont aujourd'hui directement concernés par les travaux. Les associations de commerçants, soutenues par la CODAH, la CCI et la Ville du Havre, organisent donc un Grand Déstockage de 3 jours. Objectif : "montrer que les commerces restent ouverts et que de surcroit ils sont accessibles", rapporte Marc Migraine, adjoint au maire en charge du commerce. Et faire "que les habitants jouent le jeu, continuent de consommer local."

L'opération 196 commerçants, situés sur le tracé du tramway, vont proposer des offres promotionnelles. Les quartiers concernés : plage, Centre-ville, Gare, Rond-point, Caucriauville. Afin de les repérer facilement, elles afficheront toutes le "Grand Déstockage". Leurs offres sont dès à présent en disponibles ici (liste non exhaustive en fichier PDF). De plus, chaque client se verra offrir une maquette en carton, à monter soi-même, du tramway.

Le choix des 13, 14 et 15 mai n'est pas anodin. Le samedi aura lieu en effet la fête du quartier Saint-Vincent, avec son traditionnel vide-grenier et de vendredi à dimanche les Printanières auront lieu.

Le tramway, un bienfait à venir Pour les associations de commerçants, si les travaux ont un incidence sur leur chiffre d'affaires, il est un mal nécessaire. Pour Henri Bouchet, Président de l'association des commerçants dynamiques du Rond-point, "Il va donner du dynamisme à la ville, apportera des flux". Un avis partagé par les responsables des associations de commerçants des Halles, de Coty et de Caucriauville, auquelles adhèrent un tiers des commerçants havrais.

"Ce qu'il faut dire, c'est que le samedi la circulation est très fluide dans les rues en travaux", ajouteDSC03914.JPG Henri Bouchet, qui regrette que les gens sortent moins le week-end depuis le début des travaux. Peut-être par peur de ne pouvoir circuler, alors que "on circule très très bien en ville".

Des commerçants au coeur du projet Les associations de commerçants se sont intégrées dès le début aux débats et ont participé aux décisions concernant le tramway. Entre autre "en veillant à ce que le nombre de stationnements reste stable". Elles se félicitent que la Ville ait été "à leur écoute dès le début du projet" et que les relations soient "très bonnes" entre eux, rapporte la représentante de l'association des commerçants Centre-Halles.

Budget L'opération Grand Déstockage coûte 45 000€. Il est financé majoritairement par la CODAH, ainsi que par la Ville et la Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre. Sa promotion est réalisée jusqu'en dehors de la ville du Havre.

banniere (1).gif

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |