18/10/2014

"Adieu les dettes !" Le premier livre d'Alexandre Cauchois est disponible

couverture ebook (1).jpgLe livre, écrit par le Havrais Alexandre Cauchois, propose de découvrir l'aisance financière en partant de rien.

Créateur de JeVisAuHavre.fr et auteur principal de ce site, il propose maintenant de vous aider à vous sortir définitivement des dettes, au travers de 200 pages. "Adieu les dettes ! Découvrez l'aisance financière" est le premier livre écrit par Alexandre Cauchois. Il aborde dans son livre de nombreux thèmes dont il nous parle plus longuement ci-dessous.

Disponible aujourd'hui en version informatique sur Kobo (http://store.kobobooks.com/fr-FR/ebook/adieu-les-dettes), sur Amazon (cliquez ici) ainsi qu'en version papier (http://www.thebookedition.com/adieu-les-dettes--alexandre...), il sera également distribué dans les librairies du Havre dès le 23 octobre 2014.

Nous lui laissons la parole pour nous présenter le livre :

Votre budget ressemble à une passoire ? Vous êtes fatigué de payer des agios ? En 1 an, votre situation financière s’est encore aggravée ? Vous ne voyez aucune issue ? On ne vous a jamais appris comment vous sortir de ce mauvais pas ?

J’ai une excellente nouvelle pour vous : quelle que soit votre situation, quel que soit votre endettement, il y a des solutions.

Si l’on compare votre situation à celle de l’ensemble de la population française, on en tire deux constats :

  1. Aujourd’hui en France il manque en moyenne plus de 460€ par mois aux Français pour vivre sans soucis d’argent. Vous n’êtes donc pas seul dans cette situation, bien au contraire. La majorité d’entre nous vit sans connaître l’aisance financière.
  2. Il y a chaque année d’avantage de millionnaires et même de milliardaires ici comme partout à travers le monde. Des personnes qui bien souvent ont commencé avec rien voir moins que rien. Il est tout à fait possible de s’en sortir.

J’ai vécu les difficultés financières, la fin de mois qui commence le 10 voir même encore plus tôt. Je profil.jpgn’ai eu aucune éducation financière, je pensais que posséder de l’argent était synonyme d’avoir été malhonnête, j’ai cru que pour posséder il fallait avoir dès le départ de l’argent… Mes professeurs et mes parents n’y connaissaient à priori rien, en tout cas ils en savaient autant que moi et croyez-moi c’était bien peu.

J’ai lu, appris, appliqué, cherché et mis en place des solutions pour dire une bonne fois pour toutes « Adieu les dettes ! ». Ce qui m’a permis de m’en sortir, j’ai décidé de le partager au travers d’un livre. Parce que chacun a le droit, vous comme tout le monde, de vivre mieux, de vivre pourquoi pas dans l'opulence.

Alors j’ai passé plusieurs mois à valider chacun des aspects qui m’ont permis et vous permettront de vous en sortir, si vous décidez de vous prendre en main et de les appliquer.

Ce que je vous donne, du fond du cœur et avec la passion qui m’anime pour remplir la mission de vous aider, dans le livre « Adieu les dettes ! Découvrez l’aisance financière », c’est un ensemble de conseils, des exemples de personnes qui ont réussi, des exercices, du coaching, des méthodes éprouvées et classées selon les chapitres suivants :

Passez de l’endettement à la richesse - Nous faisons le point sur ce qui jusqu’à ce jour vous a amené à la situation actuelle. Vous allez ensuite voir comment transformer cela en une réussite.

L’argent, comment ça marche ? - Vous découvrez comment vous allez supprimer une à une vos dettes, les leviers qui vous permettent de passer du statut d’endetté à celui de personne aisée. Les exercices vont vous permettre de trouver les premières sources de votre réussite à venir. En appliquant ce simple chapitre, j’ai pour ma part réussi à débloquer près de 3 500€ par an !

Faites venir à vous l’argent - Je vous offre une piste sans égal pour commencer à gagner de belles sommes d’argent rapidement. Vous allez aussi découvrir que d’autres peuvent travailler à votre réussite, sans que vous n’ayez besoin d’être chef d’entreprise.

L’immobilier, une source de profits illimités - Ce chapitre réunit 2 sous-chapitres. Dans le premier je vous propose de vous intéresser au métier de Conseiller immobilier, c’est-à-dire l’un des métiers qui offre les meilleures rémunérations. Avec un gros avantage : aujourd’hui nul besoin d’avoir de grands diplômes, il suffit d’être correctement formé, ce que proposent gratuitement des agences immobilières de renom en France. Le second item de ce chapitre est bien entendu l’investissement dans l’immobilier. Découvrez comment avec rien vous pouvez être rentier !

L’argent n’est ni sale, ni tabou - Vous croyez que l’argent ne fait pas le bonheur ? On vous a appris qu’il fallait être malhonnête pour être riche ? Gagner beaucoup d’argent est honteux ? Je vous explique qu’en fait c’est tout le contraire. Vous allez commencer à envisager l’avenir différemment, sans barrière.

Détruisez vos limites - Commencez à envisager un avenir sans dette mais avec des revenus confortables. 5 000€ par mois, ça vous parle ? C’est possible et ce n’est qu’un début. Car vous valez beaucoup plus.

Développez votre facteur chance - Soyez chanceux en affaires. Ou plutôt découvrez que vous l’êtes dans un état normal. Vous allez découvrir que la chance se contrôle et que vous pouvez la rendre incroyable ! Parmi les conseils forts, vous allez apprendre à vous créer un réseau qui compte.

Fixez-vous et atteignez vos objectifs - Avez-vous des objectifs dans la vie ? Vont-ils être suffisamment importants pour vous faire exploser vos revenus ? Je vous donne les moyens de les rendre efficaces et utiles au quotidien.

La visualisation - Arrivés là, vous avez déjà bousculé vos habitudes, acquis de nouveaux réflexes. Nous sommes maintenant à la cerise 24 carats sur le gâteau ! La visualisation va maintenant faire exploser toutes vos possibilités.

Halte à la procrastination - Le pire ennemi de la réussite, c’est de remettre au lendemain ce qui doit être fait le jour même. Vous avez dans ce chapitre les moyens de faire de cela du passé. Par l’action, vous voilà sur la bonne voie !

couverture adieu les dettes ! 4.jpgEn 200 pages, vous avez acquis les moyens de commencer une autre vie. Cela a fonctionné pour moi comme pour de nombreuses personnes. Tout au long du livre « Adieu les dettes ! Découvrez l’aisance financière », je vous donne des exercices qui enclenchent immédiatement le changement. Dès le premier chapitre, en appliquant ce que je vous explique, votre évolution va commencer. Est-ce ce que vous souhaitez ? Avez-vous envie de changer définitivement votre avenir et celui de votre famille ?

Si oui, et uniquement si vous vous promettez de suivre les conseils que je vais vous donner, alors foncez et j’aurai plaisir de vous entendre crier à votre tour « Adieu les dettes ! »

Alexandre Cauchois

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/06/2013

Astuces : comment mieux vendre sa maison ou son appartement

iad, iadfrance, iad france, immobilier, immobilier au havre, vendre, vendre sa maison, vendre son appartementVidéo : Valorisez votre bien immobilier pour mieux le vendre.

I@D France, n°1 Havrais des Conseillers immobiliers à domicile, vous propose chaque semaine une vidéo sur un point spécifique de l'immobilier. Cette semaine : Préparer ses visites.

Besoin de plus de renseignements pour la vente de votre maison, appartement, terrain ou commerce ? Contactez Alexandre Cauchois, par mail à alexandre.cauchois@iadfrance.fr ou par téléphone au 06 62 01 65 80.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

30/01/2013

Comment bien vendre sa maison ? I@D France vous informe

I@D France, l'agence immobilière d'agents mobiles n°1 en France, vous conseille pour votre immobilier.

Cette semaine, une vidéo de conseils pour bien vendre sa maison ou son appartement.

En savoir plus...

I@D France propose aujourd'hui plus de 500 biens à la vente sur Le Havre et son agglomération. Pour la vente de votre appartement, maison, terrain ou commerce comme pour vos recherches, vous pouvez retrouver une partie des biens sur www.iadfrance.fr ou me contacter par téléphone au 06 62 01 65 80 ou par mail à alexandre.cauchois@iadfrance.fr. - Alexandre Cauchois, Conseiller immobilier I@D France.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

20/11/2012

Flash immobilier : Les risques naturels et technologiques

I@D France, agence n°1 des conseillers immobiliers à domicile au Havre, vous informe...

Immobilier : le diagnostique ERNT (Etat des Risques Naturels et Technologiques)


le havre,rouen,caen,fécamp,eu,yvetot,emploi,travailler,travail,job,havrais,immobilier,i@d,i@d france,iad,iad france,courtierVous vendez ou vous cherchez votre futur maison ou appartement ?

Contactez-moi au 06 62 01 65 80 ou par mail à : alexandre.cauchois@iadfrance.fr !

Vous habitez à proximité de l'un de ces villes : Rouen, Dieppe, Fécamp, Bolbec, Yvetot, Caen, Eu ? Vous recherchez un emploi et vous sentez l'âme d'un entrepreneur ? Ne tardez pas à me joindre et participez vous aussi à l'aventure I@D France, à nos côtés.

Alexandre CAUCHOIS, Manager & Conseiller immobilier I@D France

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/09/2012

Sondage : Que pensez-vous du Havre ?

Merci pour votre participation à notre grand sondage de la rentrée, "Le Havre 2014".

1207465728.gifQualité de vie, santé, solidarité, projets, travaux, politique... Vos réponses vont être développées sur JeVisAuHavre.com dans les jours à venir. Vous avez été nombreux à y participer et nous vous en remercions grandement.

le havre,havrais,sondage,havraises

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

17/03/2012

Images de la démolition de la maison d'arrêt du Havre

Vidéo de Jean-Michel Harel

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

19/02/2012

Disparition imminente des derniers murs de la maison d'arrêt du Havre

Après une première phase consistant à détruire les bâtiments principaux et annexes diverses, c’est maintenant le mur d’enceinte et ses fondations qui vont disparaître.

1257335130.JPGUn périmètre de sécurité de 5 mètres et une signalisation vont être installés. Une occupation temporaire de la voirie dans les rues situées autour de l’enceinte de la prison est prévue. L’entreprise Cardem entamera cette nouvelle phase en début de semaine prochaine pour une durée estimée à dix jours pour le mur, quinze jours pour les fondations. Les trottoirs et la voirie seront protégées par du béton concassé et du géotextile.

Après cela viendra la phase de remblaiement, de nivellement de la parcelle et de mise en sécurité du site. De la terre végétale sera ensuite déposée sur une hauteur de 30 centimètres pour engazonner la parcelle qui sera clôturée par des rondins de bois. Les trottoirs périphériques impactés par la déconstruction seront également refaits.

Les services techniques de la Ville du Havre réfléchissent actuellement à l’éventualité de réaliser des aménagements temporaires sur le site libéré, projets qui pourraient être mis en œuvre à partir de l’automne de 2012.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

31/01/2012

Baisse de prix - Appartement de 4 pièces, de 91 m² - 172 000€ FAI

Découvrez un appartement T4 en duplex près des Docks, au calme et refait à neuf.1.jpg

2.jpgAucun travaux à prévoir dans cet appartement fonctionnel et très bien aménagé, aux pièces grandes et propres. Ses 3 chambres à l'étage jouxtent une salle de bain avec douche, deux grandes vasques et un 2ème wc. Au rez-de-chaussée, la salle à manger/salon est vaste et ouverte sur une belle cuisine. Vous bénéficiez également3.jpg 4.jpgd'une petite cour privative et, si vous le souhaitez, de la possibilité de vous aménager une terrasse à l'étage. A voir très vite !

Pour visiter ou obtenir plus de renseignements :

Appelez Alexandre Cauchois, mandataire immobilier I@D France au 06 62 01 65 80 ou envoyez un mail à : alexandre.cauchois@iadfrance.fr.6.jpg

Vous avez une maison ou un appartement sur Le Havre et son agglomération que vous cherchez à vendre ? N'hésitez pas à me contacter au 06 62 01 65 80 !

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

10/01/2012

Quel avenir pour le quartier Danton ?

La Ville du Havre entame ces jours-ci la concertation afin de définir l'avenir du quartier Danton.

image002 (1).jpgAvec l’arrivée du tramway et la démolition de la prison, le quartier Danton, situé à la fois au cœur du quartier ancien et à proximité de la gare, va connaître une réelle mutation et devenir un véritable quartier de centre-ville. L’espace libre laissé par la prison, près d’un hectare, ouvre des possibilités nouvelles qui vont permettre de répondre aux besoins d’un quartier dense.

Les trois étapes de la concertation :

Etape 1 : Comprendre les enjeux du réaménagement

Le quartier et la vie de ses habitants font tout d’abord l’objet d’une étude afin d’identifier attentes et besoins par le biais de rencontres individuelles organisées par l’agence Ville Ouverte et le collectif OUP.

Deux marches commentées précédées d’un temps de rassemblement sont également proposées. Elles réunissent habitants, acteurs du quartier, élus et techniciens pour un temps de déambulation, de promenades pour observer et commenter les lieux selon un itinéraire préétabli. Tous les sens sont sollicités pour une découverte collective des espaces traversés. Outre la personne qui guide, plusieurs animateurs sont présents pour recueillir la parole et la restituer sous forme d’un compte-rendu illustré distribué par la suite aux participants.

·         le 11 janvier 2012, le mur nord de l'ancienne prison va être peint en blanc et des acteurs du quartier (habitants, commerçants...) S'en suivra un parcours commenté par les habitants dans le quartier ;

·         le 14 janvier 2012,  un second parcours commenté  par les habitants à 15h s’achèvera à 17h par la projection sur le mur peint des films réalisés par OUP sur la base des images et entretiens réalisés depuis octobre, avec une collation offerte (ou à prix défiant toute concurrence...) par les 3 cafés de la place. 

Au terme de cette première phase, les règles et objectifs du réaménagement du quartier sont élaborés, validés par les élus, et vont constituer le socle à partir duquel les habitants travailleront en ateliers de concertation lors de la phase 2.

Une réunion publique de lancement est prévue le 31 janvier 2012, à 18h30, au petit théâtre rue Casimir Delavigne, en présence du maire du Havre.

Etape 2 : Echanger et construire un schéma d’aménagement

Cinq ateliers de concertation sont proposés les 16 et 23 février, les 22 et 29 mars et le 10 mai à 18h30 au Conservatoire Arthur Honegger (préinscription recommandée). Les habitants pourront échanger, débattre, construire ensemble un ou plusieurs schémas d’aménagement, en présence de professionnels de l’urbanisme ou de la programmation urbaine.

Au terme de cette deuxième phase, un ou plusieurs schémas d’aménagement seront présentés aux élus et aux services de la Ville pour étude et validation.

Etape 3 : Décider et approfondir les choix  - Synthétiser les débats

Pendant l’été 2012, les services de la Ville et les élus étudieront les propositions des habitants. Un choix sera fait et la décision finale sera communiquée à la rentrée scolaire 2012. Une fois le schéma d’aménagement connu dans ses grandes lignes, les habitants seront invités à se réunir à nouveau en ateliers pour approfondir certains aspects du projet : travailler par exemple sur la nature d’un espace public, sur le programme d’un équipement public…

Au terme de cette troisième phase, le schéma d’aménagement sera validé par les élus.

Pour en savoir plus : l’espace info Centre Ancien

Situé sur la place Danton, le point info Centre Ancien a ouvert ses portes le 6 décembre dernier. L'objectif est de pouvoir renseigner les habitants sur le projet global de rénovation du centre ancien, de les orienter vers les organismes concernés (OPAH, FISAC, permis de construire, cohésion sociale...), et de les informer sur le dispositif de concertation et les travaux de démolition de la prison. 

Quatre permanences permettent d’aborder différentes thématiques :

Mission requalification centre ancien le mardi après-midi de 14h00 à 17h00

Urbanisme le mercredi matin de 10h00 à 12h30

Cellule concertation et dialogue avec les havrais le mercredi après-midi de 14h00 à 17h00

Mission requalification centre ancien le jeudi après-midi de 14h00 à 17h00

Et pour obtenir plus d'informations...

Mission requalification du Centre Ancien : 02 35 22 27 33

Mail : concertationdanton@lehavre.fr

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/05/2011

Le Grand Stade du Havre : le projet en vidéo

La Ville du Havre présente le futur Grand Stade en images.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/04/2011

JeVisAuHavre a besoin de vous !

JeVisAuHavre Vous ouvre les portes de son association...

le havre la nuit.JPGAfin de poursuivre sa diffusion, l'association qui gère JeVisAuHavre.com, l'ADDPE76, vous propose d'en devenir vous aussi membre. Cela permettra de l'aider financièrement (adhésion de 20€ par an), de nous rencontrer plus souvent et de discuter de vos attentes, de vos centres d'intérêts... Et, si vous le souhaitez, de participer en écrivant de temps en temps des articles.

Comment adhérer ?

Téléchargez simplement le bulletin d'adhésion (ici), imprimez-le et envoyez-le par courrier à l'ADDPE76 avec un chèque de 20€, à l'adresse indiquée sur le bulletin d'adhésion. Le Bureau de l'association valide votre adhésion dans les jours qui suivent et vous en êtes informés immédiatement. Vous recevez également un reçu pour votre adhésion.

A quoi ça sert ?

 - D'abord à soutenir l'un des médias les plus lus au Havre (plus de 100 000 pages vueslogo ADDPE ok.gif chaque mois). Et surtout de faire que JeVisAuHavre.com continue d'être 100% gratuit au quotidien.

 - A participer, si vous le souhaitez, à la vie de votre site JeVisAuHavre.

 - A rencontrer régulièrement les autres membres de l'association et à échanger sur Le Havre, sa vie et ses multiples facettes.

Vous voulez plus d'informations ? Contactez-nous par mail ( jevisauhavre@yahoo.fr ) ou par téléphone au 06.62.01.65.80 (Alexandre Cauchois).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/04/2011

Les projets s'accélèrent au Havre

Les projets s'accumulent sur toute la cité Océane, de l'entrée de ville à la plage.

356.JPGAlors que cette semaine a vu l'avenue Foch devenir aussi un gigantesque chantier, un pôle tertiaire de 12 500 m² s'élèvera d'ici deux ans à proximité de la gare du HavreLe maître d'oeuvre en sera Ouest-Tertiaire, du groupe Legendre.

C'est donc à deux pas du futur Port Vauban que va se dresser un complexe immobilier, fait de 8 000 m² de bureaux, d'une résidence hôtelière ainsi que des surfaces commerciales. Au pied de ce complexe qui se veut futuriste, appelé "Pôle tertiaire des gares", se trouveront le tramway et le ferroviaire, qui devrait accueillir, à un horizon encore incertain, le train à grande vitesse.

Dans le même temps, des projets de plates-formes logistiques sont à l'étude ou en coursun entrepôt de 31 000 m² pourrait très rapidement être construit par Gazeley France, 36 000 m² d'entrepôts reliés au ferroviaire pourraient être construits pour SDV Logistique Internationale et pour finir le repreneur japonais des Transports Godefroy,Nichirei, pourrait se développer à proximité de Port 2000.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/03/2011

Grand Stade du Havre : le point sur les travaux en photos

Le Grand Stade prend forme rapidement, sous vos yeux.

Savez-vous qu'il est possible de visiter le chantier ? Il suffit pour cela de vous rendre au Point Info, le mercredi de 14h00 à 18h00 et le samedi de 10h00 à 18h00. Vous pourrez découvrir des images de synthèse, obtenir de multiple renseignements et aller sur la terrasse d'observation, située au dernier étage, qui vous offrira une vue d'ensemble du chantier en cours.

Quelques photos...

r1299859977.jpgr1299860054.jpgà gauche : la Tribune Est, mars 2011

à droite : la Tribune Ouest, avec le futur accès des joueurs au terrain, mars 2011

 

r1299860200.jpgà gauche : installation des gradins et du plancher du niveau 2, février 2011

 

r1299860457.jpgà droite : mise en place d'une des armatures d'un portique de gradin haut

r1299860818.jpgà gauche : échantillon de la future enveloppe ETFE (Téflon) et de sa structure porteuse, mars 2011

Envie d'en savoir plus sur les travaux du Grand Stade ? Rendez-vous sur le site de la Codah.

Crédits photos : CODAH, sauf "mise en place d'une des armatures", Patrice Lefebvre - Sogea.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

02/10/2010

Roselyne Bachelot au Havre

Elus locaux et nationaux seront présents le 11 octobre au Havre, à l'occasion de la pose de la première pierre du Grand Stade.

grand stade le havre.jpg

La Ministre des Sports sera donc présente, aux côtés des Présidents de Région, de Département et de la CODAH, tous financeurs du projet.

La cérémonie aura lieu lundi 11 octobre 2010, à 16h00.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/09/2010

Entretien - Najwa El Haïté, Présidente de SOS Racisme Haute-Normandie

Alors que commencent en France des 'manifestations contre la "xénophobie d'Etat"', rencontre avec la Présidente en Haute-Normandie de l'association SOS Racisme.

Najwa El Haïte.JPGPourquoi porter les couleurs de SOS Racisme ?

"Les objectifs de l'association ont beaucoup évolué depuis les années 80. A sa création, SOS Racisme s'intéressait exclusivement aux problèmes raciaux, ethniques. Aujourd'hui nous luttons contre toutes sortes de discriminations, même géographiques ou sociales. Ce que certains appellent des "Français de souche" peuvent en effet avoir du mal à trouver du travail, simplement parce qu'ils viennent d'un quartier populaire. C'est une discrimination que nous dénonçons et contre laquelle nous travaillons.

Car SOS Racisme n'est pas qu'un mouvement contestataire. Nous sommes aussi une force de proposition.

Il était important pour moi de porter le combat dans un milieu associatif. Mon adhésion consiste à participer à l'évolution des mentalités. J'étais auparavant au bureau national de Ni Pute Ni Soumise, que j'ai quitté pour des divergences d'opinion.

SOS Racisme avait aussi la réputation d'être un sous-marin du PS. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Personnellement, je suis membre du Parti Socialiste, mais il y a aussi des gens de droite à l'association. Au Havre, Bertrand Binctin, par exemple, qui est Adjoint au Maire UMP, est adhérent de SOS Racisme."

Certains journaux ont affiché dernièrement que la France est un "pays raciste". Partagez-vous cette opinion ?

"Non. La peur de l'autre est humaine. Ce que tous veulent, c'est la sécurité. J'ai l'occasion de parler avec des gens qui votent Front National mais qui ne sont pas pour autant racistes. Ce n'est pas la couleur de peau qui leur pose problème, c'est le sentiment d'insécurité, né souvent d'amalgames. Ce qu'il faut qu'ils comprennent, c'est que ce n'est pas le FN qui ramènera l'ordre. La gauche doit d'ailleurs continuer à s'approprier le thème de la sécurité.

Pour tout dire, personnellement je n'ai jamais eu à subir le racisme ; certains de mon entourage oui. Des discriminations à l'emploi et au logement en particulier."

La création de la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les discriminations et pour l'Egalité) n'a-t-elle pas enlevé sa raison d'être de SOS Racisme ?

"La HALDE est une institution publique, nous une association. Nous faisons un travail complémentaire. Le Président de SOS Racisme est par ailleurs membre du Comité d'Administration de la HALDE. Il peut nous arriver d'être en désaccord, comme pour les Roms ; nous suivons la décision du Tribunal Administratif qui a reconnu illégales les actions du Gouvernement."

Quelles actions menez-vous au Havre ?

"Plus que du racisme, nous nous y intéressons aux discriminations : à l'emploi, géographique et au logement. L'une des marques de fabrique de SOS Racisme, c'est le "testing". Nous en avons réalisé à Rouen mais pas encore au Havre. Ce sera fait prochainement. Nous savons par exemple que certains ont des difficultés à trouver un appartement en centre ville, auprès des bailleurs sociaux.

Nous souhaitons également que la Ville du Havre embauche prioritairement pour ses travaux des jeunes Havrais. Et que l'amalgame 'jeune = délinquant' cesse. La jeunesse, au Havre comme ailleurs, demande qu'on cesse de la stigmatiser. Elle veut s'en sortir, elle est pleine de compétences. Certains parlent de "jeunes" uniquement pour parler de couleur de peau. C'est regrettable.

Mais attention à la victimisation. Un jeune qui ne trouve pas du travail, quelle que soit sa couleur de peau, quelque soit son quartier, doit assurer sa mobilité et avoir un diplôme pour vivre."

Etre femme, issue de l'immigration et conseiller municipal, n'est-ce pas une gageure ?

"C'est un combat. Le plus difficile, c'est la parité. Etre une femme en politique, quelque soit le parti, c'est pas facile. C'est un monde d'hommes. Il y a 16% de femmes députés et 17% de sénatrices. Ca donne une idée du travail qui reste à faire. De plus, le nouveau scrutin qui devrait être mis en place pour les conseillers territoriaux en 2014 accroîtra encore le problème."

Que pensez-vous des manifestations qui commencent aujourd'hui ?

949637459.jpg"Nous avons vraiment affaire à une xénophobie d'Etat. Elle est née lorsque Nicolas Sarkozy a repris le programme du FN. Il a créé un amalgame entre immigration et insécurité.

Retirer la Nationalité Française, c'est extrêmement grave. Vous n'êtes plus un Français comme les autres, vous pouvez cesser du jour au lendemain d'être Français... Le principe d'égalité, qui est un fondement de la République, est remis en cause.

Le Gouvernement a accumulé les amalgames. D'abord il y a eu le débat sur l'Identité Nationale. Un débat utile, à une heure où la Marseillaise est sifflée, mais qui a été dirigé afin de stigmatiser une partie de la population. Il faut être fier d'être Français, c'est important. La France a une histoire dont elle ne doit pas avoir honte, basée sur des valeurs fortes : des droits et des devoirs inhérents à tous, la laïcité, qui inclut la liberté de culte... Dans la lancée, il y a eu la burka. Ils ont utilisé la cause des femmes pour stigmatiser là encore la population. On ne peut accepter cette tenue qui fait de la femme un véritable fantôme. Mais lancer le débat en même temps que l'Identité Nationale, les minarets -parce qu'un sondage en Suisse révélait que la population ne voulait pas voir de minarets dans leurs pays-, et les Roms... Ca fait beaucoup !

Pensez, maintenant, dans l'esprit des gens il y a un amalgame entre les Roms, les Roumains et les gens du voyage ! Honte à la France, pays des Droits de l'Homme. Ces mesures n'ont qu'un objectif : cacher l'échec de la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy.

Jusqu'à fin septembre, il faut que la mobilisation soit forte, afin de faire reculer le Gouvernement, comme on a fait annuler en son temps le CPE. Associations, syndicats, partis politiques, il faut que tous participent pour se faire entendre."

En savoir plus : Voir le blog de Najwa El Haïté...

Une interview exclusive JeVisAuHavre. Photo : Copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |