Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2016

Samedi 4 juin, nettoyons la plage du Havre !

13233118_1756105171293894_5583869662289128916_n.jpgTrois étudiants en DUT - HSE de l'Université du Havre mènent un action "Nettoyons la plage" ce samedi.

Dans le cadre de leurs études, les trois étudiants organisent une collecte de déchets sur la plage du Havre, en partenariat avec l'association Surfrider foundation. Tous nous pouvons participer en nous rendant samedi dès 14h30 à la plage, à côté du terrain de basket (digue nord).

Prévoyez des gants de travaux pour le ramassage et des vêtements adaptés. Des petites animations sont programmées lors de cette collecte.

Plus d'informations sur la page facebook de l'événement (ici).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/04/2016

Des ruches sont installées sur le port du Havre

Communiqué d'HAROPA - Le Havre, Rouen, Paris - écologie, préservation des espèces

Dans le cadre de leur politique environnementale, les ports de Rouen et du Havre lancent un partenariat avec l’association d’insertion « Interm' Aide Emploi » pour installer des ruches sur leur territoire.

uuii.pngDe son côté, HAROPA – Ports de Paris renouvelle pour trois ans une convention de partenariat avec l’Union Nationale de l’Apiculture Française.

Ce jeudi 14 avril 2016, HAROPA - Port de Rouen et HAROPA – Port du Havre ont ainsi installé douze ruches au cœur des zones portuaires. Six ruches ont été placées au sein de la zone portuaire rouennaise dans une ancienne chambre de dépôt de sédiments de dragage, sise sur la commune de Moulineaux, à une quinzaine de kilomètres au Sud de Rouen. Six autres ruches ont pris place sur la zone industrialo-portuaire du port du Havre, au sud du Grand Canal, à proximité du terminal multivrac.

Les sites d’accueil sélectionnés sont des espaces naturels qui présentent l'avantage d'être hors zones de passage, ombragés, clos et qui offrent une grande diversité de plantes mellifères.

Dans la circonscription portuaire du Havre, plusieurs centaines d’hectares d’espaces verts constituent une importante réserve de biodiversité. «Depuis plusieurs années, rappelle Pascal Galichon, Directeur de l’Environnement et de la Planification au Port du Havre, la gestion de ces espaces fait l’objet d’une démarche rigoureuse de façon à limiter les impacts sur l’environnement et à favoriser la préservation de la biodiversité. Citons notre gestion différenciée qui consiste à limiter le nombre de tontes en laissant une végétation naturelle se développer. Citons également la mise à disposition de terrains pour la fenaison aux agriculteurs, l’expérimentation de méthodes alternatives à l’usage de produits phytosanitaires ou encore la mise en œuvre de plans de gestion écologique sur plusieurs sites tel l’Espace préservé.»

En plaçant des ruches au cœur des zones industrialo-portuaires, les ports normands et « Happy culture citadine » permettent à l’abeille de s’intégrer dans ce tissu et de sensibiliser le public à sa sauvegarde qui demeure, au-delà du monde des apiculteurs, un enjeu majeur sur le plan environnemental et économique. Le 15 mars dernier, HAROPA - Ports de Paris a pour sa part renouvelé pour trois ans la convention de partenariat signée en 2013 avec l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF) dans le cadre du programme "Abeille, Sentinelle de l’environnement". Les ports de Bonneuil-sur-Marne (94) et Gennevilliers (92) disposent en effet de six ruches chacun (dont trois ruches pédagogiques) exploitées par l’UNAF et organisent les APIDAYS, journées de présentation pédagogique au public. Plus récemment, le port de Limay-Porcheville (78) a rejoint le mouvement avec trois ruches.

Photo HAROPA

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/02/2016

La première épicerie écologique de Normandie ouvre au Havre !

Ecologie, Commerce - Le Havre


Faire ses courses sans emballage en Normandie, c’est (enfin) possible.

Jonathan-LECHEVALIER_day-by-day-Le-Havre-e1456238453404.jpgC'est au cœur du Havre qu'a ouvert aujourd'hui le magasin day by day, qui propose de l'épicerie "en vrac". Un système de consommation qui plait de plus en plus, basée sur l'idée que c'est le contenu et non l'emballage que nous consommons. De ce fait, on y propose des produits d'une excellente qualité, sans les traditionnels emballages, qui polluent et dont notre planète déborde déjà bien trop.

Jonathan Lechevalier, le gérant Havrais du dixième magasin de la première chaîne française d'épicerie en vrac, a ainsi abandonné l'industrie pharmaceutique pour un commerce qui correspond à ses "convictions personnelles", tout à la fois "plus respectueux écologiquement" et qui permette "de participer à la lutte contre le gaspillage alimentaire", explique-t-il sur le site de la franchise.

Un vœu pieu pour lequel on lui souhaite un franc succès !

Retrouvez day by day au 90, rue Bernardin de Saint-Pierre (à l'angle de la rue Paul Doumer).

Horaires :

  • Du mardi au jeudi : de 10h00-13h30 puis 14h45-19h15
  • Du vendredi au samedi : de 10h00 à 19h15
  • Dimanche : 9h30-13h30

Photo day by day.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | |

25/03/2015

Départementales : Au Havre, le "ni-ni" est... de Gauche.

La politique havraise est vraiment bien à part.


Le maire UMP du Havre Edouard Philippe l'a toujours dit : pour lui, pas de "ni-ni" : il faut faire un choix et c'est celui du rejet du Front National.

1610760319.jpg

Cette position est ainsi soutenue par les candidats UMP éliminés au premier tour, que ce soit dans le canton du Havre-2 qui voit en face à face les frontistes Fouché-Saillenfest / Riquet Boulier et les socialistes Dubost / Vieuble, mais aussi dans le canton du Havre-3, où le binôme communiste Hervé / Lecoq est au deuxième tour opposé aux frontistes Pheulpin / Zune.

C'est donc à gauche que le "ni-ni" a trouvé refuge. Dans le 18ème canton (Le Havre-5), éliminé au premier tour, le binôme Bureau / Fouadh, rassemblant Nouvelle Donne, Front de Gauche et Europe Ecologie, n'appelle à voter ni UMP ni Parti Radical de Gauche, les deux listes encore présentes au second tour des départementales dans ce canton.

Sami Fouadh assume totalement ce choix en s'en expliquant : "La position de Nouvelle Donne a toujours été claire : on ne peut plus faire confiance aux politiques de droite et de gauche qui nous ont mené dans la situation actuelle après 40 ans d’alternance. J’assume mon choix, je continuerai à défendre sans relâche les populations les plus fragiles, je refuse de soutenir une gauche qui trahi ses valeurs en se couchant devant les lobbies et le monde de la finance, je n’apporterai plus jamais mon soutien à cette majorité incarnée par Valls et Macron, cette position est non négociable. Si le PS souhaite rassembler, qu’il mette en place la politique pour laquelle il a été élu comme l’appelle de leur vœux beaucoup de socialistes d’ailleurs, le discours du Bourget est bien loin malheureusement. Ma position est on ne peut plus claire, bien loin de tout calcul électoral, je n’appelle à aucune consigne de vote dans ce duel UMP/UDI versus PRG/PS, je reste fidèle à mes valeurs, et mon engagement, et je l’assume."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/11/2013

La protection des oiseaux en Haute-Normande

lpo.jpgLa Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) de Haute-Normandie propose une rencontre mardi 12 novembre 2013.

Alain Deschandol aborde la protection des oiseaux en Haute-Normandie, thème important et passionnant.

Rendez-vous à 20h30, salle Jean Le Bosqué, à Harfleur. Renseignements par téléphone au : 06 25 08 31 60.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/08/2013

La plage du Havre, vue de Dollemard : entre décharge et cimetière

Sans titre.pngAu pied des falaises de Dollemard trône un spectacle affligeant : une décharge à ciel ouvert donnant sur la mer.

Parmi les immondices, il est possible de voir, depuis quelques semaines, une pierre tombale en parfait état... La plage de Dollemard reste encore en effet une décharge publique où il est aisé de jeter ses déchets. Ce que de nombreuses personnes semblent encore faire aujourd'hui. Au vu et au su de tous.

La falaise de Dollemard est pourtant répertoriée dans le Plan Local d'Urbanisme (PLU) de la Ville du Havre, parmi les "sites naturels remarquables", identifiés au titre des "espaces remarquables de la loi Littoral et espace naturel sensible". Et en haut de cet amas doit être tracé un chemin de randonnée pour toute la famille.

Nous souhaitons vous proposer ici une vidéo amateur, démontrant l'ampleur des dégâts. Photo et vidéo ci-dessous www.jevisauhavre.com.

téléchargement (22).jpg

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

17/02/2013

Le 24 mars 2013 au Havre, c'est Plage propre !

Cette année encore, des bénévoles arpentent les galais havrais pour y réduire les déchets.

Une nouvelle fois, c'est à Initiatives Océanes que l'on doit l'action à venir du 24 mars. Chacun peut dès à présent s'inscrire (ici) pour travailler quelques heures pour rendre la plage du Havre plus propre.

Le rendez-vous est fixé sur le parking de la plage, à 14h30. Il faut venir muni de vêtements chauds, saison oblige, ainsi que de gants et de chaussures adéquates.

Sans titre6.png

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/07/2012

Petit Havrais, dessine-moi ta ville durable

Les enfants de 6 à 12 ans sont invités dès maintenant à participer à un jeu organisé par la Ville du Havre.

securedownload.gifPour participer, il leur suffit de se rendre à l’éco-cabane de la plage (près du poste de secours n°2). Une plaquette contenant des informations sur l’Agenda 21 leur sera remise, ainsi qu’un cadre pour réaliser leur dessin.

Paul, Fleur et leurs amis, les référents environnement des 6-12 ans, ont de nouveau été choisis pour promouvoir cette opération. Issus du passeport environnement, ces deux porte-parole reprennent toutes les thématiques liées à la nature et à l’environnement.

Il s’agit là d’un jeu original qui permettra aux enfants de partager leur perception du développement durable et leurs idées. Il leur suffira ensuite de déposer leur dessin à l’éco-cabane jusqu’au 1er septembre 2012. Certains dessins illustreront peut-être un article dans une publication municipale.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

27/03/2012

Un projet d'éolien offshore dévoilé

le havre, éolien, éoliennes, dieppe, fécamp, courseulles sur mer, énergie, écologie, économie, économie d'énergie, emploiLe Havre devrait recevoir deux usines, pour un développement des éoliennes en mer, à proximité de Fécamp, Dieppe et Courseulles-sur-Mer.

Un parc d'environ 125 éoliennes va être déployé sur les 3 sites de Seine-Maritime et du Calvados, produisant 600 à 700 MW. Ce qui correspond à la production d'un réacteur nucléaire. L'investissement prévu est de près de 9 Milliards d'Euros.

Au Havre, 2 usines vont produire le matériel : l'une les pales d'éoliennes, l'autre les nacelles. A l'état de projet, l'activité doit avoir l'approbation du gouvernement pour débuter son déploiement. A terme, 6 000 emplois devraient être créés.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/06/2011

Quand l’éolien souligne le potentiel du territoire havrais

Ce tiennent aujourd'hui et demain au Havre les Rencontres Internationales du Havre aux Docks Cafés.

gpmh logo.jpgLes Rencontres Internationales du Havre des 23 et 24 juin 2011 sont placées, pour cette 4ème édition, sous le signe de l’éolien en mer. Organisé par la municipalité et Le Havre Développement, ce colloque réunit scientifiques, industriels et institutionnels autour d’un objectif commun : favoriser le développement des technologies de demain sur le territoire. Un événement d’autant plus symbolique que l’Etat prévoit l’implantation de 1 200 éoliennes sur les côtes françaises, 5 parcs ayant déjà été identifiés pour une première phase. Plus que jamais, la place havraise affirme son ambition et son potentiel pour accueillir cette nouvelle filière.

Une position géographique stratégique

Image1.jpgLes partenaires locaux, logisticiens, levageurs, industriels et chercheurs travaillent depuis plusieurs mois à l’étude des conditions d’accueil de la filière sur le port du Havre. Deux sites d’implantation ont été identifiés. L’un au sud du quai Bougainville (Terminal de l’Océan) et le second à proximité du quai Joannès Couvert.

Ces sites répondent aux besoins de la phase d’installation des champs éoliens offshore, mais aussi à l’implantation de cette nouvelle filière industrielle sur le long terme, avec des capacités foncières adaptées. Les sites identifiés, en aval ou en amont de l’écluse François 1er, offriront le bénéfice des atouts du port du Havre : des infrastructures portuaires de qualité, adaptées aux charges lourdes, un accès nautique sans contraintes de tirant d’eau et de marées. Sans oublier la Seine, axe de communication majeur, qui peut jouer un rôle prépondérant dans l’acheminement des colis lourds de grandes dimensions, le montage et la maintenance des futurs parcs (Fécamp, Courseulles-sur-Mer, Le Tréport) situés à proximité du port du Havre.

Vitalité économique et savoir-faire du Havre : un plus pour l’innovation

Emblèmes de la vitalité du territoire havrais, la qualité des infrastructures portuaires portées par deImage2.jpg nombreux investissements et la rapidité des dessertes (routières, ferroviaires, fluviales et maritimes). Des atouts valorisés grâce à l’excellence d’un tissu industriel polyvalent (fabrication, maintenance, logistique…) proposant  localement à la filière éolienne des services à forte valeur ajoutée. Des entreprises, réunies dans un Cluster Eolien animé par Le Havre Développement, qui offrent sur place à la fois réactivité, compétitivité et solutions innovantes. L’objectif : mutualiser leurs compétences, y compris en partenariat avec Nantes/Saint-Nazaire. Une initiative pour positionner les deux ports comme leaders de l’éolien offshore, au travers d’une offre alliant complémentarité, innovation et compétitivité, notamment en matière de logistique industrielle et portuaire. Fabricants d’éléments d’éoliennes (pales, turbines, mats) et développeurs ont déjà fait montre de leur intérêt pour Le Havre qui est mobilisé autour de ce projet porteur d’activités et d’avenir.

Photos GPMH.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/05/2011

Le Havre en mode « déplacement doux »

La Région Haute-Normandie annonce une enveloppe de 1 Million d'euros pour l'aménagement des espaces publics favorisant l'intermaodalité au Havre.

le havre,écologie,haute normandie,région,ville du havre,vélo,cyclisme,mode doux,déplacements douxLa Région Haute-Normandie a accordé à la CODAH (communauté d’agglomération havraise) une subvention d’1 Million d'euros, correspondant à un tiers projet, dans le cadre du Contrat d’agglomération pour l’aménagement des espaces publics autour de la ligne de tramway.

« Cela va permettre de favoriser les déplacements doux et les transports collectifs à travers des projets structurants pour la ville en la rendant plus dynamique, plus attractive et plus accessible. L’arrivée du tramway est une excellente occasion pour développer l’intermodalité, désengorger le centre et réduire considérablement la part de l’automobile dans les déplacements intra-urbains », indique Alain Le Vern, Président de Région.

Cet aménagement des espaces publics complémentaires porte sur la section Hôtel de Ville / Plage. Il consiste à réaliser un pôle intermodal réunissant les lignes urbaines et départementales, la création de voies de bus en site propre et d’un parc à vélo sécurisé accessible aux utilisateurs des transports en commun.  Les travaux, d’un montant total de 3 Millions d'euros, seront assurés sous maitrise d’ouvrage de la Ville du Havre.

Une ville à vivre à vélo Lors de cette Commission Permanente, il a également été voté une subvention de 10 857 € (40 % de la dépense subventionnable) pour l’aménagement au Havre de pistes cyclables sur 250 mètres entre Rouelles et la « Véloroute de la Pointe de Caux » par la rue Eugène Mopin.

A Saint-Adresse, une piste cyclable située le  long du littoral communal verra également le jour grâce à une aide régionale de  48 000 € (50 % de la dépense subventionnable). L’itinéraire, de 800 mètres, débute Place Maréchal Joffre, passe par le boulevard Dufayel jusqu’à la Place Trianon et suit la rue Gustave Lennier dans son intégralité.

Une information de la Région Haute-Normandie.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/01/2011

Procès du Camp Action Climat demain au Havre

2523239361.jpgLe tribunal de Grande Instance du Havre jugera demain l'un des acteurs de  l'"arrêt total" de la raffinerie Total de Gonfreville.

Le 16 octobre 2010 (voir article), le groupe d'activites du Camp Action Climat a tenté le blocage de la plus grande raffinerie du groupe pétrolier français. Près d'une certaine de personnes étaient ainsi réunis.

L’action, organisée 3 mois plus tôt, s’inscrivait dans le cadre d’une semaine d’actions. Les réseaux internationaux Global Minga et Climate Justice Action avaient en effet lancé un appel à une semaine d’actions partout dans le monde entre le 12 et le 16 octobre 2010 "contre l’industrie des énergies fossiles et pour la justice climatique et sociale".

Informée de l'action, la Préfecture avait déployé les forces de l'ordre à proximité de la raffinerie. L'un des manifestants a ainsi été arrêté ; il a été inculpé à l'issue de sa garde à vue. Son procès, pour "rébellion", aura lieu le vendredi 7 janvier 2011 au tribunal de grande instance du Havre à 9h00.

Une manifestation de soutien aura lieu devant le Tribunal de Grande Instance, dès 08h00.

Une information JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/07/2010

Le Camp Action Climat s'installe au Havre

camp d'action climat 2010.jpgDu 22 juillet au 1er août, le Camp Action Climat s'installera dans un lieu encore tenu secret, près du Havre.

Issus de diverses mouvances politiques de gauche, les acteurs de cet évènement souhaitent que tous prennent conscience de l'état d'urgence dans lequel notre planète se trouve.

Pour poser les bases de ces jours de réflexions, les responsables indiquent que "la crise climatique n’est pas seulement un problème environnemental de plus, mais qu’elle doit être lue comme la faille de l’ensemble du système dans lequel nous vivons. C’est la crise la plus urgente à laquelle nous sommes confronté."

Point d'orgue de ce camp : une action "d'envergure" contre la raffinerie Total du Havre, dans "quelques mois".

Renseignez-vous sur le site : campclimat.org.

Vidéo : Le Camp Action Climat au Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

14/07/2010

Coups de propre sur la plage

saletés sur la plage du havre.JPGAprès les feux d'artifice, un bon nettoyage s'impose.

Si la plage du Havre est aussi propre, c'est grâce à l'Eco cabane. Le prochain nettoyage de la plage est programmé pour vendredi 16 juillet. Si vous souhaitez y participer, l'inscription est possible à la cabane, située sur l'esplanade de la plage, de 14h00 à 19h00 en semaine ou de 15h00 à 19h00 le week-end.

Le matériel est prêté et il n'y a jamais trop de bénévoles...

D'autres dates de nettoyage sont prévus ce mois-ci : les 20, 23, 27, 28 et 30.

Photo : détritus sur la plage, Octeville. Copyright jevisauhavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/04/2010

Un juge havrais interdit à Greenpeace les actions en cours

justice.jpgLe juge des référés du Havre vient d'interdire à Greenpeace de perturber le transfert de matières nucléaires par le port du Havre vers la Russie.

La plainte, déposée par Areva, rend les actions de Greenpeace illicites, sous peine d'une amende de 75.000 euros par infraction.

Des déchets nucléaires sont actuellement en route vers le port normand (voir note précédente).

 

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |