Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2013

La Nuit Européenne des Musées au Havre samedi 18 mai 2013

le havre,musées,nuit des musées,expositionsProgramme de La Nuit Européenne des Musées 2013 au Havre.

Retrouvez ici l'intégralité du programme en format PDF (document VDH).

HÔTEL DUBOCAGE DE BLÉVILLE - 1, rue Jérôme Bellamarto - de 19h00 à 01h00

Exposition " Georges Priem - retour sur images. Le Havre et la Normandie face à l'objectif " 

Projections de photographies 

Visite guidée toutes les 30 minutes

APPARTEMENT TEMOIN AUGUSTE PERRET- 181, rue de Paris - de 19h00 à 23h00

Cercles et carrés dans la ville 

Good Night, Lilly 

Payant

MAISON DE L'ARMATEUR - 3 quai de l'Ile - de 19h00 à 01h00

Exposition " Georges Priem - retour sur images. Le Havre et la Normandie face à l'objectif " 

Visite libre de la maison réaménagée 

MUSÉE D'ART MODERNE ANDRÉ MALRAUX - 2, boulevard Clemenceau - de 17h00 à 01h00

Atelier "non-stop" 

Focus  Jérémy Bruger 

Exposition "Pissarro dans les ports"

Visite contée 

Visite libre de l'exposition "Pissarro dans les ports" et des collections 

MUSÉE DE L'ABBAYE DE GRAVILLE - Rue de l'abbaye - de 19h00 à 01h00

Exposition " Georges Priem - retour sur images. Le Havre et la Normandie face à l'objectif " 

L'ensemble "Flut'Océane" 

Visite guidée de l'Abbaye toutes les 45 minutes 

Visite libre de l'Abbaye et de l'exposition 

MUSÉUM D'HISTOIRE NATURELLE - Place du vieux marché - de 18h00 à 01h00

Concerts - Le Muséum accueille le festival We love Le Havre 

Exposition Antarctique - Nuit des musées 2013 

Leçon d'Antarctique - Atelier sonore 

Un lac sous 4 km de glace - Atelier jeu de rôle 

Visite guidée de l'exposition Antarctique 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/04/2013

4 nouvelles rues piétonnes d'ici 2014 au Havre

En vue de "développer le commerce de proximité en centre ville du Havre", la Ville annonce la réorganisation du quartier, de Coty à Danton.

Sans titre.pngLa concertation en cours dans le quartier Danton a abouti à une constatation : les commerces ont besoin d'un second souffle en centre ville. Parmi les projets développés, l'un d'entre eux semble avoir reçu le meilleur accueil, à la fois auprès de la population et de la municipalité.

Trois rues devraient ainsi devenir intégralement des voies piétonnes d'ici le 1er janvier 2014 : la rue Anatole France, l'avenue René Coty et la rue du Maréchal Joffre. La rue Lesieur sera quant à elle concernée sur une partie uniquement (voir plan). Celles-ci seront ainsi réservées aux piétons et aux cycles.

Porté par Jean-Luc Saladin, conseiller municipal du Havre et médecin, ce projet permettra, indique-t-il, de "réduire les problèmes de santé des habitants tout en améliorant la santé financière des petits commerces." Il ajoute que "aucune place de parking ne sera supprimée, au contraire nous allons en créer de nombreuses, en remplacement de bâtiments vétustes. A la place de la maison des syndicats nous aurons ainsi un parking sur 4 niveaux, sur lequel bien entendu la CGT comme les autres auront la permission de coller à satiété des affiches." JeVisAuHavre.com se chargera de veiller à ce respect du droit syndical.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

26/02/2013

Vélorution : L'intermodalité serait-elle impossible au Havre ?

La Vélorution continue de s'organiser au Havre - par le Collectif LH-Vélorution (http://lh-velorution.fr)

3362053714.jpgSous le beau soleil de la plage du Havre, plus de 50 personnes, de tous âges et horizons, se sont lancés, vers 14h30, pour cette 5ème Vélorution manifestive.

Sous le signe de l'intermodalité, la Vélorution devait emprunter symboliquement le tramway de la plage à l'Hôtel de ville. A leur grande surprise, les 9 cyclistes paisibles, se sont vus refuser l'accès au Tramway par le chauffeur et les contrôleurs.

Ainsi, le parcours initialement prévu a été complètement chamboulé , et le cortège a renoncé à tenter de prendre le funiculaire. Faire monter plus de 50 vélos aurait été long tout comme la montée de rue Lafaurie, trop complexe et dangereuse avec des enfants et gens pas forcément en assez grande forme physique.

Le parcours a donc été élaboré en autogestion au fur et à mesure de notre avancée ; de la plage à l’hôtel de ville sur l’avenue Foch, deux tours de la place de l’hôtel de ville pour se faire remarquer et scander quelques slogans: “Bientôt plus de pétrole, préparez vos guiboles!”, “Il fait beau, sortez vos vélos!” ; rue rené Coty/Maréchal Joffre, Rond-Point, Gare, Palais de Justice avec un arrêt pour commenter ensemble le manque de continuité de la piste à ce niveau, et proposer une action à mettre en place ensemble à la limite de la légalité mais indispensable !

L'ambiance est très détendue, sereine. L'humeur et bonne et joyeuse. Arrivée devant le « Magic Mirrors » pour un pique-nique et des échanges conviviaux.

Le refus du conducteur d’accepter 9 cyclistes avec leurs vélos à la main dans un tramway vide, va à l’encontre du message sur le site officiel de LIA“l'accès des vélos est autorisé dans le Tramway sous conditions : il doit se faire obligatoirement par les portes doubles et uniquement en heures creuses. Le vélo doit impérativement être tenu à la main. Renseignez-vous dans les agences LiA.”

Nous avions pris le soin d'expliquer au conducteur que nous n’allions que de la plage à l’hôtel de ville, en petit nombre et dans un tramway pratiquement vide. Il a refusé et a appelé les contrôleurs sous prétexte que “c’est dangereux, imaginez que votre vélo tombe sur un usager ou un enfant” alors que nous tenions nos vélos en main...

Nous étions réellement surpris, et nous réclamons une position claire de LiA et de la Codah quant aux règles d’utilisation du Tramway avec des vélos (espace spécifique prévu dans le tramway, horaires précis définissant les périodes creuses, ..).

L’utilisation du tramway par la Vélorution est anecdotique, mais franchir la côtière ou le tunnel Jenner, pour accéder à la ville haute, est une question à laquelle les élus doivent apporter des réponses. Pour les mêmes raisons, il paraît indispensable d’améliorer l’accès au funiculaire des cyclistes.

Les difficultés que nous avons rencontrées lors de la manifestive prouveraient-elles que le Havre ne permet pas l'intermodalité des déplacements ?

Faisons en sorte que le message soit entendu.

Bilan complet de cette vélorution sur le site web : http://lh-velorution.fr/?p=507 - Retrouvez également la Vélorution sur https://www.facebook.com/groups/lh.velorution.

La prochaine Vélor(é)union pour faire le bilan et organiser la prochaine Vélorution, ainsi que d'autres actions ponctuelles, est prévue pour début mars 2013. Plus d'informations par mail à : contact@lh-velorution.fr.

La prochaine Vélorution doit avoir lieu quant à elle samedi 6 avril à 14h.

Sur le même thème : Le Havre en mode "déplacements doux"

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/02/2013

Le 24 mars 2013 au Havre, c'est Plage propre !

Cette année encore, des bénévoles arpentent les galais havrais pour y réduire les déchets.

Une nouvelle fois, c'est à Initiatives Océanes que l'on doit l'action à venir du 24 mars. Chacun peut dès à présent s'inscrire (ici) pour travailler quelques heures pour rendre la plage du Havre plus propre.

Le rendez-vous est fixé sur le parking de la plage, à 14h30. Il faut venir muni de vêtements chauds, saison oblige, ainsi que de gants et de chaussures adéquates.

Sans titre6.png

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22/01/2013

Journées Conseils en jardinage durable au Havre

De janvier à mai 2013, la CODAH propose des ateliers gratuits pour réussir son jardin.

3891328676.JPGQue l'on se trouve chez soi, au supermarché et même au jardin, il existe une multitude de solutions simples pour diminuer les déchets. Afin d'illustrer concrètement ces gestes, la CODAH vous invite à participer, sous la houlette de son maître composteur, à des ateliers conseils en jardinage durable. Vous y découvrirez des techniques pour produire moins de déchets ainsi que des conseils pour entretenir son jardin au fil des saisons.

Ouverts à tous les résidants du territoire, ces ateliers se déroulent dans le Parc de Rouelles, à la ferme de la bouteillerie, au Havre.

Inscription gratuite dans la limite des places disponibles au 02 35 22 24 55.

Vendredi 1er février 2013 de 14h00 à 18h00 Journée spécialement consacrée au bouturage et à la taille des arbustes.

Samedi 2 mars 2013 de 9h00 à 12h00 Le compostage des déchets verts. Tout savoir sur la pratique du compostage. Spécifiquement pour cet atelier : vous repartez avec votre propre composteur.

Vendredi 12 mars 2013 de 14h00 à 18h00 La journée des vivaces. Tout savoir sur ces plantes : usages, associations, etc.

Vendredi 24 mai 2013 de 14h00 à 18h00 Les techniques de paillage. Venez découvrir comment vous affranchir d’allers - retours en déchèteries tout en limitant les désherbages.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22/12/2012

Lancement du guide découverte de la nature au Havre

La Ville du Havre a lancé hier le Guide découverte de la nature au Havre.

securedownload (3).gifLa réalisation d’un guide sur la nature est une idée du concours Innovations pour un développement durable mis en place par la Mission Agenda 21. Il constitue un outil de sensibilisation destiné à faire découvrir aux Havrais la biodiversité, parfois insoupçonnée, présente en ville.

Le choix a été fait de présenter la richesse floristique et faunistique à travers les grands ensembles paysagers de la ville : littoral, forêt et les parcs, squares, jardins et cimetières, falaises, costière, bassins, nature en ville, estuaire.

Même si le contenu n’est pas exhaustif, l’objectif est bien de mettre en avant la biodiversité extraordinaire mais aussi ordinaire présente sur le territoire du Havre. Le guide présente donc aussi bien des orchidées rares ou des écosystèmes exceptionnels comme le plateau de Dollemard, que des espèces plus communes de plantes que l’on trouve à chaque coin de rue, ou des oiseaux que l’on n’a pas l’habitude d’observer mais qui sont omniprésents dans nos squares et parcs.

Le document a été rédigé par le service environnement grâce à des sorties sur le terrain et des rencontres avec les associations environnementales, sans lesquelles le projet n’aurait pu aboutir.

Les services municipaux compétents tels que la direction des Espaces Verts et du Muséum d’Histoire Naturelle ont également apporté leurs connaissances afin que ce document présente des garanties en termes de contenu et de rédaction.

Le livre met en avant de nombreuses photographies mises à la disposition de la ville par les associations partenaires comme la Société Linnéenne de Seine-Maritime, Aquacaux, le Groupe Mammalogique Normand, La Ligue de Protection des Oiseaux ou la Maison de l’Estuaire. Des photographes amateurs ont également  fait don de leurs photos pour illustrer cet ouvrage.

Le travail d’illustration a été mené par Marion DUTOIT. Ses aquarelles ont permis d’apporter une touche artistique à l’ouvrage. Il faut souligner également la maquette de Fabien BRASSE dont la mise en page invite à la lecture.  

Informations pratiques

Il est prévu d’imprimer 5000 exemplaires.

Le guide compte 160 pages et son prix de vente sera vendu à 5 euros pour valoriser le travail mené ainsi que le document. Il s’agit d’une édition du Muséum d’Histoire Naturelle de la Ville du Havre dans la collection des « guides du muséum » et il sera diffusé à la boutique du muséum, à la librairie La Galerne , et à l’office du tourisme.

Un exemplaire sera également proposé dans les écoles primaires pour leur bibliothèque.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/09/2012

Sondage : Que pensez-vous du Havre ?

Merci pour votre participation à notre grand sondage de la rentrée, "Le Havre 2014".

1207465728.gifQualité de vie, santé, solidarité, projets, travaux, politique... Vos réponses vont être développées sur JeVisAuHavre.com dans les jours à venir. Vous avez été nombreux à y participer et nous vous en remercions grandement.

le havre,havrais,sondage,havraises

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

23/08/2012

Les compteurs d'eau relevés à distance sur le territoire de la CODAH

La CODAH met en place un système associant les technologies radio et Internet, permettant de relever à distance, automatiquement et en continu, les compteurs.

securedownload (1).gifJusqu’alors, une relève annuelle était faite, avec présence obligatoire des usagers pour les compteurs inaccessibles, et en cas d’emménagement ou de déménagement. La facturation semestrielle était établie sous forme d’une facture sur index réel et d’une facture sur estimation. Aucune information - fuite, compteur défaillant, fraude - n’apparaissait en dehors des périodes de relève. Une surveillance parfois insuffisante des installations par les abonnés pouvait être source de sinistres ou de contentieux.

Principe de la télé-relève

Le compteur dispose d’un émetteur radio intégré qui collecte et transmet les données de consommation. Le signal radio émis est réceptionné par un concentrateur. Les données sont transmises au serveur de gestion des abonnés de la CODAH , certaines pouvant être transmises aux usagers par Internet ou téléphone mobile.

Technologie

La radio-relève permet la «relève en réseau mobile». Les informations transitent de l’émetteur radio dusecuredownload (1).jpg compteur vers un terminal de relève porté par un agent, ou présent dans un véhicule, sans nécessité d’entrer dans les immeubles ou les maisons. La télé-relève permet la transmission de données vers un centre de traitement, sans déplacement d’un releveur.

Les avantages du nouveau dispositif, affichés par la CODAH, sont :

  • Les usagers ne sont plus dérangés lors des relevés.
  • Les factures sont basées sur les consommations réelles, et non plus sur des estimations.
  • En cas d’emménagement ou de déménagement, il n’est plus nécessaire de communiquer son index.
  • Les usagers peuvent suivre leur consommation d’eau avec précision sur internet.
  • Toute anomalie liée à l’état du compteur est détectée et l’usager est rapidement alerté en cas de suspicion de fuite (et non à la réception de la facture).

Le projet intègre la totalité des compteurs du territoire géré en régie et celui du GPMH. Les compteurs d’avant 2007 (57 % du parc) sont changés, ceux posés à partir de 2007 (43 % du parc) sont équipés d’une tête émettrice.

Le déploiement de ce système se déroule progressivement jusqu’en 2016, quartier par quartier. Le changement des compteurs et la pose des têtes émettrices seront réalisés sur le territoire, découpé en 46 secteurs (dont 40 sur la Ville du Havre).

L’installation est gratuite et entièrement prise en charge par la CODAH.

Les interventions sont prévues selon le planning suivant :

•      Le Havre : de juin 2012 à décembre 2015

•      Harfleur : 2ème semestre 2013

•      GPMH : à partir de mars 2013

•      Saint-Martin-du-Manoir : 2ème semestre 2014

•      Rogerville : 2ème semestre 2014

•      Gonfreville-l’Orcher : du 2ème semestre 2014 au 1er semestre 2015

•      Gainneville : 2ème semestre 2015

Pour des raisons de temps et d’effectif le changement et le déploiement de la télérelève d’une partie du territoire est traitée en délégation de service public par Veolia Eau. L’opération a débuté en 2011 dans le cadre de la nouvelle DSP 2011/2021.

Il s’agit des communes de Montivilliers, Epouville, Cauville-sur-mer, Mannevillette, Fontenay, Manéglise, Notre-Dame-du-Bec, Rolleville, Octeville-sur-mer. Sainte-Adresse et Fontaine-la-Mallet dont les contrats de DSP arrivent à terme en 2018 et 2014 feront l’objet d’un avenant ou d’un marché à bon de commande de la régie dans le cadre de tranches conditionnelles.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |