Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2011

9èmes Rencontres Pour l'Emploi aux Docks Café

Cette semaine se tiennent les Rencontres Pour l'Emploi au Havre.

affiche_RPE_Le_Havre_42c723.gifLes jeudi 5 et vendredi 6 mai, 150 exposants s'installent avec trois objectifs pour les demandeurs d'emploi, chômeurs, étudiants ou déjà salariés mais à la recherche d'une autre activité, de l'agglomération havraise :

 - orienter, dans le village découverte métiers,

 - accompagner, au sein du village pratique,

 - chercher et trouver un nouvel emploi, sur le village de l'emploi.

Emploi de longue ou de courte durée, jobs saisonniers ou formation, apprentissage et alternance... Toutes les options sont expliquées et disponibles pendant 2 jours.

Bléville, l'emploi en tête

A Bléville, les partenaires sociaux accompagnent dès aujourd'hui et pendant trois jours les demandeurs d'emploi. Au programme, rédaction de C.V, atelier "valoriser son image", préparation aux entretiens d'embauche, ciblage des entreprises et des offres d'emploi, comment se vendre, bref le nécessaire avant ce forum de l'emploi.

9èmes Rencontres Pour l'Emploi, les 5 et 6 mai 2011, de 10h00 à 18h00 aux Docks Café, Le Havre.

Plus d'informations sur www.rpe2011.fr.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/04/2011

JeVisAuHavre a besoin de vous !

JeVisAuHavre Vous ouvre les portes de son association...

le havre la nuit.JPGAfin de poursuivre sa diffusion, l'association qui gère JeVisAuHavre.com, l'ADDPE76, vous propose d'en devenir vous aussi membre. Cela permettra de l'aider financièrement (adhésion de 20€ par an), de nous rencontrer plus souvent et de discuter de vos attentes, de vos centres d'intérêts... Et, si vous le souhaitez, de participer en écrivant de temps en temps des articles.

Comment adhérer ?

Téléchargez simplement le bulletin d'adhésion (ici), imprimez-le et envoyez-le par courrier à l'ADDPE76 avec un chèque de 20€, à l'adresse indiquée sur le bulletin d'adhésion. Le Bureau de l'association valide votre adhésion dans les jours qui suivent et vous en êtes informés immédiatement. Vous recevez également un reçu pour votre adhésion.

A quoi ça sert ?

 - D'abord à soutenir l'un des médias les plus lus au Havre (plus de 100 000 pages vueslogo ADDPE ok.gif chaque mois). Et surtout de faire que JeVisAuHavre.com continue d'être 100% gratuit au quotidien.

 - A participer, si vous le souhaitez, à la vie de votre site JeVisAuHavre.

 - A rencontrer régulièrement les autres membres de l'association et à échanger sur Le Havre, sa vie et ses multiples facettes.

Vous voulez plus d'informations ? Contactez-nous par mail ( jevisauhavre@yahoo.fr ) ou par téléphone au 06.62.01.65.80 (Alexandre Cauchois).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/04/2011

De la fourche à la fourchette - conférence mardi 5 avril

"La révolution dans notre assiette"

securedownload.jpgDans le cadre de la Semaine du Développement Durable, la Ville du Havre organise "De la fourche à la fourchette". Le Volcan reçoit ainsi ce jeudi une conférence-débat, avec comme principal invité Henri Joyeux, chirurgien au Centre Régional de lutte contre le Cancer de Montpellier, professeur de chirurgie digestive et cancérologie, il enseigne à la Faculté de Médecine de Montpellier, la chirurgie cancérologique et la nutrition.

Des experts échangeront sur les enjeux de la chaîne alimentaire durable, de l’agriculteur au consommateur. Outre le professeur Henri Joyeux, François Fihue, Président de la Chambre d’Agriculture de Seine-Maritime, Benoît Lelièvre et Pauline Bouhelier, respectivement administrateur et chargée de mission au sein du groupement Inter Bio Normandie, seront présents.

Le documentaire "Pollen" sera ensuite projeté. Une magnifique histoire d’amour entre faune et flore, prétexte pour traiter de l’importance de la pollinisation dans le monde et de l’enjeu majeur qu’elle représente pour l’espèce humaine. A découvrir en famille !

"La révolution dans notre assiette", mardi 5 avril 2011, à 18h00 au Volcan. Entrée gratuite.


Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

19/11/2010

Les salons à venir de la CCI du Havre

cci le havre.jpgLa Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre organise deux salons ce mois-ci, le premier dédié aux créateurs d'entreprise, le second aux étudiants.

Jeudi 23 novembre - Salon "Créer, Reprendre une entreprise en Normandie" Pour leur 6ème édition, les Rencontres Régionales de la Création et de la Reprise d’Entreprise changent de nom et deviennent "Créer, reprendre une entreprise en Normandie". Un salon à l'écoute des créateurs / repreneurs d’entreprises, porteurs de projet pour les informer et les accompagner. Ils pourront bénéficier d’entretiens individuels, de conseils personnalisés pour concrétiser leur projet et de 6 ateliers thématiques dans la journée.

bourse aux stages 2010.jpgSamedi 27 novembre, de 9h à 16h aux Docks Café - Bourse aux stages Cette opération est organisée pour la 3ème année consécutive par les Industries du Havre (IDH), la CCI du Havre, le MEDEF de la région havraise et le Rectorat de Rouen. Elle a pour objectif de faciliter la rencontre entre l’offre et la demande de stages autour de 3 pôles : industries et services aux entreprises et commerce. Ce salon s'articule autour de 3 villages : industrie, commerce et services. Il propose également des ateliers de simulation d'entretiens et la rédaction de CV.

Plus d'informations au 0820 00 10 76 ou par Internet sur www.havre.cci.fr.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/11/2010

Les salons de novembre de la CCI du Havre

cci le havre.jpgLa Chambre de Commerce et d'Industrie du Havre organise deux salons ce mois-ci, le premier dédié aux créateurs d'entreprise, le second aux étudiants.

Jeudi 23 novembre - Salon "Créer, Reprendre une entreprise en Normandie" Pour leur 6ème édition, les Rencontres Régionales de la Création et de la Reprise d’Entreprise changent de nom et deviennent "Créer, reprendre une entreprise en Normandie". Un salon à l'écoute des créateurs / repreneurs d’entreprises, porteurs de projet pour les informer et les accompagner. Ils pourront bénéficier d’entretiens individuels, de conseils personnalisés pour concrétiser leur projet et de 6 ateliers thématiques dans la journée.

 

bourse aux stages 2010.jpgSamedi 27 novembre, de 9h à 16h aux Docks Café - Bourse aux stages Cette opération est organisée pour la 3ème année consécutive par les Industries du Havre (IDH), la CCI du Havre, le MEDEF de la région havraise et le Rectorat de Rouen. Elle a pour objectif de faciliter la rencontre entre l’offre et la demande de stages autour de 3 pôles : industries et services aux entreprises et commerce. Ce salon s'articule autour de 3 villages : industrie, commerce et services. Il propose également des ateliers de simulation d'entretiens et la rédaction de CV.

Plus d'informations au 0820 00 10 76 ou par Internet sur www.havre.cci.fr.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/10/2010

L'Université du Havre, fermée en raison du risque d'escalade de la violence

La Présidence de l'Université du Havre a choisi de fermer et de mettre en sécurité l'ensemble des établissements qu'elle gère.

universite du havre.jpgDans un communiqué de presse reçu ce midi, l'Unef indique avoir réuni hier en Assemblée Générale "500 étudiants qui ont voté, à la majorité absolue des présents, la grève et le blocage de l'université à compter d'aujourd'hui."

Le blocage a été voté par 240 voix pour, 130 contre et environ 50 abstentions, sur les 7 040 étudiants que compte l'Université du Havre.

Le Président de l'Université du Havre, Camille Galap, constatant "la situation existante de blocage d'une partie de ses locaux" et tenant compte du "contexte de violences et de tensions qui va s'aggravant", a "décidé la fermeture et la mise en sécurité des bâtiments pédagogiques des trois UFR (Sciences et techniques, Affaires internationales, Lettres et sciences humaines) et de l'IUT - quai Fraissard - jusqu'au samedi 23 octobre 2010 à 13 heures."

Ce matin, des étudiants avaient réussi à pénétrer dans l’Université non pour manifester mais pour travailler ; ils en ont été chassés par le personnel administratif et par certains professeurs. Dans un communiqué, les Jeunes de l'UMP demandent "Pourquoi chasser ceux qui vont en cours et non pas ceux qui bloquent l’Université ?"

Ils "demandent donc à Monsieur Camille Galap de revenir sur sa décision et de tout faire pour permettre aux cours de se dérouler sereinement et normalement." Ils estiment en effet que "Monsieur Camille GALAP donne raison à la minorité d’excités qui empêche l’écrasante majorité des étudiants d’aller en cours."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

13/10/2010

L'Université du Havre projette le film "Océans de plastique"

universite du havre.jpgDans le cadre de la fête de la science 2010, le service culturel de l'université propose une soirée consacrée aux menaces sur la biodiversité marine suite à la pollution des océans par le plastique.

Au programme, la projection gratuite du film "Océans de plastique", de Sandrine Feydel, suivie d'une rencontre-débat avec des enseignants-chercheurs de l'université du Havre.

A découvrir jeudi 21 octobre à 19h30 à la Maison de l'Etudiant, 50 rue J-J Rousseau, Le Havre.

En savoir plus... Le film... Les océans sont en quelques décennies devenus des décharges. Nous y déversons 6 millions et demi de tonnes de déchets par an : 80% sont en plastique. Chaque kilomètre carré de mer ou d’océan sur la planète contient des milliers de bouts de plastique. Ces plastiques tuent et mutilent des milliers de mammifères et d’oiseaux marins chaque année. De la Méditerranée à la Mer du Nord, de l’Atlantique au Pacifique, du continent américain à l’Inde, des scientifiques alertent sur l’ampleur de la pollution. Aux Pays-Bas, un scientifique a découvert que 95% des fulmars – un oiseau commun du Nord de l’Europe – avaient du plastique dans l’estomac. Des microparticules de plastique sont retrouvées sur les plages du monde entier. Une zone d’accumulation des déchets a été récemment découverte en plein Pacifique, une « soupe » de plastique ingérée par les poissons et même le plancton, la base de toute la chaîne alimentaire. Ces plastiques libèrent dans l’environnement des produits chimiques, des perturbateurs endocriniens, dont on commence à peine à découvrir les effets sur les animaux et les hommes…

Ce film a reçu de nombreux prix dont : BEST ENVIRONMENTAL FILM 2009 : Festival International du Film Water, Seas & the Oceans de PRAGUE ; ERT3 (Greek Public Television) : BROADCASTING AWARD au Thessaloniki Documentary Festival 2010 ; Prix Scientifique au 3ème Festival International de la Mer et de ses environnements (FILMAR) d'Hendaye.

En savoir plus : Le débat... Rencontre-débat avec deux enseignants-chercheurs de l’université du Havre : Christophe Minier (professeur d’écotoxicologie, directeur du laboratoire LEMA). Son domaine de recherche est l’étude des modifications moléculaires, cellulaires et physiologiques induites chez les organismes aquatiques sous la pression de xénobiotiques de l’environnement. Deux thèmes sont privilégiés : celui du développement de la résistance aux toxiques et celui des perturbations du système endocrinien. Gaele Perret (maître de conférences en mécanique, spécialiste de l’hydrodynamique marine, membre du laboratoire LOMC). Elle interviendra notamment pour expliquer comment les résidus plastiques sont « transportés » par les courants marins.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

08/10/2010

Luc Chatel en visite au Havre ce jeudi 7 octobre

Le ministre de l'Education nationale a fait le point sur le programme "Clair" - Collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite.

L'un des aspects du programme "Clair" est la possibilité de recruter les professeurs en toute indépendance, "sur profil". Il est en place depuis septembre dans une centaine d'établissements français.

Luc Chatel s'est rendu, pour l'étape havraise, au collège Henri-Wallon, situé en zone sensible, où le principal adjoint a été recruté selon les nouveaux critères définis par le programme.

"Clair" prévoit également diverses expérimentations, dans plusieurs domaines : travaux interdisciplinaires, progression pédagogique, conduite de classe... Une réforme qui a ses adeptes et ses opposants.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

10/09/2010

Les prochaines actions "contre la réforme des retraites" au Havre

L'intersyndicale havraise a décidé, suite à la manifestation du 7 septembre et aux réponses du Gouvernement, de prolonger son action.

intersyndicale.JPGLa semaine prochaine sont annoncées de nouvelles opérations, parmi lesquelles une opération coup de poing au siège du Médef du Havre (lundi 13 septembre, de 11h00 à 13h00) et le "blocage de l'économie havraise", au niveau des industries (raffinerie et zone industrielle).

La prochaine manifestation nationale aura lieu quant à elle jeudi 23 septembre. La SNCF a dores et déjà reçu le préavis de grève des cheminots CGT, Unsa, Sud et CFDT.

Photo : Intersyndicale, cortège du 7 septembre au Havre. Copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/09/2010

Didier Marie, Président du Département de Seine-Maritime : "RSA jeunes, la fausse bonne idée du gouvernement"

Alors que le ministre de la Jeunesse, Roselyne Bachelot, va rencontrer les partenaires sociaux pour tirer le bilan du plan "Agir pour la jeunesse", Didier Marie dénonce ce qu'il appelle "la fausse bonne idée du gouvernement.

departement76.jpg"Les jeunes sont les premières victimes du chômage et la Seine-Maritime n’est pas épargnée avec 16 282 jeunes concernés en mai 2010. A ce fléau s’ajoute la précarisation de l’emploi (temps partiels, CDD, intérim). En septembre dernier, Nicolas Sarkozy annonçait à Avignon un plan de 460 M€ pour la jeunesse avec comme principale mesure, la mise en place d’un "RSA jeunes", au 1er septembre 2010.

Seulement on assiste là encore à une vérité bien terne si on se remémore les promesses du gouvernement. Selon l'Elysée, 160.000 jeunes devaient être concernés à terme pour un coût en année pleine de 250 M€. En réalité, cette cible était surestimée et n’était qu’un leurre. Leurre d’ailleurs déjà dénoncé par Martin Hirsch. En effet, le gouvernement n’a inscrit que 20 M€ pour verser la prestation entre octobre et décembre. D’aucun pense que cette somme ne pourra permettre de verser l’allocation qu’à moins de 15.000 personnes. Et à ce jour, il n’y a pas de ligne budgétaire spécifique pour financer le RSA jeunes.

Pour toutes ces raisons, je considère que le "RSA Jeunes" est la fausse bonne idée du gouvernement. Il ne s’adresse pas aux jeunes sans activité ni aux jeunes étudiants salariés. Bref, ce « RSA jeunes » pose tellement de conditions restrictives (2 ans à temps complet de travail dans les 3 dernières années avant la demande, périodes de chômage non comptabilisées, etc.) qu’il ne concernera qu’un tout petit nombre de jeunes. Le résultat est sans appel : pour notre Département, la cible était estimée à près de 3 200 jeunes. Au final, il n’y aura que 350 bénéficiaires du RSA jeunes !"

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

02/09/2010

Rentrée scolaire : Qu'a fait le Département pour les petits Havrais ?

La rentrée scolaire est l'occasion de s'intéresser aux nouveaux aménagements mis en place pour nos enfants. Petit tour d'horizon.

departement76.jpgDans son Plan Equipements Sportifs, le Département de la Seine-Maritime a débloqué une enveloppe de 25 Millions d'Euros en 6 ans. Parmi les livraisons, il y a ce mois-ci le nouveau gymnase du collège Jean Moulin, rue Sarah Bernhardt.

Le Plan Cuisine s'attache quant à lui à rendre l'ensemble des cuisines aux normes. En 2004, 55 cuisines n'étaient pas conformes ; 19 établissements ont déjà été réaménagés, dont cette année Le collège Théophile Gautier du Havre.

Notons également que le collège Romain Rolland subira de nouveaux travaux prochainement, le dossier étant en phase d'étude de programmation.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/09/2010

Routes et Pont de Normandie bloqués, trafic SNCF à l'arrêt... Ce qui nous attend pour la rentrée sociale

C'est la semaine des rentrées et également celle du début des grèves au Havre.

DSC00051.JPG - 3 septembre : Rassemblement devant la Sous-Préfecture du Havre "contre la politique sécuritaire du Gouvernement", à 17h00 ;

 - 4 septembre : Manifestation nationale "contre la politique sécuritaire du Gouvernement", à Paris. Des départs en car sont organisés depuis Le Havre pour les étudiants ;

 - 6 septembre : Journée nationale de mobilisation du monde éducatif ; grève des Cheminots à partir de 19h00 ;

 - 7 septembre : Journée nationale de mobilisation contre la réforme des retraites ; grève des Cheminots toute la journée. A noter : le blocage de la brèque et du Pont de Normandie à partir de 14h00.

 - 8 septembre : Grève des Cheminots jusqu'à 08h00.

 - 1er octobre : Devant le Palais de Justice du Havre, manifestation de soutien de la CGT à deux responsables syndicaux du Port autonome du Havre, jugés en correctionnel pour "liens mafieux, enrichissements personnels, blanchiment d'argent et autres méfaits" (déclaration CGT).

En savoir plus...

> Appel à la manifestation de l'Unef "contre la politique sécuritaire du Gouvernement".

> Tract intersyndical d'appel à la manifestation du 7 septembre 2010.

> Tract de la CGT expliquant la grève contre la réforme des retraites, soumise à l'Assemblée Nationale le 7 septembre 2010.

> Vidéo : Les propositions de la CGT.

Une actualité JeVisAuHavre.com. Photo d'archives 19 mars 2009 - Le Havre en grève. Copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/08/2010

Le Havre inaugure la première cité universitaire en conteneurs de France

DSC01089.JPGValérie Pécresse a inauguré cet après-midi la toute première cité universitaire composée de conteneurs, nommée A Docks.

De leurs appartements métalliques de 25m², dans le quartier de l'Eure, les étudiants auront une vue sur le bassin, la centrale EDF et d'autres conteneurs, cette fois chargés sur les bateaux à destination du reste du monde.

A peine une heure avant l'arrivée de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, des ouvriers, seau à la main, réalisaient les finitions de ce qui abritera dans quelques jours une centaine d'étudiants Havrais.

Edouard Philippe, adjoint au maire du Havre, se dit certain que l'initiative havraise "va faire des petits" en France, la construction s'étant faite en sept mois seulement ; d'autres villes seraient dores et déjà intéressées par l'initiative normande.

Reste que les Pays-Bas, précurseurs et inventeurs du système, ont de leur côté cessé de construire ce genre de logements, jugés pas rentables : avec une durée de vie évaluée à 5 ans, les coûts de construction exigeraient quant à eux une utilisation d'au-moins 10 ans avec un loyer de 430 euros, selon Wim De Waard, responsable de logements étudiants en conteneurs à Amsterdam, interrogé par France24. Et dans les faits, Amsterdam construit actuellement 1 800 logements... en préfabriqué.

L'Union Nationale des Etudiants de France, de son côté, indique que "cette solution pose la question éthique, qui divise les étudiants au sein même de l'organisation, certains y voyant une stigmatisation de la population étudiante qui devrait se contenter de simples conteneurs, d'autres la considérant comme une nouveauté architecturale s'intégrant particulièrement bien dans la ville portuaire."

En savoir plus...

Les logements proposés aux Havrais permettent à chacun de disposer pour environ 300 euros, de pièces bien à soi. Chaque conteneur est ainsi disposé pour recevoir une chambre, une kitchenette, une salle de bain et une connection à Internet.

Photos : Copyright Alexandre Cauchois. Une actualité JeVisAuHavre.com.

DSC01090.JPGDSC01092.JPG

DSC01093.JPG


 

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Le Havre, ville au logement "repoussoir" ?

Tel est en tout cas le résultat d'une enquête réalisée par la Chaire Ville & Immobilier, de l'Université Paris Dauphine.

P4071117.JPGSi l'on étudie les mouvements migratoires (le rapport nouveaux arrivants contre départs) d'une centaine des plus grandes villes françaises, Le Havre se trouve en bas de peloton, avec une perte annuelle de résidents. Rien à voir avec le champion Ajaccio, qui a vu son solde migratoire croître de 10 000 nouveaux habitants par an entre 1999 et 2006.

C'est un fait : Le Havre perd un peu de sa population chaque année. Mais à cause de quoi ? L'envie de vivre à la campagne, le "retour aux sources" dont parlent tant les médias ? Pas seulement.

Les indicateurs étudiés permettent en effet de retenir plusieurs aspects : les migrants tiennent par exemple compte du trafic ferroviaire. Et là, les Havrais savent ô combien il est difficile d'aller au travail chaque jour en train. Il y a aussi le nombre de places de cinéma vendues ; pour cela Le Havre est aujourd'hui plutôt bien doté. L'ensoleillement ; Le Havre est une ville normande, ni plus ni moins. Mais au-delà de ces aspects plutôt conventionnels, il faut aller chercher plus loin l'attractivité faible de la ville pour des nouveaux arrivants.

L'étude a établi que par exemple la présence de zones d'éducation prioritaire nuisait à l'attractivité, alors qu'elle devrait au contraire attirer des entreprises intéressées par les aides qui y sont liées.

Et il y a le critère qui fait Le Havre, contre lequel personne ici n'aurait idée de lutter : c'est la jeunesse de la ville. Car une ville avec un nombre élevé de logements construits entre 1949 et 1974 est analysée comme un "repoussoir". Il symbolise en effet les difficultés urbaines, le logement social... Bref, le logement en béton qui a permis le classement de notre cité au Patrimoine Mondial de l'Humanité, cette architecture dont les Havrais sont fiers, est mal vu par les Français en général.

Une actualité JeVisAuHavre.com.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

28/08/2010

Entretien - Erwan Lehoux, Président de l'Unef du Havre, suite aux nouvelles mesures gouvernementales pour les étudiants

L'Etat vient d'annoncer 9 mois et demi de bourse cette année, puis 10 l'année prochaine, ainsi que la possibilité de les cumuler avec une demi-part fiscale s'ils sont rattachés au foyer fiscal de leurs parents.

Comment réagissez-vous à ces annonces ?

A vrai dire, nous ne boudons pas notre plaisir. D'une part par conviction, car ce sont de réelles avancées à nos yeux - ou tout du moins des "non-reculs" en ce qui concerne les APL. D'autre part car nous avons ici la preuve que l'engagement syndical peut encore avoir une utilité et une certaine force.

Néanmoins, il ne s'agirait pas de déformer notre propos. Nous ne satisfaisons pas de ces seules victoires !

Ces annonces répondent donc partiellement aux revendications pour lesquelles vous aviez organisé une manifestation prévue pour la venue en début de semaine de Valérie Pécresse. Sonnent-elles donc un début d'année sociale calme pour l'Université havraise ? 

J'allais aborder ce point. Ces annonces répondent à certaines de nos revendications. Ainsi, à l'UNEF, nous nous battions depuis des années pour la création du 10ème mois de bourse (voir notre site internet - 
www.unef-havre.new.fr -, rubrique "campagnes"). De même, nous nous sommes opposés à l'interdiction de cumuler APL et demi-part fiscale dès le début, au mois de juillet. Ainsi, nous avons été écouté sur ces deux points, c'est incontestable. 

Mais cela ne règlera pas tout et ne permettra pas de mettre un terme à la précarité étudiante, ce qui est notre véritable fin. C'est pourquoi nous ne nous arrêterons pas là. Au contraire, ces annonces doivent nous motiver davantage. Nous avons réussi à faire reculer le gouvernement et à obtenir, en prime, des avancées, sans même commencer à nous mobiliser. Le rassemblement prévu au Havre, qui eût été l'un des premier, n'a même pas eu le temps d'avoir lieu ! Cela signifie que nous avons encore un potentiel considérable que nous pouvons mettre en œuvre afin d'obtenir encore plus.

Quelles sont vos autres revendications ?

Éradiquer la précarité étudiante, afin de permettre à tous d'étudier dans de bonnes conditions, est l'une de nos priorités. De fait, nous pensons que c'est grâce à l'éducation que nous pourrons changer la société et la rendre plus juste et plus démocratique.

C'est pourquoi, si l'éducation est notre priorité - nous soutiendrons ainsi la mobilisation enseignante du 6 septembre prochain -, nous n'en oublions pas pour autant d'autres luttes qui sont fidèles à nos valeurs. Et ce d'autant plus que notre rôle est aussi de défendre les étudiants et la jeunesse dans son ensemble.

Ainsi, nous participerons aux actions contre la politique sécuritaire de Sarkozy (le 3 septembre au Havre, 17h devant la sous-préfecture ; le 4 septembre à Paris, 14h à République). Nous serons aussi de la partie lors de la grande journée d'action nationale pour la défense des retraites, qui à la fois est socialement injuste et anti-démocratique - donc contraire à nos valeurs - et à la fois concerne directement l'ensemble de la jeunesse qui sera la plus durement touchée.

Pour nous l'enjeu sera dorénavant de réussir à mettre la jeunesse dans la rue. Si nous y arrivons - et nous y croyons -, c'est toute la stratégie du gouvernement qui s'écroule. Car soyons clairs, les dernières annonces du gouvernement en faveur des étudiants ne répondent pas à de véritables convictions du pouvoir au sujet de l'éducation qui serait un investissement durable - sinon, le gouvernement commencerait par geler non pas les salaires, mais les suppressions de postes. Il s'agit en réalité de calmer les étudiants afin d'éviter qu'ils ne descendent dans la rue à la rentrée, en même temps que la mobilisation contre la réforme des retraites !

Une actualité JeVisAuHavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |