Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2010

Sortir au Havre : les Jardins suspendus

Faites le tour du monde des jardins sans quitter Le Havre.

Ouverts tous les jours, les 17 hectares des Jardins suspendus offrent une diversité florale hors du commun. L'été s'annonce ensoleillé et cette sortie gratuite (hors serres, dont l'entrée est de 1 euros) est un bon plan particulièrement rafraîchissant.

Une visite à faire avec Je Vis Au Havre .com (cliquer ici)...

fleur.JPG

Horaires d'ouverture : 7 jours sur 7 de 10h30 à 20h00, tout l'été.

A voir : la brochure éditée par la Ville du Havre et le dossier. Photos : copyright Alexandre Cauchois.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

10/06/2010

Semaine du jardinage et de l'environnement

De mardi 15 à vendredi 18 juin se tient dans le quartier de Bléville la 5ème Semaine du jardinage et de l'environnement.

semaine du jardinage bleville 2010 affiche.gifProgramme des festivités

- A la Salle des fêtes de Bléville (17 rue Pierre Farcis au Havre) :

Mardi, de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h15 et mercredi, de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h30 : Exposition des travaux réalisés par des enfants sur le thème "Animaux du jardin, jardins roulants et nichoirs décoratifs".

De mardi à vendredi : Ateliers interactifs, activités manuelles et jeux en présence de la Ligue de Protection des Oiseaux.

Mercredi, à partir de 16h45 : Spectacle gratuit pour toute la famille.

Mercredi, à partir de 17h30 : Concours "Création de jardins roulants et de nichoirs" avec remise de lots et cocktail.

Jeudi et vendredi :Chasse au trésor, pour les écoles élémentaires du CE2 au CM2.

- A la Médiathèque Martin Luther King : Animations avec une présentation thématique de documents, projection pour les scolaires, lecture et consultation de DVD.

Plus de renseignements auprès de la Maison de l'Enfance de Bléville (tél : 02 35 46 55 10) ou du Centre de jeunes de la Sous-Brotonne (tél 02 35 44 03 13).

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/04/2010

Un juge havrais interdit à Greenpeace les actions en cours

justice.jpgLe juge des référés du Havre vient d'interdire à Greenpeace de perturber le transfert de matières nucléaires par le port du Havre vers la Russie.

La plainte, déposée par Areva, rend les actions de Greenpeace illicites, sous peine d'une amende de 75.000 euros par infraction.

Des déchets nucléaires sont actuellement en route vers le port normand (voir note précédente).

 

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

De nouveaux déchets nucléaires à destination du Havre

Greenpeace tente par tous les moyens de stopper les déchets nucléaires qui devraient transiter au Havre dans les heures à venir.

greenpeace.jpgCe matin à 8 heures, huit activistes de Greenpeace ont démonté les rails de la voie entre les installations nucléaires du Tricastin et la gare de Pierrelatte, dans la Drôme. Trois autres activistes sont fixés sur les rails. Cette voie devait accueillir ce matin le convoi de déchets nucléaires français en partance pour Le Havre.

Le navire Kapitan Kuroptev est attendu dans le port du Havre et vendredi c’est le Mikhail Lomonosov qui doit arriver dans ce même port. Ces deux navires chargeront à leur bord des nouvelles cargaisons de déchets nucléaires en provenance du Tricastin et à destination de la Russie.

L'association indique dans un communiqué : "Nous sommes au Tricastin ce matin pour montrer une nouvelle fois notre volonté d’obtenir une arrêt immédiat des exportations de déchets nucléaires français vers la Russie, déclare Yannick Rousselet, chargé de campagne Nucléaire de Greenpeace France. Les industriels font tout ce qu’ils peuvent pour essayer de cacher leur trafic et de nous faire taire. Nos différentes interventions ces derniers mois ont mis à jour l’impuissance des industriels face à l’inextricable problème des déchets nucléaires."

Elle ajoute que "En pleine controverse sur la légalité des exportations des déchets nucléaires vers la Russie, non seulement Areva continue d’utiliser la Sibérie comme poubelle mais en plus elle tente d’instrumentaliser la justice pour cacher son trafic, déclare Yannick Rousselet. Depuis plusieurs mois et encore ce matin, Greenpeace agit pour faire la lumière sur la face cachée du nucléaire et aujourd’hui les industriels demandent à la justice de leur offrir un paravent."

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

29/03/2010

Gonfreville l'Orcher équipe ses habitants face au risque Seveso

La population Gonfrevillaise est en cours d'équipement d'un nouveau système d'alerte et d'information, l'AlertBox®.

site Seveso.jpgGonfreville-L'Orcher compte 15 sites classés Seveso, ce qui rendait obligatoire ce genre de procédures. L'AlertBox permettra à tous les habitants de la ville d'être alertés rapidement en cas de problème. Le premier test grandeur nature a été réalisé hier sur les quelques 2 000 Gonfrevillais équipés gratuitement, soit plus de la moitié des foyers qui devraient être équipés à terme.

Le principe est assez simple et pallie aux problèmes actuels. Car si le réseau téléphonique peut se retrouver rapidement saturé en cas d'alerte locale et si d'autre part les sirènes placées dans l'agglomération havraise ne peuvent pas toujours être entendues, la solution trouvée permet d'y pallier, s'ajoutant à ces services déjà existants.

Le procédé permettra d'informer non seulement sur un incident lié au risque Seveso, mais également en cas de pic de pollution par exemple.

Un boîtier dit "média converter" est installé gratuitement au domicile. Ainsi, sur votre téléviseur ou ordinateur par exemple vous recevez dans les 20 secondes un message écrit par la cellule de crise de la ville. La personne réceptrice du message peut confirmer sa réception et apporter des éléments utiles en cas de besoin de secours.

Poussant plus loin encore l'interactivité, le logiciel permet à la mairie d'avoir en direct une vue sur les lieux concernés par l'alerte, afin d'organiser des secours.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

26/03/2010

Quand l'homo-politicus écolo prend plaisir à polluer

A chaque élection, nos rues sont pautocollants politiques pollution urbaine.JPGlacardées d'autocollants politiques, une pollution urbaine à laquelle a contribué Europe Ecologie cette année.

Après le Front National, le Front de Gauche et le Nouveau Parti Anticapitaliste, Europe Ecologie a pris le pli de la pollution politique. Cette pratique est fortement coûteuse pour le contribuable, la Ville du Havre devant enlever chaque année plusieurs milliers de ces autocollants politiques. Assimilable aux taggage, cette pratique est totalement illégale.

Tout le mobilier urbain Havrais a pourtant subi cette dégradation lors des élections régionales. Et malheureusement pas un seul écologiste pour nettoyer après...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

02/12/2009

Vidéo : le futur Tramway du Havre

Vidéo de présentation du futur Tramway du Havre.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

05/08/2009

Haute et Basse Normandie profiteront du TGV

Laurent Bauvais, Président de la Région Basse-Normandie, a reçu l'assurance que sa région ne sera pas oubliée.

Dominique Bussereau, Secrétaire d'Etat, a chargé Jean-Pierre Duport d’organiser un débat public pour concrétiser le projet de liaison rapide promis par Nicolas Sarkozy. Il lui a notamment indiqué que concernant les axes Cherbourg-Caen-Paris et le Havre-Rouen-Paris, "seul un projet de ligne nouvelle de grande ampleur, reliée à la Gare Saint-Lazare et réservée aux trains normands directs, permettra une augmentation substantielle de la desserte de cet axe, actuellement contrainte par la limite de capacité de la ligne. La ligne nouvelle entre Mantes et Nanterre constituera l’amorce de ce projet".

"Je suis très satisfait que la mobilisation des Bas-Normands, des usagers comme des pouvoirs politiques, que la Région a initiée pour une amélioration substantielle de la desserte ferroviaire Cherbourg-Caen-Paris, porte ses fruits. Je serai extrêmement attentif aux travaux du comité de pilotage qui sera mis en place pour la préparation de ce grand débat public et y participerai activement" a déclaré le Président de Région.

Source : Région Basse-Normandie.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Rien ne va plus chez Total

Après l'annonce de la suppression de près de 200 postes en mars et la fuite de pétrole brut le mois dernier, nous apprenons coup sur coup cette semaine la chute d'un bac qui a blessé trois salariés et l'arrêt de travail pour un mois d'une unité, dans les entreprises havraises du groupe.

Le Havre subit ainsi la "baisse de la demande pour les produits pétroliers", selon le directeur adjoint de la raffinerie, Antoine Londiche, lors d'une interview accordée au journal Paris-Normandie. Pour les syndicats, cette situation n'est pas nouvelle et la décision de la direction de fermer au-moins une unité était attendue, l'usine accumulant depuis le début de l'année 125 millions d'euros de pertes.

Une mauvaise nouvelle arrivant rarement seule, trois salariés ont été victimes d'un accident mardi matin, sur le site proche de l'usine Total Petrochemicals de Gonfreville l'Orcher. Un bac vide de 100 mètres cube s'est couché alors que des salariés de Total Petrochemicals et de Fouré-Lagadec procédaient à sa maintenance. Trois d'entre eux, blessés, ont été admis au Centre Hospitalier du Havre, et huit autres ont été pris en charge par la cellule médico-psychologique du site.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

19/07/2009

Fin de l'opération de pompage à la raffinerie Total du Havre

L'opération de pompage, suite à la fuite de pétrole brut qui s'est déclarée jeudi à 18h30 à la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher, a cessé aujourd'hui.

Les pompiers ont pompé le brut et l'ont transféré dans un réservoir de l'entreprise, où sont habituellement collectés les produits "déclassés". Le directeur de la plus grande raffinerie Total de France, Gérard Roussel, a indiqué que l'incident n'a eu aucun impact sur la sécurité des personnes ni sur l'environnement. La route industrielle, très fréquentée, a toutefois été bloquée pendant toute la durée de l'opération, afin d'éviter tout incident.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

25/06/2009

Les anti-EPR se retrouveront à Dieppe ce week-end

En Seine-Maritime, à l'annonce de la construction d'un troisième EPR à Penly, près de Dieppe, un collectif constitué de militants, d’associations et de partis politiques, est né.

Ce collectif, qui se nomme "STOP-EPR, ni à Penly, ni ailleurs" s'est fixé plusieurs objectifs :

• lutter contre la construction du réacteur EPR à la centrale de Penly ;
• informer le public sur les dangers du nucléaire ;
• mener des actions pacifiques médiatiques ;
• mettre en évidence le fort potentiel des énergies renouvelables tant pour l’emploi que pour générer de l’énergie.

Sans présager du résultat de cette action, le collectif se veut pérenne et organise un rassemblement à Dieppe le 28 juin, qui constitue sa première action grand public.

L’EPR (réacteur à eau pressurisée européen) constitue la troisième génération de réacteur nucléaire. Il présente deux nouveautés : un système de récupération de combustible en cas de fusion du cœur lors d’un incident majeur et l’utilisation d’un combustible comprenant 30 % de plutonium traité (Mox, métal oxyde).

Pour le collectif, "ces deux éléments font que ce réacteur sera plus polluant, tant dans son fonctionnement que dans son démantèlement et qu’il intègre, dès son origine, la possibilité d’une catastrophe, ce qui était complètement nié au début de l’industrie nucléaire dans les années soixante."

Le rassemblement anti EPR aura lieu à Dieppe dimanche 28 juin, à partir de 11 heures. Une manifestation dans les rues de Dieppe est organisée à partir de 14h30.

Source : Stop EPR, ni à Penly, ni ailleurs.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/06/2009

A vélo pour les 50 ans du Pont de Tancarville

50 ans du pont de tancarville.jpgUn parcours de qualité : 35 kilomètres depuis Tancarville jusqu'au Havre, à faire en rollers ou en vélo.

Les associations havraises Roller & Caux et S.A.BI.NE, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) du Havre, proposent une randonnée ce dimanche 28 juin.

Rendez-vous à 10 heures pour cette manifestation gratuite, qui part de l'église de Tancarville-le-Haut. Les moins aguerris, qui peuvent craindre la traversée du Pont de Tancarville, ont la possibilité d'attendre sur le parking de la rive gauche. De là, 35 kilomètres de bitumes vont être avalés tranquilement, traversant le magnifique Maris Vernier et Saint Opportune La Mare. Un pique-nique y sera pris vers 12h30 (réservation à faire pour le déjeuner, avant le 25 juin, sur le site de Roller and Caux). Le retour est prévu pour 17h30.

La randonnée est ouverte aux sportifs, aux promeneurs, aux familles... Bref à tous. Tout en se rappelant tout de même qu'il y a 35 kilomètres à parcourir.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11/06/2009

Un Eurodéputé Vert en plus dans notre région ?

europe ecologie.jpgAprès le glorieux résultat des listes Europe Ecologie ce week-end aux élections Européennes, une surprise pourrait rendre le mouvement encore plus joyeux dans quelques semaines...

Le traité de Lisbonne, qui devrait entrer en vigueur prochainement, va permettre à la France de gagner deux députés Européens en plus. Et si dans les chiffres passer de 72 à 74 eurodéputés n'a rien de compliqué, la question de choisir les heureux élus est plus complexes.

Le gouvernement pourrait choisir de nommer deux députés dans les régions les moins bien représentées, soit la notre (nord-ouest) et l'est. Et c'est un candidat de la liste qui "bénéficiait du plus grand nombre de voix non productives" qui serait nommé. Soit, dans les deux cas, un élu écologiste. François Dufour serait donc l'eurodéputé surprise de notre région.

Europe Ecologie passerait donc de 14 à 16 sièges au Parlement européen, alors que le Parti Socialiste conserverait ses 14 sièges.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/04/2009

Vidéo : les futurs logements étudiants

Vidéo : le projet Habitalib' de logements universitaires au Havre, composé de containers.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les lombricomposteurs s'installent au coeur de la ville

4 370 lombricomposteurs ont été distribués dans l'agglomération havraise ce mois-ci.

La CODAH (COmmunauté D'Agglomération du Havre) offre à ceux qui en font la demande des lombricomposteurs. Objectif : que 11 000 foyers soient équipés d'ici 2011. Environ 2 500 sont ainsi distribués chaque année.

Le témoignage d'un Havrais, Cédric Poret, est à lire sur son blog.

En savoir plus...

Le lombricompostage (ou vermicompostage) permet de réaliser la décomposition de ses déchets même dans un appartement. Le processus de lombricompostage est bien plus rapide que celui du compostage classique. Le lombricompostage permet par ailleurs de fabriquer deux produits très intéressants pour votre terre :
- le vermicompost, qui est un amendement organique à texture fine très riche en nutriments.
- le jus de compost ou thé de compost. Il s’agit d’un liquide de couleur foncée qui s’accumule dans le fond du bac au fur et à mesure du travail des vers. C’est l’équivalent d’un engrais. On l’utilise en dilution pour nourrir les plantes. Les vers se nourrissent de déchets organiques, hors les protéines animales : épluchures, déchets de jardins, sachet de thé, filtre à café, papier journal, fruits et légumes passés.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |