28/03/2012

2012, année de Liberté : le voeu d'Amnesty International

 Le 21 mars 2012, Mohammad Sadiq Kabudvand a célébré son cinquantième anniversaire dans une geôle iranienne.

mohammad-sadik-kabudvand.jpgLe 21 mars est aussi le jour de Norouz, nouvel an persan et traditionnellement jour de célébration familiale  en Iran, un jour où tous les espoirs sont permis !

Le crime de Mohammad Sadiq Kabudvand ? Avoir osé s’élever, osé dénoncer le sort infligé aux kurdes d’Iran, osé imaginer un Iran où tous bénéficieraient des même droits, où toutes les cultures pourraient vivre ensemble. C’en était trop et ce militant infatigable a passé les 5 dernières années en prison. Il est aujourd’hui gravement malade et les autorités pénitentiaires lui refusent le traitement chirurgical que son état requiert. Mohammad Sadiq Kabudvand, défenseur des droits humains, voit ses droits réduits à néant.

Amnesty International demande sa libération immédiate et inconditionnelle.

Être un défenseur des droits humains aujourd’hui en Iran est une activité à risque. L’emprisonnement, la torture, les procès inéquitables attendent celles et ceux qui osent dénoncer ou s’opposer. Avocats, artistes, journalistes, militants de minorités, bloggeurs, sont autant de cibles de la chape de plomb qui s’abat sur l’Iran. Des lois de plus en plus restrictives contrôlent et limitent l’accès à l’information, les échanges d’idées et les initiatives de rassemblement de la société civile.

Aujourd’hui mobilisons-nous pour faire de cette nouvelle année persane l’année de la liberté pour Mohammad Sadiq Kabudvand et une année de respect des droits humains en Iran !

Les personnes souhaitant s’associer à cette campagne peuvent rencontrer les membres d’Amnesty International chaque mercredi de 18h00 à 19h00, au 39 rue Jean Jacques Rousseau (local de Médecins du Monde).

Renseignements : Amnesty International – Le Havre, 39 Rue Jean Jacques Rousseau Le Havre. Par mail à : amnesty.lehavre@gmail.com ou téléphone : 06.79.46.49.60.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Écrire un commentaire