24/10/2010

Edouard Philippe, nouveau maire du Havre

DSC02345.JPGAprès le départ d'Antoine Rufenacht, le conseil municipal a procédé ce matin au vote du nouveau maire et de ses adjoints.

A 4 ans de la prochaine élection municipale, Edouard Philippe se voit offrir la place de maire du Havre. Un changement nécessaire pour la majorité municipale, afin de permettre au dauphin d'incarner pleinement la fonction, en vue de 2014.

Car enfin, qui est Edouard Philippe ? Voilà une question que nombre de Havrais se sont posée ces derniers jours. L'homme, en effet, est encore pour certains un inconnu.

Arrière-petit-fils de l'un des fondateurs d'une cellule communiste havraise, petit-fils d'un docker du Havre devenu chef d'entreprise et fils de professeurs, il se targue d'être un pur produit de l'école publique. Il se souvient d'ailleurs du nom de ces multiples enseignants qui lui ont donné l'amour de la langue, de l'histoire, de la géographie et des autres matières qui lui ont permis d'entrer un jour par la grande porte de l'ENA.

P3221059.JPGA l'ENA il a appris les rouages de l'Etat et de ses administrations avec brio. Au terme de cette scolarité réussie il est devenu maître des requêtes au Conseil d'Etat avant qu'un jour la sonnerie du téléphone Élyséen se fasse entendre. Il a rencontré alors le Président de la République, Jacques Chirac, et celui qui deviendra son mentor, Alain Juppé.

En 2002, Alain Juppé lui a proposé de participer à la création d'un nouveau parti, l'Union pour une Majorité Présidentielle, devenue très vite Union pour un Mouvement Populaire. Il a pris alors le poste de Directeur général du premier parti de France. Jusqu'en 2004, où Alain Juppé, battu aux élections législatives, a démissionné de la Présidence de l'UMP.

P3231088.JPGIl a commencé alors une carrière d'avocat, spécialisé en droit public. Fin 2007 il a intégré le groupe Areva, comme Directeur des affaires publiques.

Dans le même temps il sera devenu adjoint au maire du Havre, conseiller régional de Haute-Normandie puis conseiller général de Seine-Maritime et adjoint au député Jean-Yves Besselat. Il s'est également essayé à l'écriture, signant avec Gilles Boyer, Directeur de cabinet d'Alain Juppé, le roman politique L'Heure de Vérité (Flammarion, 2007).philippe_cope.jpg

Reconnu par ses nombreux adversaires politiques comme étant un excellent orateur, c'est pour une fois la voix tremblante d'émotion qu'il a prononcé ce matin ses premiers mots en tant que maire du Havre.

DSC02365.JPGPhotos : Edouard Philippe, maire du Havre ; avec Alain Juppé, mars 2007 ; avec son épouse et Gilles Boyer, mars 2007 ; avec Jean-François Copé, mars 2006 ; aux côtés d'Antoine Rufenacht et des élus de la majorité municipale, ce jour. Copyright Alexandre Cauchois.

 

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Commentaires

Bonsoir Edouard

Bonne chance a toi et ton équipes pour les quatre ans a venir
Mais tu pourra compter sur ma présence et mon aide

un Havrais fiers de l'être

Bon vent

Pascal

Écrit par : chatel pascal | 05/11/2010

bonjour,je vient de déménager sur le havre je suis actuellement a la recherche d'un emploi.

je vous écrie ce mail pour avoir votre aide pour un emploi je suis courageux,motiver,ponctuel et autonome,j' apprend vite.j'accepte tout poste a pourvoir .

J'ai réellement besoin d'un emploi car mon amie et enceinte serait-il possible d'avoir un rendez-vous avec vous.

Dans l'attente de vous en convaincre, je vous prie d'agréer,monsieur le maire ,expression de mes salutation distinguées.

Écrit par : tribout jonathan | 10/01/2012

bonjour msieur Le Maire
A la réunion du quartier Danton il y a ,a peu près 15 jours , mon employeur vous a demandée de lui trouver une place en crêche pour ses 2enfants , se que vous avez fait ,car ils ont une place a la crêche de Bléville pour le 1er decembre , je suis leur assistante maternelle et grace a vous je me retrouve au chômage au 1er décembre,je desirerai m'orienter vers une autre activité,pouriez vous m'accorder un entretien afin de retrouver une activité au plus vite
cordialement

Écrit par : avenel | 17/10/2013

Monsieur le maire
Qu'ils me soit permis à la veille des élections municipales de vous souhaitez bonne chance afin que vous puissiez être élu afin que la ville du Havre que j'ai connu si triste au temps des communistes à la tête de la municipalité puisse continuer à s'embellir , et se développer . Votre slogan devrait être "ville communiste , ville triste" et bien faire ressortir toutes les avancées et les changements survenus depuis le départ des communistes .Quand nous rentrons au Havre et que nous parcourons cette ville haute ou basse le changement est vraiment flagrant .
Salutations respectueuses

Écrit par : doucet | 12/12/2013

monsieur le maire je voterais pour vous comme toujour pour aboutir tout vos projets qui nous rende si fier de notre ville ou il fais bon vivre et serais toujour a votre service

Écrit par : pekic serge | 26/02/2014

Monsieur le maire,
Bonjour
Je me prénomme Mouez je suis français d'origine tunisienne ,je suis le dixième et dernier enfants de ma famille , je n'ai pue allé loin dans mes études car mon père voulais que je travail dans l'un des commerces familial. Nous avions 2 alimentation général , une boucherie, une boulangerie et une librairie papeterie. Depuis tout jeune vers l'âge de 13 ans mes parents étant à la retraite en tunisie j'ai vécu avec certain de mes frère et sœur. J'ai due travaillé dans la boulangerie à la Verrière (78) après l'école pour remplir les chambre de pousse (préparer la pâte pour le lendemain) ,j'étais rémunéré 20 francs pour 4 heures de travail obligatoire sinon je me faisais tapé par l'un de mes frères si je ne venais pas . Je n'avais pas le droits de sortir (École , travail, maison). J'ai arrêté l'école en 2001 car l'un de mes frère avais ouvert une autre alimentation général donc il fallait quelqu'un pour s'en occupé . N'étant pas assez rentable et ne pouvant pas me rémunérer pour la garder mon frère à due s'en séparé . J'ai alors due retourné travailler à la boulangerie n'étant pas déclaré j'ai trouvé du travail en intérim chez Sofrapain à Trappes (78) nous préparions du pain précuit et de la pâte à pizza pour plusieurs grandes enseigne, j'y ai tellement bien travailler que l'intérim ma proposé un contrat de calif pour devenir chef de ligne.
Mon frère qui tenais la boulangerie , devant préparé son mariage en tunisie, mon père m'a obligé d'arrêté de travaillé pour tenir la boulangerie , perdant ainsi mes chances de devenir chef de ligne . J'y suis resté pendant 2 ans tout seul sans aucun jour de repos travaillent tout les jours de 4h30 à 21h30 étant payé 60€ par jours sans être déclaré. Un jour je me suis pris le bec avec mon frère car il ne voulais pas me déclarer, il m'a dit tu es mon esclave . J'ai craqué j'ai quitté la maison de mes parents j'ai vécu chez d'autre frère et chez des amis dont l'un d'eux avais une société de transport de marchandise . Je partais souvent l'accompagné car je travaillais comme agent de sécurité incendie dans l'événementiel et j'avais beaucoup de temps libre . J'aimais ça , je préparais les tournées pour les chauffeurs même en poids lourd, je leur montrais les tournées, je les formais sans même avoir le permis . Un jour , il m'a offert de me payé mon permis afin que je puisse travailler pour lui j'ai obtenu tard mon permis B mais en 1moi et 2semaines seulement . J'ai travaillé dans la livraison pendant 4 ans ,2 ans sans et 2ans avec le permis . L'entreprise de mon ami s'étant spécialisé dans le poids lourd je ne pouvais plus travailler pour lui , j'ai voulu passé mon permis C mais manque d'argent je ne l'ai pas fais.
Aiment bien la conduite j'ai voulu passé les permis C ou D mais je ne trouvais pas d'aide de financement. J'ai un de mes amis qui est venu au Havre pour ouvrir un commerce de restauration rapide , partant en vacance , je lui ai tenu son commerce pendant 2 mois pendant lesquels j'y ai rencontré ma femme . Celle ci m'a suivi dans les Yvelines et s'y est installé . J'ai passé la formation d'auxiliaire ambulancier , j'ai trouvé un patron qui m'a fais travaillé 3mois ,3mois et 6mois et à la fin de mon contrat , il m'a dit au suivent , il fait ça a tout ses employés .
Un jour je reçoit une convocation du pôle emploi , à laquelle je me rend et on me propose de faire un titre professionnel conducteur voyageur interurbain mais il y avais un problème n'étant pas partit en vacance depuis un moment , ma femme et mes 2 filles avions prévu de partir en tunisie en voiture et prendre le ferry à gènes , les testes de sélection étais pendant notre séjour et ne pouvant pas annulé , j'ai due payé 300€ de plus pour revenir en avion pour passé les testes et repartir 2 jours après pour ramener en France ma famille car ma femme n'a pas de permis de conduire . Le 6 septembre j'ai été convoqué par l'aft iftim car une personne n'ai pas venu commencer sa formation , il m'on alors donné sa place . J'ai tout de suite commencé alors que je me mariais le 22 septembre. J'ai obtenu mon titre professionnel le 26 décembre comme cadeau de Noël pendant ma formation j'ai fais 2 stages au près de la société Team car's(94) qui m'a embauché après obtention de mon permis D pour fair du tourisme . J'y ai travaillé pendant 8 mois et j'ai aussi fais 15 jours de remplacement chez Mobicité(78) comme conducteur de bus . Ma belle mère étant malade du cœur , elle a subi une greffe et ça l'a fragilisé alors ma famille et moi avons due revenir s'installer au Havre pour s'en occupé . Depuis novembre nous y habitons et je n'ai trouvé du travail qu'en fin mars mais malheureusement qu'a temps partiel scolaire, 15h par semaine et je ne suis rémunéré pendant les vacance , au moi de mai à cause des jours fériés j'ai eu 190€ . Comment voulez vous que je nourrisse ma famille avec 190€ . Depuis que je suis ici j'ai utilisé toutes mes économies , j'ai même pris l'argent du compte en banque de ma petite fille pour pouvoir remplir le frigo . Je n'ai plus d'indemnisation du pôle emploi et le fait que je travail en CPS je n'ai pas le droit au RSA et ma femme ne travail plu pour s'occupé de sa mère et nos enfants. monsieur le maire , je vous demande juste un travail à temps plein , j'ai passé un entretien de sélection au près de LIA , malheureusement je n'ai pas été retenu . Aucune société ne me donne ma chance je ne sais pourquoi , j'ai postulé chez Renault , la verrerie de graville les car perier ,jouquin ,fromentin ,vtni toutes les société de navette aéroportuaire ... . Je n'ai d'autre choix que de devoir partir travailler ailleurs et laissé ma famille ici .

Écrit par : Ayed Mouez | 23/07/2014

Écrire un commentaire