Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2010

La Solitaire du Figaro aux couleurs des otages

Libérez les otages !.jpgLaurent Gouezigoux, skipper qui participera à la Solitaire du Figaro dans quelques jours, affiche son soutien aux journalistes de France 3 otages en Afghanistan.

Le skipper breton inaugurera sa voile à l'effigie des deux otages, Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière, jeudi 22 juillet, en présence de membres du comité de soutien.

Ce samedi, cela fera 200 jours que les deux journalistes auront été enlevés.

En savoir plus : Le comité de soutien à Stéphane et Hervé.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/07/2010

Où sortir samedi ?

JeVisAuHavre site juin 2010.jpgJe Vis Au Havre fait peau neuve. Découvrez le nouveau site qui accompagnera désormais le blog...

Le nouveau site a deux objectifs :

- vous proposer les sorties sur Le Havre ;

- vous offrir des images des grands événements qui ont eu lieu au Havre.

 

Rendez-vous donc sur www.jevisauhavre.com !

Bien sûr, ce nouveau site est pour l'instant incomplet, il va s'aggrandir jour après jour. N'hésitez pas à nous communiquer des fêtes, spectacles, concerts... Un simple mail à l'adresse suivante et nous communiquerons l'information : postmaster@jevisauhavre.com.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

30/03/2010

Fermeture de la maison d'arrêt : appel à documents et témoignages

Plus que quelques jours avant que la nouvelle maison d'arrêt du Havre reçoive ses premiers détenus.

maison d'arret du havre.JPGLe directeur du département de l'Histoire de l'Université de Rouen, Jean-Claude Vimont, s'intéresse à l'histoire de la maison d'arrêt du Havre. Si vous détenez d'anciens documents, tels une carte postale, une photographie ou tout autre document relatif au passé de la prison, n'hésitez pas à le contacter.

Le Portail Internet Criminocorpus explique cette recherche en indiquant qu'il est "urgent de réunir au plus vite toute documentation susceptible d’enrichir notre connaissance d’une prison qui par certains aspects présente de nombreux intérêts du point de vue du patrimoine carcéral. La prison du Havre appartient à cette génération d’établissements construits sous le Second Empire (comme Bonne Nouvelle à Rouen, comme la Santé à Paris) après la circulaire Persigny de 1853 qui autorisa les départements à s’affranchir des prescriptions architecturales cellulaires antérieures. C’est en 1854 que le conseil général de Seine-Inférieure évoqua la construction d’une nouvelle prison pour se substituer au couvent des Ursulines, un établissement trop petit, malsain et où les détenus de différentes catégories étaient confondus (notamment les marins). En 1855, un terrain est choisi de 8903 m².

La construction débute en 1857. Elle dure trois années. les détenus y sont transférés le 11 décembre 1860. C’est une prison “par quartiers” distincts et non une prison cellulaire. Plus tard des projets tenteront de se conformer à la loi sur le cellulaire de 1875. C’est en 1942, à l’époque du garde des Sceaux Joseph Barthélémy, que sera aménagée un aile cellulaire.


Nous ne disposons que de rares travaux sur la maison d’arrêt du Havre, notamment la maîtrise de Christelle Helbig ( Université de Rouen 1999). Des syndicalistes ont été incarcérés au début du XXe siècle dans cette prison ( il existe des cartes postales)."

Pour joindre Jean-Claude Vimont : son adresse mail.

En savoir plus : le Portail Criminocorpus.

 

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

26/03/2010

Quand l'homo-politicus écolo prend plaisir à polluer

A chaque élection, nos rues sont pautocollants politiques pollution urbaine.JPGlacardées d'autocollants politiques, une pollution urbaine à laquelle a contribué Europe Ecologie cette année.

Après le Front National, le Front de Gauche et le Nouveau Parti Anticapitaliste, Europe Ecologie a pris le pli de la pollution politique. Cette pratique est fortement coûteuse pour le contribuable, la Ville du Havre devant enlever chaque année plusieurs milliers de ces autocollants politiques. Assimilable aux taggage, cette pratique est totalement illégale.

Tout le mobilier urbain Havrais a pourtant subi cette dégradation lors des élections régionales. Et malheureusement pas un seul écologiste pour nettoyer après...

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

10/04/2009

Forums sur la sécurité intérieure en Seine-Maritime

Actuellement et jusqu'au 18 mai 2009, se tiennent partout en France des forums sur la sécurité intérieure. Plusieurs dates sont à retenir en Seine-Maritime.

Afin de recueillir l'avis et l'attente de nos concitoyens vis-à-vis de la police et de la gendarmerie nationales et de valoriser l'action des forces de l'ordre, le Ministère de l'Intérieur a choisi de mettre en place des forums sur la sécurité intérieure.

Ces forums locaux déboucheront sur des Assises nationales présidées par le Ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités locales. Présidés par les autorités administratives et animés par des policiers et des gendarmes, les prochains débats auront lieu :

- le 15 avril à 18h à Lillebonne, salle des Aulnes ;

- le 21 avril à 18h à Toussaint, salle polyvalente Lepinay ;

- le 28 avril à 19h au Havre,  salons de l'hôtel de ville ;

- le 4 mai à 18h à Rouen, halle aux Toiles ;

- le 5 mai à 18h à Dieppe, salle Paul Eluard.

Chacun est invité à participer au débat.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

08/04/2009

Création d’un groupe de traitement des violences intra-familiales à l’hôtel de police de Rouen

violences au sein du couple.jpgAprès l’installation de deux assistantes sociales et d’une psychologue dédiées à l’aide aux victimes dans la circonscription de sécurité publique de ROUEN-ELBEUF, les services de police locaux viennent de créer une unité judiciaire spécialisée dans le traitement pénal des violences commises dans le couple appelé « Groupe VIF (violences intra-familiales) ».

Ainsi, depuis le lundi 9 mars 2009, quatre enquêteurs ont pris leurs fonctions au rez-de-chaussée de l’hôtel de Police de ROUEN. Ils travaillent en lien étroit avec le service des plaintes et les structures sociales et associatives.

Cette nouvelle unité a trois objectifs : améliorer l’accueil et l’écoute réservés aux victimes de ces phénomènes de violences, assurer un traitement judiciaire plus rapide et parfaitement adapté à la situation et renforcer le partenariat entre acteurs institutionnels et associatifs.

En Seine-Maritime, les violences conjugales ont augmenté de plus de 24% en 2008. 60% de ces violences étaient commises dans le couple encore constitué et 92% par l’homme.

Le « groupe VIF » de ROUEN est l’équivalent de la « cellule VIF » qui existe au HAVRE depuis 2007 et qui a traité en 2008 plus de 280 dossiers, 123 gardes à vue et fait procéder à la mise sous écrou de 21 personnes.

Source : Préfecture de Seine-Maritime.

Écrit par Alexandre Cauchois | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |